Boris Akounine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Boris Akounine

Description de cette image, également commentée ci-après

Grigori Chalvovitch Tchkhartichvili

Nom de naissance Grigori Chalvovitch Tchkhartichvili
Activités Romancier, historien, essayiste
Naissance 20 mai 1956 (58 ans)
Zestafoni, Géorgie, Drapeau de l’URSS Union soviétique
Langue d'écriture Russe
Genres Roman policier, roman policier historique, essai
Distinctions Prix Mystère de la Critique 2002

Œuvres principales

  • Série policière historique Eraste Petrovitch Fandorine

Boris Akounine (Борис Акунин en russe), pseudonyme de Grigori Chalvovitch Tchkhartichvili (გრიგოლ შალვას ძე ჩხარტიშვილი en géorgien) né le 20 mai 1956 à Zestafoni, en Géorgie, alors une république de l'Union soviétique, est un romancier, historien et essayiste russe, auteur de nombreux romans policiers historiques, notamment la série ayant pour héros Eraste Pétrovitch Fandorine.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'origine géorgien, son père est un officier artilleur de l'Armée rouge; sa mère, russe d'origine juive, née Bertha Brazinska, est traductrice. En 1958, la famille déménage à Moscou. Le jeune homme termine ses études en 1978, en recevant son diplôme d'historien japoniste de l'Institut des pays d'Asie et d'Afrique de l'université d'État de Moscou.

Il a été tour à tour ou simultanément essayiste, traducteur littéraire, et romancier. Son pseudonyme a deux origines. D'un côté, « akunin » est un mot japonais (悪人) qu'on pourrait traduire, en fonction du contexte, par « bandit » (plus précisément « mauvais homme »). Dans son roman « L'Attrapeur de Libellules », l'auteur définit un akunin comme étant celui qui crée ses propres règles. Par ailleurs, son pseudonyme de romancier, sous la forme « B. Akunin » (initiale du prénom et nom complet), ferait également référence au célèbre anarchiste russe Bakounine.

Akounine, qui se reconnaît comme très marqué par le théâtre Kabuki, a intégré la section d'histoire et de philologie de l'Institut des pays d'Asie et d'Afrique de l'université d'État de Moscou et y a donné des cours de civilisation japonaise.

Par ailleurs, en 1986, il entra dans l'équipe de la prestigieuse revue littéraire russe Inostrannaïa Literatoura (« Littérature étrangère »), et en devint le rédacteur en chef adjoint en 1993, jusqu'à ce que le succès de son œuvre romanesque le pousse à quitter la revue en octobre 2000.

Boris Akounine supervise, depuis 1996, la publication d'une Anthologie de la littérature japonaise en vingt volumes. Il préside également le directoire du « Pushkin Library Project », financé par George Soros. Il est l'auteur d'un essai sur « L'Écrivain et le suicide », de nombreuses critiques littéraires, de traductions en russe depuis le japonais et l'anglais (du Royaume-Uni ou des États-Unis).

Possédant déjà une forte notoriété dans son pays sous son état civil géorgien, la célébrité internationale est en outre venue à mesure des traductions, en Occident, des romans policiers de la série « Eraste Pétrovitch Fandorine », à partir de 2000. Selon les sources éditoriales, Boris Akounine aurait écrit Azazel pour « se reposer du travail long et démoralisant » qu'aurait constitué la rédaction de l'essai L'Écrivain et le suicide. L'œuvre romanesque est d'ores et déjà en cours de traduction en allemand, anglais, français, italien et japonais. Sur le territoire de la seule Russie, les ventes totales de ses ouvrages atteindraient le chiffre impressionnant de quatre millions d'exemplaires annuels, selon une interview (en anglais) du cinéaste néerlandais Paul Verhoeven).

Deux de ses séries ont pour cadre les dernières décennies de la Russie tsariste, mais Boris Akounine a également entrepris un nouveau cycle, contemporain celui-là, ayant pour héros le petit-fils d'Eraste Fandorine.

Bien que sa carrière romanesque soit encore très récente, Boris Akounine a déjà été distingué plusieurs fois par diverses « nominations » ou récompenses du milieu littéraire des romans policiers.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

En France, tous les livres de Boris Akounine sont publiés aux éditions des Presses de la Cité et dans la collection Grands Détectives.

Série policière historique Eraste Pétrovitch Fandorine[modifier | modifier le code]

  1. Azazel, 2001 (Азазель, 1998), dont l'action se déroule à Moscou, Londres et Saint-Petersbourg en 1876 - Version russe illustrée par Igor Sakourov[1], Prix Mystère de la Critique 2002. (ISBN 2-258-05467-2).
  2. Le Gambit turc, 2001 (Турецкий гамбит, 1998), dont l'action se déroule en Bulgarie en 1877. (ISBN 9782258108820)
  3. Léviathan, 2001 (Левиафан, 1998), dont l'action se déroule en mer en 1878 - Version russe illustrée par Igor Sakourov[2].
  4. La Mort d'Achille, 2002 (Смерть Ахиллеса, 1998), dont l'action se déroule à Moscou en 1882 - Version russe illustrée par Igor Sakourov[3].
  5. Missions spéciales, 2002 (Особые поручения, 1999) suite de deux nouvelles :
    • Le Valet de pique (Пиковый валет), dont l'action se déroule à Moscou en 1886 - Version russe illustrée par Igor Sakourov[4].
    • Le Décorateur (Декоратор), dont l'action se déroule à Moscou en 1889 - Version russe illustrée par Igor Sakourov[5].
  6. Le Conseiller d'État, 2003 (Статский советник, 1999), dont l'action se déroule à Moscou en 1891.
  7. Le Couronnement, ou le Dernier des Romanov, 2005 ( Коронация, или Последний из романов, 2000), dont l'action se déroule à Moscou en 1896 - Version russe illustrée par Igor Sakourov[6].
  8. La Maîtresse de la mort, 2006 (Любовница смерти, 2001), dont l'action de déroule à Moscou en 1900.
  9. L'Amant de la mort, 2006 (Любовник смерти, 2001) dont l'action se déroule à Moscou en 1900.
  10. L’Attrapeur de libellules, 2007 (Алмазная колесница, 2003), dont l'action se déroule en Russie en 1905 et au Japon en 1878.
  11. Le Chapelet de jade, 2009 (Нефритовые четки, 2007), recueil de nouvelles dont les récits se déroulent entre 1881 et 1900 (voir ci-dessous la Série Dédicaces).
  12. Le monde entier est un théâtre, 2013 (Весь мир театр, 2009), dont l'action se déroule à Moscou en 1911.
  13. Черный город, 2012 (inédit en français, titre littéral : La Cité noire), dont l'action se déroule en 1914.

Série Dédicaces (Eraste Fandorine)[modifier | modifier le code]

Parmi les aventures d'Eraste Fandorine figurent une série de dix nouvelles qui méritent une place très particulière. Chacune des nouvelles, toutes illustrées par le dessinateur Igor Sakourov[7], a été dédiée par Boris Akounine à un écrivain renommé et son intrigue constitue un pastiche de l'œuvre de cet auteur. Publiées en Russie, en 2007, sous la forme d'un seul volume intitulé Нефритовые чётки : Приключения Эраста Фандорина в XIX веке — littéralement : « Le Chapelet de jade : les aventures d'Eraste Fandorine au XIXe siècle » —, les dix nouvelles ont été publiées en France en trois volumes qui ne respectent pas l'ordre chronologique :

  • Boris Akounine (trad. Odette Chevalot, ill. Igor Sakourov), Dédicaces 1 : La Prisonnière de la tour et autres nouvelles, Paris, Presses de la Cité,‎ 20 septembre 2007, 283 p. (ISBN 978-2-258-07522-1, lien notice BnF?)
  • Boris Akounine (trad. Odette Chevalot, ill. Igor Sakourov), Dédicaces 2 : Le Chapelet de jade et autres nouvelles, Paris, Presses de la Cité,‎ 20 mai 2009, 388 p. (ISBN 978-2-258-07522-1, lien notice BnF?)
  • Boris Akounine (trad. Luba Jurgenson, ill. Igor Sakourov), Dédicaces 3 : Avant la fin du monde et autres nouvelles, Paris, Presses de la Cité,‎ 18 mars 2010, 392 p. (ISBN 978-2-258-07522-1, lien notice BnF?)
Volume
français
Nouvelle
(titre français)
Nouvelle
(titre russe
Lieu et époque Écrivain pastiché
Dédicaces 1 Conversation de salon Тэйбл-ток 1882 года
« Table-talk en 1882 »
Moscou, 1882 Edgar Allan Poe
Dédicaces 1 De la vie des copeaux Из жизни щепок
« De la vie des copeaux »
Moscou, 1883 Georges Simenon
Dédicaces 1 La Prisonnière de la tour Узница башни, или Краткий, но прекрасный путь трёх мудрых Bretagne, 1899-1900 Maurice Leblanc
Dédicaces 2 Sigumo Сигумо Yokohama, 1881 San'yūtei Enchō (en)
Dédicaces 2 Le Chapelet de jade Нефритовые чётки
« Le Chapelet de jade »
Moscou, 1884 Robert van Gulik
Dédicaces 2 La Vallée du rêve Долина Мечты
« La Vallée des rêves »
Wyoming, 1894 Washington Irving
Dédicaces 3 La Guivre des Baskakov Скарпея Баскаковых 1888 Arthur Conan Doyle
Dédicaces 3 0,1 pour cent Одна десятая процента
« 0,1 pour cent »
Moscou, 1890 Patricia Highsmith
Dédicaces 3 Le Five o'clock à Bristol Чаепитие в Бристоле
« Five o'clock à Bristol »
Bristol, 1891 Agatha Christie
Dédicaces 3 Avant la fin du monde Перед концом света
« Avant la fin du monde »
Pomorie, 1897 Umberto Eco

La troisième nouvelle du premier volume français, La Prisonnière de la tour, qui lui donne d'ailleurs son titre, présente la particularité de réunir quatre personnages de romans policiers créés par trois auteurs différents :

  • Sherlock Holmes et le docteur Watson (narrateur de la nouvelle, héros d'Arthur Conan Doyle, auquel est par ailleurs dédiée une autre nouvelle du recueil),
  • Arsène Lupin (héros de Maurice Leblanc, que celui-ci avait fait croiser le fer, à plusieurs reprises, avec le personnage de « Herlock Sholmès », ainsi que son acolyte « Wilson »),
  • et, bien entendu, Eraste Fandorine, héros de Boris Akounine.

Boris Akounine rend ainsi hommage à six écrivains de langue anglaise — trois Américains : Edgar Allan Poe, Washington Irving et Patricia Highsmith ; deux Britanniques : Arthur Conan Doyle et Agatha Christie ; un Néerlandais : Robert van Gulik —, deux écrivains de langue française — un Français : Maurice Leblanc ; un Belge : Georges Simenon —, un écrivain japonais : San'yūtei Enchō, et un écrivain italien : Umberto Eco.

Série Nicholas Fandorine[modifier | modifier le code]

  1. Altyn Tolobas, 2004 (Алтын-толобас, 2000), OLMA 2000, trad. française Coll. 10/18 Paris 2004 (ISBN 2-264-04185-4).
  2. Bon sang ne saurait mentir, 2008 (Внеклассное чтение, 2005).
  3. F. M. (Ф. М., 2006) non traduit à ce jour.
  4. Le Faucon et l'Hirondelle, 2011 (Сокол и Ласточка, 2009).

Série Sœur Pélagie[modifier | modifier le code]

  1. Pélagie et le bouledogue blanc, 2005 (Пелагия и белый бульдог, 2000).
  2. Pélagie et le moine noir, 2006 (Пелагия и черный монах, 2001).
  3. Pélagie et le coq rouge, 2007 (Пелагия и красный петух, 2003).

Cette série est conçue comme une trilogie se suffisant à elle-même et ne devant pas avoir de suite au-delà des trois épisodes, caractérisés chacun par une couleur et une ambiance spécifiques.

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Шпионский роман, 2006 (inédit en français - titre littéral : Roman d'espionnage ; l'action se situe en 1941, juste avant l'invasion de l'Union soviétique par l'armée allemande d'Hitler).
  • Фантастика, 2006 (inédit en français - titre littéral : Science-fiction).
  • Квест, 2008 (inédit en français - titre littéral : Quête).

Littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Детская книга, 2006 (inédit en français - titre littéral : Livre pour enfants ; Eraste Fandorine junior, le fils de 10 ans du héros, fait un voyage dans le temps).
  • Детская книга для девочек, 2012 (inédit en français - titre littéral : Livre pour petites filles).

Essais signés Grigori Chalvovitch[modifier | modifier le code]

  • Писатель и самоубийство, 1999 (inédit en français - titre littéral : L'écrivain et le suicide).
  • Histoires de cimetières, 2014 (Кладбищенские истории, 2004), signé Boris Akounine et Grigori Tchkhartichvili, traduit par Paul Lequesne aux Éditions Noir sur Blanc, Paris.

Ouvrages historiques[modifier | modifier le code]

  • Часть европы, 2013 (inédit en français - titre littéral : En marge de l'Europe. Une histoire de la Russie du 9e siècle à la conquête des Mongols au 13e siècle).
  • Огненный перст, 2013 (inédit en français - titre littéral : La direction de feu).

Adaptations cinématographiques[modifier | modifier le code]

Le cinéaste néerlandais Paul Verhoeven révèle, dans l'interview citée plus haut, qu'il a acquis les droits liés au premier roman de la série « Fandorine », Azazel, et que le budget global de sa future adaptation devrait au moins atteindre les 40 millions de dollars américains. Le journaliste Leon Aron révélait par ailleurs, dans un article (voir plus bas), que le romancier aimerait pour sa part que le rôle de Fandorine, dans le film envisagé par Verhoeven, soit tenu par Hugh Grant.

Ajoutons que trois romans de Boris Akounine ont déjà été adaptés par le cinéma russe. Tout d'abord, le roman Azazel avait déjà disposé d'une adaptation modeste au cinéma. Mais il faut souligner les adaptations très remarquées et remarquables du Gambit turc et du Conseiller d'État par les studios Trité de Nikita Mikhalkov. Précisons que si l'adaptation est plutôt libre dans ces films, elle a cependant été suivie de près par Boris Akounine lui-même.

Roman d'espionnage a été adapté au cinéma par Fédor Bondartchouk et est sorti en Russie en avril 2012.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Illustrations d'Igor Sakourov pour Azazel (Азазель).
  2. Illustrations d'Igor Sakourov pour Léviathan (Левиафан).
  3. Illustrations d'Igor Sakourov pour La Mort d'Achille (Смерть Ахиллеса).
  4. Illustrations d'Igor Sakourov pour Le Valet de pique (Пиковый валет).
  5. Illustrations d'Igor Sakourov pour Le Décorateur (Декоратор).
  6. Illustrations d'Igor Sakourov pour Le Couronnement (Коронация).
  7. Illustrations d'Igor Sakourov pour Le Chapelet de jade (Нефритовые четки).