Alliance française Paris Île-de-France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alliance française Paris Ile-de-France
Logo de l'organisation

Création 26 juillet 2007 nom actuel
21 juillet 1883 création comme association
Type Association loi 1901 reconnue d'utilité publique
Siège 101, boulevard Raspail 75006 Paris Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 50′ 47″ N 2° 19′ 43″ E / 48.846289, 2.32849348° 50′ 47″ N 2° 19′ 43″ E / 48.846289, 2.328493  
Langue Français

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Alliance française Paris Ile-de-France

L’Alliance française Paris Île-de-France est une école d’enseignement du français langue étrangère (FLE). Établissement privé d'enseignement supérieur, organisme de formation reconnu, l'Alliance française Paris Île-de-France est une association loi de 1901 reconnue d'utilité publique. Elle accueille près de 12 000 étudiants de 160 nationalités différentes chaque année.

Depuis plus d'un siècle, elle promeut et diffuse la langue française et les cultures francophones.

L'Alliance française Paris Île-de-France fait partie d’un réseau international coordonné par la Fondation Alliance française qui représente 844 Alliances françaises dans 136 pays pour plus de 500 000 étudiants, ce qui fait d'elle le premier réseau culturel mondial.

Création et histoire[1][modifier | modifier le code]

Alliance française Paris Île-de-France en 2011

À l’origine[modifier | modifier le code]

Le samedi 21 juillet 1883 à 16 heures, le Comité d’organisation de l’Alliance française, sous la direction du diplomate Paul Cambon, se réunit au 215 boulevard Saint-Germain à Paris.

Sont également présents autour de lui un petit nombre de personnes venant de divers horizons : Pierre Foncin, MM. Machuel, directeur de l’enseignement public en Tunisie ; Jusserand, chef de bureau au ministère des Affaires étrangères ; Alfred Mayrargues, « un israélite » ; Paul Melon, un protestant ; le père Charmetant, missionnaire apostolique et Paul Bert, ancien ministre de l’Instruction publique[2]. »

Le nombre des membres du Conseil d’administration est fixé à cinquante. Il compte dans ses rangs des notabilités venues des horizons les plus différents : hommes politiques, diplomates, écrivains, archéologues, historiens, géographes, magistrats, éditeurs, gens d’Église.

L’association est approuvée par arrêté du ministère de l’Intérieur le 24 janvier 1884. Elle élabore ses statuts et les votes au cours de l’Assemblée générale du 10 mars 1884, date à laquelle on peut rapporter la fondation véritable et en tout cas définitive de l’Alliance française.

Vocations initiales[modifier | modifier le code]

« Association nationale pour la propagation de la langue française dans les colonies et à l’étranger », elle se propose les moyens d’action suivants :

  • fonder et subventionner des écoles françaises ou introduire des cours de français dans les écoles qui en sont dépourvues ;
  • former des maîtres, au besoin en créant des Écoles normales ;
  • distribuer des récompenses propres à assurer la fréquentation des écoles ;
  • donner des prix ou des bourses de voyage aux meilleurs élèves
  • encourager les publications pouvant seconder l’œuvre de l’Alliance, et, en particulier, celles qui ont un caractère pédagogique ;
  • publier un Bulletin périodique ;
  • organiser des conférences et autres moyens divers de propagande.

Elle fait appel aux hommes de bonne volonté, de toute opinion ou de toute tendance politique, religieuse et idéologique. Elle compte sur les écrivains, les artistes, les enseignants, les chercheurs, les industriels, les négociants, les armateurs, les agriculteurs, les Chambres de commerce, les membres des sociétés de géographie, les journalistes, les économistes : tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, s’intéressent à l’expansion de la France dans le monde.

Bulletin no 1 Alliance française - avril 1884

Les formations de professeurs[modifier | modifier le code]

Les cours de vacances sont créés en 1894. Destinés plus spécialement aux professeurs étrangers de français, ils sont également ouverts aux étrangers souhaitant se perfectionner en français.

Les disciplines initialement annoncées sont les suivantes : littérature classique, littérature moderne, institutions de la France contemporaine, grammaire de la langue française, diction et élocution.

Inaugurés le 9 juillet 1894 et terminés le 6 août, sanctionnés d’autre part par deux diplômes – un diplôme d’aptitude à l’enseignement du français et un certificat d’assiduité - ces cours sont suivis avec le plus vif intérêt par une cinquantaine d’auditeurs et d’auditrices.

Les cours se développent et Ferdinand Brunot, alors directeur des cours, souligne leur importance pédagogique en écrivant en 1897 dans un rapport « Notre École devient une sorte d’École normale des professeurs de français à l’étranger ».

Ouverture de l’École pratique[modifier | modifier le code]

Les locaux du 186 boulevard Saint Germain se révèlent insuffisants en raison de la prospérité croissante des cours de vacances.

Plusieurs membres du Bureau conçoivent l’idée d’ouvrir des cours permanents, qui augmenteraient le prestige de l’Association et lui fourniraient un important surcroît de ressources. Ferdinand Brunot, insiste notamment sur la nécessité d’offrir aux auditeurs étrangers un équipement moderne, comportant au moins «une bibliothèque et un laboratoire de phonétique expérimentale pratique » .

L’École pratique ouvre le 27 octobre 1919 au 101 boulevard Raspail. Un enseignement permanent de la langue française y est dispensé. Le principal dispositif utilisé pour organiser le nouvel établissement consiste à grouper les étudiants en deux sections :

  • une section préparatoire, à l’intention de ceux qui ne savent pas le français ou qui le savent mal. L’enseignement qui y est donné est essentiellement pratique et vise à enseigner « la langue usuelle, parlée et écrite ».
  • une section supérieure, destinée à ceux qui, ayant appris le français dans leur pays, ont besoin de compléter leurs connaissances théoriques et pratiques. Le perfectionnement qu’ils reçoivent prépare ces étudiants à suivre les cours de la Sorbonne.
Le bâtiment de l'Alliance française en 1920
Le Centre de ressources multimedia en 1980
Le Centre de ressources multimédia en 2010

Un centre de direction et de recherche pédagogiques[modifier | modifier le code]

Si l’École de Paris est d’abord un établissement d’enseignement, elle devient progressivement un centre pédagogique.

Ainsi elle propose notamment à partir de 1948 des cours de professorat, s’adressant à des étudiants d’un niveau déjà élevé (celui du baccalauréat français), à qui, au cours d’une formation accélérée de cinq mois, on donne le minimum de connaissances linguistiques et de pratique pédagogique nécessaire pour enseigner le français. Ce cours aboutit à un examen sanctionné par le diplôme du brevet d’aptitude à l’enseignement du français hors de France (aujourd’hui le DPAFP – diplôme professionnel de l’Alliance française Paris Île-de-France) et rencontre un succès grandissant.

Elle accueille donc des étudiants qui se destinent à être professeurs mais reçoit aussi des professeurs déjà en fonction, notamment au cours des stages d’été, conçus dès 1955 et qui existent encore aujourd’hui.

Les grandes dates de l’Alliance française Paris Île-de-France[modifier | modifier le code]

  • 10 mars 1884 : Fondation de l’Alliance française à Paris.
  • 1886 : L’Alliance française de Paris est reconnue d’utilité publique.
  • 1894 : Premiers cours au 215 boulevard Saint-Germain.
  • 1919 : L’Alliance française quitte ses locaux du boulevard Saint-Germain. Ouverture de l’École pratique de langue française au 101 boulevard Raspail à Paris. Un enseignement permanent de la langue française y est dispensé : succès immédiat.
  • 1940 : Les archives de l’Alliance française sont emportées à Berlin par les nazis.
  • 1944 : Réouverture de l’Alliance française de Paris après la guerre.
  • 1948 : Création du cours de professorat.
  • 1955 : Ouverture des stages d’été destinés aux professeurs de français.
  • 1967-68 : Construction d’un nouveau bâtiment abritant des salles de classes supplémentaires au 34 rue de Fleurus (rue perpendiculaire au boulevard Raspail).
  • 1979 : Année record avec 32 000 étudiants à l’école de Paris, 127 nationalités sont représentées.

Agrandissement du bâtiment rue de Fleurus (numéros 34 et 35).

  • 2007 : La direction des ressources internationales (DRI) de la Fondation Alliance française est créée. L’école de Paris et la direction des ressources humaines et financières (DRHF) deviennent l’Alliance française Paris Île-de-France.

L’Alliance française Paris Île-de-France aujourd’hui[modifier | modifier le code]

Sa position par rapport à la Fondation Alliance française[modifier | modifier le code]

Depuis 2007, année de création de la Fondation Alliance française, trois conventions régissent les relations entre la Fondation Alliance française et l’Alliance française Paris Île-de-France :

  • une convention financière : l’Alliance française Paris Île-de-France accompagne financièrement la Fondation.
  • une convention concernant les locaux : l’Alliance française de Paris a fait donation de son bâtiment boulevard Raspail à la Fondation au moment de la division en 2007
  • une convention pédagogique : l’Alliance française Paris Île-de-France accompagne les Alliances françaises dans leurs projets de professionnalisation de leurs équipes pédagogiques et administratives. Plus de 40 missions annuelles sont ainsi effectuées à l’étranger.

Ses actions[modifier | modifier le code]

Le rôle de l’Alliance française Paris Île-de-France s’articule autour de trois missions :

L’enseignement du français langue étrangère (FLE)[modifier | modifier le code]

L’Alliance française Paris Île-de-France propose des cours de français général, des ateliers de français oral ou écrit, culturels et professionnels, des cours en entreprise et des formules personnalisées toute l’année pour tous les niveaux. Tous sont alignés sur les niveaux du CECRL (Cadre européen commun de référence pour les langues).

L’Alliance française est aussi centre de passation pour tous les diplômes délivrés par le ministère français de l’Éducation nationale pour certifier des compétences en français : DELF (Diplôme d’études en langue française), DALF (Diplôme approfondi de langue française), TCF (Test de connaissance du français) et BULATS (Business Language Testing Service), qui permet d'évaluer le niveau linguistique de candidats devant utiliser le français dans le cadre de leur activité professionnelle.

Elle est aussi centre d’examens agréé par la Chambre de commerce et d’industrie de Paris (CCIP) pour le TEF (Test d'évaluation de français), le TEFaQ (Test d’Évaluation de Français adapté au Québec) et les DFP (Diplômes de Français Professionnel)

examens de français DELF DALF
Test de Connaissance du Français
Test d'Evaluation du Français
salle équipée d'un TNI (Tableau Numérique Interractif) à l'Alliance française Paris Île-de-France
famille d'accueil Alliance française Paris Île-de-France

La formation, initiale ou continue, des professeurs de FLE[modifier | modifier le code]

Près de 2 300 professeurs du monde entier sont formés, sur place ou à distance, chaque année via différents programmes : stages d’été, formations à la carte, stage d’observation…

Elle délivre des diplômes spécifiques pour les professeurs, tel que le DAEFLE (Diplôme d'aptitude à l'enseignement du français langue étrangère), qu'elle a créé en collaboration avec le Centre national d'enseignement à distance (Cned), ou encore un diplôme qui lui est propre : le DPAFP (Diplôme professionnel de l’Alliance française Paris Île-de-France en français langue étrangère), anciennement le Professorat.

De même, elle propose des stages pédagogiques l’été ou des stages à la carte pour les professeurs de FLE qui souhaitent approfondir leurs connaissances.

Salle multimédia

L’accompagnement des Alliances françaises[modifier | modifier le code]

Opérateur pédagogique privilégié de la Fondation Alliance française, l’Alliance française Paris Île-de-France accompagne les Alliances françaises du réseau dans leurs projets de professionnalisation de leurs équipes pédagogiques et administratives. Près de 40 missions sont ainsi effectuées à l’étranger chaque année par les 20 enseignants-formateurs de l’Alliance française Paris Île-de-France.

La reconnaissance de l’expertise pédagogique[modifier | modifier le code]

Passionnés de langue et de culture française, les 105 professeurs de l’Alliance française Paris Île-de-France sont diplômés de l’enseignement supérieur et spécialisés dans l’enseignement du français langue étrangère. Plusieurs d’entre eux sont auteurs de méthodes d’apprentissage chez les plus grands éditeurs comme Hachette FLE ou CLE International.

L'Alliance française Paris Île-de-France a reçu en 2008 puis de nouveau en 2012 le label « Qualité français langue étrangère », délivré tous les quatre ans par le CIEP (Centre international d'études pédagogiques), avec une note maximale dans tous les critères étudiés (accueil des étudiants, qualité des enseignants et des cours proposés, des locaux et de la gestion de l'école).

Elle est aussi cofondateur d’ALTE, association qui comprend certaines des plus prestigieuses institutions européennes dans le domaine de l’évaluation en langue étrangère.

Depuis 2011, elle a mis en place des blogs pédagogiques en partenariat avec la revue Le Français dans le monde et la Chambre de commerce et d'industrie de Paris (pour le FOS). Différents thèmes sont proposés : le numérique, le français précoce, les nouveaux enseignants et le français sur objectifs spécifiques.

En 2013, l'Alliance française Paris Île-de-France participe à la création du portail Parlons français c'est facile aux côtés du CIEP - Centre International d'Etudes Pédagogiques, du CAVILAM Alliance française de Vichy (Centre d’approches vivantes des langues et des médias), du Centre de linguistique appliquée de Besançon (CLA), de l'Institut français, de TV5MONDE et la Fondation Alliance française.Le site est animé par TV5MONDE. Parlons français c’est facile est une initiative du Ministère des affaires étrangères. Ce nouveau site propose des parcours d'apprentissage du français construits autour de Webdocumentaires originaux : jeux, défis, tests, etc.

Ses services[modifier | modifier le code]

Équipements[modifier | modifier le code]

L’Alliance française Paris Île-de-France met à la disposition de ses étudiants un laboratoire de phonétique doté d’outils modernes et performants et offrant des séances personnalisées adaptées pour tous les niveaux.

Plusieurs de ses salles de classes (34 au total) sont également équipées de Tableaux Numériques Interactifs (TNI) pour un apprentissage moderne et performant.

Hébergement[modifier | modifier le code]

L’Alliance française Paris Île-de-France propose diverses solutions d"hébergement à ses étudiants et à ses stagiaires : hébergement en famille pour une immersion totale, chambre en résidences universitaires, appartements, résidences hôtelières, etc.

Leçon de français langue étrangère

Centre de ressources multimédia[modifier | modifier le code]

Le Centre de ressources multimédia de 600 m2 est réparti sur quatre niveaux consacrés à l’apprentissage du français et la découverte de la culture française : espace cinéma, outils multimédias, livres, musique, presse…

Activités culturelles[modifier | modifier le code]

L’Alliance française Paris Île-de-France propose régulièrement à ses étudiants et à ses stagiaires des activités culturelles, organisées dans ses locaux (séances de ciné-club, expositions…) ou à l’extérieur : visites de Paris, visites de musées, sorties au théâtre…

couverture d'un des programmes culturels de l'Alliance française Paris Île-de-France

Ses publics[modifier | modifier le code]

L'Alliance française Paris Île-de-France travaille aussi bien avec des individuels, des ministères, des organismes publics qu’avec des écoles / universités ou encore de grandes entreprises qu’elle accompagne dans leur volonté d’améliorer la maîtrise de la langue en milieu professionnel. Elle est centre de formation continue reconnu.

Les étudiants individuels en cours de FLE (Français langue étrangère)[modifier | modifier le code]

L’Alliance française Paris Île-de-France accueille chaque année près de 12 000 étudiants de 160 nationalités différentes.

Nationalités les plus représentées :

Les entreprises et les organismes[modifier | modifier le code]

L'Alliance française Paris Île-de-France collabore chaque année avec plus de 500 entreprises et organismes qui envoient leurs collaborateurs non francophones se perfectionner en français, dans le cadre du Droit Individuel à la Formation (DIF) par exemple.

Les professeurs de FLE[modifier | modifier le code]

L’ Alliance française Paris Île-de-France est l’une des plus ancienne école de formation d’enseignants. Elle propose des formations professionnalisantes reconnues pour enseigner le FLE. En formation initiale ou continue, elle reçoit chaque année 2 300 professeurs du monde entier, qui viennent acquérir ou parfaire leurs méthodes d'enseignement.

Les Alliances françaises[modifier | modifier le code]

Première Alliance historique du réseau mondial qui représente près de 900 associations sur les cinq continents, l'Alliance française Paris Île-de-France collabore de façon très régulière avec les Alliances du monde entier : formations enseignants et du personnel administratif et pédagogique, sur place à Paris ou localement dans les Alliances; mise à disposition d'outils pédagogiques, et accueil des étudiants inscrits dans les Alliances françaises à l'étranger.

L'Alliance française Paris Île-de-France reçoit majoritairement des étudiants de l'Alliance française de Cuernavaca (Mexique), de Madrid (Espagne) et de Rio de Janeiro (Brésil).

Un cours de français langue étrangère

Conseil d’administration[modifier | modifier le code]

Bureau (élu le 22 janvier 2014, composé jusqu'au 25 juin 2014) :

Président :

  • Mme Guilhène Maratier-Declety, ancienne directrice des relations internationales de l'enseignement CCIP - expert à l'AERES

Vice-présidents :

Secrétaire général :

  • M. Stéphane Juvigny, consultant

Trésorier général :

  • M. Jean Ozonder, gestionnaire de patrimoine – conseil financier et en investissements, engagé dans le Rotary International

Membres (élus le 22 janvier 2014) :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maurice Bruézière, L’Alliance française, Histoire d’une institution, 1983, Hachette. Ouvrage publié à l’occasion du Centenaire de l’Alliance française. Maurice Bruézière a été directeur de l’École internationale française de Paris de 1959 à 1981.
  2. Citation de Pierre Foncin le 21 juillet 1883 lors de la réunion du Comité d’Organisation de l’Alliance française

Liens externes[modifier | modifier le code]