Pierce Brosnan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierce Brosnan

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Pierce Brosnan en 2014.

Nom de naissance Pierce Brendan Brosnan
Naissance 16 mai 1953 (61 ans)
Drogheda, Comté de Louth, Irlande
Nationalité Drapeau de l'Irlande Irlandaise
Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Acteur
Producteur
Films notables Madame Doubtfire
GoldenEye
Mars Attacks!
Thomas Crown
The Ghost Writer
Mamma Mia !
Séries notables Les Enquêtes de Remington Steele

Pierce Brosnan est un acteur et producteur irlando-américain, né le 16 mai 1953, à Drogheda en Irlande. Il est connu pour avoir joué le rôle de James Bond dans quatre films de la franchise britannique : GoldenEye, Demain ne meurt jamais, Le monde ne suffit pas et Meurs un autre jour. Il est le cinquième acteur à avoir incarné le rôle de James Bond. L'énorme succès de ces aventures lui permet de poursuivre sa carrière à Hollywood en Californie avec des films comme Mars Attacks! et le remake Thomas Crown.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Pierce Brosnan connaît une enfance difficile. Enfant unique de Thomas et May Brosnan (née Smith), il grandit dans le Comté de Meath, près de Navan[1]. L’école locale où il se rend est une institution religieuse tenue par les frères De La Salle. Son père quitte le foyer familial en 1964. Sa mère va alors s’installer à Londres, en Angleterre. Elle divorce de son père et se remarie à un ancien combattant anglais de la Seconde Guerre mondiale, William Charmichael, qui prend rapidement le rôle d’un père pour Pierce alors âgé de 12 ans. C’est Charmichael qui emmène Pierce voir son premier James Bond, Goldfinger. Il va à Elliot School, une école publique moderne dans Putney, un quartier ouest de Londres. Quand il va au lycée, il est surnommé ‘Irish’. Une fois l’école finie, lui, qui voulait être un artiste, commence une formation en illustration commerciale au Central Saint Martins College of Art and Design. À 16 ans, alors qu’il joue le cracheur de feu dans la rue, il est remarqué par un agent de cirque qui l’embauche. Pendant trois ans, il suit une formation d’acteur au London's Drama Center.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts (1975 - 1993)[modifier | modifier le code]

Une fois diplômé, Brosnan obtient un travail en 1975 au York Theatre Royal, faisant sa première apparition sur scène dans Seule dans la nuit[2]. En l’espace de 6 mois, le dramaturge Tennessee Williams en personne le remarque pour le rôle de McCabe dans la première britannique de la pièce The Red Devil Battery Sign. Il obtient ainsi son premier rôle important. Sa performance fait sensation à Londres, il a d’ailleurs conservé le télégramme envoyé alors par Williams, lui disant simplement « Merci mon Dieu pour vous, mon cher garçon ».

Il continue sa carrière en faisant quelques brèves apparitions dans des films tels que The Long Good Friday (1980), Le miroir se brisa (1980) ainsi qu’à la télévision dans les séries Les Professionnels et Play for Today. Il devient une star du petit écran aux États-Unis pour son rôle dans la fameuse minisérie The Manions of America partageant l’affiche avec Kate Mulgrew, David Soul et Linda Purl. Il poursuit sa carrière avec le rôle de Robert Gould Shaw II en 1982 dans le documentaire Masterpiece Theatre racontant la vie de Lady Nancy Astor, originaire de l’État de Virginie, et première femme à siéger au parlement britannique. Sa prestation dans le rôle de Shaw, l’amoureux dépourvu, lui vaut une nomination aux Golden Globe Award en tant que meilleur acteur dans un second rôle dans une minisérie.

En 1982, Brosnan devient célèbre aux États-Unis, jouant le rôle d’un bellâtre sans délicatesse dans la série policière populaire Les Enquêtes de Remington Steele, diffusé par la chaine NBC. Il partage la vedette avec Stephanie Zimbalist, jouant le rôle de Laura Holt, la créatrice de l’agence. La même année, dans une publication du Washington Post, on pouvait lire que « Pierce Brosnan pourrait arriver à jouer un jeune James Bond. » En 1986, Brosnan se voit en effet offrir le rôle de James Bond avant la fin de la série Remington Steele. Cependant, il ne peut rompre le contrat avec ses producteurs. En 1987, il joue aux côtés de Michael Caine dans le film, Le Quatrième Protocole.

En 1992, il tourne un épisode pilote pour la chaîne NBC, appelé Running Wilde, dans lequel il joue un reporter pour le magazine Auto World dont les histoires racontent ses aventures extravagantes. Jennifer Love Hewitt interprétait sa fille, mais la série n’a pas été choisie et le pilote jamais diffusé. La même année, il joue dans le film de science-fiction Le Cobaye et l’année suivante il s'illustre aux côtés de Robin Williams dans Madame Doubtfire. Au début de l’année 1995, il apparaît dans un film pour la télévision, Night Watch, un thriller d’espionnage basé à Hong Kong, aux côtés de Alexandra Paul. Une comédie romantique suit dans la foulée, Elle et lui, avec Annette Bening et Warren Beatty.

James Bond (1995 - 2002)[modifier | modifier le code]

Le premier rapport de Brosnan avec le rôle de James Bond commence avec la visite qu'il rend à sa femme Cassandra Harris sur le tournage de Rien que pour vos yeux. D’après un rapport de 1986, Albert « Cubby » Broccoli aurait déclaré que « s’il peut jouer… c’est mon homme » pour remplacer le James Bond de l’époque, Roger Moore. Il a été reporté durant cette même période, à la fois par Entertainment Tonight et le National Enquirer, que l'on pensait à Brosnan pour succéder à Moore dans un autre de ses rôles, celui de Simon Templar, alias Le Saint. En 1993, il rectifie les rumeurs dans une publication du magazine Orange Coast, mais souligne que « ça doit encore attendre sur le bureau de quelqu’un à Hollywood. » Le Saint sera finalement réalisé en 1997 avec Val Kilmer dans le rôle titre.

En 1986, quand Roger Moore se retire du rôle de Bond, Timothy Dalton est approché une fois de plus, après avoir décliné le rôle auparavant en 1967, 1969, et 1980. Le film de Brenda Starr empêche encore une fois Dalton d’accepter le rôle de l'agent secret immédiatement. Un certain nombre d’acteurs sont alors auditionnés pour le rôle, dont Sam Neill, mais Albert Broccoli n’est pas enthousiaste. Brosnan, dont la série télévisée Les Enquêtes de Remington Steele vient de s’arrêter, se voit offrir le rôle, mais la publicité fait revivre Remington Steele et force Brosnan à désister le rôle de James Bond, à cause de son contrat avec la série. Dalton est alors disponible et accepte de jouer le rôle de James Bond dans Tuer n'est pas jouer en 1987 qui fait un succès au box-office. Sa seconde tentative en tant que James Bond, Permis de tuer en 1989 fait un flop au box-office américain et les disputes légales concernant les droits de propriété de la franchise du film provoquent l’annulation du troisième James Bond proposé à Dalton, en 1991. D’après les rumeurs, le titre en anglais aurait dû être : The Property of a Lady. La série s’arrête alors pendant 6 ans. GoldenEye est écrit à l’origine pour Dalton qui le refuse, cela laisse la porte ouverte à Brosnan en 1994. Et, le 7 juin 1994, Brosnan est officiellement désigné à être le 5e acteur à jouer James Bond.

Le choix de Brosnan pour jouer Bond le ramène à ses origines, quand il déclare dans des interviews que le premier film qu’il a vu était Goldfinger et que c’est la performance de Sean Connery dans le rôle de Bond qui l’a inspiré pour se lancer dans le show-business. Brosnan signe un contrat pour 3 films avec une option pour un quatrième, et apparaît pour la première fois sous les traits de l’agent 007 en 1995 dans GoldenEye. Il reçoit l’éloge des critiques. James Berardinelli le décrit alors comme « un net progrès comparé à son prédécesseur » avec « une finesse d’esprit qui va avec son charme », il ajoute cependant que « un quart de GoldenEye est entièrement rempli de passages de morts violentes. » GoldenEye rapporte 26 millions de dollars durant son week-end d’ouverture aux États-Unis, et lors de sa sortie mondiale, environ 350 millions de dollars. Le film rapporte le 4e profit le plus important au monde en 1995, et si l’on prend en compte l’inflation, ce fut le film de James Bond le plus réussi depuis Moonraker. Brosnan tourne ensuite Demain ne meurt jamais en 1997 et Le monde ne suffit pas en 1999 qui connaissent le même succès. En 2002, Brosnan apparaît dans la peau de l’agent 007 pour la quatrième et dernière fois dans Meurs un autre jour. Pour ce vingtième épisode des aventures du célèbre agent secret, Pierce Brosnan est dirigé par Lee Tamahori, et a pour partenaire la belle Halle Berry.

Pierce Brosnan au Festival de Cannes 2002.

Peu de temps après la sortie du film, la presse commence à s’interroger sur la possibilité d’un cinquième James Bond avec Brosnan, dans le dernier intitulé Casino Royale. Brosnan se rappelle alors qu’à la fois les amateurs et les critiques n’avaient pas apprécié Roger Moore jouant le rôle jusqu’à ses 58 ans, mais il reçoit alors un soutien du public de tout bord. Il reste donc enthousiaste à l'idée de reprendre son rôle après l’expiration de son contrat initial, malgré ses premières réserves.

Au long de l’année 2004, des rumeurs apparaissent concernant une rupture des négociations entre Brosnan et les producteurs afin de laisser la place à un autre acteur plus jeune. Cela est nié par MGM et EON Productions. En juillet 2004, Brosnan annonce à Entertainment Weekly qu’il laisse le rôle, déclarant que « Bond, c’est une autre vie, c’est derrière moi, maintenant ». Cependant, cela est considéré comme un échec des stratagèmes de négociations. Néanmoins, cela n’empêche pas les rumeurs de continuer à fréquemment laisser entendre que Brosnan détient toujours son rôle de 007. Il le nie plusieurs fois et en février 2005, il annonce sur son site Internet qu’il ne jouera plus le rôle de James Bond. Malgré tout, les rumeurs continuent sur d’éventuelles négociations entre Brosnan et les producteurs. Cela s’achève enfin le 14 octobre 2005, quand Daniel Craig est officiellement déclaré le nouveau James Bond. Brosnan accorde alors son soutien à Craig. Dans une interview avec The Globe and Mail, à la question « Que pensez-vous du nouveau James Bond, Daniel Craig ? Irez-vous voir Casino Royale ? », il répond « J’attends avec impatience le film, comme tout le monde. Daniel Craig est un acteur talentueux et il va faire un travail fantastique. » Plus tard, il confirme ses propos dans une interview à l'International Herald Tribune, déclarant que « [Craig est] en bonne voie de devenir un Bond mémorable. »

Pendant la période où il tenait le rôle de Bond, Brosnan s’investit dans les jeux vidéo inspirés du film. En 2002, l’apparence de Brosnan est utilisée dans le jeu vidéo de James Bond, Nightfire, la voix anglaise est celle de Maxwell Caulfield. Au début de 2004, Brosnan apparaît dans le jeu vidéo 007 : Quitte ou double, permettant l’utilisation de son apparence et de sa voix pour le personnage. Cela sera sa dernière performance en tant que James Bond.

En avril 2014, dans une interview donné au Daily Telegraph, il déclare n'éprouver aucune envie de voir ses James Bond, et reconnait n'avoir pas été à la hauteur dans ce rôle[3],[4].

Autres films (1994 - aujourd'hui)[modifier | modifier le code]

Conscient du danger qu’il court à être catalogué comme James Bond, Brosnan demande à EON Productions, quand il accepte le rôle de Bond, la permission de travailler sur d’autres projets entre les films. La demande est acceptée et, pour chaque James Bond, Brosnan apparaît en tant qu'acteur principal dans au moins deux autres films, dont certains qu’il produit. Brosnan, ainsi que son associé Beau St. Clair, fondent une compagnie de production de films en 1996, appelée Irish DreamTime. Pendant un temps, une rumeur, qui se révelera fausse, prétend que son contrat avec Bond l’empêche de porter un smoking dans ses autres films. Brosnan joue alors une vaste gamme de rôles en sus de ses apparitions comme agent secret.

Homme d'affaires, amateur d'art et de jolies femmes dans Thomas Crown, pour lequel il intervenait également dans la production (tout comme il l'avait fait pour Le Neveu et pour The Match, une comédie anglaise avec Ian Holm, dans laquelle il s'est octroyé un petit rôle). Il joue de plus le rôle d'un scientifique dans Mars Attacks! de Tim Burton, et celui d'un volcanologue dans Le Pic de Dante. Dans Grey Owl, il tient le rôle principal, celui d'un indien ; il s'agit d'un drame se déroulant dans les années 1930 réalisé par Richard Attenborough, sur la vie d'un conservateur canadien éponyme. En 2001, Brosnan se retrouve dans la peau d'un espion anglais (une coïncidence !) à l'affiche duTailleur de Panama (The Tailor of Panama), de son compatriote John Boorman.

Son premier film après James Bond est Une affaire de cœur dans lequel il joue le rôle de Daniel Rafferty, aux côtés de Julianne Moore. Garreth Murphy de Entertainment.ie décrit sa performance d’une « surprenante efficacité, se libérant délicatement de son personnage de James Bond et lui ajoutant une superbe énergie ». La même année, Brosnan joue aux côtés de Salma Hayek et Woody Harrelson dans Coup d'éclat. Le film a reçu des critiques généralement négatives et détient un score de 17 % sur le site des Rotten Tomatoes.

Le film suivant, sorti en 2005, est The Matador. Secouant son image d’agent secret sophistiqué, Brosnan joue Julian Noble, un assassin épuisé qui rencontre un représentant (Greg Kinnear) dans un bar mexicain. Le film est mieux reçu que Coup d’éclat, avec des critiques positives. Roger Ebert, du Chicago Sun-Times, décrit sa performance comme la meilleure de sa carrière. Brosnan est nommé pour une récompense aux Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie, pour son travail dans le film, mais perd, face à Joaquin Phoenix (Walk the Line).

En 2007, il est à l'affiche de Seraphim Falls, aux côtés de Liam Neeson. Le film ne sort que dans un nombre limité de salles, le 26 janvier 2007. Le film reçoit des critiques moyennes avec quelques éloges pour les prestations des deux acteurs. Kevin Crust, du Los Angeles Times, remarque que les deux « font de très bons adversaires ». Cependant, Michael Rechtshaffen, du New York Times pense qu’ils étaient « harcelés afin de rajouter une vitalité nécessaire dans leurs quelques répliques».

Il joue ensuite dans Le Chantage de Mike Barker, et Married Life d'Ira Sachs.

En 2008, Brosnan rejoint Meryl Streep dans une adaptation de la comédie musicale Mamma Mia ! de ABBA. Judy Craymer, la productrice du film, a déclaré que « Pierce amène un certain charme, et on pense qu’il y aura une alchimie entre Meryl et lui dans une comédie romantique. ». Cependant, il obtiendra le Razzie Award du pire second rôle masculin en 2009.

En 2010, il joue dans le film d'Allen Coulter, Remember me aux côtés de Robert Pattinson. Il y joue le rôle du père de Tyler (Robert Pattinson).

Vie privée[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Pierce Brosnan se marie en 1980 avec l’actrice australienne Cassandra Harris et adopte ses deux enfants, Charlotte (née en 1971, décédée le 28/06/2013, d'un cancer de l'ovaire[5]) et Christopher (né en 1972), après la mort de leur père en 1986. Pierce Brosnan et Cassandra Harris ont un fils ensemble, Sean (né en 1984). Cassandra Harris meurt en 1991, d’un cancer de l'ovaire, après 11 ans de mariage. En 2001, Pierce Brosnan se marie avec la journaliste américaine Keely Shaye Smith, et ensemble ils ont deux fils, Dylan Thomas (né en 1997) et Paris Beckett (né en 2001). En février 2007, Pierce Brosnan se retire de la cérémonie des IFTA Awards à Dublin à laquelle il devait participer afin de se rendre auprès de son beau-père qui se bat contre une maladie grave.

Le 23 septembre 2004, Pierce Brosnan devient un citoyen américain, mais il garde sa citoyenneté irlandaise. Sur son origine irlandaise, Pierce Brosnan a dit « Être irlandais fait partie de moi dans tout ce que je fais. C’est l’esprit de ce que je suis, en tant qu’homme, en tant qu’acteur, en tant que père. C’est là d’où je viens. » Un de ses fans lui demanda un jour si cela l’ennuyait quand les gens se trompaient sur sa nationalité. Il répondit : « Cela m’amuse que l’on me prenne pour un anglais quand je suis totalement imprégné par l’Irlande, où je suis né et j’ai grandi… Mais, non, cela ne me dérange pas. » Il vit actuellement à Malibu en Californie, possede une maison à Hawaï ainsi qu'une maison au nord de Dublin.

Convictions[modifier | modifier le code]

Brosnan soutient John Kerry lors des élections présidentielles de 2004, et il est un défenseur du contrôle des armes à feu et du mariage homosexuel. Écologiste convaincu, Brosnan a été nommé ‘Best-dressed Environmentalist’, l’écologiste le plus élégant, par la Sustainable Style Foundation. Brosnan commence à s’intéresser au désarmement nucléaire à l’âge de 9 ans. Dans les années 1990, il participe à des conférences de presse à Washington (district de Columbia) pour aider Greenpeace à attirer l’attention sur ce problème. De 1997 à 2000, Brosnan et sa femme Smith travaillent avec le NRDC et l’IFAW pour s’opposer à la construction d’une usine de production de sel à Laguna San Ignacio. Le couple s’est aussi opposé à l’installation de gaz naturel de Cabrillo Port qui était proposée près de la côte de Malibu, la State Lands Commission a nié l’existence du bail pour construire le terminal. Il soutient aussi Sea Shepherd Conservation Society.

Durant la maladie de Harris, Brosnan reprend son passe-temps et peint durant son temps libre, produisant des paysages colorés et des portraits de famille. Les profits des ventes de ses peintures de style giclé sont donnés à un fonds pour les associations caritatives de sa préférence. Depuis la mort de Harris, Brosnan est un militant pour la sensibilisation et, en 2006, il devient le porte-parole de Lee National Denim Day, une collecte de fonds pour le cancer du sein.

Distinctions[modifier | modifier le code]

En juillet 2003, la reine Élisabeth II lui remet l’Ordre de l'Empire britannique pour sa contribution exceptionnelle à l’industrie du film britannique. En tant que citoyen irlandais, Brosnan ne peut pas recevoir l’honneur complet de l’Ordre de l'Empire britannique, lequel est uniquement attribué aux citoyens britanniques ou de l’un des pays membres du Commonwealth.

En 2002, Brosnan reçoit un diplôme honorifique du Dublin Institute of Technology et deux ans plus tard de l’University College Cork. De plus, il reçoit un Golden Camera Award à Berlin pour, à la fois, sa réussite artistique, et, son activisme environnemental.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Doublage français[modifier | modifier le code]

Depuis GoldenEye en 1995, Pierce Brosnan est presque exclusivement doublé par Emmanuel Jacomy, à quelques exceptions près.

et aussi :

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]