César du meilleur film

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le César du meilleur film est une récompense cinématographique française décernée par l'Académie des arts et techniques du cinéma depuis la première remise de prix le 3 avril 1976 au Palais des congrès à Paris.

Introduction[modifier | modifier le code]

Sur le modèle des Oscars américains, le César du meilleur film revient à un long métrage français, ou produit avec des fonds majoritairement français, nommé parmi quatre autres (six depuis 2009) et jugé comme étant le meilleur de l'année écoulée par les votants de l'Académie des arts et techniques du cinéma. Le prix revient à une œuvre sans distinction de genre. Un film documentaire ou d'animation peut également être nommé dans cette catégorie (comme ce fut le cas pour Être et avoir et Les Triplettes de Belleville). Pour concourir au César, un film doit être sorti entre le 1er janvier et le 31 décembre de l'année précédant la cérémonie des Césars et doit avoir été projeté pendant au moins sept jours dans un cinéma public de la région parisienne.

Un seul film lauréat du César du meilleur film a remporté l'Oscar du meilleur film à Hollywood la même année : The Artist en 2012. Tess, Le Pianiste et Amour ont également été nommés sans succès à cet Oscar, respectivement en 1981, 2003 et 2013. Par ailleurs, deux lauréats du César du meilleur film ont été doublés par l'Oscar du meilleur film étranger : Les Invasions barbares en 2004 et Amour en 2013. Deux films récipiendaires de la Palme d'or du Festival de Cannes ont été conjoints au César du meilleur film l'année suivante : Le Pianiste en 2003 et Amour en 2013. Sous le soleil de Satan, Entre les murs et La Vie d'Adèle : chapitre 1 et 2 n'obtinrent pas le César. À noter qu'Amour réalise en 2013 un triplé inédit : palme cannoise, Oscar du meilleur film étranger et César du meilleur film[1].

Gérard Depardieu a joué dans 26 films nommés dans cette catégorie. 6 d'entre eux ont remporté le prix (Providence, Le Dernier Métro, Camille Claudel, Trop belle pour toi, Cyrano de Bergerac, Tous les matins du monde). Les 4 derniers sont 4 victoires consécutives.

La catégorie a été appelée « César du meilleur film » jusqu'en 2002, puis « César du meilleur film français » de l'année depuis 2003.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Années 1970[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. David Carzon, « Oscars 2013 : Argo bat Lincoln, rien pour Emmanuelle Riva », Télérama,‎ 25 février 2013 (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]