Avant-première

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Au cinéma ou au théâtre, une avant-première, parfois, à tort, abrégée en première, est un événement promotionnel consistant respectivement, selon le domaine artistique, à projeter un film ou jouer une pièce de théâtre avant la « première », c'est-à-dire avant le début officiel de l'exploitation commerciale auprès du public. Cette expression prend une autre signification à la télévision, où elle désigne généralement la diffusion, pour une nouvelle série télévisée, d'un épisode de lancement appelé teaser.

Au cinéma et au théâtre[modifier | modifier le code]

Préparation d'une avant-première au El Capitan Theater sur Hollywood Boulevard.

Il s'agit généralement de rassembler des partenaires commerciaux, des critiques et/ou des stars pour leur présenter l'œuvre et recueillir leurs impressions, tout en attirant l'attention du public sur la sortie prochaine par une manifestation médiatisée.

Depuis les débuts de l'industrialisation du cinéma, dans les premières décennies du XXe siècle, les avant-premières sont devenues un passage obligé pour de nombreux acteurs pour s'assurer une bonne visibilité et ainsi lancer ou assurer la continuité de leur carrière artistique. Selon l'historien contemporain Raymond Betts, l'inventeur de l'avant-première « moderne », impliquant d'importants moyens financiers serait Sid Grauman, propriétaire du célèbre théâtre chinois à Los Angeles.

L'avant-première peut avoir lieu au cours d'un festival de théâtre ou de cinéma, événement généralement lui-même très médiatisé tel que le Festival de Cannes.

Il faut distinguer l'avant-première de la « première mondiale », qui désigne la sortie, en exclusivité nationale, d'une œuvre cinématographique. Ainsi, de nombreux films sortent d'abord dans leur pays de production avant d'être postsynchronisés pour d'autres pays, avec parfois plusieurs mois de retard.

De même il convient de distinguer l'avant-première de promotion (série d'avant-premières en province visant à promouvoir le film sur un public large), l'avant-première officielle (une soirée généralement à Paris pour la France et en principe 1 ou 2 jours avant la sortie nationale) et enfin l'avant-première privée (projection privée d'un film réalisée dans le cadre d'une opération de relations publiques d'une entreprise). (Source : Prodelia)

Historique[modifier | modifier le code]

À la fin des années 2000, des avant-premières exclusives apparaissent dans les cinémas français sur un très grand nombre de salles, dans une seule et même région. Cela concerne les films à connotation régionale comme par exempe Bienvenue chez les Ch'tis et Rien à déclarer (Nord), Le Fils à Jo (Sud-Ouest), L'Enquête corse (Corse), Mariage chez les Bodin's (Centre)[1]. Ainsi les distributeurs testent leurs comédies provinciales sur un public bien souvent conquis, puisque sans doute heureux d'être flatté du double intérêt qu'on leur porte (film et exclusivité)[1]. La bonne réception devient ensuite un argument de promotion pour la sortie nationale[1].

À la télévision[modifier | modifier le code]

L'avant-première est généralement à prendre au sens figuré dans le domaine de la télévision, puisqu'il s'agit le plus souvent d'une première diffusion à grande échelle. Bien qu'il ne s'agisse alors pas de viser un échantillon restreint de téléspectateurs privilégiés, la finalité reste de s'attirer un maximum d'audience en diffusant un épisode qui accrochera le public à toute une série.

Le marketing utilise abondamment le terme « avant-première » lorsqu'une série, téléfilm ou film est diffusé sur une chaîne par câble ou satellite avant d'être diffusé sur les chaînes hertziennes. La publicité faite autour de l'évènement sert tout autant à fidéliser une clientèle qu'à en conquérir une nouvelle, en communiquant, dans les deux cas, sur le privilège que constitue la possibilité de voir une œuvre chez soi, avant la majorité de la population.

Cette approche du terme est toutefois à relativiser, dans le sens ou de nombreux producteurs de programmes audiovisuels destinés à la télévision (en particulier de documentaires) organisent bien des avant-premières dans des salles de cinéma privées. Ces projections (à partir de support Betacam SP ou Betanum) prennent place dans les semaines précédant la télédiffusion. Le public de ces projections est exclusivement composé d'invités tels que l'équipe du film, l'équipe de production et quelques partenaires.

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • (en) Raymond F. Betts : A history of popular culture: more of everything, faster, and brighter. Éd. Routledge, New York et Londres, 2004

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (fr) Lexpress.fr ; «La mode des avant-prmières en province» Consulté le 19 janvier 2014.