Joel Schumacher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schumacher.

Joel Schumacher, né le 29 août 1939 à New York, est un réalisateur, scénariste et producteur américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joel Schumacher est né le 29 août 1939 à New York. Il est le fils de Francis Schumacher, protestant d'origine allemande venant du Tennessee, et de Marian Kantoreim[1], juive originaire de Suède dont la famille a quitté l'Europe au début de la Seconde Guerre mondiale. Son père meurt alors qu'il n'a que quatre ans[2].

Il suit des études artistiques à New York et débute dans l'industrie du cinéma en faisant du design de costumes pour des films d'Herbert Ross et de Woody Allen entre autres.

Joel Schumacher est homosexuel et milite pour les droits des gays et des lesbiennes.

Carrière[modifier | modifier le code]

Son premier film est The Incredible Shrinking Woman qui sort en 1981, mais son premier succès public en tant que réalisateur est St. Elmo's Fire en 1985 avec Demi Moore. Il enchaîne ensuite avec plusieurs films : Génération Perdue, Cousins et L'Expérience interdite. L'acteur-producteur Michael Douglas lui demande en 1993 de mettre en scène Chute libre. L'année suivante sort Le Client d'après le roman de John Grisham, avec Susan Sarandon, Tommy Lee Jones et Mary Louise Parker.

Batman[modifier | modifier le code]

En 1995, la Warner Bros choisit Schumacher en remplacement de Tim Burton pour réaliser Batman Forever, le troisième long métrage depuis 1989 consacré à Batman, le héros masqué du comics de Bob Kane. Val Kilmer succède à Michael Keaton dans le rôle-titre. La distribution comprend également Nicole Kidman en psychiatre amoureuse de l'homme-chauve-souris, mais aussi Tommy Lee Jones en Double-Face, Jim Carrey en Homme-Mystère et Chris O'Donnell en Robin. Malgré les mauvaises critiques des fans de la bande dessinée, plus nombreuses que pour les précédents films mis en scène par Tim Burton (Batman et Batman : Le Défi), ce troisième opus est un succès au box-office. Schumacher est reconduit par le studio en 1997 pour mettre en scène le quatrième film tiré de la saga, Batman et Robin, avec George Clooney en Batman, Arnold Schwarzenegger en Mr. Freeze, Uma Thurman en Poison Ivy, Alicia Silverstone en Batgirl ou encore Chris O'Donnell, toujours en Robin. Le film est un échec commercial : son côté ironique, son esthétique kitsch proche du style camp et plusieurs allusions homosexuelles sont décriés par la presse et les fans. Le cinéaste présente des excuses « pour avoir tué Batman »[3].

Malgré cela, la Warner entreprend de lui faire réaliser le cinquième épisode de la saga. Intitulé Batman Triumphant avec une affiche identique à celle de Batman et Robin à savoir George Clooney en Batman, Chris O'Donnell en Robin et Alicia Silverstone en Batgirl, le film aurait dû ressusciter le Joker, accompagné de son acolyte Harley Quinn et de l'Épouvantail[4]. Jack Nicholson a été sollicité pour reprendre le rôle du Joker, tenu dans le film de 1989, et Nicolas Cage pour incarner l'Épouvantail[5]. Cependant, le lourd échec critique et public de Batman et Robin finit par provoquer l'abandon du projet.

Années 2000[modifier | modifier le code]

Entre-temps, Schumacher réalise Le Droit de tuer ? (A Time to Kill) film juridique avec Matthew McConaughey. Tout comme Le Client, il s'agit d'une adaptation d'un roman de John Grisham.

Le réalisateur change de registre en 1999, mettant en scène Nicolas Cage qui enquête sur un snuff movie dans 8 millimètres puis avec Personne n'est parfait(e), une comédie loufoque avec Robert De Niro et Philip Seymour Hoffman dont il est à la fois l'auteur et le réalisateur.

Il révèle le jeune comédien Colin Farrell, en 2000, dans le film de guerre Tigerland. L'acteur joue à nouveau sous sa direction dans Phone Game en 2002 et Veronica Guerin en 2003.

En 2007, douze ans après Batman Forever, Schumacher travaille une nouvelle fois avec l'acteur Jim Carrey. Ce dernier, habitué aux rôles comiques, tient le rôle principal du Nombre 23, un thriller psychologique.

Schumacher s'attaque ensuite à la réalisation de Twelve, un film sur la jeunesse new-yorkaise, qui n'est pas sans rappeler l'univers de la série télévisée Gossip Girl.

Son film Effraction (Trespass, 2011) réunit Nicolas Cage et Nicole Kidman, deux comédiens qu'il a déjà dirigés.

Collaborations multiples[modifier | modifier le code]

Joel Schumacher travaille régulièrement avec certains acteurs, Colin Farrell et Kiefer Sutherland sont ses deux acteurs fétiches. Il a également eu l'occasion de diriger à deux reprises des comédiens de grande renommée parmi lesquels Tommy Lee Jones, Nicole Kidman, Julia Roberts, Nicolas Cage, Peter Stormare et Jim Carrey.

Akiva Goldsman a écrit pour lui plusieurs scénarii.

Mark Stevens s'occupe généralement du montage de ses films. Il est notamment le monteur de Batman Forever, Batman et Robin, 8 millimètres, Personne n'est parfait(e), Tigerland, Phone game Le nombre 23 et Blood Creek.

Harry Gregson-Williams a composé les musiques de plusieurs de ses réalisations dont Phone game, Veronica Guerin, Le nombre 23 et Twelve.

Interprète Film Rôle(s)
Colin Farrell
  • Bozz
  • Stu Shepard
  • Spanky McSpank
Kiefer Sutherland
  • David
  • Nelson
  • Freddie Lee Cobb
  • Le sniper
  • Le narrateur
Michael Paul Chan
  • Mr. Xian Lee
  • exécutif
  • un scientifique
Shea Whigham
  • Pvt. Wilson
  • Agent Wells
  • Luke Benny
Julia Roberts
  • Rachel Mannus
  • Hilary O'Neil
Nicole Kidman
  • Chase Meridian
  • Sarah
Brenda Fricker
  • Ethel Twitty
  • Bernie Guerin
Michael Gough
Peter Stormare
  • Dino Velvet
  • Adrik Vas
Oliver Platt
  • Randy Steckle
  • Harry Rex Vonner
John Glover
  • Tom Keller
  • Jason Woodrue
Tommy Lee Jones
  • Roy Foltrigg
  • Harvey Dent/Double-Face
Ciarán Hinds
  • John Traynor
  • Firmin
Doug Hutchison
  • James Louis 'Pete' Willard
  • Golum
Karina Arroyave
  • Angie
  • Amber Garcia Sanchez
Jim Carrey
  • Edward Nygma/Le Sphinx
  • Walter Sparrow
Chris Bauer
  • George Higgins
  • Jacko
Chris O'Donnell
Nicolas Cage
  • Tom Welles
  • Kyle
Pat Hingle
Tory Kittles
  • Ryan
  • Reporter #3
Lynn Collins
  • Mme Hopkins
  • la femme de Victor

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Projets 

Producteur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Costumier[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Box-office américain[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.filmreference.com/film/32/Joel-Schumacher.html
  2. (en) Bernard Weinraub, « With 'Falling Down,' Director Savors A New Success », The New York Times,‎ March 3, 1993 (lire en ligne)
  3. Joel Schumacher apologizes for "Batman and Robin"
  4. http://www.allocine.fr/film/anecdote_gen_cfilm=11181.html
  5. « Movie Hole - Schumacher talks abandoned Caped Crusader projects Batman Triumphant, Year One »
  6. http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18405933.html
  7. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t et u Box Office Mojo

Liens externes[modifier | modifier le code]