Classe de maître

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mira Zakai lors d'une master class de chant

Une classe de maître[1] (master class en anglais) est un cours d'interprétation donné à un étudiant par un expert de la discipline. Le terme est principalement employé dans le domaine des arts, et en particulier la musique.

La différence entre une classe de maître et un cours ordinaire réside dans l'organisation. Dans une classe de maître, tous les étudiants (et souvent des spectateurs) écoutent et observent alors que l'expert s'occupe d'un étudiant à la fois. Celui-ci, de niveau au moins intermédiaire sinon avancé, joue généralement un seul morceau sur lequel il a été préparé, et l'expert lui donnera des conseils pour mieux l'interpréter, ce qui comprend souvent des anecdotes à propos du compositeur, des démonstrations sur certains passages, et des commentaires sur les erreurs fréquentes.

La soprano allemande Elisabeth Schwarzkopf a donné des classes de maître, dont certaines en public à Paris, qui demeurent mémorables et qu’on peut trouver sur disque.

Les classes de maître de Maria Callas à Juilliard (New York) entre octobre 1971 et mars 1972, sont si célèbres que Terrence McNally en a fait une pièce à succès (Tony Award) sur Broadway et partout dans le monde, Les leçons de Maria Callas.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L’expression « Classe de maître » a été adoptée et publiée au Journal officiel de la République française le 16 septembre 2006 en remplacement de l’expression anglaise « master class ». Cette traduction n'en constitue pas moins un anglicisme, le mot « class » signifiant « cours » en anglais. Si le terme « classe » dans le sens de « cours » s'utilise en français, comme dans l'expression « faire la classe », il prend alors une connotation généralement enfantine. Au Québec, on emploie de plus en plus l'expression « cours de maître ».