Drew Barrymore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barrymore.

Drew Barrymore

Description de cette image, également commentée ci-après

Drew Barrymore en mai 2014.

Nom de naissance Drew Blythe Barrymore
Naissance 22 février 1975 (39 ans)
Culver City, Californie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Productrice
Réalisatrice
Films notables E.T. l'extraterrestre
Scream
À tout jamais
Charlie et ses drôles de dames
Donnie Darko
Amour et amnésie
Le Come-Back
Le Chihuahua de Beverly Hills
Bliss
Miracle en Alaska
Site internet www.drewbarrymore.com

Drew Barrymore est une actrice, productrice et réalisatrice américaine, née le 22 février 1975 à Culver City, en Californie (États-Unis). Elle est la petite-fille de l'acteur John Barrymore et la filleule du réalisateur Steven Spielberg.

Issue de la famille Barrymore qui compte plusieurs personnalités du cinéma américain, elle se fait connaître du grand public avec E.T. l'extraterrestre. Après une enfance et adolescence rebelle et avoir tourné des films de série B ou de moindre importance, elle fait un retour fracassant dans les années 1990 notamment avec Scream, Tout le monde dit I love you et À tout jamais. Mais c'est dans les années 2000 qu'elle obtient ses plus gros succès avec Charlie et ses drôles de dames et sa suite, puis avec Amour et amnésie, pour lequel elle officie également comme productrice. Elle n'hésite pas à changer de registre avec des films tels que Confessions d'un homme dangereux, Écarts de conduite et Donnie Darko, dont elle est également la productrice exécutive.

En 2009 sort son tout premier film en tant que réalisatrice, Bliss, dont le rôle principal est interprété par Ellen Page.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et scolarité[modifier | modifier le code]

Née à Culver City, Californie, Drew Blythe Barrymore vient d'une famille d'acteurs réputés : son grand-père était l'acteur de théâtre John Barrymore, elle est la petite-nièce de Lionel Barrymore et Ethel Barrymore.

Son père, John Drew Barrymore et son demi-frère, John Blyth, sont aussi acteurs (mais bien moins populaires que les autres Barrymore). Sa mère, Jaid Barrymore, est une actrice et productrice allemande d'origine hongroise. Elle est la filleule de Steven Spielberg. Peu de temps après sa naissance, ses parents divorcent[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Ceci explique sa carrière précoce : elle fait sa première apparition télévisée à l'âge de 11 mois, dans une publicité de nourriture pour chiens. Après avoir joué dans un film, Au-delà du réel en 1980, et dans deux téléfilms, Suddenly, Love (1978) et Bogie (1980), elle devient célèbre à l'âge de 7 ans grâce à son rôle de la petite Gertie dans E.T. l'extra-terrestre de Steven Spielberg (dont elle est la filleule).

Elle dévoile l'étendue de son talent deux ans plus tard dans Charlie (adaptation du roman Firestarter de Stephen King) où elle incarne une fillette possédant le pouvoir de pyrokinésie. Elle tourne dans plusieurs films comme Divorce à Hollywood, pour lequel elle obtient une nomination au Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle.

L'ère rebelle[modifier | modifier le code]

Cette célébrité précoce ne lui sera d'abord pas très bénéfique : elle découvre l'alcool à 9 ans, fume du cannabis à 10 et prend de la cocaïne à 12. La vie nocturne et les fêtes constantes qu'elle mène deviennent un sujet populaire dans les médias[1],[2].

À l'âge de 13 ans, elle entre en cure de désintoxication, mais fait une tentative de suicide à 14 ans, ce qui lui vaut un nouveau séjour en cure.

Elle décrira plus tard cette période de sa vie dans son autobiographie publiée en 1990, La petite fille perdue (Little Girl Lost). L'année suivante, suite à une requête du tribunal pour mineurs, elle obtient son émancipation et emménage dans son propre appartement à New York. À l'âge de 16 ans elle décide de revenir vivre avec ses parents, qui, n'étant pas d'accord, lui demandent de retourner à son appartement, c'est ce qu'elle fit mais ne supportant pas le rejet de sa famille fit une seconde tentative de suicide à l'âge de 17 ans. Elle dût repartir ensuite en cure de désintoxication, mais refusa ce qui lui valu un placement en hôpital psychiatrique.

La nouvelle image et le retour du succès[modifier | modifier le code]

Bien qu'elle se fût séparée de ses problèmes de drogues en entrant dans l'âge adulte, elle garde cette image de « mauvaise fille », et l'exploite même pour relancer sa carrière dans les années 1990, après une succession de petits rôles dans des films de série B et à la télévision. Drew joue tour à tour une séductrice dans Fleur de poison et une prostituée dans le western au féminin Belles de l'Ouest. Le premier, faute de succès commercial, devient populaire grâce à la télévision et la vidéo[1],[3], le second n'obtient pas d'énorme écho de la part du public. Néanmoins, elle obtient une nomination au Golden Globe de la meilleure actrice dans un téléfilm ou minisérie pour Le Démon des armes.

Puis elle pose nue dans le Playboy de janvier 1995. Cette même année, durant le show télévisé de David Letterman, elle monte sur le bureau de l'hôte et lui montre ses seins en guise de cadeau d'anniversaire.

C'est à partir de 1995 et 1996 qu'elle fait son retour au cinéma, d'abord avec les films Batman Forever, où elle tient un rôle secondaire[4], suivi de la comédie dramatique Avec ou sans hommes, partageant ainsi la vedette avec Whoopi Goldberg et Mary-Louise Parker[5] et Tout le monde dit I Love You, la comédie musicale de Woody Allen. Néanmoins, c'est son rôle de Casey Becker dans Scream qui lui permet d'acquérir une plus grande notoriété[1],[6], bien qu'elle n'ait qu'un petit rôle.

Drew continue sur la voie du succès et de la reconquête du public avec des comédies gentiment déjantées ou des comédies romantiques telles que Wedding Singer, avec comme partenaire Adam Sandler[7], Wishful Thinking, Méli-Mélo[8] et À tout jamais, qui obtiennent pour la plupart un bon accueil de la part du public.

C'est en 1999 que sa carrière prend un nouveau tournant, puisqu'elle débute une carrière de productrice, via sa société de production Flower Films, créée en 1995 avec Nancy Juvonen, avec des films dans lequel elle joue notamment tels que Collège Attitude[9] et les films populaires Charlie et ses drôles de dames[10] et sa suite, dans lesquels la jeune actrice-productrice partage la vedette avec Cameron Diaz et Lucy Liu[11]. Les énormes succès commerciaux des deux volets de Charlie's Angels permettent de consolider sa réputation et celle de sa maison de production[2],[12].

En 2001, elle produit et incarne le rôle d'un professeur d'anglais dans le thriller fantastique Donnie Darko[13]. Bien que le film n'ait pas obtenu le succès escompté - car sorti peu de temps après les attentats du 11 septembre, il obtient le statut de film culte lors de sa sortie en DVD[13].

Elle n'hésite pas toutefois à changer de registre avec justesse en jouant des rôles plus dramatiques comme dans Écarts de conduite[14] ou Confessions d'un homme dangereux, première réalisation de George Clooney, dans lequel elle partage l'affiche aux côtés de George Clooney, Julia Roberts et Sam Rockwell[15].

Elle produit et partage la vedette avec Ben Stiller dans Un duplex pour trois[16], suivi d'Adam Sandler (également producteur via sa société Happy Madison Productions), qu'elle retrouve dans la comédie romantique Amour et amnésie, qui obtient d'excellentes critiques et un immense succès au cinéma avec 196.3 millions de dollars de recettes mondial[17].

De 2005 à 2007, elle apparaît au générique de films variés tels que les comédies Terrain d'entente, des frères Farrelly et Le Come-Back, avec comme covedette Hugh Grant et le drame Lucky You[18],[19], partageant la vedette avec Eric Bana.

Après avoir fait un tour dans la case doublage (George le petit curieux, Le Chihuahua de Beverly Hills, la série Les Griffin, dans lequel elle double la petite amie de Brian[20],[21],[22]), elle revient sur le devant de la scène en 2009 en jouant dans le film Ce que pensent les hommes[23]. En parallèle, elle incarne la fille bisexuelle de Robert De Niro et sœur de Kate Beckinsale et Sam Rockwell dans le drame Everybody's Fine[24]. Puis elle incarne l'un des rôles principaux du téléfilm Grey Gardens, au côté de Jessica Lange, ce qui lui permet d'obtenir le premier Golden Globe de sa carrière[25].

Elle participe pour la sixième fois depuis 1982 à l'émission humoristique de NBC, Saturday Night Live, devenant ainsi la première femme à venir six fois dans le show depuis sa création en 1975[12],[26].

La même année, elle fait ses débuts de réalisatrice avec Bliss, comédie sur les rollers derby, avec Ellen Page comme actrice principale. Drew tient quant à elle un second rôle[27]. N'ayant pas obtenu le succès escompté en salles[28], Bliss reçoit néanmoins l'éloge de la critique[29],[30] et une nomination au Cheval de bronze du Festival international du film de Stockholm[31].

En 2010, elle partage la vedette avec son compagnon de l'époque, Justin Long, dans la comédie romantique Trop loin pour toi[32].

Entretemps, elle continue la production en devenant productice excécutive de plusieurs supports tels que  : la série télévisée Charlie's Angels en 2011 [33], les télé-réalités Though Love en 2011[34], Knife Light en 2013[35] ou encore les films Happy Camp[36] et Animal, tous deux sortis en 2014[37].

En 2012, elle retourne sous la direction de Ken Kwapis dans le drame Miracle en Alaska aux cotés de Kristen Bell et John Krasinski, relatant l'histoire de trois baleines grises de Californie piégées dans la glace arctique en octobre 1988, dont la situation critique est l'occasion d'un véritable mouvement médiatique dans la minuscule ville de l'Alaska[38].

En 2014, elle est l'affiche du film Blended aux côtés d'Adam Sandler[39], qui est un succès au box-office en obtenant 121,342,813 millions de dollars de recettes mondial[40].

Divers[modifier | modifier le code]

Lors de la présentation de Lucky You au Festival de Tribeca, en 2007.

Quand elle ne tourne pas pour le cinéma et la télévision, elle devient la porte-parole et modèle des cosmétiques CoverGirl (en)[41], est numéro un des 100 Beautiful People du magazine People[42], devient la nouvelle tête de la ligne de bijoux de Gucci[43],[44]. la même année.

En mai 2007, L'actrice a été nommé ambassadeur contre la faim pour le Programme alimentaire mondial, organisme de l'ONU[45],[46] et fait un don de un million de dollars[47].

Ayant le goût pour la photographie, elle fait des photos pour des magazines et espère exposer ses œuvres un jour dans une galerie[48].

« Depuis dix ans, je trimbale un Pentax partout avec moi. J’ai pris des milliers de photos. Mes amis, mes voyages, mes soirées… tout est en bobine. Je suis enfin en train de les archiver. Mon rêve ? Exposer dans une galerie. »

— Drew Barrymore, Elle, août 2010.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Drew Barrymore est bisexuelle, et a déclaré qu'« une femme et une femme sont belles comme le sont un homme et une femme »[49].

Elle a été mariée au barman Jeremy Thomas du 20 mars au 28 avril 1994, au comédien Tom Green du 7 juillet 2001 au 15 octobre 2002 (Green a demandé le divorce en décembre 2001).

De 2002 à 2006, elle a vécu avec Fabrizio Moretti, le batteur de The Strokes.

En 2007, elle vit avec l'acteur Justin Long dont elle se sépare un an plus tard. En août 2010, l'actrice annonce officiellement leur rupture définitive sur le tournage de leur film en commun Trop loin pour toi.

Depuis le 2 juin 2012, elle est mariée avec le consultant en art Will Kopelman[12]. Depuis le 26 septembre 2012, ils sont les parents de la petite Olive Barrymore Kopelman. Le 22 avril 2014, le couple accueille une deuxième petite fille, Frankie Barrymore Kopelman[50].

Elle est également la marraine de Frances Bean Cobain, la fille de Kurt Cobain et Courtney Love.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme actrice[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Saturday Night Live[modifier | modifier le code]

Elle a participé a neuf épisodes de l'émission humoristique Saturday Night Live depuis 1982 (6 épisodes comme hôte et 3 épisodes en caméo). Voici la liste complète :

elle-même / Gertie / Wanda
elle-même / Cher / Calista Flockhart / Julie / Toni Tennille / Melanie Griffith / Michael Troylo / Lucy
elle-même (non créditée)
elle-même / l'amie de Fran / Barbara Hernandez / Julie Dawn Cole / Gina Becherson / Greta Scott / Monica
elle-même / Courtney Love /la sœur de Gobi / Charlize Theron / Hillary Clinton / Anna Nicole Smith
elle-même / Ann Couleter (non créditée)
elle-même (non créditée)
elle-même / Abigail Breslin / Robin / Desiree / Lynette / Sandrea Sharp / Victoria Beckham / Ashley / Charlene McGee
elle-même / Gigli / Sharon Osbourne / Nina Wilkes Booth / Fran Jones / Carly Lane / Brenda / Debbie Turner

Comme productrice[modifier | modifier le code]

Productrice
Productrice Exécutive

Comme Réalisatrice[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Films Budget Box-office
Drapeau des États-Unis États-Unis[52] Drapeau de la France France[53] Alt=Image de la Terre Mondial
E.T. l'extra-terrestre 10 500 000 $ 435 110 554 $[n 1] 9 413 740 entrées[n 1] 792 910 554 $
Charlie 15 000 000 $[54] 17 080 167 $ N/A N/A
Divorce à Hollywood 5 000 000 $ 12 414 210 $ 15 224 entrées[55],[n 2] N/A
Cat's Eye 7 000 000 $[56] 13 086 298 $ N/A N/A
À demain, mon amour N/A 4 795 009 $ N/A N/A
Fleur de poison 3 000 000 $[57] 1 829 804 $ N/A N/A
Belles de l'Ouest N/A 15 240 435 $ 61 335 entrées N/A
Avec ou sans hommes 21 000 000 $ 23 440 188 $ 477 706 entrées 47 440 188 $
De l'amour à la folie N/A 15 453 274 $ N/A N/A
Batman Forever 100 000 000 $ 184 031 112 $ 1 681 063 entrées 336 529 144 $
Tout le monde dit I Love You 20 000 000 $ 9 759 200 $ 1 555 752 entrées 28 214 612 $
Scream 14 000 000 $ 103 046 663 $ 2 207 347 entrées 173 046 663 $
Wedding Singer 21 000 000 $ 80 245 725 $ 218 943 entrées 123 306 987 $
Best Men N/A N/A 3 536 entrées N/A
Méli-Mélo 35 000 000 $ 10 459 961 $ N/A N/A
Collège attitude 25 000 000 $ 55 474 756 $ 192 293 entrées 84 565 230 $
À tout jamais 26 000 000 $ 65 705 771 $ 288 071 entrées 98 005 666 $
Charlie et ses drôles de dames 93 000 000 $ 125 305 545 $ 1 937 717 entrées 264 105 545 $
Ecarts de conduite 48 000 000 $ 30 165 536 $ 37 422 entrées 35 743 308 $
Donnie Darko 6 000 000 $ 1 270 522 $ 73 077 entrées 1 270 522 $
Confessions d'un homme dangereux 30 000 000 $ 16 007 718 $ 340 143 entrées 33 013 805 $
Un duplex pour trois 40 000 000 $ 9 692 135 $ 191 106 entrées 19 322 135 $
Charlie's Angels 2 120 000 000 $ 100 830 111 $ 1 607 343 entrées 259 175 788 $
Amour et amnésie 75 000 000 $ 120 908 074 $ 117 951 entrées 196 482 882 $
Terrain d'entente 30 000 000 $ 42 071 069 $ 927 entrées 50 451 307 $
Le Come-Back N/A 50 572 589 $ 722 157 entrées[58] 145 896 422 $
Lucky You N/A 5 758 950 $ 90 783 entrées 8 382 477 $
Ce que pensent les hommes 25 000 000 $ 93 953 653 $ 655 528 entrées 178 846 899 $
Bliss 15 000 000 $ 13 043 363 $ 120 269 entrées 16 632 905 $
Everybody's Fine 21 000 000 $ 9 208 876 $ N/A 16 373 815 $
Trop loin pour toi 32 000 000 $ 17 804 299 $ 207 496 entrées 42 050 254 $

Rémunérations[modifier | modifier le code]

Année Film Cachet
2007 Le Come-Back 15 000 000 $
2003 Charlie's Angels 2 : Les anges se déchaînent ! 16 000 000 $
2001 Donnie Darko 500 000 $
2000 Charlie et ses drôles de dames 9 000 000 $
1998 À tout jamais 3 000 000 $
1995 De l'amour à la folie 1 500 000 $

Distinctions[modifier | modifier le code]

Au cours de sa carrière, elle a été récompensée 25 fois et fut nommée 45 fois à diverses récompenses telles que les Golden Globes, les Emmy Awards et les MTV Movie Awards depuis 1982[59].

L'étoile de Drew Barrymore au Walk of Fame.

Voici la liste de ses récompenses :

Le 3 février 2004, elle obtient une étoile sur la promenade de la gloire d'Hollywood.

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Drew Barrymore est doublée en français par les actrices suivantes :

En France[modifier | modifier le code]

et aussi :

Au Québec[modifier | modifier le code]

Note : La liste indique les titres québécois.

et aussi :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Total des trois résultats au box-office lors des trois exploitations en salles de E.T.
  2. Les seuls chiffres connus sont les entrées parisiennes.
  3. a et b Carton du doublage français sur le DVD zone 2.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d http://www.hellomagazine.com/profiles/drew-barrymore/
  2. a et b (en) Drew Barrymore, Inside the Actors Studio.
  3. Owen Gleiberman, « Poison Ivy Review », Entertainment Weekly,‎ 8 mai 1992 (consulté le 25 juillet 2008)
  4.  Batman Forever [DVD]. Warner Brothers.
  5. « Boys on the Side » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-24
  6. Almar Haflidason, « Scream », BBC,‎ 24 mai 2001 (consulté le 7 septembre 2008)
  7. Ben Brantley, « The Wedding Singer », New York Times,‎ 2006-04-28 (lire en ligne)
  8. « Home Fries » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-24
  9. Collège Attiude film sur imbd.com
  10. Charlie Et Ses Drôles De Dames film sur imbd.com
  11. Charlie's Angels Les Anges Se Déchainent film sur imbd.com
  12. a, b et c « Drew Barrymore », People (consulté le 3 juillet 2008)
  13. a et b (en) Mike Snider, « 'Darko' takes a long, strange trip », USA Today,‎ 14 fév. 2005 (lire en ligne)
  14. Ecarts De Conduite film sur imbd.com
  15. Confessions D'Un Homme Dangereux film sur imbd.com
  16. Un Duplex Pour 3 film sur imbd.com
  17. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées budget_gross.
  18. Lisa Schwarzbaum, « Music and Lyrics », Entertainment Weekly,‎ 13 février 2007 (consulté le 7 septembre 2008)
  19. « 2008-09-07 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-24
  20. Épisode Prick Up Your Ears, sixième épisode de la cinquième saison de la série Family Guy. Diffusé pour la première fois le 2006-11-19 sur le réseau Fox. Autres crédits : Cherry Chevapravatdumrong and James Purdum.
  21. Épisode Chick Cancer, septième épisode de la cinquième saison de la série Family Guy. Diffusé pour la première fois le 2006-11-26 sur le réseau Fox. Autres crédits : Alec Sulkin, Wellesley Wild, and Pete Michels.
  22. Épisode Barely Legal, huitième épisode de la cinquième saison de la série Family Guy. Diffusé pour la première fois le 2006-12-17 sur le réseau Fox. Autres crédits : Kirker Butler and Zac Moncrief.
  23. Ce Que Pensent Les Hommes film sur imbd.com
  24. Everybody's Fine film sur imbd.com
  25. Grey Gardens téléfilm sur imbd.com
  26. « Saturday Night Live Backstage – Green Room – Key Hosts », NBC (consulté le 25 juillet 2008)
  27. Laura Vess, « Roller Girl Fantasies in Drew Barrymore's 'Whip It' », sur SheWired.com,‎ 17 juil. 2009 (consulté le 17 juil. 2009)
  28. http://www.boxofficemojo.com/movies/?id=whipit.htm
  29. http://www.rottentomatoes.com/m/whip_it/
  30. http://www.metacritic.com/movie/whip-it
  31. http://akas.imdb.com/title/tt1172233/awards
  32. Trop Loin Pour Toi film sur imbd.com
  33. Drew Barrymore productrice excecutive de la série télé Charlie's Angels sur imbd.com
  34. Drew Barrymore productrice excecutive de la télé réalité Though Love sur imbd.com
  35. Drew Barrymore productrice excecutive de la télé réalité Knife Life sur imbd.com
  36. Drew Barrymore productrice excécutive du film Happy Camp sur imbd.com
  37. Drew Barrymore productrice excécutive du film Animal sur imbd.com
  38. Miracle En Alaska sur imbd.com
  39. Blended sur imbd.com
  40. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées mojo.
  41. Samantha Critchell, « Drew Barrymore Is Newest Covergirl Model », Washington Post,‎ 2007-04-11 (lire en ligne)
  42. « Most Beautiful People 2007 », People (consulté le 7 septembre 2008)
  43. Ruth La Ferla, « A Glossy Rehab for Tattered Careers », New York Times,‎ 2008-03-09 (lire en ligne)
  44. « Drew Barrymore Goes Bling », MTV,‎ 5 juillet 2007 (consulté le 7 septembre 2008)
  45. « Actress Drew Barrymore becomes advocate for UN World Food Programme », un.org, UN News Centre,‎ 2007-05-09 (lire en ligne)
  46. (en) « Drew Barrymore Becomes WFP Ambassador », FOX News,‎ 11 mai 2007 (consulté le 7 sept. 2008)
  47. « Actress Drew Barrymore donates $1 million to UN anti-hunger programme », sur un.org, UN News Centre,‎ 3 mars 2008 (consulté le 19 mars 2008)
  48. « Drew Barrymore: Les amours à distance c'est l'histoire de ma vie ! », Elle,‎ 19 August 2010 (lire en ligne) (fr)
  49. (en) When hello really means bi for now
  50. Drew Barrymore est maman pour la deuxième fois
  51. http://snl.jt.org/guest.php?i=575
  52. (en) Box-office des films avec Drew Barrymore - Box Office Mojo. Consulté le 22 décembre 2010.
  53. (fr) Box-office des films avec Drew Barrymore - Jp's Box-office. Consulté le 22 décembre 2010.
  54. (fr+en) Charlie - Box-office/business sur l'IMDb. Consulté le 23 décembre 2010.
  55. (fr) « Box-office du 8 au 14 mai 1985 », sur Box-office story (consulté le 24 juillet 2011).
  56. (fr+en) Cat's Eye - Box-office/business sur l'IMDb. Consulté le 23 décembre 2010.
  57. (en) Poison Ivy - Box-office/business sur l'IMDb. Consulté le 23 décembre 2010.
  58. http://lumiere.obs.coe.int/web/film_info/?id=27915&market=FR
  59. http://akas.imdb.com/name/nm0000106/awards
  60. a, b, c, d et e (fr) « Comédiennes ayant doublé Drew Barrymore en France » sur RS Doublage, consulté le 16 décembre 2010.
  61. (fr) « Fiche du doublage français du film Le Come-Back » sur Voxofilm
  62. (fr) « Fiche du doublage français du film George le petit curieux » sur Voxofilm
  63. (fr) Pas besoin des hommes - Fiche de doublage.
  64. (fr) Va Te Faire Foutre Freddy - Fiche de doublage.
  65. (fr) Duplex - Fiche de doublage.
  66. (fr) Match parfait - Fiche de doublage.
  67. (fr) Couple et couplets - Fiche de doublage
  68. (fr) Le Chihuahua de Beverly Hills - Fiche de doublage.
  69. (fr) Laisse tomber, il te mérite pas - Fiche de doublage.
  70. (fr) Ça roule - Fiche de doublage.
  71. (fr) Tout va bien - Fiche de doublage.
  72. (fr) Frissons - Fiche de doublage
  73. (fr) Le Chanteur de noces - Fiche de doublage.
  74. (fr) À tout jamais - Fiche de doublage
  75. (fr) Frites maison - Fiche de doublage.
  76. (fr) Un baiser, enfin! - Fiche de doublage.
  77. (fr) Au volant avec les gars - Fiche de doublage.
  78. (fr) Confessions d'Un Homme Dangereux - Fiche de doublage.
  79. (fr) Les 50 premiers rendez-vous - Fiche de doublage
  80. (fr) L'Amour fou
  81. (fr) Un rendez-vous avec Drew - Fiche de doublage.
  82. (fr) Portrait robot (TV) - Fiche de doublage.
  83. (fr) Fleur de poison - Fiche de doublage.
  84. (fr) Batman à jamais - Fiche de doublage.
  85. (fr) Titan (Après la terre) - Fiche de doublage.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :