Chaîne de télévision

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une chaîne de télévision est un organisme (public ou privé) qui diffuse des programmes télévisés.

À l'origine, l'expression « chaîne » fait référence à l'ensemble des émetteurs qui permettaient de transmettre simultanément le même programme. Aujourd'hui, une chaîne de télévision a pour activité essentielle la production et la diffusion de programmes télévisés. On distingue généralement trois grands métiers liés à cette activité, qui peuvent être assurés par la même société ou confiés à des partenaires :

  • l'éditeur de services, qui produit, réalise ou propose des contenus à diffuser ;
  • le diffuseur, qui met à disposition du public des programmes, notamment par voie hertzienne, par satellite, par câble ou par le biais d'un réseau de télédistribution ;
  • l'opérateur de réseau, qui assure les opérations techniques liées à la transmission et à la diffusion des programmes auprès du public.

Une chaîne de télévision peut jouer ces trois rôles quand elle produit des émissions ou des téléfilms, qu'elle les diffuse et qu'elle assure la gestion technique de son réseau.

On distingue plusieurs types de chaînes de télévision :

Évolutions techniques[modifier | modifier le code]

Le développement des chaînes de télévision est directement lié à la mise en place de réseaux de diffusion terrestre s'appuyant sur des émetteurs pour couvrir des zones spécifiques.

L'arrivée de nouveaux modes de diffusion comme le câble, le satellite, l'ADSL et la TNT a donné naissance à de nouvelles chaînes et à l'utilisation de nouvelles techniques. Jusqu'à la fin des années 1980, les transmissions télévisées étaient analogiques (diffusion hertzienne de signaux électriques continus et modulés). Depuis quelques années, le recours à des technologies numériques a amélioré la qualité des images enregistrées, transmises et réceptionnées.

Statut[modifier | modifier le code]

En Europe, les chaînes de télévision sont gérées par des sociétés privées, par des associations, ou dépendent du service public.

En France, les chaînes de télévision sont soumises à un régime d'autorisation arbitré par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA).

Voir aussi[modifier | modifier le code]