Discussion utilisateur:Euphonie

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Archives
Archives 2011
en-4
it-3
es-1
ailleurs
Chocolat
Thé
Thé
;
Défenseur du point-virgule
Orthographe
Orthographe
Langue française
Langue française
Je suis faillible et j'en ai conscience.
Je suis faillible et j'en ai conscience.
Richard Strauss
Richard Strauss

Sommaire

WikiLove[modifier le code]

Philosophie[modifier le code]

Il est deux citations qui me tiennent à cœur et dont l’application souveraine me semble potentiellement en mesure de circonscrire – voire d’éviter – bien des conflits :

« Je donne mon avis non comme bon, mais comme mien. »

— Michel de Montaigne

« J’ai toujours été fasciné par les détenteurs de vérité qui, débarrassés du doute, peuvent se permettre de se jeter tête baissée dans tous les combats que leur dicte la tranquille assurance de leur certitude aveugle.  »

— Pierre Desproges, 13 décembre 1982,
Réquisitoire contre Siné, dans le cadre du Tribunal des flagrants délires.

Ce qui conduit implicitement aux deux apophtegmes suivants, de Friedrich Nietzsche :

« Les certitudes sont des prisons. »

— Friedrich Nietzsche

« Les convictions inébranlables sont des ennemies de la vérité, plus dangereuses que le mensonge. »

— Friedrich Nietzsche

On pourrait presque regretter, parfois, que certaines caractéristiques primordiales puissent sporadiquement ainsi manquer à l’appel, dans certains types de communication interactive :

— Les égards envers autrui, l’écoute attentive, l’empathie, l’affabilité, la compassion et, surtout (non des moindres) :

— La capacité de se remettre en question.

Comme le disait Michel de Montaigne :

« C’est une sotte présomption que d’aller dédaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous semble pas vraisemblable. »

— Michel de Montaigne

Un autre écrit — signé : Louis Evely (en) — incite également à la réflexion :

« La vérité et l’erreur, le bien et le mal, la foi et le doute, l’ivraie et le bon grain sont inextricablement enchevêtrés dans notre univers. Nous ne pouvons les discerner à coup sûr, ni à bref délai. La grande erreur de l’idéologie et de la crédulité est le manichéisme : déclarer avec autorité, avec infaillibilité où est Dieu et où il n’est pas, où sont les justes et où sont les pêcheurs, où est le dogme et où est l’hérésie. »

— Louis Evely (en)

Ce qui n’est pas sans évoquer une fameuse citation apocryphe[note 1] bien connue :

« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dîtes, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de vous exprimer[note 1]. »

Encore faudrait-il que les DEUX camps observent ce précepte à la lettre !

C’est à cette seule condition que l’ébauche d’un dialogue – viable – s’avère envisageable.

Au demeurant, il suffirait d’une once de bonne volonté ubiquitaire... et le tour serait joué.

Après tout, Albert Camus n’a-t-il pas écrit :

« Je ne connais qu’un devoir, c’est d’aimer. »

— Albert Camus

Amour « Ahiṃsāïquement » vôtre ! Amour

euphonie
8 avril 2011, à 12:24 (CET)
Mise à jour : 11 avril 2011, à 08:37 (CET)

Notes :

  1. a et b I disapprove of what you say, but I will defend to the death your right to say it : citation apocryphe[1] figurant dans les commentaire de l’auteure britannique Evelyn Hall (en) (cf. son ouvrage The Friends of Voltaire[2]).

Références :

  1. (en) Paul F. Boller Jr. et John George, They never said it : a book of fake quotes, misquotes, & misleading attributions, Oxford University Press, New-York, 1989, p. 125.
  2. Publié sous le pseudonyme de Stephen G. Tallentyre. Plus de détails dans l’article de wikipédia consacré à la tolérance !

Pour une nouvelle année heureuse et bénie[modifier le code]

Cher Monsieur,

Je ne voudrais pas terminer cette année sans vous féliciter chaleureusement pour la qualité de votre travail. Les articles auxquels vous collaborez et auxquels vous apportez votre touche de maître de conférence et historien universitaire spécialisé dans l’histoire du sport catholique s’enrichissent considérablement, tout en revêtant chaque jour plus fière allure. Je suis particulièrement honoré d’avoir pu œuvrer à vos côtés, afin de vous aider dans vos premiers pas et vous guider dans les dédales parfois alambiqués d’une réglementation subtile au sein de laquelle il n’est pas forcément toujours facile de se repérer. La liste actuelle des 42 articles régulièrement co-visités par votre plume se bonifie de jour en jour, grâce à l’apport conjoint des nombreux wikipédiens et wikipédiennes qui nous font l’honneur d’y apporter leurs touches expertes additionnelles et complémentaires, dans un climat cordial de belle et noble émulation synergique. Bravo ! Vous maîtrisez de mieux en mieux les complexités de la syntaxe typographique et autres particularités alambiquées, ce qui fait que votre assimilation et compréhension des us et coutumes me paraît de plus en plus exemplaire. Bravo encore ! L’un de mes estimés professeurs nous enseignait en substance que « plus vous faites du bon travail et plus ce travail suscite l’approbation et les encouragements de l’ensemble de vos pairs, plus il y a de chance qu’il se trouve au moins une personne pour arguer du contraire et tenter à tout prix d’acquérir les autres à sa cause : c’est une loi mathématique … ». Il poursuivait alors sur la même lancée, en pourvoyant le conseil suivant : « Considérez ce qui précède comme une forme de compliment et de reconnaissance indirecte de votre réussite ; continuez votre route sans changer de cap et sans vous laisser détourner de vos objectifs, tout en restant favorablement ouvert à tout conseil éclairé et bienveillant ! ». L’œuvre à laquelle vous participez avec l’ensemble de votre groupe procède d’un émouvant travail de mémoire et d’hommage aux anciens. Pour que l’on ne les oublie pas. Je vous sais gré du temps considérable que vous consacrez à enrichir l’encyclopédie pour y mettre à disposition le synopsis contextuel et historique issu des archives de votre fédération ; c’est une démarche qui procède d’une forme de sacerdoce, de legs et d’altruisme souverains. Comme l’écrivit Saint-Jean :

« Il n’est de plus bel et grand amour que de vouer sa vie envers celles et ceux que l’on aime. »

— Jean, 15:13

Je vous souhaite une nouvelle année heureuse, prospère et bénie. Puisse-t-elle vous apporter force et courage dans l’adversité, santé rayonnante, lumière de l’âme, du cœur et de l’esprit ! Puisse-t-elle baigner dans le bonheur et inonder dans l’écrin de son amour bienfaisant l’ensemble de votre famille, de vos proches et de celles et ceux qui sont chers à votre cœur !

Bien cordialement à vous !

euphonie
1 janvier 2012 à 05:30 (CET)
1re mise à jour : 1 janvier 2012 à 06:31 (CET)
2e mise à jour : 4 janvier 2012 à 02:25 (CET)

Parrainage[modifier le code]

Vos vœux sur ma PdD m’ont profondément touché ainsi que l’indulgence bienveillante dont vous faites preuve à l’égard du travail de notre groupe. Si celui-ci finit par atteindre un certain niveau de maturité, il le doit largement à votre coparrainage éclairé, bien conforme aux consignes données au printemps dernier par nos autorités. Celles-ci, se penchant sur la raréfaction des articles d’intérêt encyclopédique, rappelaient l’adage « ne mordez pas les nouveaux » et en appelaient au parrainage comme bon outil de gestion des ressources humaines de Wikipédia. Votre travail et votre implication dans ce projet sont une magistrale illustration de leur clairvoyance. Et j’en profite pour remercier le CAr d’avoir eu l’excellente initiative de l’instituer dans le cas présent.

Puisqu’il est d'usage de formuler des vœux à cette époque de l'année, outre ceux pour vous-même et ceux qui vous sont chers, je souhaite vivement que notre collaboration se prolonge bien au-delà de la période prévue par les délibérations et que Wikipédia — en qui, grâce à vous et au dernier CAr, j’ai repris espoir — continue son chemin vers l’idéal encyclopédique où le respect des formes, certes bien indispensable, ne serve jamais à occulter l’intérêt du fond. L’instauration d’un parrainage à la fois ferme et compréhensif de personnes ayant des affinités avec les sujets traités en est une bonne garantie. Merci encore. --Claude PIARD (d) 1 janvier 2012 à 08:49 (CET)

A un contributeur hors du commun[modifier le code]

Cher Euphonie. Je te remercie pour ce long message, qui atteindra quoi que je fasse le double du mien Sourire. Je te souhaite également le même bonheur, et apprécie finalement fortement le surnom que tu m’as donné ; je suis en somme une vestale wikipédienne ! De mon côté, je louerai ton sens de la conciliation, même si cela n’aboutit pas nécessairement : mais l’intention est là, et est grande ! Bonne année à toi. Amicalement, Celette (d) 1 janvier 2012 à 15:44 (CET)

Feliz Año Nuevo[modifier le code]

La douceur et la chaleur de ton incroyable maîtrise de la langue française sont une véritable fête en ce 1er janvier. Chaque fois que passe ton nom sur une PdD ou un historique, je me rappelle de nos discussions et collaborations. Bonne année à toi Euphonie, qu’elle nous donne la chance de retravailler ensemble. – Amicalement – Rachimbourg (✎ Doléances) 1 janvier 2012 à 20:24 (CET)

Comment, je ne t’aurais pas souhaité une bonne année ? À quoi bon, en effet, c’est toi qui crées le bonheur. J’ai croisé ton (ex?) filleul CP, qui m’a l’air d’un intéressement constructif, et l’on verra bien où l’on ira ? Au moins en 2013, j’espère. Cordialement, Asram (d) 4 janvier 2012 à 02:30 (CET)

Euphonie, d’où viens-tu ?[modifier le code]

Cette question me turlupine à nouveau, car cette petite boîte utilisateur est criante de vérité. Au point que, parfois, je me dis que tu devrais oser faire une sorte d’atelier d’euphonie pour enrichir le vocabulaire de nous autres, pauvres mortels fourmis-gnomes. Soyons aussi bons dans le maniement de la langue que toi. Que les choses iraient mieux ! J’imagine certains encore plus béats que moi devant tes messages, où qu’ils soient, quoi qu’ils disent, parfois je m’extasie même sur des petits riens. Sur ta façon de mettre des couleurs à des artifices techniques très ternes ou sur ton obstination acharnée à écrire un commentaire bien tiré par les cheveux pour ajouter un point-virgule ! J’adore. Tout simplement. Par là même, tu portes très bien ton nom. C’est vivifiant de te lire et je ne sais comment répondre à tes vœux si atypiques qu’ils m’ont totalement désarmés. Je reste donc bouche bée à contempler le blanc restant sous cette page. Un grand merci pour ton soutien apporté à M. Piard et dans sa défense pour ta patience avec l’« autorité hiérarchique » que je n’aurais jamais su fournir aussi calmement que toi. Je te souhaite de tout cœur de passer une année… hmmm… disons… euphonique, bien à toi quoi ! — A2 (d) 6 janvier 2012 à 05:34 (CET)

BA 2012[modifier le code]

Peruvian Andes2.jpg
Merci, merci beaucoup de ta jolie prose sur ma pdd, je te souhaite plein de belles lumières colorées en cette nouvelle année. Je rejoins A2 ci-dessus, hé hé hé hé, ne change surtout pas et ne brûle pas tes ailes en ce bas monde s’il te plaît ! Butterfly austral 7 janvier 2012 à 20:58 (CET)

The Paradoxical Commandments[modifier le code]

Puisse l’extrait du poème ci-dessous — rédigé originellement en langue anglaise par Kent M. Keith, en 1968, sous le titre : The Paradoxical Commandments — apporter un peu de réconfort à celles et ceux qui sont dans la peine !

L’honnêteté et la franchise vous rendent vulnérable ?
Soyez honnête et franc, anyway !
Si vous faites le bien, il se pourrait que l’on vous prête un jour d’éventuels motifs égoïstes ou calculateurs...
Continuez à faire le bien, anyway !
Ce que vous avez mis des années à construire peut être potentiellement détruit du jour au lendemain ?
Continuez à construire, anyway !
Si vous donnez au monde le meilleur de vous-même, vous risquez parfois d’y laisser des plumes...
Continuez à donner le meilleur de vous-même, anyway !
Le bien que vous faites aujourd’hui risque vraisemblablement d’être oublié demain ?
Continuez à faire le bien, anyway !
—— Kent M. Keith, 1968 : — The Paradoxical Commandments

Bien cordialement à toutes et tous !

euphonie
14 janvier 2012 à 03:01 / 03:07 (CET)
23 janvier 2012 à 14:44 (CET)
15 mars 2012 à 01:45 (CET)

Remerciements[modifier le code]

Cher Euphonie, je suis très sincèrement touchée par cette attention, et je me suis prise à relire plusieurs fois ton « ode », tout à la fois gênée et touchée. Sans doute cela en fera rire certains ou grincer des dents, mais je te transmets des remerciements amicaux bien réels. Il est évident que ces temps-ci, et depuis que je m’investis plus à Wikipédia en général, j’attire les critiques comme un cadavre ramène les vautours. Mais je sais aussi que le temps me donne souvent raison, et que mes détracteurs, de guerre lasse, cessent leurs coups. WP m’aura appris à devenir (presque) imperméable aux critiques. Je me permets enfin cette citation d’Hector Berlioz, qui rebondit à ton premier vers (citation que tu m’avais laissé en PdD au mois d'avril 2011, mais que je croyais être de la plume de Georges Bernanos) : « Il faut collectionner les pierres qu'on vous jette. C'est le début d'un piédestal. » Fort amicalement, Celette (d) 17 janvier 2012 à 17:47 (CET)

Tout ce que tu dis est fort vrai. Mais tu sais comme moi que l’image intransigeante de statue de pierre froide que j’affiche est en réalité contrebalancée par des prises de positions passionnées et non dénuées d’affectivité. La neutralité n’implique pas nécessairement l’imperméabilité, certaines critiques pouvant être constructives. Et je me suis, je pense, assagie depuis mes premiers coups d’éclat. Néanmoins, j’ai noté que beaucoup de critiques ne méritent pas que l’on y prête attention, car elles ne se font que sur le coup de la colère, la jalousie, la haine et la rancœur. Je reste humaine et essaie en définitive d’afficher la même sérénité qui est présente sur ta PU, que ce poème et tes suggestions de lecture ou de visionnage Sourire. Amicalement et bonne journée à toi, Celette (d) 18 janvier 2012 à 10:22 (CET)
J’ai été fort surprise mais ta citation me convient parfaitement (de là à dire que Camus pressentait que je viendrais au monde, il y a un pas que je ne franchirai pas Mort de rire). J’espère en tout cas rester sur une ligne claire et cohérente : je peux toujours me tromper et revenir sur des positions passées, mais il est bien vrai que je ne suis pas de celles qui changent de chemises ou compromettent leur intégrité pour de sombres histoires. Si mes messages te font rire, je suis heureuse d’avoir au moins un public Sourire. Amicalement et très bonne journée à toi, Celette (d) 19 janvier 2012 à 11:53 (CET)

Thank you so much[modifier le code]

Bonjour, Wictorya !

Merci pour tes gentilles paroles, qui me sont allées droit au cœur !

J’avais déjà été touché par la bienveillance de l’un de tes récents commentaires de diff, empreint du même esprit que celui que j’essaie conjointement d’insuffler. J’avais également été particulièrement sensible à la convivialité de l’une de nos collaborations passées, relative à la finalisation d’un autre précédent article, il y a quelques mois, collaboration durant laquelle je pouvais lire, chaque jour et avec plaisir, la qualité remarquable de tes apports, de tes ajouts pluriels, de tes corrections et mises à jour régulières ; je me réjouissais ainsi de pouvoir constater à quel point nous participions à l’esprit de ce qui m’est le plus cher sur cette encyclopédie : pouvoir contribuer main dans la main, afin que chacun d’entre nous puisse apporter sa propre pierre à l’édifice, sachant qu’œuvrer en un tel idéal synergique s’avère d’autant plus motivant, tout en participant aux valeurs plénières présidant au dépassement de soi.

Je pense aux paroles de ce religieux, prononcées dans la béatitude de ce magnifique paysage, sis en ce lointain pays, il y a un certain nombre d’années ; semblant soudainement surgi de nulle part et me voyant un jour m’extasier devant l’incroyable perfection architecturale d’un édifice et la beauté ineffable de la nature alentours, il me déclara soudainement, à brûle pourpoint, dans sa langue maternelle, avec un regard azuré, baigné de lumière : « Je te bénis mon fils » ! Et moi, à la fois surpris et ô combien touché par cette émouvante dévotion altruiste, je n’ai néanmoins pas pu m’empêcher de lui demander si j’avais vraiment droit à l’octroi d'une telle onction, quand bien même je n’appartiendrais pas à une obédience particulière… et lui, de me répondre aussitôt, avec un émoi radieux et empli d’une bonté indicible qui me fait frissonner encore, rien qu’en y pensant, tellement son rayonnement m’avait impressionné : « Sache, mon fils, que toute bénédiction est bonne à prendre, d’où qu’elle vienne ! » J’ai lui ai donc aussitôt répondu que j’acceptais son cadeau avec une émotion d’autant plus intense qu’il me l’accordait au moment où j’en avais le plus besoin. En effet, à cette époque, je traversais un type d’épreuve majeure que nous sommes tous plus ou moins voués à endurer un jour ou l’autre. Cette noble attention arrivait donc symboliquement à point nommé.

C’est dans le même sens que je pourrais aussi te répondre à quel point tes paroles affables et avenantes m’ont fait le plus grand bien, outre d’être arrivées pile poil à l’instant le plus opportun, à savoir : celui où elles étaient le plus en mesure d’exercer leur pouvoir salutaire et vivifiant.

C’est pourquoi je t’en remercie d’autant plus.

Bien à toi, avec reconnaissance et gratitude !

euphonie
19 janvier 2012 à 08:13 / 08:32 / 11:50 / 22:22 (CET)

euphonie, te lire est un vrai régal... effectivement on s'est croisés sur l'article Anders Behring Breivik, et chacune de tes modifications me réjouissait, rien qu'en lisant leurs résumés ! De ce que j'ai pu observer de ta façon de contribuer, tu as toujours manifesté un grand respect pour le travail existant, tout en le développant et en l'améliorant. Pour ma part, même si je suis intraitable sur les questions de forme, comme les fautes d'orthographe, la présentation, les classements, les liens etc., j'ai une vision très tolérante de l'encyclopédie qui n'est pas toujours partagée. Certains font référence à des pratiques apparemment en place pour exercer une censure arbitraire : je considère ces comportements comme nuls et non avenus. Je ne vois pas d'inconvénient à ce que certains articles aient un style particulier, plus recherché ou plus sophistiqué que d'autres. Alors, au plaisir de se côtoyer à nouveau dans l'encyclopédie ouverte ! – Wictorya (d) 19 janvier 2012 à 19:55 (CET)

Sport[modifier le code]

Association française pour un sport sans violence et pour le fair-play[modifier le code]

Merci pour le renommage (et le maintien de la redirection) et tes judicieux conseils concernant les sources. Je n’aurais pu être plus précis. Bonne journée, cordialement, Asram (d) 7 janvier 2012 à 04:39 (CET)

Mais de rien, cher ami !
À mon tour de te remercier d’avoir pris l’heureuse initiative de relire cet article, de l’avoir examiné en détail, à dessein de lui octroyer l’aval conclusif d’une republication ! Notre filleul en sera assurément ravi.
Bien cordialement à toi !
euphonie
7 janvier 2012 à 04:52 (CET)
Merci et ne vous inquiétez pas de mon silence : panne totale de téléphone et pas de dépannage avant lundi/mardi. Je profite d’un passage au bureau du club pour me connecter --Claude PIARD (d) 7 janvier 2012 à 18:26 (CET)

Biographies[modifier le code]

Charles Zelty[modifier le code]

Bonjour, et merci pour ton coup de pouce sur cet article, notamment pour la signalisation de la vidéo (le modèle {{Ina}} est peut-être dépassé, les liens ne sont plus fournis selon la présentation proposée dans la documentation). J'espère que la communauté s'intéressera à cet article, et que la discussion ne sera pas tranchée par seulement cinq expressions. Cordialement, Asram (d) 2 février 2012 à 01:48 (CET)

Salut, Asram !
Merci pour ton sympathique message ! J’ai également apprécié ton commentaire de diff humoristique Sourire.
Il est vrai que, au moment où la demande de suppression a été posée, cet article n’en était alors qu’à l’état d’ébauche embryonnaire, en sus d’être fondamentalement dénué de sources adjacentes et/ou autres inclusions de vérifiabilité complémentaires ; cette occurrence, effectivement, ne pouvait donc que pleinement justifier la procédure en cours, du moins, au regard des critères particulièrement stricts qui tendent à prévaloir sur cette encyclopédie, dont les conditions d’admissibilité — qui président à l’acceptation ou non d’un article — sont circonscrites et définies par des modalités circonstanciées relativement restrictives. Heureusement, depuis, tu es passé par là et tu as considérablement enrichi et complété le contenu textuel global, tout en y insérant justement et à bon escient plusieurs des nombreux éléments qui manquaient cruellement antérieurement. Ainsi, grâce aux nouveaux apports souverains insufflés par l’entremise de tes soins diligents, la donne est désormais en mesure d’être potentiellement revue et corrigée à la hausse, dans le sens que ladite admissibilité factuelle précitée en est désormais moins inéluctablement compromise ex cathedra qu’auparavant. Par ailleurs, sachant que toute biographie liée à un destin hors du commun tend à retenir mon attention privilégiée, il était donc de mon devoir de m’associer à ta démarche, ce que j’ai d’ailleurs fait avec un plaisir non dissimulé, d’autant que tu fais partie des personnes avec qui œuvrer en synergie s’avère particulièrement motivant. Reste à savoir maintenant si nos contributions additionnelles seront suffisantes pour l’octroi d’un ticket d’entrée conclusif et si les nouvelles sources ajoutées suffiront à avaliser le bonus final.
Let’s cross fingers!
Alea jacta est.
Bien cordialement à toi !
euphonie
2 février 2012 à 12:43 (CET)
Comme tu dis, attendons avec la conscience du travail fait. Bravo pour la qualité de la mise en page que tu as effectuée, qui oserait supprimer maintenant ? Clin d'œil Le lien que tu as fourni permettra de compléter la biographie. Bonne journée à toi, cordialement, Asram (d) 3 février 2012 à 01:38 (CET)
Bonjour Euphonie (d · c · b), et merci pour le renouvellement de ton soutien à l'article, qui a été de poids sans doute. J'hésitais à poser la question sur le Bistro, à propos des critères suffisants non nécessaires, idée qui a ses limites mais qui semble souvent ignorée. Cordialement, Asram (d) 15 février 2012 à 23:25 (CET)
Salut, Asram !
Merci pour ton message !
J’ai été agréablement surpris que la conservation de l’article soit finalement prônée, sachant que ce n’était pas forcément gagné d’avance. Les arguments que tu as toi-même soulevés quant aux subtilités adjacentes susceptibles de s’insérer dans le biotope électif ont également retenu toute mon attention : je te sais gré d’en avoir exposé la teneur avec une telle maestria. Compliments !
Au plaisir de nos futures collaborations !
Bien à toi !
euphonie
15 février 2012 à 23:47 (CET)
Je me permets de revenir glisser un mot. Je dois beaucoup à … j'allais écrire ta manière de faire, mais c'est sans doute davantage ta manière d'être. Elle m'inspire désormais fréquemment. Cordialement, Asram (d) 16 février 2012 à 01:21 (CET)
Bien cher Asram !
Tes paroles me touchent et me vont droit au cœur. Tu fais partie des contributeurs que j’apprécie particulièrement et avec lesquels je boirais volontiers le thé (formule exprimant la sympathie amicale d’un être envers un autre).
Bien cordialement à toi !
euphonie
20 février 2012 à 13:13 (CET)

Christophe Béchu[modifier le code]

Bonsoir,

Vous-est-il possible de m’aider pour m’indiquer la marche à suivre à ce stade?

Y a-t-il un genre de comité d’arbitrage? Chaque partie doit doit-elle solliciter d’autres contributeurs ? Doit-on réciproquement exposer à nouveau nos arguments qui ne convainquent pas l’autre partie?

Merci !

Cordialement !

--Frenchjuan (d) 10 novembre 2011 à 23:55 (CET)

Bonjour, Frenchjuan !
Merci pour votre message !
Dans ce type d’occurrence, le mieux, d’ordinaire, est d’initier un débat en PdD de l’article concerné, dans l’espoir d’aboutir à un consensus susceptible de rapprocher toutes les parties en cours.
Si ledit débat esquissé se solde par un échec, voire si les antagonismes persistent ad libitum, l’article est alors potentiellement susceptible d’être momentanément « protégé » ou « semi-protégé » ; cette opération est alors effectuée par un administrateur tiers.
Le comité d’arbitrage, d’ordinaire, n’a pas pour vocation initiale de traiter de désaccords spécifiquement éditoriaux, quand bien même ce sont souvent des problématiques de cet ordre qui s’avèrent — au moins symboliquement — à l’origine foncière du recours final consistant à solliciter son aide.
Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance dans votre démarche, en espérant qu’elle portera des fruits salutaires.
Cordialement et bien à vous !
euphonie
11 novembre 2011, 01:32 (CEST)
Vous pouvez également tenter de recueillir l’avis de tierces personnes, via : → Wikipédia:Appel à commentaires/Article.
Pour ce faire, il vous suffit d’entrer le nom de l’article, via la case dédiée, sise en bas de page, puis de suivre précisément le mode d’emploi.
Bonne chance et bon courage dans votre quête !
Bien cordialement !
euphonie
11 novembre 2011, 03:20 (CEST)
Merci pour les conseils et les marques d’encouragement
Cordialement--Frenchjuan (d) 11 novembre 2011 à 22:29 (CET)

Valérie Lecasble[modifier le code]

Au secours Euphonie ;), dans le wiki Valérie Lecasble, le même administrateur s’acharne sur un revert qui n’a rien de neutre dans sa démarche et surtout pas encyclopédique car il ne repose que sur son point de vue subjectif. La référence que j’utilise est factuelle, précise et neutre, car elle provient d’un article biographique publié dans un périodique professionnel sérieux et reconnu (Satellimag / Satellifax). Merci de me venir en aide (protéger la page ?). Bien cordialement. Martino75 (d) 23 décembre 2011 à 16:02 (CET)

Bonjour, Martino75 !
Merci pour votre message et pour la confiance que vous m’accordez !
Lors de révocations plurielles et opposant systématiquement le même segment textuel, l’une des rares offres de médiation qui puisse échoir à un contributeur extérieur — pour autant qu’il ne soit pas engagé personnellement dans la rédaction de l’article concerné et encore moins dans le contenu dudit segment textuel éditorial susceptible d’être l’objet d’un désaccord — consiste, entre autres possibles options, à apposer un bandeau {{R3R}}, afin d’inviter les parties en bisbille à bien vouloir tenter l’élaboration d’un consensus viable, par le biais d’une nouvelle formulation qui puisse s’avérer non seulement « multicompatible », mais aussi, dans la mesure du possible, qui puisse idéalement réussir le challenge à faire se conjoindre leurs idéations et/ou conceptions rédactionnelles respectives.
En revanche, il n’est pas dans mes attributions de décider si oui ou non une page peut ou doit être oui ou non protégée, rôle qui échoit aux seuls administrateurs élus et qui, si mes informations sont conformes, sont normalement préalablement sollicités par un patrouilleur tiers qui requerrait leur éventuelle intervention en ce sens, dans le cas où certaines règles fondamentales ou éthiques seraient potentiellement bafouées.
Dans l’espoir de l’esquisse d’une future solution conviviale, je vous souhaite de passer des fêtes de Noël heureuses et paisibles auprès de vos proches, dans lumière de l’amour serein et de la joie au cœur.
Bien à vous et cordialement !
euphonie
23 décembre 2011 à 18:40 (CET)
Bonsoir Euphonie. Merci infiniment pour cet éclairage et ces pertinentes explications et conseils ! On reconnaît une certaine sagesse dans cette approche. Bonnes fêtes de Noël et paix à tous ceux qui vous sont proches, par la géographie ou le cœur ! Martino75 (d) 23 décembre 2011 à 19:48 (CET)

┌─────────────────────────────────────────────────┘
Bonjour Euphonie et tous mes vœux !

J’observe que mon contradicteur tente de forcer la suppression qu’il souhaite en dépit des nombreuses propositions et concessions dans la formulation que j’ai faites en PdD. Cela me désole, car je respecte scrupuleusement la procédure et les usages de Wikipedia, mais mon contradicteur ne fait aucune proposition, ni conciliation et maintient sa « censure » pure et simple de toute la contribution pourtant référencée. Comment sortir à ce stade sans déclencher un nouveau conflit ? Merci de cette aide ;) Martino75 (d) 8 janvier 2012 à 18:05 (CET)

  • J’ai oublié de préciser qu’il n’a pas respecté la règle du bandeau {{R3R}}, car il a modifié le wiki à deux reprise depuis l’apposition; est-ce autorisé pour un administrateur et interdit pour un simple contributeur comme moi ? Martino75 (d) 8 janvier 2012 à 19:20 (CET)
Bonjour, Martino75 !
Merci pour votre message et vos vœux ! Je vous adresse également les miens chaleureux en retour.
L’apposition du bandeau {{R3R}} n’empêche pas forcément de travailler sur l’article qui en serait l’objet, ni même d’y effectuer divers ajouts ou modifications ; en effet, les seules réserves électivement désignées ne s’appliquent qu’à l’unique segment textuel susceptible d’être l’objet d’un éventuel désaccord. Partant de ce qui précède, chacun est libre de continuer à contribuer à l’article autant que bon lui semble, pour autant que ledit segment textuel, momentanément discordant, ne soit pas « réinjecté » sous une forme ou une autre par l’une ou l’autre des parties prenantes… du moins, pas avant que les violons n’aient idéalement réussi à vibrer au même diapason, par le biais d’une formulation consensuelle, élaborée en synergie, via la PdD de l’article concerné. Apparemment et, sauf erreur de ma part, tout semble en règle, les modalités d’application du bandeau paraissant conformes, aucune infraction ne s’étant produite, les contributions intervenues depuis lors ayant participé à l’enrichissement ou à la complétion de l’article dans des domaines autres que celui spécifiquement afférent à votre actuel litige éditorial.
Bon courage pour la suite et puisse cette année vous apporter bien des joies et des satisfactions !
Bien cordialement !
euphonie
8 janvier 2012 à 21:32 (CET)
1re mise à jour : 9 janvier 2012 à 10:16 (CET)
2e mise à jour : 9 janvier 2012 à 12:48 (CET)
Merci pour ces précisions ! J’apprends tous les jours un peu plus ! ;) Bonne journée Martino75 (d) 9 janvier 2012 à 12:33 (CET)
Bonjour Euphonie, je viens de me rendre compte que (toujours) le même admin vient de supprimer le bandeau R3R que vous aviez apposé sur ce wiki. Je croyais qu'il nous était interdit de le supprimer tant qu'un consensus n'était pas obtenu dans la formulation. Je trouve que ces pratiques unilatérales sont détestables, d'autant plus que j'ai proposé plusieurs formulations dans le sens du compromis et que strictement rien n'a été concédé de sa part. Je souhaiterais demander la protection de cette page. Comment procéder ? Merci de m'aider à résoudre (encore !) ce pénible problème. Bonne fin de dimanche (et de lundi !). Martino75 (d) 13 février 2012 à 13:28 (CET)
Bonjour, Martino75 !
Merci pour votre message !
Navré d’y répondre si tard, en raison d’une indisponibilité temporaire !
Effectivement, le bandeau a bien été ôté. Toutefois, en même temps, il semblerait qu’aucune interaction contradictoire ne soit intervenue sur le point litigieux de l’article, dans le sens que le segment concerné est toujours bel et bien présent — en l’état, tel quel et inaltéré — sur la page ; qui plus est (et, sauf erreur de ma part), sa consignation actuelle paraît même aller dans le sens de votre préférence élective.
Par ailleurs, une discussion interactive a exposé vos différentes positions contradictoires en PdD ; cela étant, d’après ce qu’il me semble observer, les arguments les plus récents ont été exprimés en date des 16 et 24 janvier 2012 ; sauf omission involontaire de ma part, lesdits arguments sont, depuis lors, restés sans réponse.
Or, le but avéré d’un bandeau R3R consiste précisément à encourager le dialogue entre les diverses parties investies, afin d’élaborer une formulation consensuelle commune, susceptible d’emporter un assentiment ubiquitaire, voire davantage.
En d’autres termes, s’il semble de facto y avoir « stagnation », le passage lui-même n’a pas été modifié (du moins, pas encore) dans un sens ou dans l’autre.
La « protection » d’un article ne peut intervenir que si prévaut une réelle guerre d’édition, avec reverts intempestifs récurrents incessants de part et d’autre et/ou lorsque le bandeau R3R s’avère potentiellement impuissant à juguler les affects. Cependant, en l’état, une discussion a bel et bien été ébauchée, certes, sur fond de désaccord, mais il ne semble pas y avoir de « forcing ». Il y a juste une sorte de « statu quo ».
Peut-être que l’une des options pourrait éventuellement consister à solliciter et recueillir l’avis de tierces personnes, via la fonction dite : → appel à commentaires.
Pour ce faire, il vous suffit d’entrer le nom de l’article, via la case dédiée, sise en bas de page, puis de suivre précisément le mode d’emploi.
Je laisse à d’autres intervenants dévoués le soin de bien vouloir compléter le présent message, le cas échéant.
Bon courage à vous pour la suite !
Bien cordialement !
euphonie
13 février 2012 à 14:48 (CET)
Merci infiniment Euphonie pour ces informations, observations et conseils. Reste à espérer qu'il ne transformera pas la formulation actuelle de cette partie du Wiki. Très bonne journée. Martino75 (d) 14 février 2012 à 12:01 (CET)
Bonjour Euphonie. Hélas, comme je le redoutais, en dépit d'absence de consensus et de "statu quo", le même contradicteur s'est cru obligé de reverter la version actuelle et imposer sa version précédente, en maintenant au passage, sa suppression de ma source en référence précisant le point litigieux. Quelle escroquerie ! Que faire ? Merci encore de l'aide. Bonne soirée. Martino75 (d) 15 février 2012 à 16:37 (CET
Bonjour, Martino75 !
Merci pour votre message !
Effectivement ! Il y a bien eu rétablissement d’une version antérieure. Cette action fait vraisemblablement suite à votre absence de réponse prolongée aux arguments développés en PdD, silence qui a pu être potentiellement interprété comme une forme d’approbation tacite, en adéquation à un dicton bien connu qui décrète que « Qui ne dit mot consent ! ». Toutefois, votre désaccord, quant à l’intromission concernée, tendrait davantage à mettre en exergue un autre proverbe satellitaire : « L’exception confirme la règle ». Cette dichotomie résurgente risque dès lors de faire une fois de plus basculer l’équation dans de nouveaux sempiternels reverts interactifs incessants, quitte à conduire à l’apposition récurrente d’un autre bandeau R3R (ce qui serait regrettable) ou à une éventuelle « protection » de l’article (tout aussi regrettable), voire à un blocage de chaque intervenant en désaccord (encore plus regrettable), au cas où le conflit éditorial s’enliserait ad libitum.
Il vous reste l’éventuelle alternative de recourir à l’une des options précitées, consistant à solliciter et recueillir l’avis de tierces personnes, via la fonction dite : → appel à commentaires. Pour ce faire, il vous suffit d’entrer le nom de l’article, via la case dédiée, sise en bas de page, puis de suivre précisément le mode d’emploi. Il faut toutefois savoir que rien ne permet de pronostiquer par anticipation l’issue d’une telle consultation publique, les résultats pouvant s’avérer relativement aléatoires, voire imprévisibles, quoique passionnants, puisque ouvrant les perspectives électivement concernées à d’autres horizons complémentaires, parfois insoupçonnés, qui éclairent la question sous un jour enrichissant. Ce qui signifie que votre position peut être soit corroborée (partiellement ou complètement) … comme il se pourrait — aussi — qu’elle soit en partie ou exhaustivement infirmée. Nul ne le sait d’avance ! Le mérite néanmoins de ce type d’approche étant que la décision qui en émergerait en deviendrait alors collégiale (ou, du moins, elle le devrait), car issue de plusieurs visions synergiques. Le jeu peut donc en valoir la chandelle. Cela étant, quel que soit le résultat qui pourrait en découler, il importerait alors que chaque partie confortée ou non dans son approche se conforme au verdict conclusif... ce qui ne relève pas forcément toujours d’une mince affaire.
Comme précisé dans ma précédente intervention, je laisse à d’autres contributrices/teurs dévoués/es le soin de bien vouloir compléter le présent message, le cas échéant.
Bonne chance et bien cordialement !
euphonie
15 février 2012 à 18:16 (CET)
Bonjour Euphonie. Merci encore de vos explications et tentatives de pacification. Il conviendrait de souligner que ce n'est pas sur l'aspect éditorial que se pose le problème avec mon contradicteur mais bien parce qu'il a eu des menaces et désormais des accusations publiques tentant de m'accuser de porter préjudice à une personnalité publique sans parler des propos agressifs. C'est sur ce point que j'ai alerté car je suis inquiet que ses menaces recommencent. Quelqu'un peut-il le ramener au calme ? Bonne journée. Martino75 (d) 17 février 2012 à 11:46 (CET)
Re-bonjour. Afin de faire un pas vers la conciliation, je propose de retirer la formule "sur le terrain", bien que ces termes soient directement issus de la source en référence. Merci de bien vouloir retirer la vilaine et inappropriée mention "non neutre" dans l'article, dont l'apposition par mon contradicteur vise justement à créer polémique, d'autant plus que je m'interdis de modifier cette partie de l'article. Encore désolé de tout cet embarras... :( Martino75 (d) 17 février 2012 à 11:55 (CET)
Bonjour, Martino75 !
Merci pour votre message, ainsi que pour la confiance que vous m’accordez, qui me touche et me va droit au cœur !
J’ai bien compris que le problème fondamental ne relève pas forcément et/ou spécifiquement uniquement d’un aspect éditorial, mais davantage de la manière conjointe de réussir à en gérer le désaccord et les difficultés de communication conviviale qui en résultent. J’ai également pris connaissance de vos différentes correspondances à cet égard.
Pour ce qui relève de l’inclusion litigieuse, je n’ai pas vraiment pouvoir d’intervenir directement sur elle, car les argumentations — tant d’un côté que de l’autre — sont tellement richement nourries que moi-même j’y perds quelque peu mon latin. De plus, vous-même et votre partenaire rédactionnel connaissez bien mieux que moi le sujet, vu que, d’après ce que j’ai pu comprendre, vous œuvrez conjointement dans le domaine des médias.
Partant de ce qui précède, la seule chose que je puisse faire, c’est de me limiter à réajuster éventuellement quelques fautes de frappe (s’il devait y en avoir), voire apposer un bandeau invitant les deux parties à communiquer — si possible, amicalement — entre elles, afin d’échafauder une formulation commune qui ne provoque plus aucun heurt. C’est dans ce sens que j’ai posé hier la question en RA, afin de savoir si, éventuellement, l’apposition d’un bandeau de {{désaccord de neutralité}} pourrait éventuellement se justifier ou pas ; un administrateur a eu l’obligeance de confirmer ce qu’il me semblait pressentir, à savoir, que le désaccord en cours n’est pas suffisamment « majeur » (d’un point de vue strictement éditorial) pour nécessiter l’apposition de la balise précitée. Partant de ce qui précède, je n’ai pas pouvoir de retirer le tag de neutralité récemment apposé, car je perdrais alors toute légitimité en qualité de « médiateur », dans le sens que je prendrais alors parti pour l’un au détriment de l’autre, ce qui serait non seulement contraire à mes desseins, mais de plus, je n’aurais même pas compétence pour le faire, attendu que, en l’état, je serais bien incapable de dire qui aurait raison ou tort (au point de vue strictement éditorial s’entend). Je ne puis donc qu’espérer, conjointement aux espérances formulées par l’administrateur qui m’a fait l’honneur de donner suite à ma requête, que la situation se décante et se stabilise, afin que l’article puisse redémarrer sur de nouvelles bases fraternelles, imprégnées d’une valeur à laquelle je suis très attaché : le wikilove.
Arnaud Desjardins a un jour déclaré, lors d’une conférence, une phrase marquante, dont l’imprégnation reste à jamais inscrite dans ma mémoire, tant elle me paraît véhiculer une vérité souveraine :
— « Chaque fois que l’on s’écarte de l’amour, on gît dans l’erreur ».
Au début, j’avais trouvé cette affirmation un chouya « baba-cool », irréaliste, voire un rien « cui-cui les oiseaux chantent ». Pourtant, force m’a été donnée de constater que chaque fois où je n’ai pas observé ce précepte à la lettre, je me suis lamentablement planté.
C’est pour cela que je souhaite de tout cœur que la relation entre vos deux hémisphères puisse s’harmoniser, et ce, d’autant plus quand je repense aux poignantes paroles de cet ami d’enfance qui, peu avant de rendre son dernier soupir, m’avait confié, avec sa verve coutumière (paradoxalement, les souffrances éprouvantes qu’il endurait ne lui avaient rien fait perdre de sa gouaille et de son humour truculent), cette remarque — certes, un peu « crue » — que je cite en l’état et telle quelle :
— « Quand je pense à la chance qu’on a d’être encore vivant et en bonne santé sur cette p..... de terre, comment est-ce qu’on peut être assez c.. pour gâcher le peu de temps qui nous reste à vivre à s’entredéchirer ? » (sic).
Sachant le contexte douloureux dans lesquelles elles avaient été prononcées, les paroles de feu cet ami m’ont d’autant plus interpelé, en sus de me rappeler la teneur intrinsèque afférente à l’apophtegme précité d’Arnaud Desjardins.
Mon espoir est donc le suivant et rejoint en tout point celui des aimables administrateurs qui ont eu la bienveillance de nous assister (et je les remercie du temps qu’ils ont bien voulu consacrer à essayer de débroussailler cet écheveau structurel) :
— Puisse chacun essayer d’y mettre du sien, afin de permettre une réconciliation harmonieuse, fluide et réparatrice, dans les meilleurs délais et sous les plus valeureux auspices !
Je vous octroie ma bénédiction en ce sens, même si je n’ai pas vraiment légitimité « spirituelle » pour le faire, mais m’inspirant en substance de ce que m’a un jour solennellement déclaré un ecclésiastique de renom :
— « Toute bénédiction est bonne à prendre, d’où qu’elle vienne, à partir du moment où elle est dispensée avec le cœur, avec affabilité et sincérité ».
C’est pourquoi je vous offre la mienne, avec mes vœux de courage et de bonheur.
En pensées avec vous !
Bien cordialement !
euphonie
17 février 2012 à 14:30 (CET)
1re mise à jour : 17 février 2012 à 21:34 (CET)
2e mise à jour : 18 février 2012 à 01:46 (CET)
Les choses ont l’air d’avancer favorablement en PdD de l’article, grâce à la nouvelle formulation proposée par un administrateur tiers. Peut-être qu’ainsi l’équation pourra se résoudre harmonieusement, grâce à cette heureuse évolution, d’autant que je lis que cette judicieuse proposition alternative semble avoir emporté votre total assentiment et que vous y souscrivez in extenso, ce qui est réjouissant.
Bon courage pour la suite et bien à vous !
Cordialement !
euphonie
17 février 2012 à 20:50 (CET)
Bon dimanche, Euphonie. Encore tous mes remerciements pour tous ces conseils et considérations éclairées que je partage entièrement. Ce conflit n'a que trop duré et c'est pourquoi, je me suis rangé totalement à la formulation proposée [1]. Pour moi, dès lors, le différend était clos. Mais hélas, mon contradicteur - qui est toutefois forcé de reconnaître que la proposition est neutre et valable - tente à nouveau de rouvrir le conflit, sans rien apporter de neuf, que son point de vue personnel ressassé depuis le début. En dépit de tous mes efforts pour sortir de ce pénible (et long) conflit, nous voici revenus dans la situation antérieure. C'est très décevant. J'espère que ce comportement irrationnel ne durera pas. Soyons positifs et pleins d'espoir ;) Radieux week-end quand même, Euphonie. Martino75 (d) 18 février 2012 à 12:09 (CET)
Bonjour, Martino75 !
Merci pour votre message et vos vœux bienvenus !
J’ai vu, effectivement, qu’une nouvelle formulation — initialement prometteuse et proposée par un administrateur tiers attentionné — a remporté, certes, votre adhésion inconditionnelle, mais pas celle de l’unanimité des intervenants. Le débat, donc, se poursuit.
Comme suggéré dans un précédent message, il vous resterait l’éventuelle alternative de recourir à l’une des options précitées, consistant à solliciter et recueillir l’avis de tierces personnes, via la fonction dite : → appel à commentaires. Pour ce faire, il vous suffit d’entrer le nom de l’article, via la case dédiée, sise en bas de page, puis de suivre précisément le mode d’emploi.
Il faut toutefois savoir que rien ne permet de pronostiquer par anticipation l’issue d’une telle consultation publique, les résultats pouvant s’avérer relativement aléatoires, voire imprévisibles, quoique passionnants, puisque ouvrant les perspectives électivement concernées à d’autres horizons complémentaires, parfois insoupçonnés, qui éclairent la question sous un jour enrichissant. Ce qui signifie que votre position peut être soit corroborée (partiellement ou complètement) … comme il se pourrait — aussi — qu’elle soit infirmée de façon parcellaire à exhaustive. Nul ne le sait d’avance ! Le mérite néanmoins de ce type d’approche étant que la décision qui en émergerait en deviendrait alors collégiale (ou, du moins, elle le devrait), car issue de plusieurs visions synergiques. Le jeu peut donc en valoir la chandelle. Cela étant, quel que soit le résultat qui pourrait découler de cette dite consultation publique, il importerait alors que chaque partie confortée ou non dans son approche se conforme au verdict conclusif... ce qui ne relève pas forcément toujours d’une mince affaire.
Comme précisé dans ma précédente intervention, je laisse à d’autres contributrices/teurs dévoués/es le soin de bien vouloir compléter le présent message et, le cas échéant, d’ébaucher d’autres alternatives transitoires qui permettraient de solutionner cette équation dans les règles de l’art et sous les meilleurs auspices qui puissent être.
Je souscris in extenso au vœu formulé dans votre message (je cite) :
« Soyons positifs et pleins d'espoir ! »
Radieuse semaine à vous aussi !
Bonne chance et bon courage !
euphonie
20 février 2012 à 13:22 (CET)
Bonjour, Martino75 !
J’ai lu avec intérêt le fait que vous avez esquissé une nouvelle proposition, suivant ainsi les conseils prodigués par plusieurs contributeurs et administrateurs qui, d’après ce qu’il me semble avoir cru comprendre, incitent à opérer une sorte de « milkshake multivitaminé » issu des diverses formulations antérieures, afin de tenter d’aboutir à une rédaction contextuelle synergique dont le contenu puisse potentiellement réunir les diverses perceptions conglomérées en un horizon convergent. Il ne manquerait donc plus que l’approbation peaufinée par les ultimes corrections et/ou retouches complémentaires des autres parties en cours pour essayer de finaliser le processus, afin d’aboutir à la concoction d’une sorte de panacée rédactionnelle, faisant ainsi se conjoindre l’intégralité des compétences et bonnes volontés réunies en une création commune, rejoignant ainsi le précepte de feu l’un de mes bien-aimés professeurs, lequel ponctuait régulièrement son magistère par cet axiome : « Seul on est rien, ensemble on peut tout ! ». À croire qu’il était déjà wikipédien avant l’heure. J’aurais aimé qu’il puisse vivre assez longtemps pour connaître cette encyclopédie dont les nobles buts et objectifs l’auraient assurément enthousiasmé.
Bien cordialement à vous !
euphonie
23 février 2012 à 02:00 (CET)
1re mise à jour : 23 février 2012 à 02:05 (CET)
2e mise à jour : 23 février 2012 à 02:42 (CET)
Bonjour Euphonie. Hélas, comme je le redoutais, mon contradicteur "systématique" se refuse obstinément à concéder quoi que ce soit, en maintenant sa position obtuse, basée sur un point de vue tout personnel et non étayé, qualifiant d'anecdote, un élément essentiel de la biographie que le sujet elle-même a souhaité relater et souligner, ce que j'ai mis en évidence à chaque fois pour démontrer la subjectivité et la faiblesse de l'argument contradictoire. De plus, ce qui me parait relever d'un certain "acharnement" concerne les modifications voire suppressions toutes autant non fondées, relatives à plusieurs wikis que je rédige ou je crée et que ce même "contradicteur" s'empresse de venir modifier à son gré et selon son point de vue tout personnel [2][[3] [4] [5][6]. Ces exemples démontrent ce que je dénonce depuis de longs mois, une volonté de scruter systématiquement mes contributions, au lieu de s'intéresser aux millions d'autres sujets et contributeurs de WP. Que faire ? Si je relance mes alertes auprès des admin', on va m'accuser de mettre à nouveau le feu. N'est-il pas possible qu'un administrateur le ramène "à la raison" et à plus de distance par rapport à moi ? Je ne demande rien de plus. Certains le lui ont déjà conseillé mais il n'en tient pas compte... Je suis assez perplexe. Dois-je trouver un parrain administrateur ? En tout cas, il ne parviendra jamais à me dégouter de WP. Coûte que coûte, je continuerai à contribuer aux wiki et à l'enrichissement de cette formidable encyclopédie vivante. ;) Bonne fin de vendredi. Martino75 (d) 24 février 2012 à 18:00 (CET).
Bonjour Euphonie, je complète mon message en relevant une contradiction flagrante : l'objet du conflit provient de l'apposition d'un bandeau non neutre par mon contradicteur, lequel vient de reconnaître en qualifiant ma 8e proposition : « Cette formule a le mérite d'être neutre, c'est une évidence »[[7]] mais aussitôt en refusant de l'accepter sous prétexte qu'elle serait anecdotique, en maintenant donc toujours le même très faible argument subjectif pour poursuivre la polémique. Que faire ? Bonne fin de journée. Martino75 (d) 27 février 2012 à 16:33 (CET)

┌─────────────────────────────────────────────────┘

Bonjour, Martino75 !

Merci pour votre message et la confiance renouvelée que vous me vouez !

Pour répondre à votre question, il n’existe, à ma connaissance, aucune entité wikipédienne qui s’occupe de traiter de litiges spécifiquement éditoriaux. Les seules interventions palliatives ne pourraient concerner que des abus manifestes graves et/ou sciemment délétères : insertions publiques de calomnies, injures arbitraires, vandalisme en cascade, prosélytisme invétéré, infraction/s au copyright, injections d’information délibérément erronées, mensongères, non-autorisées ou pénalement répréhensibles, etc. ; bref, ce que l’on appellerait de « gros morceaux ». Dans ce cas-là pourrait éventuellement surgir la nécessité d'un « masqueur de modifications » ou, en anglais « oversight » avec, parfois, blocage du/de la contributeur/trice ayant fait preuve d’un relatif « excès de zèle » (pour employer un euphémisme).

En revanche, pour ce qui relèverait de litiges éditoriaux argumentés, que l’on soit d’accord ou non avec l’une ou l’autre des positions déployées, hormis le fait de solliciter accessoirement des avis tiers, il ne semble pas exister de réels recours, ce qui pourrait donc potentiellement permettre à un débat de durer des jours, des mois, voire (pourquoi pas) des années, sauf si une intervention tutélaire haut placée devait un jour décider de modifier la donne.

Un aspect réjouissant étant que le problème de « neutralité » paraît enfin résolu dans la formulation de l’article auquel vous contribuez : tout le monde est finalement tombé d’accord, au moins sur ce point-là. Ce qui pourrait alors potentiellement permettre de subroger le segment textuel électivement concerné par la nouvelle mouture que vous proposez, allégeant ainsi l’actuel insert de sa balise {{non neutre}}. Ne resterait alors qu’à trouver une solution pérenne pour éradiquer durablement le bandeau {{R3R}} qui ne justifierait son éventuelle présence résiduelle qu’en raison du désaccord persistant quant à l’opportunité d’inclure ou non l’information concernée, puisqu’il ne semble pas y avoir encore de gentlemen’s agreement à cet égard.

Il y a quelques mois, un autre article avait déjà donné lieu à un débat relativement « animé » pour des raisons peu ou prou similaires quant à savoir si une mention spécifique devait oui ou non être incluse dans un article biographique : → [8] et [9].

Espérons toutefois que la PdD actuelle évoluera en faveur d’une direction consensuelle exemplaire, dans l’esprit du refrain « au-delà de nos différences[1] » propre aux paroles d’une chanson interprétée par Johnny Hallyday[1] :

« … Au-delà de nos différences,
Des coups de gueule, des coups de sang,
A force d'échanger nos silences,
Maintenant qu'on est face à face,
On se ressemble sang pour sang… »

— Eric Chemouny, ... au-delà de nos différences ...[1]

Bien cordialement à vous et bon courage pour la suite !

euphonie
29 février 2012 à 20:53 (CET)

  1. a b et c [vidéo] Johnny Hallyday, paroles : Eric Chemouny — musique : David Hallyday, « Au-delà de nos différences », (consulté le 23 février 2012)
Bonjour, Martino75 !
Comment se déroule votre partenariat rédactionnel ?
Avez-vous pu finalement parvenir à un accord qui satisfasse pleinement toutes les parties ?
Le cas échéant, peut-on élaguer le bandeau d’entête ?
Au cas où il subsisterait encore quelques interrogations non résolues, je me permets, à toutes fins utiles, de vous indiquer l’existence d’une nouvelle page d’appel à commentaire — concernant, certes, un tout autre sujet que les articles auxquels vous co-participez — dans laquelle j’essaie de prodiguer quelques conseils et recommandations. Puissent-ils s'avérer profitables à tous en favorisant, conformément à mon pieux souhait, l’éclosion d’une conjonction harmonieuse entre les diverses acceptions en cours !
Je vous invite cordialement à consulter la teneur de ce message : → ici.
Bien à vous et bonne chance !
euphonie
14 mars 2012 à 07:08 (CET)
Bonsoir Euphonie ! Après le "gel" concernant le wiki V. Lecasble, mon contradicteur a relancé un conflit éditorial pour le wiki que j'ai créé sur Albert Ripamonti. Il tente d'exploiter exactement les mêmes méthodes pour pourrir ce wiki en revertant, apposant des "ref" inappropriés, remet en question des sources et références sans étayer ni démontrer autre chose que son point de vue personnel. Il a sollicité le concours d'Euterpia que j'ai aussitôt et volontiers accepté. Mais lorsque j'ai intégré ses propositions, il les a dénoncées ! La mauvaise foi qu'il déploie est manifeste, sans évoquer les multiples contradictions. Ce comportement qui frise la provocation est également "limite" car il emploie des termes que j'estime vexatoires et péjoratifs (insister 5 fois que les données biographiques sourcées sont un "inventaire à la Prévert" sachant que cette formule est totalement non fondée pour les contributions que j'ai apportées). Ce conflit éditorial prend certaines proportions désagréables. Comment en sortir à ce stade ? Bonne soirée. Martino75 (d) 16 mars 2012 à 18:57 (CET)
Bonjour Martino75,
Merci pour votre message !
Il me semble comprendre que la situation ne s’est pas encore décantée, voire que l’aboutissement à un accord viable qui soit en mesure de conjuguer les antagonismes ne s’avère pas aussi aisé d’accès que l’on pourrait l’espérer. C’est pourquoi je vous invite à suivre l’exemple de la page de commentaire dont il est implicitement fait mention dans mon message précédent, quitte à en créer une nouvelle mouture, expressément à cette intention. Ainsi, le conglomérat participatif — issu de visions plurielles émanant de plusieurs contributeurs invités à donner leur avis respectifs ainsi que leurs suggestions intermédiaires — permettra peut-être, je l’espère, d’aboutir à une éclaircie salutaire allant au bénéfice de tous les participants impliqués dans cette rédaction commune.
Mes bons vœux vous accompagnent en ce sens !
Bien cordialement à vous !
euphonie
18 mars 2012 à 03:40 (CET)
Bonjour Euphonie. Le même contradicteur tente désormais de vous impliquer dans le conflit éditorial et formule désormais ce qu'on peut considérer comme une attaque ad hominem contre vous -> [[10]] après avoir retiré de son propre chef, sans aucun échange préalable auprès de personne, ce que je trouve à la fois malhonnête et relevant d'un comportement ouvertement provocateur. À ce stade, je m'interroge. Jusqu'où un tel contributeur parfaitement aguerri des règles Wikipedia à respecter peut-il aller (il est administrateur !) ? Que faire de plus afin une énième fois, de le prier de ne plus relancer à chaque fois, de nouveaux conflits ? Je suis perplexe. Merci des conseils et de l'aide... Bon week-end pascal. Martino75 (d) 7 avril 2012 à 20:12 (CEST)
Bonjour, Martino75 !
Merci pour votre message !
Comme les tentatives de conciliation émanant de divers contributeurs aguerris n’ont pas encore réussi à aboutir à un accord pérenne, je ne puis que réitérer le conseil prodigué dans plusieurs messages précédents, à savoir : créer une page spécialement dédiée à cet article, sous forme d’appel à commentaires. Ainsi, plusieurs intervenants seront conviés à donner spontanément leur avis et à débattre plus exhaustivement de la question, ce qui permettra peut-être de trouver une solution viable, sachant que plusieurs bonnes volontés réunies s’avèrent souvent plus fructueuses dans ce type d’occurrence. Je formule mes bons vœux à votre égard et vous souhaite bonne chance ainsi que d’heureuses fêtes pascales.
Avec mes amicales pensées !
Bien à vous !
euphonie
7 avril 2012 à 21:12 (CEST)

Bonjour Euphonie. Merci encore pour le "secours" et les conseils prodigués pour ce pénible conflit sans cesse relancé par le même contradicteur. Espérons que l'acharnement pour le wiki Valérie Lecasble ne se propagera pas pour les autres sujets que j'ai créés (Albert Ripamonti, Céline Pigalle). Hélas, la méthode semble similaire... :( Bon dimanche. Martino75 (d) 17 juin 2012 à 10:53 (CEST)

Ça recommence ![modifier le code]

Bonjour Euphonie, Pour le wiki Valérie Lecasble, comme c'était à prévoir, notre contradicteur systématique est intervenu pour reverter une nouvelle fois, la suppression du bandeau R3R. Avant que cela ne reprenne une énième phase de conflit, ne pourriez-vous pas intervenir et aposer à nouveau ce bandeau ? J'ai informé comme précédemment, l'auteur du bot qui m'avait confirmé son accord pour cela. Merci et excellente semaine ;). Martino75 (d) 10 septembre 2012 à 22:59 (CEST)

Bonjour, Martino75 ! Merci pour la signalisation de cet épisode ! En l’occurrence, même si cette situation me navre par son côté surréaliste, notamment en raison de la regrettable « inextinguibilité » qui semble en gouverner la trame, il m’est difficile d’envisager de procéder moi-même à la réintroduction dudit bandeau, car ce type d’action ne peut être licitement considérée par un tiers que lorsque prévaut un affrontement « en live », mâtiné de reverts en cascade et tutti quanti. Or, l’occurrence actuelle, certes perceptible et aussi incontestablement réelle fût-elle, affiche désormais un visage plutôt souterrain, se heurtant au silence radio ; c’est même plutôt le calme plat, dût-il s’inscrire dans un paysage de désolation. Compte tenu de ce qui précède, je vous suggère — mais c’est un avis tout personnel qui ne vaut que ce qu’il vaut et que je formule expressément sous toute réserve — de mettre en application l’un des postulats de Raymond Dextreit dont la teneur prescrit que « la véritable satisfaction passe par le renoncement ». D’ailleurs, n’est-ce pas Demie Moore qui, dans le film « Ghost », répète à plusieurs reprises à qui veut l’entendre : « Quand on gagne, on perd ! » ? De surcroît, en privant délibérément autrui de toute contradiction potentielle, tout en lui laissant croire — illusoirement — qu’il a remporté la partie, on lui inflige le plus cinglant des désaveux parce que, ce faisant, on le déleste conjointement d’un élément substantiel : la binarité. N’est-ce pas également Pierre Corneille qui, dans « Le Cid », poursuit sur la même lancée en écrivant : « À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire ! » (II, 2, 434) ? Il y a également une phrase de Jacques Attali qui pourrait aller dans le même sens : « Il y a plus de grandeur à attendre que le flot vous emporte qu’à se débattre contre le courant. ». J’insiste sur le mot « grandeur » contenu dans cette ultime citation. D’autant que, en acceptant de perdre (en apparence) mais en l’occurrence avec brio, tout en concédant une fictive défaite, vous gagneriez quelque chose de bien plus précieux qu’une pseudo victoire : l’estime de vos pairs. La mienne, de surcroît, vous étant d’ores et déjà amplement acquise. Bien cordialement à vous ! — euphonie 11 septembre 2012 à 01:27 (CEST)
Bonjour Euphonie. J'accepte donc bien volontiers cette démarche, en formulant le voeux que le contradicteur ne relancera pas ses provocations. Il n'y a pas de perdant ou de gagnant. Wikipedia doit être l'unique bénéficiaire de cette décision. ;) Bien cordialement. Martino75 (d) 11 septembre 2012 à 13:58 (CEST)

Un espoir de voir des contributions plus paisibles désormais ;)[modifier le code]

Bonjour Euphonie,
Comme annoncé à Claude Piard, je viens de constater que le "contradicteur zélé" déclare depuis peu sur sa page, mettre fin à ses contributions Wikipédiennes (un scoop !).
À moins que ce ne soit un vœu pieu (des faux-nez sont toujours possibles), cela pourrait représenter un véritable renouveau, de "pacification" et surtout ne plus décourager les nouveaux venus par un sur-contrôle tatillon souvent irrationnel, surtout de la part d'un admin censé être diplomate.
Accueillons donc cette nouvelle avec positivité et esprit de cordialité !
Excellente fin de journée. Martino75 (d) 16 octobre 2012 à 17:32 (CEST)

Ashbel Parmelee FitchPhilip Burrill Low[modifier le code]

Bien chère Celette,

La télépathie a dû indirectement réunir nos deux égrégores sur un plan éthéré. Clin d'œil

En effet, voilà déjà plusieurs jours que je voulais solliciter ton aimable expertise pour te demander de bien vouloir compléter cette infobox.

Or, quelle n’est pas ma surprise de constater, il y a quelques minutes, un écho on ne peut plus ciblé et circonstancié à ma requête tacite, écho apporté précisément par l’entremise de tes mains diligentes.

Par ailleurs, disposerais-tu éventuellement de renseignements subsidiaires qui permettraient de parachever cette autre infobox ?

Merci pour ta diligence !

Bien amicalement à toi !

euphonie
12 avril 2012 à 16:00 (CEST)

Cher Euphonie, les grands esprits se rencontrent apparemment Sourire. Concernant Ida Straus, je reste un peu dubitative, dans la mesure où j’emploierai plutôt ce type d’infobox pour les épouses de chefs d’Etat, à la rigueur de chefs de gouvernement, mais pas pour cela, où les champs prédécesseur/successeur resteront désespérément vides, comme le montre la pauvreté des articles de WP:en référents sur les autres représentants du 15e district. Amicalement, Celette (d) 13 avril 2012 à 02:15 (CEST)
Bien chère Celette !
Merci pour ton message !
Aussitôt dit, aussitôt fait : conformément à ton aimable invitation, j’ai illico presto procédé au remaniement global de l’infobox en question.
En espérant que le résultat satisfera tes espérances.
Amicalement et bien à toi !
euphonie
13 avril 2012 à 11:40 (CEST)
C’est bien mieux ainsi en effet Sourire. Et bravo pour la refonte de l’article, que tu as admirablement opérée ! Amicalement, Celette (d) 13 avril 2012 à 14:10 (CEST)
Bonjour Euphonie. Je te remercie pour ta comparaison avec Margaret Brown (chose qui me va droit au cœur) ainsi que ta tentative de conciliation avec Martino75, à qui je vais également répondre. Petite remarque concernant Ashbel Parmelee Fitch : il est préférable de noter « représentant » plutôt que « député » dans le corps du texte, et d'user comme tu l'as très justement fait, d'une note pour signifier que ces deux postes se correspondent, d'un point de vue français. D'une part, affirmer que X ou Y est député aux États-Unis serait aussi faux que dire qu'il existe un « gouvernement américain » alors qu'il s'agit d'une administration (soyons rigoureux !). Mais la précision que tu as faite est fort utile pour tous ceux qui ne le savent pas. D'autre part, « membre de la Chambre des représentants » est assez lourd et « représentant » semble plus approprié ; c'est comme si l'on penchait entre « membre de l'Assemblée nationale » et « député » en langue française. Voilà voilà Sourire. Amicalement, Celette (d) 16 avril 2012 à 18:38 (CEST)
Bonjour Euphonie, et désolée du retard de ma réponse. J’aurais plutôt tendance à traduire cet article par : « Comité de la Chambre des États-Unis pour l’élection du président, du vice-président et des membres du Congrès » ; mais je reste très dubitative, dans la mesure où je ne sais pas à quoi « House » renvoie. Aurais-tu une phrase qui contextualise cette expression ? Amicalement, Celette (d) 20 avril 2012 à 17:59 (CEST)

Paul-Clément Jagot[modifier le code]

Bonjour !

J’ai pu constater, à maintes reprises, combien vous maîtrisez la complexité du modèle {{ouvrage}} avec dextérité, notamment l’inclusion des références BnF.

Puis-je aimablement solliciter votre aide bienveillante ainsi que votre assistance diligente pour ce qui aurait trait à la complétion de la section « bibliographie » relative à l’auteur précité ? En effet, son œuvre s’avère tellement prolixe — surtout si l’on y adjoint les premières publications intermédiaires, certaines d’entre elles étant parfois parues sous des titres variables, alternativement en collaboration avec différents auteurs, voire plusieurs éditeurs, etc. — que j’en perds quelque peu mon latin. De plus, la présentation, en l’état, de cette abondance informative, me paraît ressembler à une sorte de mélimélo épars sur fond d’embrouillamini difficilement déchiffrable, surtout en bas de section, alors qu’il y manque pourtant encore environ les deux tiers des ouvrages restants.

Si, fort de votre expérience, vous acceptiez de me concocter un canevas symbolique qui puisse englober tout ou partie des particularités concernées, tout en fluidifiant l’ensemble de la donne afin d’en rendre l’approche associée plus aisément consultable, cela m’aiderait considérablement pour la suite des opérations à venir et je vous en serais fort obligé.

Par ailleurs, j’ai lancé, il y a quelques jours, un appel à l’aide collaborative qui ne semble pas avoir encore rencontré autant d’écho que je l’escomptais. Quelle division plus spécifiquement dédiée me conseilleriez-vous de contacter pour m’aider à glaner de bonnes volontés, histoire de ne pas me retrouver inéluctablement voué à rédiger cet article en autarcie ?

En vous remerciant par avance de l’attention que, je l’espère, vous consentirez à porter à ces lignes, je vous prie de croire en l’assurance de mon cordial dévouement.

Bien à vous !

euphonie
6 août 2012 à 13:05 / 21:04 (CEST)

Charles Edward Ives[modifier le code]

Bonjour, Kirtap !

J’ai indirectement découvert, par ton intermédiaire, donc grâce à toi, une partie de la musique de ton compositeur préféré. Je t’en sais gré.

Parmi les créations d’envergure que j’ai, depuis, approchées, il se trouve que l’architecture et la construction harmonique de cette pièce chorale impressionnante me paraissent relever d’un génie hors-pair allié à une connaissance exceptionnelle des subtilités fondamentales propres aux répartitions et particularités structurelles inhérentes à chaque registre phonatoire :

  • Charles Ives: The Sixty Seventh Psalm – Jerusalem Academy Chamber Choir, Israel → [11]

J’ai également été séduit par le 1er mouvement de la symphonie no 4 :

  • Charles Ives - Symphony no 4 – 1. Prelude: Maestoso → [12]

Idem pour ce quatuor à cordes :

  • Charles Ives: String Quartet no 1. From the Salvation Army – I. Chorale → [13]

Un autre compositeur de renom, également chef d’orchestre, que je tiens en haute estime à maints égards, parle de Charles Yves en termes élogieux → [14].

Quelles autres œuvres incontournables et interprétations magistrales me conseillerais-tu plus particulièrement d’écouter pour parfaire ma formation ou, au moins, me permettre d’obtenir une vue d’ensemble synoptique de son parcours musical ?

Au plaisir de te lire !

Bien cordialement !

euphonie
1 décembre 2012 à 04:17 (CET) / mise à jour : 5 décembre 2012 à 22:22 (CET)


Bonjour Euphonie

Merci de ton message et heureux d'avoir pu (indirectement) te faire connaitre ce compositeur de génie dont je ne me lasse jamais d'écouter l'œuvre Sourire.

Si tu veux te faire une vue d'ensemble de son œuvre et découvrir les incontournables chefs d'œuvre qu'il a composés, je te conseillerais dans les œuvres pour orchestre Three Places in New England l'œuvre qui m'a fait découvrir sa musique, l'une des plus représentative de son style (surtout la version de Michael Tilson Thomas chez DG. Ensuite ses deux pièces pour orchestre Central Parc in the dark et The Unanswered Question, œuvres courtes mais incroyablement novatrices pour leur époque (Bernstein a laissé deux interprétation incontournables chez Sony et chez DG). L'ensemble des quatre symphonies, mais en particulier la 4e qu'il faut entendre dans sa globalité pour en appréhender l'ampleur (pour moi l'une des meilleures versions, celle de Dohnanyi chez Decca, sinon la version historique de Stokowski chez Sony), et la 3e d'inspiration religieuse beaucoup plus calme (ma préférée mais difficilement trouvable, celle de Denis Russel-Davies exceptionnelle, sinon Bernstein chez Sony ou James Sinclair chez Naxos). Et en dernier la Holidays Symphony (Tilson Thomas chez Sony s'impose, ainsi que Ormandy chez RCA, mais moins facile à trouver).

Dans la musique de chambre, il y a les quatre sonates pour violon et piano dont une belle version par Hilary Hahn est sortie récemment chez DG et le second Quatuor (à défaut de trouver le quatuor Julliard, version de référence mais difficile à trouver en CD, il y a la version du quatuor Mondrian chez EtCetera). Pour le piano, le grand œuvre, incontournable, à connaître d'urgence, demeure la Concord Sonata, son monument, et son œuvre la plus enregistrée (sur la trentaine de versions, ma préférée et celle de Jay Gotlieb chez Pianovox, mais là encore, difficile à trouver, sinon la très belle version de Roger Muraro chez DG (Regards sur le XXe siècle), ou celle de Marc André Hamelin chez Hyperion, un peu policée à mon goût, mais la presse en fait sa version de référence).

Concernant la voix, je te conseillerai pour les mélodies, les anthologies de référence par Jan de Gaetani chez Nonesuch, et Helen Boatwright chez CRI insurpassables. Et dans la musique pour chœur, il y a surtout le monumental Psaume 90 (la version de référence, celle des Gregg Smith Singers, n'existe qu'en vinyles, et cette partie de l'œuvre d'Ives n'a pas fait l'objet de beaucoup d'enregistrements, il y a une honnête intégrale des psaumes par Marcus Creed chez Hansler comme version de repli). Voilà ce que je te conseillerai, en espérant t'avoir donné une bonne vue d'ensemble de son œuvre. Cordialement Kirtapmémé sage 2 décembre 2012 à 14:38 (CET)

Merci, Kirtap ! Comme c’est gentil de ta part ! Tu es vraiment adorable de me fournir toutes ces informations auxquelles j’attache d’autant plus d’importance et de reconnaissance qu’elles proviennent d’un passionné enthousiaste qui m’offre le privilège de me faire partager sa flamme. Je vais donc consulter avec un intérêt accru l’ensemble des œuvres que tu me conseilles. À bientôt ! Amicalement ! — euphonie 5 décembre 2012 à 23:08 (CET)

Gunnar Björling[modifier le code]

Bonjour Celette et Jean-Jacques Georges !

J’ai récemment posé une question spécifique ici. Votre avis m’importerait, car j’ai foi en votre jugement. Au plaisir de vous lire ! Bien cordialement à vous deux ! — euphonie 12 novembre 2012 à 04:47 / 05:22 (CET)

Bonjour Euphonie. Tes précautions t'honorent, mais puisqu’il y a des sources (et de qualité), l’insertion de cette partie de la vie privée de Björling ne me pose pas, en soi, problème. Mais je me demande s'il faudrait vraiment consacrer une section spécifique ou l’intégrer au corps du texte. À toi de voir. Amicalement, Celette (d) 12 novembre 2012 à 11:09 (CET)
Bonjour.A peu près pareil que Celette. Ne connaissant pas le sujet, j'avoue ne pas réellement saisir la problématique : mais si la source est suffisante, il n'y a a priori aucune raison de ne pas insérer ces infos. Voili voilou. cordialement, Jean-Jacques Georges (d) 13 novembre 2012 à 00:37 (CET)

Clémence Lestienne[modifier le code]

Bonjour Euphonie, je ne suis pas experte en femmes à barbe, mais j'avais, pour des raisons géographiques et une exposition, écrit, jadis, sur Clémentine Delait, femme à barbe vosgienne. La curiosité m'a poussé à regarder cette page jetée à la suppression qq heures après son ébauche ce qui m'agace toujours férocement surtout quand le rédacteur de la page est un débutant sur Wikipédia donc mal au fait des us et coutumes. J'en ai donc demandé la restauration et...bref vous connaissez la suite. Pour le saucisson d'Ours, je n'ai qu'un extrait: [15] et pour le décès l'arbre d'Eric Lakomy sur Généanet, je cite: Née le 15 mars 1839 - Festubert, 62330, Pas de Calais, Nord-Pas-de-Calais, France. Décédée le 19 février 1919 - Boulogne-sur-Mer, 62160, Pas de Calais, Pas de Calais, France , à l’âge de 79 ans Marchande de Pain d'épice-Femme à Barbe. Votre travail a été d'une grande efficacité, au bonheur de vous recroisez au coin d'une page, bonnes fêtes, cordialement--Renee louise (d) 27 décembre 2012 à 10:36 (CET)

Je n'ai pas eu accès à l'acte, mais simplement à l'arbre mis en ligne par Eric Lalomy sur Généanet. Que l'état civil soit bizarre ne m'étonne pas Festubert a sacrément été détruit en 1914-18 voir : Bataille de Festubert.cordialement, --Renee louise (d) 27 décembre 2012 à 15:27 (CET)
[16].--Renee louise (d) 27 décembre 2012 à 17:46 (CET)

Miscellaneous[modifier le code]

Négociation[modifier le code]

Bonjour à vous !

Cette situation est typique de contributeurs passionnés, tous de bonne foi, tous également intimement persuadés d’être dans le vrai, voire que seule leur version et perception intime des choses correspondraient à la réalité la plus souverainement objective et factuelle. Ce type d’affrontement récurrent est relativement fréquent dans les articles dont l’un des segments traite électivement d’une délimitation géographique susceptible d’être potentiellement controversée. Je n’ai pas de solution miracle à proposer dans ce cas de figure, si ce n’est d’inviter l’ensemble des rédacteurs à se mettre autour d’une table, à converser en PdD, dans l’optique d’une recherche fondamentale de consensus, tout en sachant que ledit consensus ne peut s’obtenir que si chacun s’attache à être fondamentalement ouvert à la perception intime de l’autre ; en d’autres termes, que s’établisse une réelle « négociation diplomatique » — viable — plutôt qu’un duel interminable, ponctué d’incessants « reverts » en cascade. En effet, le secret d’une négociation réussie, à mon sens, passe par le fait de consentir à procéder à sa propre introspection intérieure, à scruter notre conscience, afin d’y déceler nos inévitables manquements, considérant ainsi la perspective que l’autre partie est implicitement à même d’en combler certains tiroirs, d’en lisser quelques aspérités, d’en sustenter notre vision uniciste des choses — et vice versa — via une forme d’échange interactif ; il convient ainsi, en quelque sorte, de procéder à une forme de « troc amical », par fusion interposée des connaissances propres à chacun. Pour y accéder, il est préalablement primordial d’accepter l’évidence du fait que chacun recèle forcément quelque chose de concrètement favorable et positif à nous apporter. Ainsi, en cherchant à se mettre sciemment à l’écoute d’autrui, on reste étonné de constater l’immensité des trésors qu’il possède ; de plus, celui qu’à priori l’on tendait inconsciemment à considérer à tort comme un « adversaire » peut, en réalité, devenir un « allié » magistral, pour autant que nous lui offrions le privilège d’unir ses trésors intrinsèques aux nôtres, dans un fructueux partage des connaissances compilées et ressentis multiples. Pourquoi se priver d’une telle aubaine ? Bien sûr, cela présuppose que l’on puisse admettre, par la grâce tutélaire d’une forme de « dépassement de soi », que ce que l’on croit de prime abord être infiniment vrai ne l’est pas forcément autant qu’on pourrait le pressentir au demeurant. C’est l’immense avantage d’une œuvre élaborée en commun, où chacun contribue à enrichir l’autre, dans la magie et le souffle vivifiant d’un esprit fraternel, constructeur et pacifique !

C’est ce que je vous souhaite de trouver ensemble.

إن شاء الله

euphonie
12 mars 2012 à 20:10 (CET)
mise à jour : 14 mars 2012 à 17:30 (CET)

Authenticité[modifier le code]

De l’identité structurelle propre à chacune et chacun !

Contrairement aux préhensions lexicales que d’aucuns pourraient insuffler aux extraits auxquels il est fait référence, je ne suis animé d’aucune velléités dilatoires visant à « chercher à impressionner » (?) ou « étaler » (?) quoi que ce soit.
Maintenant, pour ce qui relèverait des « attaques » évoquées, elles me sembleraient d’autant moins admissibles qu’elles enfreindraient une « identité structurelle ». En somme, c’est un peu comme si, à supposer qu’une personne respectable fût d’une couleur de peau spécifique, quoique différente de celle ambiante, l’on s’aventurait à l’enjoindre à enduire son épiderme d’un cataplasme de « fond de teint » sous forme d’opacifiant assorti à la globalité alentours, visant ainsi, par ce subterfuge, à amener ladite personne à se faire « la plus discrète possible », afin de « ne pas risquer de déranger » celles et ceux qui préféreraient l’uniformité. Sorry! I cannot agree with this! Cela me paraîtrait aussi peu concevable que d’imposer à un hippopotame d’endosser un tutu de danseuse classique pour y faire des pointes sur le lac des cygnes comme dans la scène hilarante du dessin animé Fantasia de Walt Disney Mort de rire. Certes, que l’on demande à chacun de bien vouloir se laver aux endroits stratégiques de temps à autre pour éviter de répandre d’éventuelles émanations subaxillaires de « beurre rance » ou de smegma post turgescent, ça je veux bien, ce serait légitime, ne serait-ce que par déférence et courtoisie envers celles et ceux qui nous entourent, sachant que faire preuve d’hygiène est une mesure « normative » et « universelle » qui devrait, autant que possible, s’appliquer à tout le monde (dans la mesure où l’accès à l’eau potable serait assuré, bien sûr). Cette tautologie s’appliquerait également pour les cas où, dans certaines circonstances, il serait préférable de pratiquer une adduction ciblée des sphincters, quitte à ne pas « lâcher un prout » putrescent aux effluves de cimetière en plein Ave Maria alors que la cathédrale est bondée… ne serait-ce que pour ménager les délicates narines de nos voisins/nes. Mais pourquoi diantre quelqu’un qui serait doté d’une couleur de peau ou d’une culture différente devrait-il renier ses racines et ce qui le fait, lui, en tant qu’être humain à part entière ? Pourquoi un marseillais qui roucoulerait de son savoureux accent méridional devrait-il se contraindre à « castrer » son expression naturelle pour adopter une phonation du nord en raison de son déménagement chez les Ch’tis, sachant que les deux déclinaisons — chtimis & provençales — sont phonétiquement et euphoniquement tout aussi appréciables et charmantes l’une et l’autre. Par extension, pourquoi quelqu’un qui parlerait & écrirait spontanément et sans faux-semblant dans un français un chouïa « vieille France » devrait-il se contraindre à trahir ce qui fait sa particularité endogène ? Autrement dit : pourquoi devrait-il « étouffer » sa plume et son parler sous une armada de « make up » pour les rendre plus « standard » ? Idem pour un praticien émérite du « slang » à qui il ne viendrait pas à l’idée de demander de converser à la manière de Hyacinth Bucket dans « Keep up appearances ». D’ailleurs, m’a-t-on déjà vu dénigrer qui que ce soit pour son style rédactionnel ? M’a-t-on déjà surpris en train de tenter de déprécier une tierce personne sous le seul couvert du fait que le texte qu’elle écrirait comporterait des approximations orthographiques ou autres borborygmes expressifs ? Jamais ! Et il ne me viendrait jamais à l’esprit de le faire car, ce qui m’importe, c’est essentiellement le contenu, pas le contenant.
Cela étant, je m’empresse de préciser que, jamais je ne prétendrai valoir mieux que quiconque, trop conscient de la véracité de cet axiome de Montaigne : « Sur le plus haut des trônes, on n’est jamais assis que sur son … ». Je m’efforce d’en prendre toujours de la graine. De ce fait, je m’entends particulièrement bien avec celles et ceux qui souscrivent au même type de modus vivendi. Je n’ai jamais considéré les gens pour ce qu’ils affichent, mais pour ce qu’ils sont au plus profond d’eux-mêmes, indépendamment de leurs rangs, cultures, vécus, propensions, patrimoines ou autres fioritures, sachant que seules la beauté et la bonté d’un cœur sont à même de me faire tressaillir. Partant de ce qui précède, il y a longtemps que j’ai fait mienne cette phrase de Ralph Emerson qui en dit long (en substance) : « Tout être, quel qu’il soit, que la vie nous amène à côtoyer, possède obligatoirement un nombre incalculable de qualités qui nous sont infiniment supérieures : on ne peut donc que s’enrichir à leur contact ! ».
Ainsi, comme on peut le constater, je suis rather « anti formatage » et non forcément partisan du « préfabriqué » (sauf circonstances exceptionnelles précises qui le nécessiteraient impérativement).
D’ailleurs, quand j’invite des gens à manger chez moi, je pratique justement le culte du mélange dans lequel je bénis les différences, aussi plurielles et riches de contrastes soient-elles. Ainsi, s’y côtoient indifféremment et à l’envi des personnes issues de toutes les langues, de toutes les couches sociales possibles et imaginables, de tous les milieux, tant de droite que de gauche ou du centre, voire de toutes les ethnies et religions contrastées (athées compris) ; s’y mélangent, en une savoureuse « basconnaise[1] » (liste non exhaustive) : carnivores, végétariens, vegan, linguistes, rappeurs, esthètes, baba cools, intellos, ouvriers, artisans, ascètes, gourmands, gourmets, hédonistes, etc. ; même les « petits hommes verts » y seraient les bienvenus (s’ils existent), pour autant que j’aie de quoi sustenter leurs appétences Sourire ... à moins qu’ils ne soient « cannibales »... auquel cas nous serions alors confrontés à un sérieux problème Oh !… quoique, au niveau purement sémantique, ce ne serait pas vraiment du cannibalisme, si l’on part du principe que l’espèce serait différente Mort de rire. Bref, ces agapes dinatoires se passent toujours magnifiquement bien, à la bonne franquette, s’avérant de surcroît éminemment enrichissantes. Certes, le challenge consiste à concilier les préférences ou exigences roboratives de chacun. Par exemple, je ne vais évidemment pas servir un faux-filet aux morilles à quelqu’un qui, par idéal philosophique, aurait sciemment décidé de renoncer à tout produit carné. Je lui préparerais alors un « steak de tofu » (ou autre succédané) à part, afin qu’il ne soit pas contraint de se contenter du seul gratin dauphinois qui l’accompagne, lui épargnant ainsi l’épreuve de devoir s’astreindre à contempler ses compagnons/gnes de tables qui, eux/elles, se pourlécheraient les babines en humant la sauce d’accompagnement. Partant de ce qui précède, il y a toujours matière à (ré)concilier les impondérables. Il suffit d’y mettre du sien. C’est exactement comme cela que je conçois wp ou, du moins, que je concevrais que cette encyclopédie fût ou devînt. Que chacun y restât exactement ce qu’il est, qu’il ne changeât surtout rien à sa nature profonde … qu’il ne modifiât justement par le fondement radiculaire de ces fameuses... « idiosyncrasies » (sic) Clin d'œil dont il est l’apanage unique et attitré. Seule requête : accepter fondamentalement l’autre dans son essence propre, dans sa « différence conglomérale » et, oserais-je dire, dans sa « divinité intrinsèque ». Bien entendu, l’élan doit impérativement être réciproque, kif-kif bourricot de chaque côté, en sus de se conformer à certaines règles de savoir-vivre qui font office de dénominateur commun. Par exemple, dans le cadre de cette encyclopédie, wp offre l’opportunité unique de composer une symphonie synergique, dont la thématique musicale se déclinerait en quatre mouvements :

Les quatre préceptes précités me paraissent constituer une « guidance » suffisante pour que l’on n’ait pas à s’encombrer l’esprit d’autres broutilles orbitales. Il suffit simplement de s’efforcer constamment d’en appliquer — autant que possible — les principes fondamentaux à la lettre. Le reste venant en complément (TI, sources, critères d’admissibilité, etc.) et participant, conjointement, à la « direction orchestrale » de l’œuvre interprétée, de telle façon à ce que le rendu de la partition qui en découle en soit un minimum structuré, sans forcément sombrer dans un dodécaphonisme exacerbé.
Même « les compagnons de la chanson[2] » évoquent ce rêve avant-gardiste dans leur refrain :

Si tous les gars du monde
Décidaient d’être copains
Et partageaient un beau matin
Leurs espoirs et leurs chagrins,
Le bonheur serait pour demain.
— Les compagnons de la chanson : Si tous les gars du monde[2]

Partant de ce qui précède, je présume être suffisamment respectueux des différences notables pour solliciter le même traitement en retour. Et, si c’est vraiment trop demander, j’applique alors à la lettre un proverbe hongrois qui invite à « ne pas courir après la diligence qui ne veut pas de nous comme passager, sachant qu’il vaut mieux alors attendre le prochain embarquement ! ».
Que l’on attaque uniquement ce qui peut ou doit être attaqué : l’intolérance, les préjugés arbitraires, le manque d’empathie et d’amour… Punktschluss!
Et, s’il fallait résumer le tout, de façon prosaïque et lapidaire, ce le serait en ces termes :

L’amour avant tout !
Le reste, on s’en fout !

Bien amicalement à toi !
euphonie
Dernière mise à jour :
10 avril 2012 à 03:08 (CEST)

  1. Basconnaise : recette végétalienne, inventée au début du XXe siècle par Louis Rimbault, dont le but poursuivi vise à proposer un repas équilibré et aussi complet que possible.
  2. a et b [vidéo] Les compagnons de la chanson, paroles : G. Van Parys — musique : M. Achard, « Si tous les gars du monde », 1957.

Addendum :

Les quatre mouvements de la « symphonie » relèvent d’une allégorie — employant intentionnellement un verbe conjugué au conditionnel (= « qui se déclinerait ») — faisant allusion à plusieurs principes « fondamentaux » d’ordre éthique qui, certes, peuvent également s’appliquer à quelques-uns des « principes fondateurs » ; néanmoins, ils visent plus électivement l’interaction comportementale et conviviale, soit : le ferment émulateur. Par extension, les « broutilles orbitales » accessoirement éludées ne constituent qu’une « parenthèse » adjacente, car indépendante du contenu relevant d’une autre phrase, séparée — puisque ponctuée par un point « . » —, dont les précisions qui en résultent sont implicitement consignées après-coup ; c’est elles seules qui ont trait aux principes « rédactionnels » ; il va ainsi de soi que ceux-ci nécessitent un fourrage d’appoint substantiel. Pour mémoire, voici à nouveau le passage concerné (je cite) : « [...] venant en compléments : TI, sources, critères d’admissibilité, etc., tous participant, conjointement, à la « direction orchestrale » de l’œuvre interprétée, de telle façon à ce que le rendu de la partition qui en découle en soit un minimum structuré, sans forcément sombrer dans un dodécaphonisme exacerbé ». S’il est bien une chose que j’ai lue, relue et scrutée de fond en comble, c’est le règlement, sous toutes ses coutures, ses déclinaisons plurielles et ses horizons panoramiques. Mieux encore : j’y adhère in extenso. Seul regret : quelques-unes des louables facettes qu’il comporte n’en sont hélas pas toujours appliquées avec autant de majesté apostolique que l’on pourrait légitimement l’espérer, à supputer que l’on en « translittérât » aussi fidèlement que possible le substrat diacritique.
Par ailleurs, à titre personnel, je ne puis que mettre l’accent sur la qualité des relations humaines. En effet, par expérience (ayant connu les côtés piles et/ou faces), je sais combien on accomplit du bien meilleur travail d’équipe lorsque l’ambiance y est conviviale, valorisante et valorisée. Même un récent plaidoyer des hautes sphères de wp nous y invite cordialement ici : → [17]. En outre, la préhension du « bien-être » (sic) — par rapport à la qualité de productivité et de fructification encyclopédique — ne relève pas forcément d’un concept aussi « dissociatif » que cela ; à vrai dire, tout dépend de ce que l’on entend justement par « bien-être », sachant que ce terme comporte maintes facettes et acceptions, allant de la plus noble à la plus discutable, de la plus altruiste à la plus vénale, de la plus désintéressée à la plus égotiste, de la plus « pragmatique » (tiens, on y revient) à la plus illusoire, de la plus constructive à la plus inutile, de la plus adéquate à la plus irrelevant, etc. En ce sens, une Rolls-Royce, fût-elle savamment polie et rutilante de tous ses feux, n’ira pas bien loin si l’on n’y ajoute pas une essence de qualité ainsi que de l’huile ad hoc dans les rouages, quand bien même l’on y placerait Alain Prost au volant. En outre, à quoi cela servirait-il de planter les graines du savoir (= les contributions sous wp) dans un terreau prometteur aussi fertile que plantureux (wp) si les fruits prospères qui en résultent (apport encyclopédique) doivent ponctuellement être « arrosés » de « pluies acides » (= attaques personnelles, dénigrement, etc.), voire déchus de leur sève limbique (nihilisme) ?
Quant aux diverses « écoles anamnestiques », la plupart d’entre elles ne cessent de se contredire mutuellement pour affirmer alternativement à la fois tout et le contraire de leurs voisines ! Il en va de même pour moult approches « naturopathiques » agonistes et antagonistes. Pareil pour d’innombrables régimes nutritionnels divergents prétendument « idéalement adaptés à l’humain » (sic) qui, si l’on tentait allégrement de les unifier en un point vernal, nous condamneraient presque inéluctablement à nous repaître uniquement de salsifis et de scorsonères... et encore... Telles sont les raisons qui m’incitent à « relativiser » la plupart des « courants de pensée » existants, aussi prestigieux et passionnants fussent-ils, eu égard à ma propension indivisiblement « pragmatique » (tiens, on y revient encore) et encline au « décryptage zététique » dont Henri Broch se fait le porte-parole en écrivant : « Tout droit au rêve a pour pendant le devoir de vigilance ». Last but not least: certains événements majeurs de l’existence tendent parfois à modifier durablement le cours et la perception des choses avec pour corolaire que feu ce que l’on pouvait représenter ou avait pu incarner jadis est progressivement supplanté par une vision expurgée devant laquelle l’ancienne « nature profonde » tend à s’estomper progressivement au profit d’une sorte de renouveau bien concret, tangible et palpable... dont l’aboutissement implicite ne résulterait donc pas forcément toujours du seul fruit afférent à une hypothétique adaptation sociale.
Pour ce qui est de « mettre de l’eau dans son vin » (sic), je ne pourrais jamais agréer ce qui se départirait — intentionnellement et/ou consciemment — de la déférence envers autrui, de la même façon que je ne pourrais non plus cautionner que l’on portât sciemment atteinte à l’identité structurelle d’un tiers ; de ce côté-là, je suis d’autant plus inflexible que certaines valeurs plénières me tiennent à cœur (pour maintes raisons éthiques, philosophiques et déontologiques qu’il serait fastidieux d’exposer ici), quand bien même je n’ai ni le pouvoir ni même l’intention d’empêcher qui que ce soit d’agir comme bon lui semble, fût-ce de façon bienveillante, médiane, délétère ou autre, chacun étant libre de conduire sa vie comme il l’entend, en stricte conformité avec les impératifs édictés par sa propre conscience, laquelle conscience, soit dit en passant, s’avère de loin notre plus sévère juge, du moins, pour autant que l’on ne reste pas ostensiblement sourd à ses adjurations.
En revanche, si le hic est d’ordre purement « linguistique », je ne vois pas d’inconvénient à proposer une version « bilingue » de certaines interventions en PdD (et uniquement en PdD, of course, pas dans les articles) ; le premier jet serait détaillé, traditionnellement fidèle à l’expressivité originelle, tandis que la mouture suivante, passablement élaguée, s’en trouverait drastiquement simplifiée, quitte à en être ramenée au strict minimum. Ainsi, celles et ceux qui préféreraient éviter d’avoir à se farcir une « épître » qu’ils pourraient considérer à priori comme « indigeste » Euh ?, seraient expressément invités à « abréger leurs souffrances » Mort de rire en passant tout simplement outre sur l’exposé initial rédigé, lui, en polices de taille standard, quitte dès lors à se rabattre sur le seul synopsis condensé (= deuxième version, abrégée) figurant après-coup et consigné en petits caractères. Bien entendu, d’autres options restent ouvertes, attendu que, nonobstant mes nombreux défauts (eh oui, s’il est bien une chose dont je suis conscient, c’est de mon imperfection), il est en revanche une caractéristique prépondérante que mes proches me reconnaissent, c’est d’être conciliant et de justement savoir « couper la poire en deux », pour autant que l’occurrence permette de le suggérer. Seule restriction : que la concession sollicitée ne s’attaque pas à un « mur porteur » (cf. préceptes éthiques précités) ! Hormis cette réserve prédique, diverses options alternatives demeurent envisageables.
Amicalement !
euphonie
Dernière mise à jour : 29 mars 2012 à 14:10 (CEST)

Les jardins de la discorde Sourire[modifier le code]

Bonjour ! Tu penses bien que si tu veux essayer d'expliquer à Madame Nageilesen que sur Wikipédia un article n'est pas la propriété privée de son redacteur et que les ajouts doivent être sourcés par des références précises, je ne vais surtout pas m'insurger ! D'autant plus, que je n'ai jamais été en première ligne sur cet article, sinon pour remettre des bandeaux de demande de source que la dame avait ôtés puisque, à ses dires, il n'y en avait pas besoin puisqu'il s'agissait de ses propres publications. J'ai donc suivi d'assez loin, et ne suis pas partie prenante dans la rédaction de ce texte, ni dans sa maintenance. Trizek (d · c · b) et Juraastro (d · c · b) ont protégé le temps que l'ambiance générale s'apaise, ils ont bien fait. Si tu as le courage de prendre la relève, je te féliciterais plus que te blâmerais !! J'espère que tu y parviendras, et qu'il n'y aura pas de bagarre entre carottes et navets Mort de rire. Avec toutes mes amitiés --Theoliane (d) 17 avril 2012 à 16:46 (CEST)

Merci, chère Theoliane, pour l’octroi de ta confiance que je vais m’efforcer d’honorer du mieux que possible !
Bien amicalement !
euphonie
17 avril 2012 à 16:55 (CEST)
Je viens moi aussi te souhaiter bon courage ! Trizek bla 17 avril 2012 à 17:30 (CEST)
Merci, Trizek ! Tes gentilles paroles sont appréciées à leur juste valeur, en sus d’être accueillies avec joie et reconnaissance.
Bien à toi !
euphonie
17 avril 2012 à 17:54 (CEST)
Bon courage Euphonie, je ne doute pas de vos trésors de diplomatie arriveront à faire comprendre à cette contributrice que l'article appartient à toute la communauté, et qu'elle n'en est pas propriétaire, que WP est une encyclopédie avec des règles à accepter et à respecter, passé ce cap, l'affaire sera facile à régler dans les normes de l'encyclopédie - N'ayant pas réussi pour ma part, je retourne soigner ma névrose d'infériorité [18] et retourne à la patrouille m'occuper des autres articles - Si vous souhaitez un déblocage de l'article, vous avez sous la main 4 admin qui pourront le faire à votre demande - Bonne continuation --Lomita (d) 17 avril 2012 à 18:02 (CEST)
Merci, Lomita, pour ce touchant message qui me va droit au cœur ! Puissé-je en être le digne dépositaire ! Je vais donc m’assigner comme comme tâche prioritaire de répondre du mieux que possible à tes attentes et espérances. En te souhaitant une journée radieuse et ensoleillée au cœur, à l'âme, comme à l’esprit. Bonne continuation à toi aussi ! Amicalement ! euphonie 18 avril 2012 à 06:00 (CEST)
Bonjour, j'admire le travail fait, mais je m'inquiète un peu quand même, cet article est de plus en plus promotionnel, les seules sources qui existent en fait sont les livres de cette contributrice - rien d'autre ! et je constate qu'elle refuse les autres sources externes que vous proposiez arguant qu'elles n'étaient pas sérieuses ! Bonne continuation --Lomita (d) 19 avril 2012 à 21:02 (CEST)
Bonjour, Lomita !
Merci pour ton message et tes observations bienvenues !
Effectivement, je suis confronté à un type d’interrogation apparentée ; c’est la raison pour laquelle j’avais préalablement suggéré de diversifier les sources par le biais de quelques apports exogènes ; toutefois, cette proposition, comme tu as pu effectivement le remarquer, n’a pas rencontré l’enthousiasme escompté. C’est pourquoi — dans l’hypothèse alléguée où les compilations en ligne seraient peu fiables — l’une des solutions envisageables pourrait potentiellement consister à apporter le même type de sourçage pluriel en références Harvard au bénéfice électif et complémentaire des deux autres ouvrages — figurant dans la première partie de la section bibliographique — dont la signature émane d’auteurs tiers et dont le contenu intrinsèque se réclame plus spécifiquement de l’approche étasunienne.
Qu’en penses-tu ?
Au plaisir de te lire !
Bien à toi !
euphonie
19 avril 2012 à 21:48 (CEST)
Je suis très gênée de ne rien trouver sur le net, vous n'allez pas me dire quand même que ce sujet n'a jamais été évoqué ! les sources bibliographiques sont importantes dans un article, mais cela ne suffit pas, il n'y a quand même pas que 3 personnes au monde qui traitent ce sujet ! Il doit bien exister des liens externes vers la presse spécialisée qui a traité ce sujet ? Car si ce n'est pas le cas, la prochaine question à se poser est : l'article est il admissible ?' - Bonne soirée --Lomita (d) 19 avril 2012 à 22:05 (CEST)
Je suis bien d’accord avec toi. Tu prêches un convaincu. C’est d’ailleurs pour cet ensemble de raisons que j’avais suggéré ce matin à l’auteure principale de cet article de procéder à une sélection de liens web supplémentaires dont elle pourrait elle-même juger de la pertinence, en sus d’octroyer son aval quant à leur adéquation par rapport au sujet traité, de telle façon à que les sources soient aussi diversifiées que possible. D’autant que les liens directement accessibles sur le web possèdent un avantage de taille sur les références bibliographiques isolées consignées uniquement sur papier : la vérifiabilité immédiate. Reste maintenant à convaincre la rédactrice de cette nécessité destinée à asseoir l’admissibilité statutaire de l’article et garantir sa pérennité ! Ce n’est pas forcément gagné d’avance, mais je vais faire mon possible en ce sens. Sinon, il faudra effectivement se résoudre à ce que cet article fasse l’objet d’une potentielle PàS, voire d’une SI.
C’est pourquoi si une bonne volonté extérieure voulait bien m’aider à tenter de convaincre l’auteure du bien-fondé des supplémentations susmentionnées, ce ne serait pas de refus.
Bien à toi !
euphonie
19 avril 2012 à 21:28 (CEST)
Bonjour, on revient au point de départ [19], cette contributrice ne veut pas entendre parler de sources externes neutres, vers la presse spécialisée par exemple, alors qu'encore une fois, je ne vais pas dire persuadée (car cela va m'être reprochée), je suis étonnée que cette presse spécialisée n'ait jamais fait d'article digne de ce nom sur ce sujet ! Donc, on va bientôt en arriver, si la situation ne change pas, à une demande de WP:PàS, la communauté tranchera sur cet article. Ce qui sera vraiment dommage, mais nous ne pouvons pas conserver un article non conforme aux règles - Je compte sur vos trésors de persuasion pour que cette contributrice comprenne qu'il est nécessaire et indispendable d'avoir des sources neutres - Bonne continuation --Lomita (d) 20 avril 2012 à 14:59 (CEST)
Bonjour,
Je rejoins complètement Lomita, aussi bien sur ton excellent travail d’accompagnement que sur la qualité de l’article. Pourrais-tu réexpliquer à MAN que les sources de presse sont vitales ? Que son article est effectivement quasi au même niveau qu’avant, la mise en page en plus ?
Navré d'être aussi rabat-joie, mais cela ne va pas en s'arrangeant. Trizek bla 20 avril 2012 à 15:55 (CEST)
Bonjour, Lomita et Trizek !
Merci pour vos conseils et suggestions !
Je viens de poster un message détaillé en PdD.
Bien cordialement à vous deux !
euphonie
20 avril 2012 à 17:02 (CEST)
Re-bonjour, Lomita et Trizek !
Je constate avec bonheur qu’un dévoué administrateur et contributeur vient d’enrichir considérablement la section bibliographique en références additionnelles.
Eu égard à ce qui précède, peut-on désormais partir du principe que l’article est devenu admissible en l’état, conformément aux critères en vigueur, quitte, bien entendu, à y ajouter ultérieurement quelques sources journalistiques ad hoc dont le contenu pourrait être consultable en ligne ?
Merci pour votre réponse à venir !
Bien cordialement !
euphonie
20 avril 2012 à 18:57 / 19:30 (CEST)
Bonjour, je viens de protéger en écriture l'article Jardinage en carrés en effet, notre contributrice n'acceptant pas les règles de Wikipédia s'activait à le blanchir, j'ai fait de même avec la page discussion et j'ai tenté de lui expliquer [20] - Il est clair que cet article doit soit être amélioré et sourcé, soit supprimé, ce qui serait dommage, mais ne peux pas rester protégé en permanence - concernant notre contributrice, celle ci ayant indiqué qu'elle portait plainte, je pense qu'il n'y a plus rien à faire - Bon week end et merci encore pour tout le travail fait sur cet article --Lomita (d) 21 avril 2012 à 09:30 (CEST)
Pour info [21] --Lomita (d) 21 avril 2012 à 10:30 (CEST)
Nota bene : je me suis permis de dupliquer ci-dessus les deux dernières interventions de Lomita consignées dans l’autre section, à dessein de favoriser le suivi chronologique. euphonie 21 avril 2012 à 11:00 (CEST)

┌─────────────────────────────────────────────────┘

Aux aimables attentions de : Theoliane, Lomita, Trikek et Asram :

L’enrichissement bienvenu de la section bibliographique par les bons soins d’HC [22] semblait s’être révélé porteur d’espoir et avait même suscité l’enthousiasme de Trizek [23]. Je regrette que feue cette heureuse éclaircie n’ait pu perdurer, attendu que l’adéquation de certains des nouveaux titres inclusifs semble avoir été subséquemment remise en question. Je constate également que l’intégralité de la longue discussion initiée ici a été effacée, alors que nous avions pourtant commencé à instaurer un dialogue sympathique et convivial. Nous en revenons donc effectivement au point de départ avec, pour corollaire, que le titre original de la présente section paraît d’autant plus d’actualité. Je ne voudrais pas terminer ce message sans toutes et tous vous remercier chaleureusement pour l’ensemble des efforts accomplis. Je tends à penser que nous avons conjointement essayé de faire de notre mieux pour tenter de trouver une issue favorable aux quelques questions soulevées.

Bien amicalement !

euphonie
21 avril 2012 à 11:04 / 20:00 (CEST)

Bonjour,
Je viens de voir ton message alors que je venais pour t’assurer que, durant cette affaire, jamais je n’avais cessé d’admirer ta patience, ta pédagogie et ta diplomatie.
Nous avons tous essayé de travailler sur ce sujet. Hélas, les véritables intentions de cette contributrice n’étaient pas de rejoindre la communauté wikipédienne.
Merci pour tout ce que tu as fait.
Sincèrement, Trizek bla 21 avril 2012 à 19:14 (CEST)
Merci, Trizek, pour ces paroles réconfortantes !
De mon côté, j’ai également pu apprécier les délices de ton humour savoureux, notamment la fameuse « métaphore des artichauts » ... qui m’a fait me plier en quatre. Mort de rire
Amicalement !
euphonie
21 avril 2012 à 20:00 (CEST)

Syntaxe[modifier le code]

SFHS[modifier le code]

Je suis repassé derrière vous sans me rendre compte que interveniez (vos interventions n'apparaissaient pas encore en historique lorsque j'ai commencé et vous n'aviez probablement pas encore protégé votre travail car les liens ne fonctionnaient pas encore). Mes bricolages empiriques n'ont pas hypothéqué votre travail et actuellement tout va bien côté harvsp. Mais il reste un problème côté lien auteurs lorsque ceux-ci sont multiples. Ainsi tous les auteurs paraissent liens mais un seul fonctionne réellement (Arnaud OU Terret). Y a-t-il une solution plus "propre" ? Je ne peux correspondre actuellement que via PdD. Amitiés et encore MERCI--Claude PIARD (d) 3 mars 2013 à 13:56 (CET)

Cher Monsieur,
Effectivement, il semblerait que les quelques remaniements syntaxiques que j’ai opérés à votre aimable demande — à dessein de permettre l’interactivité ciblée de quelques références Harvard momentanément orphelines — se sont inopinément « croisés » presque au même instant (à une minute près) avec vos compléments subséquents. Cette quasi « synchronicité » a alors momentanément invalidé une partie du résultat hypertextuel initialement obtenu jusqu’à ce que les choses rentrent tout naturellement dans l’ordre a posteriori. Tout est donc bien qui finit bien ! Veuillez croire, cher Monsieur, en l’expression de ma cordiale déférence admirative pour la remarquable qualité de vos contributions qui enrichissent considérablement l’encyclopédie par l’entremise de votre diligente expertise ! Bien amicalement et avec mon meilleur souvenir ! — euphonie 3 mars 2013 à 15:16 (CET)
Actuellement partiellement privé d'Internet (impossible de répondre à un mel par exemple, éditions de corrections parfois laborieuses .... ) je dois limiter mes contributions au minimum. Mais en cas de PaS .... Amitiés.--Claude PIARD (d) 3 mars 2013 à 16:25 (CET)
Je suis actuellement partiellement privé d'Internet : impossible de répondre à un mel par exemple et éditions de corrections parfois laborieuses sur wiki. Ne vous étonnez donc pas de ma très faible réactivité. Amitiés--Claude PIARD (d) 4 mars 2013 à 09:08 (CET)

# et :[modifier le code]

Bonjour, Litlok !

Merci pour ta proposition : cf. [24] ! Question : existerait-il une syntaxe alternative qui assurerait un retour de chariot identique à celui qui apparaît dans l’une des versions antérieures — :: (sans le #) —, c’est-à-dire en alignant la suite du texte — depuis → « nonobstant … » — en adéquation avec le corpus qui précède l’énonciation en cinq étapes, tout en permettant, en même temps, la continuation d’une chronologie conforme par rapport à la numérisation des votes subséquents, sans pour autant réinitialiser ou modifier le décompte cumulatif : → [25] ? Si oui, comment procéder ? Merci de ton aide ! Bien cordialement ! — euphonie 28 février 2013 à 12:26 (CET)

Bonjour,
Ce qui m'intéresse dans cette situation est la qualité du balisage HTML produit par le logiciel MediaWiki : c'est en effet le balisage lui-même, et non son rendu graphique, qui est restitué aux outils de consultation de la page (navigateur Internet graphique certes, mais aussi lecteurs d'écran...). Jouer avec les # et les : pour pouvoir reproduire une certaine mise en page a en général comme effet désastreux de ce point de vue, de casser les hiérarchies des listes imbriquées... Cependant, la difficulté est augmentée par le fait que tout est interprété par Mediawiki. Insérer par exemple #: a comme effet (étrange...) de produire un balisage caractéristique des « listes de définitions » (utilisées par exemple pour les lexiques !). Je me suis contenté, dans ma modification, de corriger cette intervention intempestive qui avait pour effet de produire un peu n'importe quoi sur le balisage HTML (on perdait ainsi totalement la notion de liste imbriquée). En l'état actuel des choses, je n'ai malheureusement pas de solution miracle dont je pourrais garantir la pérennité, puisque Mediawiki peut varier dans ses interprétations et restitutions de balisage. Litlok (m'écrire) 28 février 2013 à 12:52 (CET)
Merci pour ton message assorti d’explications techniques complémentaires !
Je viens de procéder ainsi :
  • décalage de la première zone textuelle au moyen de #:
  • rédaction des cinq étapes en les faisant précéder de #:#
  • puis retour de chariot au #: précité
Il existe peut-être une solution peu ou prou équivalente qui permettrait de ne pas forcément apposer le début du message sous le template initial. Cependant, faute de mieux réussir ce qui paraît s’apparenter à un challenge syntaxique, j’ai essayé de m’arranger tant bien que mal avec les moyens du bord. Bien cordialement à toi et merci encore ! — euphonie 28 février 2013 à 13:08 (CET)

Links[modifier le code]

Bien cher Monsieur ! Merci pour votre message ! L’url en question vient d’être mise à jour : [26]. En revanche, je planche sur l’aspect DOI qui, en effet, sur la page où sa signalisation apparaît, semble conduire à une consignation numérique apparemment invalide : [27]. Ne parvenant pas à résoudre cet impondérable, j’espère qu’une main experte sera disposée à prendre la relève en vérifiant complémentairement sur la toile ce qu’il pourrait en advenir. Ainsi, dans l’expectative où les recherches implicitement associées seraient bienheureusement couronnées de succès, le résultat conclusif permettrait peut-être alors de redéfinir l’hypertextualité précitée à dessein d’en rendre consécutivement la substance pleinement exploitable. Veuillez croire, cher Monsieur, en l’expression de mes sentiments bien dévoués ! Respectueusement vôtre ! — euphonie 5 mars 2013 à 13:20 (CET)

Tag[modifier le code]

Bien chère Celette,

Ce petit message pour te signaler qu’il manque/rait éventuellement un tag supplétif en bas de cette page. Comme il s’agit de ton espace personnel, je n’ai pas osé y toucher. Si tu le souhaites, il suffirait d’y ajouter le code <references group=N /> — ou, alternativement, selon tes préférences : {{Références|group=N}} — en conclusion du corpus pour faire apparaître le contenu de la note associée. Bien à toi ! — euphonie 23 mars 2013 à 14:42 (CET)

Cher Euphonie, j'ai finalement supprimé la balise « ref », dans laquelle se trouvait le texte dont j’avais besoin. Merci de ton attention ! Amicalement, Celette (d) 23 mars 2013 à 16:41 (CET)

Horizons[modifier le code]

T'en vas pas ou on te casse les genoux ! Sourire Non, très franchement, je serais navré (dans le seul et vrai sens du terme) de te voir partir pour quelques remises en cause tout à fait discutables. Personnellement ça ne me gênerait nullement que tu ne changes pas d'un iota. Les autres, bah, il y en aura toujours quelques-uns pour avoir l'esprit chagrin et voir de mauvaises intentions partout ; on ne pourra pas les changer, et ce n'est pas en partant qu'on va les aider à comprendre. Alors hop, on se ressaisit et on nous refait de belles tartines littéraires au doux parfum d'antan sinon ça va gâcher mon petit déjeuner. Et les jours où je prends mon petit déjeuner à midi, je suis particulièrement susceptible... Avec toute mon amitié, Alchemica (d) 16 mars 2012 à 12:44 (CET)

Complètement d'accord avec Alchemica. Et puis, si tu pars, je vais croire que c'est à cause de ma fidélité Clin d'œil... Écris donc comme tu le sens, quitte à formuler ensuite différemment si vraiment tu constates que ton interlocuteur n'a pas compris. Mais d'emblée, ce ne peut que lui être profitable de faire l'effort d'essayer (s'il le souhaite) : c'est un avantage de ne pas se limiter à ce qu'on appréhende facilement, c'est ainsi qu'on s'améliore. La démarche suivie pour parvenir à un but particulier est plus importante que le fait d'atteindre ce but, car elle est reproductible pour n'importe quel objectif. Bises et bon break...fast. Sourire Musicaline [Wi ?] 17 mars 2012 à 10:21 (CET)
Bonjour, Euphonie (d · c · b) ! Il ne me viendrait pas à l'idée qu'il soit écrit pour « faire rire » ou « étaler sa science », ce phrasé caractéristique si agréable — que d'efforts seraient ainsi fournis, chaque fois, s'il ne s'agissait pas d'un style naturel. Reste… à nul autre pareil. Bien cordialement, Asram (d) 17 mars 2012 à 14:55 (CET)
Bien cher Alchemica,
Qu’il est plaisant que de pouvoir converser avec un être à ton image !
Notre sensibilité anglo-saxonne doit vraisemblablement y être pour quelque chose, given that, as far as I know, you’re utterly bilingual, nay trilingual, if I am not mistaken, should we include the Italian language within your idiomatic biotope. Ce que tu écris, dans ton si sympathique message, touchant et imprégné d’un subtil humour, me paraît refléter l’expression tangible des vœux formulés dans le message ci-dessus. Assurément, nous venons de la même planète intersidérale : nous vibrons au même diapason.
Ton exquise affabilité et ta gentillesse compteraient parmi les raisons primordiales qui auraient pu m’inciter à rester, à l’instar de nombreux contributeurs/trices et administateurs/trices que j’admire, auxquels/les je me suis attaché, envers lesquels/les je me suis même parfois pris d'affection. Ce faisant, je reste toujours fondamentalement imprégné de l’idéal wikipédien, tel qu’il est consigné par écrit dans les principes fondateurs. Je constate juste que la mise en application pratique desdits principes semble un peu plus délicate et complexe à mettre en œuvre qu’initialement escomptée.
Un contributeur conclut amicalement son message en me décrivant comme étant, sur le fond, quelqu’un de « bienveillant et pacifique ». Sa perception intuitive m’a ciblé en plein dans le mille, car elle y exprime ce à quoi je suis le plus attaché et que je souhaite continuer à pouvoir cultiver dans l’écrin d’un jardin fleuri… sans que les diverses éclosions qui en parent la texture ne puissent pour autant se faner prématurément, faute d’être suffisamment hydratée par la rosée des matins déposant ses baisers humides sur le réceptacle grand ouvert de leur calice reconnaissant.
À mon avis, dans un travail collaboratif, le plus important me semblerait devoir consister à tout faire pour entretenir la motivation indéfectible de celles et ceux qui nous entourent, partant du principe qu’un travail s’avère nettement plus fructueux et serein lorsqu’il est valorisé. Pour ce qui me concerne, je n’ai aucune peine à valoriser autrui, car je suis quelqu’un qui tend toujours à admirer les autres et à m’émerveiller de ce qu’ils sont, parce que je trouve que chacun possède inéluctablement quelque chose d’admirable. Je n’y peux rien, c'est comme ça, c’est dans ma nature, c’est dans mes « gènes ». Partant de ce qui précède, wp aura constitué une excellente école de la vie complémentaire qui m’aura confronté aux méandres de mon ingénuité primesautière, tout en me permettant de me familiariser avec les diverses composantes de la nature humaine, des plus harmonieuses et vivifiantes aux plus corsées. J’en suis reconnaissant à ce titre, pour y avoir consacré à ce jour une partie de mon temps libre depuis près d’une dizaine d’années. Néanmoins, toutes les bonnes choses ont forcément une fin… et il vaut mieux se retirer à temps, quand tous les souvenirs heureux sont encore inaltérés, quand la motivation est encore suffisamment intacte… « pour ne pas brûler ses ailes », comme le dit avec tendresse un administrateur qui se reconnaîtra et dont j’apprécie à la fois la poésie et ce qu’il est, tout comme je t’apprécie toi.
Nous avons eu le privilège de nous croiser. J’ai eu plaisir à lire plusieurs de tes contributions et commentaires dont la teneur s’inscrira au firmament d’un parcours enrichissant que je conserve en moi comme un cadeau de la vie.
Avec mon affectueux souvenir !
Auguri!
euphonie
18 mars 2012 à 04:35 (CET)
Mise à jour : 20 mars 2012 à 15:15 (CET)
Délicieuse Musicaline,
Qu’il est doux d’abreuver son âme à ton nectar suave !
La fidélité sacerdotale dont tu invoques la vertu plénière est une valeur souveraine que je vénère d’autant plus qu’elle constitue le ferment quintessencié de la motivation originelle ayant présidé à l’ébauche de ma première traduction et adaptation française de l’article wp anglais consacré à Ida Straus. De plus, le parcours conclusif — authentique — de cette gente dame s’insère au moment qui m’a le plus remué dans le film Titanic. J’y ai même laissé plusieurs boîtes de Sopalin pour tenter d’éponger tant bien que mal de tels épanchements ophtalmo-aquatiques que leur déshydratation et mise subséquente en capsules eussent ma foi permis de constituer des provisions de sel minéraux pour l’hiver en cas de pénurie Mort de rire.
J’inscris également ton éloquente citation dans mon recueil, soit (je te cite) : « La démarche suivie pour parvenir à un but particulier est plus importante que le fait d’atteindre ce but, car elle est reproductible pour n’importe quel objectif. » On ne saurait mieux dire. Chapeau ! Une fois de plus, tu m’impressionnes. Cette allégorie m’évoque irrésistiblement deux constats d’Oscar Wilde : 1. « Quand Dieu veut nous punir, il exhausse nos prières. » 2. « Il y a deux tragédies dans la vie : l’une est de ne pas satisfaire son désir et l’autre de le satisfaire. » Inversement, l’existentialiste Jean-Paul Sartre, plus pragmatique, y rétorque : « Quand Dieu se tait, on peut lui fait dire ce qu’on veut » … sacré Jean-Paul, on ne le refait pas ! Mort de rire. Il est vrai que « rêver » et « croire en un rêve » constitue la principale nourriture de l’âme, ainsi que l’écrit Jacques Brel dans « La quête » : « Rêver un impossible rêve, porter le chagrin des départs, brûler d’une possible fièvre, partir où personne ne part … ». Je te propose d’en écouter ici deux versions interprétées par la voix phénoménale de la chanteuse canadienne Ginette Reno (je la surnomme « mon Édith Piaf québécoise »). 1. La première version, que j’affectionne particulièrement, en raison du texte parlé du début, récité avec son merveilleux accent qui en rend le contenu encore plus poignant : [28] (il faudra néanmoins te « farcir » le spot publicitaire préalable). 2. Autre version, en images, mais sans le texte parlé initial : [29]. 3. Version originale interprétée par Jacques Brel et accompagnée des « lyrics », eux-mêmes inscrits dans la légende détaillée figurant sous la vidéo : [30].
Much love to you! (en espérant que ta douce moitié n’aura pas envie de me fracasser pour autant Mort de rire, sachant que je rédige ces paroles essentiellement au sens noblement spirituel et éthéré du terme… enfin… (presque) essentiellement ! Mort de rire
Tendrement ! Bisou
euphonie
18 mars 2012 à 04:35 (CET)
Hi, dearest Asram!
Quel émouvant hommage que le tien ! Tu as tout compris. Mieux encore : en quelques mots, tu as réussi à résumer la quintessence d’un autre message rédigé à l’aimable attention d’un contributeur. Tout comme Musicaline, dotée d’une prescience inouïe, tu es également naturellement détenteur de cette faculté intuitive innée permettant de percevoir la réalité ésotérique au-delà du rideau des apparences liminaires. Cela correspond en tout point au message de Saint-Exupéry : « On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux ! ». Grâce te soit rendue à cet égard !
Amitiés transocéaniques !
euphonie
18 mars 2012 à 04:35 (CET)
Ah, ce Dieu, quel Homme ! N'aie crainte, tu ne risques rien de la part de l'élu de mon cœur, il est aussi spirituel que toi Sourire. Merci pour La quête, c'est la première version que je préfère moi aussi (pas de publicité chez moi, tralalère), l'intro parlée y est en effet pour beaucoup, sachant par contre que la version de Brel ne m'est pas accessible pour cause de droits d'auteur...
Bisou ! Musicaline [Wi ?] PS : J'aime beaucoup ta citation de Ralph Emerson.
Bonjour, Euphonie (d · c · b). Je ne pense pas à être le seul à avoir tout compris Clin d'œil. Que le comité d'arbitrage t'ait sollicité pour le rôle ingrat de parrain, avec le commentaire « présente toutes les qualités requises », témoigne d'ailleurs que ton style ne saurait en quoi que ce soit être un obstacle à la qualité de tes contributions. Sans tomber dans un contresens possible sur la phrase « le style, c'est l'homme », ce style est une part de la personnalité, et qu'on remette en cause l'un, quand il n'exprime de surcroît que des intonations positives et harmonieuses, me fait craindre qu'on attaque l'autre. En ce sens, l'expression de mon amicale solidarité me paraissait dans l'absolu souhaitable, sans chercher à entrer dans le débat qui a amené cette discussion. Cordialement, Asram (d) 20 mars 2012 à 13:54 (CET)
Bonjour à toi Musicaline, ô muse inspirée !
Merci pour ton touchant message allié à la communication de tes impressions dont je partage in extenso la teneur perceptive ! D’autant que, subjugué par ton talent médiumnique translittérant la réalité intangible subordonnée à la quintessence initiatique du verbe, je tendrais à subodorer que nos pensées et déductions se circonscrivent en un horizon convergent.
Veuille croire, chère Musicaline, en l’expression de mes sentiments affectueux !
Amitiés à ta douce moitié !
Amour Love! Bisou
euphonie
Dernière mise à jour : 28 mars 2012 à 22:19 (CEST)
Bonjour, Asram !
Le contenu de ton message me parle d’autant plus qu’il me rappelle une longue tirade issue d’un ouvrage de Scott Peck dont la teneur m’a profondément et à jamais marqué. C’est bien volontiers que je t’en enverrai un jour l’extrait concerné, si cette perspective t’agrée. La valeur philosophique et spirituelle de ce que tu écris m’amène à te confirmer, une fois encore, l’appréciation élogieuse que j’avais formulée à ton adresse lors de nos premiers échanges online.
Avec mes meilleurs messages !
Bien cordialement !
euphonie
22 mars 2012 à 21:20 (CET)

Merci …[modifier le code]

d’être comme tu es !
Les critiques que tu subis actuellement, je les vis dans ma chair, et le « foutage de gueule » ne me paraît témoigner que de cette pseudo-grandeur là, celle de la gueule, qui, une fois la bouche béante, exhale le grand vide des arguments. Je suis donc naïf, mais je te félicite de ne pas avoir protesté pour ce qui constitue, selon moi, une attaque personnelle. Nul besoin de préciser que cela n'est pas une incitation à formaliser une récrimination officielle, mais la marque d'un respect, ta modération restant exemplaire — il est juste regrettable que d'autres l'ayant compris se sentent la courroie libre espérant te trouver bridé et abattu. Je redis, puisqu’il faut savoir lire pour contribuer, que ton style n’a pas déplu en requête d'arbitrage pour que tu sois sollicité, et que je reste attaché à ce qui constitue verticalement ta colonne vertébrale.

Récompense Merci pour ton travail dans son ensemble ! Wikipédia progresse grâce à des gens comme toi !

Cordialement,

Bien amicalement, Asram (d) 25 mars 2012 à 04:32 (CEST)

PS : Il va sans dire (mais je dormirai mieux en l'écrivant) qu’évidemment chacun fait des efforts pour écrire sur Wikipédia, puisqu'il existe une tonalité d’ensemble. L'effort consiste à se conformer à ce ton commun, quand on participe, et nullement à s’exprimer dans la vie courante, ou donc sur les pages hors encyclopédie de WP, selon une paresse intellectuelle dominante. Nulle contradiction. Avec à nouveau mes meilleurs sentiments, Asram (d) 25 mars 2012 à 04:52 (CEST)
Bonjour, cher Asram !
Ton message répand une ondée de fraîcheur bienfaisante qui dépose sa rosée printanière sur les agrégats rugueux des plaines arides, tout comme l’eau la plus limpide est à même d’éroder la roche la plus dense. La teneur des paroles émouvantes dont ta plume exhale le parfum m’amène à t’exprimer, à mon tour, à quel point je pense aussi que, s’il est bien d’êtres dont wp a grandement besoin, c’est de ceux qui, comme toi, me paraissent avoir fondamentalement approché la substantifique moelle de ce qui constitue le socle et la structure d’un édifice, ses fondations séculaires, la proue du vaisseau, l’écorce ténue de l’arbrisseau, la nacelle du landau, l’écrin récipiendaire du saphir rutilant.
La suite de ton message m’incite à replacer, dans cette section, un post que j’avais déjà antérieurement publié, à une autre occasion, sur une page tierce.
En voici le contenu !
L’acteur, scénariste et producteur américain Will Rogers a écrit un jour ceci :
— « Live in such a way that you would not be ashamed to sell your parrot to the town gossip ».
On pourrait peu ou prou en traduire le message véhiculé par :
— « Vivre sa vie autant que faire se peut de telle manière à ce que l’on n’ait pas à craindre de livrer notre perroquet de compagnie aux commérages ambiants ! »
Trois questions subsidiaires en découlent :
  1. La même réserve éthique ne devrait-elle pas s’appliquer sur wp ?
  2. Ne devrait-on pas sciemment s’abstenir d’y consigner quoi que ce soit qui soit susceptible de porter ombrage à un tiers ?
  3. Accessoirement, en cherchant à dénigrer ou décrédibiliser autrui, n’est-ce pas avant tout soi-même que l’on dénigre et décrédibilise, n’est-ce pas essentiellement envers soi-même que l’on manque de respect, en sus de porter atteinte à notre intégrité première, à feue notre dignité d’être ?
La question, certes, reste ouverte. J’aurais cependant tendance à subodorer que seule notre conscience intime et profonde est vraisemblablement à même d’y répondre, à l’instar de cet apophtegme de Honoré de Balzac :
— « Notre conscience est un juge infaillible, quand nous ne l’avons pas encore assassinée ».
Dans le même ordre d'idées, un manuscrit ancien, « The original writings », révèle cette ébauche de réflexion :
— « Chaque être humain est un individu à part entière ; c’est en cela qu’il possède une personnalité unique qui doit éviter d’être happée par le courant de cette propension des temps modernes qui tend à éroder l’intégrité en s’acharnant à réduire l’entité au rang de simple pion sur l’échiquier. Chaque être humain doit vivre sa vie, rester fidèle à ce qu’il sait être juste, loyal et bon, tout en accomplissant vertueusement la tâche qui lui est distinctement dévolue, muni de cette personnalité et individualisme magistral dont il est et doit rester le subtil apanage […], lui permettant ainsi de s’assigner un but primordial : celui de mener à bien la mission qui lui incombe, en dépit des sarcasmes ou des opinions adverses ! »
Tout comme Musicaline sait admirablement retranscrire mes intentions, la citation précitée exprime le fief de mon ressenti viscéral. Et je ne crois pas me tromper en pensant que tu œuvres dans l’esprit de la même et noble ligne rectrice. C’est l’existence de personnes à ton image qui nourrit et ravive l’élan virginal en l’incitant à se surpasser. D’autant qu’une amie aux USA m’a récemment laissé entendre au téléphone que, selon des sources proches de son comité, tu ferais partie des 52 contributeurs/trices et 7 administrateurs/trices francophones qui auraient été à ce jour répertoriés en présélection par le directoire de l’un des observatoires internationaux auquel je suis indirectement affilié ; il semblerait ainsi que, d’après ce qui serait incidemment parvenu à ses oreilles, tu compterais déjà parmi les références clés qui prévalent dans l’énoncé déontologique de leurs critères spécifiques ; si l’information se confirme, j’en serais d’autant plus ravi pour toi que cela étayerait mon intuition première quant à ce que j’ai cru pressentir en toi !
Merci pour cette récompense honorifique qui, décernée par tes mains diligentes, vertueuses et attentionnées, revêt une valeur symbolique qui m’est d’autant plus chère. Tu fais partie de celles et ceux que je chérirai dans la mémoire de moments empreints de sollicitude, d’aménité et d’authenticité.
Merci à toi aussi d’être ce que tu es !
Et merci au ciel de nous octroyer la grâce lénifiante d’êtres bienveillants à ton image !
Amitiés transocéaniques renouvelées !
Kindest regards!
euphonie
28 mars 2012 à 23:32 (CEST)

Rivages[modifier le code]

Bonjour à toutes et tous !

Près de dix années de bons et loyaux services consacrés à un nombre substantiel de contributions — la majeure partie ayant eu lieu de 2003 à fin 2010 en d’autres idiomes prévalant sous diverses IP en fonction des pérégrinations et habitacles du moment, puis sous alias, en langue française dès fin 2010 — m’amènent à prendre un repos bien mérité. Il est temps pour moi de relever d’autres défis et d’affronter de nouveaux challenges.

Cette transition coïncide avec un déménagement vers d’autres rivages et contrées dont l’imminence me laisse désormais moins de temps disponible à consacrer à la rédaction proprement dite, ce qui ne m’empêchera pas pour autant de demeurer un consultant assidu ainsi qu’un fervent observateur, attentif à l’ensemble de vos travaux.

Comme déjà écrit précédemment, c’est avec tendresse et reconnaissance que je contemple le long chemin parcouru à vos côtés. Il est nombre d’entre vous que je porterai symboliquement en mon cœur, à l’instar d’un joyau scintillant reposant hiératiquement dans l’écrin bienheureux du souvenir.

Affectueusement !

euphonie
28 mars 2012 à 23:47 (CEST)

À bientôt, Euphonie, repose-toi bien. Bisou Musicaline [Wi ?] 29 mars 2012 à 07:55 (CEST)
Ave Musicaline,
Ô toi, muse câline,
Égérie inspiratrice
De prose génitrice,
Puisses-tu être assez remerciée
De sanctification lyrique adoubée
Dont tu oins l’oblation phonatoire
Par ce chant lénifiant ma mémoire !
D’un poignant atavisme ancestral,
Resplendissement aurique du Graal,
Tu ne pouvais m’émouvoir davantage
Que par ce doux hymne en hommage.
Exhaussant une ondée de lumière
Aux pourtours de ta poitrine altière,
J’y plongeai un regard éphémère
Où, épris d’une extase singulière,
Faisant fi de tout émoi austère,
J’ai humé le doux parfum grégaire
D’une auguste translation millénaire.

Much love! Bisou

euphonie
29 mars 2012 à 14:38 (CEST)
Mise à jour : 10 avril 2012 à 03:08 (CEST)

MERCI[modifier le code]

Je tiens à vous remercier encore pour le soutien constant et spontané que vous avez apporté à l'entreprise du groupe Histoire et Patrimoine de la Fédération sportive et culturelle de France et le parrainage que vous avez bien voulu assumer ensuite plus officiellement auprès de nous. Sans des encouragements comme le vôtre, nous aurions fini par "jeter l'éponge" devant une situation qui semblait verrouillée et sans issues.

Mais votre action ne s'est pas limitée à ce seul soutien moral ; ni même aux apports de votre compétence technique quand notre bonne volonté se trouvait prise en défaut. Vous avez aussi activement contribué à la constitution du cursus par des traductions éminentes et nécessaires comme celles sur la FICEP et Mario di Carpegna qui ont élargi et complété le champ de nos propres investigations.

Pour tout cela, c'est le tout groupe vous reste infiniment redevable ... et moi beaucoup plus que les autres. Donc, MERCI encore et très amicalement : AU REVOIR ... ou, comme le disent mes amis savoyards : AR'VI PA. Et que nos chemins se recroisent ... si Dieu le veut. --Claude PIARD (d) 29 mars 2012 à 07:17 (CEST)

Bien cher Monsieur et cher ami,
Merci pour votre message dont le contenu, empreint de délicatesse, m’a particulièrement touché !
Avoir pu œuvrer à vos côtés, ainsi qu'auprès des membres de votre groupe d’universitaires, d’historiens et de spécialistes accomplis, relève d’un privilège rare dont je mesure toute l’amplitude gnostique et la haute valeur sacerdotale.
Et si, par mon modeste apport, j'ai pu, conjointement à vos expertises plurielles, participer à l’essor magistral d’un devoir de mémoire auquel s’allie la mise à disposition apostolique d’un précieux patrimoine culturel, sportif, historique et humain, j’en suis à la fois honoré et ému, tout en vous sachant gré de m’exprimer votre gratitude au travers du prisme d’aussi prenants et nobles éloges.
Puisse l’accomplissement spirituel de votre œuvre ecclésiastique recevoir la bénédiction d’en-haut ! Puisse l’ensemble de vos efforts être couronné de succès et baigner dans la bienveillante grâce tutélaire du tout-puissant !
Veuillez croire, cher Monsieur et cher ami, en l’expression de mon plus cordial souvenir !
euphonie
29 mars 2012 à 16:50 (CEST)

Pâques[modifier le code]

Bonjour, ces jours fêtent, pour ceux qui y croient, une résurrection après une certaine forme de martyre. Quelles que soient tes croyances ou convictions, je te souhaite bon cheminement, en dehors de toute considération tierce, fidèle à ta nature. Cordialement, Asram (d) 8 avril 2012 à 04:28 (CEST)

Bonjour, Asram !
Tes bons vœux arrivent à point nommé !
La question d’une croyance ou d’une continuité se pose fréquemment lorsque l’on est confronté au mystère de l’indicible.
Il en va de même pour les exégèses, quelles qu’en relèvent les spécificités spirituelles auxquelles chacune d’entre elles tend à se référer ; il est autant d’abords des frontières de la vie qu’il en est d’âmes peuplant le cosmos : tout semble parfois se heurter à un éternel point d’interrogation ; inversement, d’autres heureux/ses élus/es paraissent naturellement nimbés/es d’un état de grâce oblative, sur fond de transsubstantiation subliminale dont la lumière paraît les élever au firmament immortel des cimes ineffables, aux confins de l’infini incommensurable prévalant au sein d’une éternité radieuse.
Je souhaite que la lumière de Pâques inonde ta vie du faisceau de l’espérance.
Bien cordialement à toi !
euphonie
10 avril 2012 à 03:30 (CEST) / 13 octobre 2016 à 06:04

Merci[modifier le code]

Pour la confiance et l'aide constante que vous nous avez apportée dans l'adversité depuis un an et demi :

Récompense Merci de m’avoir aidé pour mes premiers pas ! J'ai beaucoup appris à propos de Wikipédia grâce à toi !

Cordialement,

en espérant que cette collaboration ne s'arrêtera pas là.--Claude PIARD (d) 21 avril 2012 à 14:50 (CEST)

Merci aussi cher Euphonie pour ta révocation de vandalisme sur ma PU (je ne vois cela que maintenant), même si j'avoue que cela m'a fait assez rire ! Amicalement, Celette (d) 8 mai 2012 à 01:08 (CEST)

Moi Pdt[modifier le code]

Merci. Vos compliments me touchent beaucoup. D'autant plus, qu'ici ou là, j'ai plusieurs fois eu l'occasion de lire certaines de vos contributions en PdD, d'en apprécier le contenu toujours "pacificateur" et d'en déguster la qualité littéraire rare et inégalable. Courtoisement.--Albergrin007 (d) 27 mai 2012 à 16:29 (CEST)

Éthique[modifier le code]

Bonjour, Polmars ! Nous nous sommes relativement peu croisés sur cette encyclopédie. Pourtant, bien que je représente le type de partisan qui œuvrerait plutôt en faveur d’une admissibilité accrue (notamment en matière de biographies historiques), mon impression première réside dans l’intime conviction que ton travail est avant tout gouverné par un souci éthique empreint de probité et d’intégrité. La situation que tu vis présentement nous fait donc implicitement revivre la dialectique du bouquet de roses qu’un cœur altruiste offre spontanément au monde avec, pour toute gratitude, que de se le voir retourné en prime ... en sus d’épines transversales pour tout réconfort. C’est pourquoi je compatis pleinement au sentiment que je t’imagine éprouver. À cet égard, je t’assure de ma pleine sympathie, de mon soutien indéfectible ainsi que de mon empathie avérée face aux dichotomies événementielles auxquelles d’inopinés paradoxes tendent sporadiquement à confronter l’aspirant. Bien cordialement à toi ! Amicalement ! — euphonie 18 juin 2012 à 02:22 (CEST)

Bonjour euphonie !
Merci de ton message de soutien ! Même si nous ne nous sommes jamais parlé directement, tu n'es pas un inconnu pour moi et j'ai souvent remarqué tes avis plein de bon sens sur les pages communautaires. Contrairement aux apparences, je ne crois pas être un ayatollah de la suppression d'articles, et je me suis longtemps battu, à l'époque où je fréquentais plus assidument les PàS pour la conservation d'articles, en pestant contre un certain nombre de contributeurs que l'on qualifiait de « suppressionistes » qui s'exprimaient toujours pour réclamer la suppression des articles. Cela m'a amené, peut-être à tort, à délaisser les PàS, et c'est en regardant quotidiennement les créations récentes, avant même de devenir administrateur, que j'ai progressivement pris conscience de la nécessité d'une certaine rigueur pour éviter que Wikipédia ne soit envahie par tout et n'importe quoi. La communauté a défini des critères d'admissibilité et j'essaye, dans la mesure de mes moyens, comme les quelques collègues qui surveillent les nouveaux articles, de les faire respecter. Du coup, on nous traite de « dictateurs. » Ainsi va la vie ! Je ne supprime des articles ni par plaisir, ni par intérêt, mais dans le seul but de protéger Wikipédia. Je crois que cette rigueur est indispensable si l'on veut que le résultat soit à la hauteur des espèrances. Comme toi, je suis « particulièrement heureux d’apporter ma modeste pierre à l’édifice » et tant pis si cela est récompensé par l'ingratitude !
Bonne soirée (ou plutôt bonne nuit) ! Cordialement, --Polmars • Emblem-cool.svg Parloir ici, le 18 juin 2012 à 03:03 (CEST)
Bonsoir Euphonie !
Je viens de voir ton message sur la page de discussion de la contestation ouverte contre moi dans lequel tu t'étonnes de l'archivage d'une partie des messages. Je t'informe que Jack Rabbit Slim's (d · c · b) a décidé d'annuler sa contestation et qu'il a procédé lui-même à l'archivage de la partie des textes concernant sa plainte. Je ne sais ce qu'il adviendra de celle de Noritaka666 (d · c · b) qui était jointe à la première. Ce n'est évidemment pas à moi de m'en occuper.
Cordialement, --Polmars • Emblem-cool.svg Parloir ici, le 24 juin 2012 à 22:21 (CEST)

Signature[modifier le code]

Bonjour,

J'ai l'impression que dans votre signature, le tag <small> est mal refermé (manque le slash dans le tag qui referme) et par conséquent, ce qu'écrivent les autres utilisateurs après vous dans une page de discussion s'affiche en petit. C'était notamment le cas sur la page Discussion:Paul Michaux (voir ce diff]). Cordialement, --PAC2 (d) 22 juin 2012 à 14:29 (CEST)

Bonjour, PAC2 !
Effectivement, un petit aléa syntaxique a semble-t-il inopinément éludé l’intromission du slash / dans le </small> conclusif.
Merci de l’avoir subséquemment rajouté !
Bien cordialement !
euphonie
23 juin 2012 à 02:30 (CEST)

Chignon[modifier le code]

Hello Sourire
Je vais juste signaler qu'il ne s'agit pas de se « crêper le chignon » : il n'y a rien de personnel ; il peut toujours s'amender et respecter nos règles.
Et d'abord, j'ai les cheveux courts Mort de rire
Sardur - allo ? 24 juin 2012 à 01:43 (CEST)

Salut, Sardur ! Merci pour ton message ! Le « crêpage de chignon » relève effectivement d’une expression inappropriée, eu égard à ta chevelure de mâle triomphant, partant du principe que la mise en plis préalable qui en découlerait — même au virtuel — n’en serait guère applicable avec des cheveux courts Clin d'œil, sauf d’y annexer des « rajouts » (bonjour le prix !) … et encore, je ne suis même pas sûr que ceux-ci seraient « crêpables Mort de rire ». Bref, il va me falloir aveindre une autre unité sémantique du viatique lexical originel Sourire. Ceci étant, je n’ai pas pensé qu’il pourrait y avoir quelque chose de personnel dans cette situation ; simplement que le sujet de l’article concerné s’insère dans une dialectique complexe, un rien périlleuse, puisque s’annexant à l’un des entrefilets participant d’une équation triptyque — territoriale, politique, religieuse — qui, à quelques exceptions près, s’avère généralement plus délicate à traiter que d’autres, peut-être parce qu’elle touche à notre sens inné du sacré (fût-on croyant, spirituel, agnostique, athée ou autres options) via d’éventuels symboles archétypaux relevant quasiment d’une sorte d’atavisme viscéral auquel chacun d’entre nous tend à être attaché à sa manière propre, au plus profond de nos entrailles, dans le fief de notre « étymologie limbique ». Il y a aussi la question de notre éternel devenir (pour autant qu'il y en ait un... et ça, qui peut y répondre avec une quelconque certitude ou preuve tangible ?), voire de notre raison d’être ici-bas, concepts erratiques se heurtant à d’incessantes interrogations non résolues auxquelles seules de vagues extrapolations permutantes confèrent parfois l’illusion — momentanée, parfois cruellement éphémère — d’un substrat de réponse. L’idéal (parfois ô combien difficilement accessible, j’en conviens) dans ce type d’article, serait de pouvoir consigner plusieurs visions contrastées, de type (exemple non exhaustif et, bien évidemment, améliorable à souhait) :
« Quant au point Y, l’auteur A argue que « citation textuelle conforme↗réf. Harvard 1 & pagination », tandis que l’historien B écrit « citation↗réf. Harvard 2 & pagination » ; inversement, le chercheur C avance que « citation textuelle↗réf. Harvard 3 & pagination ». Pourtant, en l’état actuel des connaissances, la position la plus couramment admise tend prioritairement à se baser sur les conclusions édictées pas D qui postulent que « citationréf. Harvard 4 & pagination », bien que cette abstraction soit susceptible d’évolution sine die, à la faveur de nouvelles découvertes archéologiques, de traductions complémentaires de manuscrits et/ou d’accréditations futures qui s’avèreraient suffisamment fiables pour être prises en considération. »
Bref, un sacré challenge, sachant que la neutralité absolue, but ultime auquel nous aspirons autant que possible, étant plus aisée à caresser quand les préceptes qui la gouvernent peuvent s’appuyer sur des socles hautement pragmatiques, non théoriques, parfaitement identifiables, vérifiables à l’envi, étayés par de solides preuves cartésiennes et autres éléments palpables. En ce sens, il serait plus aisé d’attester de notre neutralité en affirmant que la blancheur de telle peinture murale résulte de l’adjonction d’un pigment synthétique appelé « blanc de titane » et non, nonobstant son aspect immaculé Clin d'œil, d’une prétendue insufflation du… « Saint-Esprit ». De plus, la preuve en serait d’autant plus explicite et facile à apporter que non seulement le composé précité apparaîtrait clairement inscrit sur l’étiquette du pot, mais que, de surcroît, la recette picturale en serait reproductible ad libitum. Il en va tout autrement pour des sujets « historiques » — qui plus est, quand ils remontent à des périodes lointaines — où ni télévision, ni le cinéma, ni l’écriture, ni la photographie telles que nous les concevons aujourd’hui n’existaient encore. Ainsi, même si certaines allégations (non formellement prouvées) laisseraient entendre qu’un certain prêtre – le père Ernetti – aurait, jadis, mis au point un appareil révolutionnaire, appelé « chronoviseur », qui aurait permis d’exhumer les images et son du passé via un écran récipiendaire, puis que le Vatican aurait choisi d’occulter cette découverte en raison des implications qui en découleraient (le périple de Golgotha serait, dit-on, apparu en reconstitution posthume sur l’écran, images animées et son à l’appui, ainsi qu’une pièce de théâtre antique, en sus d’autres événements historiques), nous n’en sommes réduits, en l’état, qu’aux écrits actuellement disponibles, avec les multiples interprétations susceptibles d’en découdre. Ainsi, opérer un tri raisonnable, au sein d’un tel foisonnement, résulte immanquablement d’une forme de quasi-gageure. Je suis donc bien conscient que la mission que tu choisis d’assumer est pour le moins redoutable, puisqu’elle te condamne, d’une certaine façon, à devoir « marcher sur des œufs », sachant que la moindre aspérité qui pourrait joncher le sol est vraisemblablement plus éprouvante que toute autre qui prévaudrait ailleurs, dans le cadre de sujets moins controversés. En ce sens, tu mérites une palme d’honneur pour consentir à te consacrer à la régulation et la gestion patrimoniale d’un tel article. Mes vœux et pensées amicales t’accompagnent dans cette mission difficile que tu as choisi d’honorer à la manière d’une forme de louable sacerdoce. Cordialement et bien à toi ! — euphonie 24 juin 2012 à 19:26 (CEST)
Merci pour la palme, mais le travail d'admin y est le même qu'ailleurs, à l'inverse du type de contributeurs que l'on peut rencontrer.
Quant à ton idéal, il ne l'est pas vraiment : l'essence de la dernière phrase ne me semble pas sourcé Sourire diabolique
Bonne soirée,
Sardur - allo ? 24 juin 2012 à 22:35 (CEST)

Requêtes aux administrateurs[modifier le code]

Bonjour,

Je trouve généralement tes interventions pertinentes et j'ai eu l'occasion de faire état publiquement de ma position à ton sujet. J'ai remarqué cependant que, depuis quelque temps, tu intervenais sur des requêtes aux administrateurs dans lesquelles tu n'étais pas le moins du monde impliqué, pour simplement exprimer ton sentiment personnel, sans apporter d'informations nouvelles ou de différentiels malgré la longueur de ces interventions, mais au contraire une certaine moquerie (cf. tes paris familiaux sur la réactivité des administrateurs) ou un soupçon à peine voilé de malhonnêteté intellectuelle (cf. « on n'ose imaginer »). Loin de moi l'idée d'interdire l'accès de ces pages à des non administrateurs (j'avais été confronté plusieurs fois à cette situation) mais s'il s'agit simplement de critiquer la tâche parfois difficile qui nous incombe, je ne peux que te conseiller de te joindre à nous formellement. Tu aurais d'ailleurs mon appui, sache-le. Je ne souhaite pas débattre de ce sujet, je voulais juste te faire part de mon sentiment avec sincérité. Bien amicalement — t a r u s¡Dímelo! 2 juillet 2012 à 03:41 (CEST)

En fait, mon erreur d'orientation vient du fait que le lien bréviaire renvoie vers la page de discussion du terme euphonie et non vers une page de discussion utilisateur. J'avoue que j'aurais dû vérifier… — t a r u s¡Dímelo! 3 juillet 2012 à 03:46 (CEST)
Bonjour, Starus !
Merci pour ton message et merci également de m’avoir signalé le lien que j’ai ainsi pu mettre à jour !
Même si tu dis « ne pas souhaiter débattre de ce sujet », ce que tu écris appelle tout de même quelques précisions.
Avec tout le respect que nous nous devons implicitement l’un à l’autre, je récuse l’emploi du qualificatif « une certaine moquerie ». En l’occurrence, il ne s’est agi que de « résignation », non pas en fonction d’un « manque de réactivité des administrateurs » (les administrateurs chapeautent leurs missions avec une remarquable célérité, compte tenu du nombre de requêtes qui défilent quotidiennement), mais simplement parce que la situation exposée, dans cet autre cas de figure que tu évoques, dure depuis si longtemps déjà que toutes celles et ceux qui ont tenté de favoriser un compromis au sein de cette algorythmie épique ont fait chou blanc ; ainsi, j’entrevoyais la teneur de la requête évoquée comme suffisamment délicate pour nécessiter un délai de réflexion relativement prolongé dont j’avais d’ores et déjà subodoré qu’il serait exceptionnellement supérieur à la moyenne (ce qui a été le cas), compte tenu du fait que la complexité des paramètres en cours équivaudrait presque à devoir marcher sur des œufs. Mon intervention a posteriori s’est donc voulue uniquement « consolatrice », constatant le désappointement du dépositaire face à une situation probablement sans issue.
Je voudrais également attirer ton attention sur le fait que l’emploi de l’expression « soupçon à peine voilé de malhonnêteté intellectuelle » ne saurait refléter mon intention, puisque le contenu de la phrase à laquelle tu fais allusion porte implicitement sur autre chose, soit : souligner ostentatoirement la « zénitude » de l’entartré face à l’entartrage, si je puis m’exprimer ainsi. En effet (et c’est ce que cherche à exprimer le reste de la phrase), « on n’ose imaginer » ce qui aurait pu éventuellement advenir (alias « le traitement » qui aurait pu lui être infligé) s’il avait poursuivi tout de go sur la même lancée (sous entendu : en rendant coup pour coup) ; les esprits se seraient vraisemblablement échauffés à outrance, avec la traditionnelle escalade hypothétique qui aurait pu s’ensuivre, sachant que ce qui s’écrit sur la toile tend à revêtir un impact émotionnel décuplé ; heureusement, il a vertueusement encaissé l’affront, se contentant de le répertorier et de le signaler après coup auprès de qui de droit, faisant ainsi preuve d’un sang-froid exemplaire ! Du reste, je ne sais pas combien d’entre nous auraient été en mesure d’incarner un tel stoïcisme en supposant une confrontation à des circonstances analogues.
Quant au « ressenti individuel », j’aurais plutôt tendance à penser qu’il n’a pas forcément « envenimé la situation », voire que sa manifestation a permis à chaque partie d’exprimer ce qu’elle avait sur le cœur. En ce sens, le dialogue ébauché — aussi « corsé » fût-il — me paraît avoir été salutaire, tout en exerçant un effet cathartique. En outre, si mon espérance se confirme (fasse le ciel que je ne me trompe pas), je ne serais guère étonné que les relations partenariales en ressortent renforcées dans leurs assises respectives. C’est du moins le vœu que je formule à cet égard.
Précision utile : j’essaie autant que possible d’exprimer ce que ressens en respectant scrupuleusement la dignité d’autrui. En ce sens, l’ironie ou la « moquerie » ne font pas partie de mes électivités. Parce que la dignité humaine — autant la nôtre que celle de ceux qui nous entourent — revêt à mes yeux une valeur fondamentale quasi sacrée. En ce sens, j’aurais réagi de la même façon si c’était toi qui avais été le réceptacle désigné de la « friandise ».
Subsidiairement, je sais combien nous sommes tous éminemment faillibles (moi le premier, d’ailleurs), notre mérite consistant cependant à essayer chaque jour de nous ajuster autant que possible à notre idéal. C’est peut-être aussi cela qui incarne le fief de notre humanité, tout en nous conférant une certaine noblesse de cœur.
C’est aussi ce qui faisait écrire en substance à Dale Carnegie qu’en partant du principe que si une concession dérogatoire de cinq minutes d’égarements quotidiens pouvait légitimement être accordée aux saints, il en ressortirait derechef qu’une demie-heure journalière octroyée à nous autres, humbles mortels, ne serait pas forcément de trop.
« La sensibilité de chacun, c’est son génie. »
—– Charles Baudelaire
Bien amicalement à toi aussi !
euphonie
5 juillet 2012 à 23:40 (CEST) / 6 juillet 2012 à 00:36 / 22:34 / 22:36 (CEST)

Affaire du propos déplacé (« je t'emm... ») dont j’ai été victime[modifier le code]

Merci d’être intervenu dans la requête maintenant reléguée dans

où j’ai tenu de préciser que je regrettais l’application du vieil wiki-adage le peon qui a l’audace de défendre un autre peon doit partager son sort. Et bravo pour votre style. Amicalement. Alphabeta (d) 2 juillet 2012 à 17:59 (CEST)

Bonjour, Alphabeta !
Je vous remercie pour votre aimable message.
C’est sans doute mon côté un brin chevaleresque qui m’a incité à m’exprimer lors de cet épisode, à l’instar d’une forme d’écho épistolaire répondant au vœu pieu incarné par le contenu de la citation ci-après :
Si tu as un mot à dire quand ton frère est attaqué, ne dis pas « je n’ai pas le don de la parole » ou « je suis trop timide pour parler en public » ! Des êtres d’exception ont bien risqué leur peau ; toi, tu peux bien risquer ta parole.
Si tu as un mot à dire quand ton frère est accusé indignement, injustement ; quand tout le monde se tait parce que l’on a peur de prendre parti, de prendre position, parce que l’on a peur de se mouiller... toi, tu peux bien risquer ta tranquillité, sachant que des êtres d’exception sont bien allés jusqu’à risquer leur vie.
Si tu as un cri à pousser quand l’injustice est criante, ne dis pas « si je parle, je vais perdre ma place, ma situation, j’ai une femme, des enfants ...» ! Rappelle-toi que, en pareilles circonstances, des êtres d’exception n’ont pas hésité à risquer leur tête. Alors toi, tu peux bien risquer ton cri.
—– Robert Riber
Pour ma part, j’apprécie votre exigence perfectionniste, votre rigueur essentialiste, votre souci d’impartialité et d’adéquation aux inféodations magistrales qui gouvernent une rédaction conduite à son apogée : le ferment tutélaire afférent à l’amour d’un travail accompli sous les auspices d’un éloquent idéal dont le pilier sacramentel vous honore.
Courtoisement et respectueusement vôtre !
euphonie
5 juillet 2012 à 23:40 (CEST) / 6 juillet 2012 à 00:36 (CEST)

Presqu’île de Saint-Tropez[modifier le code]

Merci aussi pour votre intervention dans Wikipédia:Demande de restauration de page/Archives28#Presqu’île de Saint-Tropez. Amicalement. Alphabeta (d) 10 juillet 2012 à 18:58 (CEST)

Boruch Szlezinger[modifier le code]

J'ai pris connaissance de votre message et de vos reproches à mon égard sur la page de proposition à la suppression de l'article sur Boruch Szlezinger.

Tout d'abord, je tiens à vous répéter mes sincères regrets si mon comportement sur Wikipedia a pu vous choquer. Je vous adresse également mes remerciements pour les nombreuses modifications constructives que vous aviez apportées à l'article. Quant à mon vote, je m'étais permis de reprendre vos mots en argumentaire, c'est vrai, car je ne savais pas résumer moi-même la situation.

Je fais le vœu que vous acceptiez mes regrets et mes remerciements. J'espère que vous ne tiendrez pas compte de mon comportement si vous changez d'avis sur la page de suppression, car ce n'est pas de moi dont il s'agit, mais de Boruch Szlezinger et j'espère aussi être débloqué d'édition afin de pouvoir exprimer une nouvelle fois mes regrets sur la page de discussion.

Bien cordialement. --Anthony19362673 (d) 13 juillet 2012 à 15:59 (CEST)

Bonjour, Anthony19362673 !
Merci pour votre message !
Vos excuses et vos remerciements sont bien entendu accueillis avec reconnaissance ; il est vrai que l’emploi récurrent de terminologies erratiques fustigeant à outrance plusieurs contributeurs m’a passablement heurté. Quand bien même je puis concevoir que l’indignation subjective puisse parfois amener à des réactions démesurées, il me paraît cependant impensable de faire usage d’insinuations sacrilèges, surtout en l’absence flagrante de preuves conjuguées, absolues ou irréfutables. Qui plus est, essaimer de pareils effluves, publiquement, au vu et au su de tout le monde, sur une page désormais consultable tous azimuts, est de nature à accroître d’autant plus le dol qui s’y attèle. Je ne saurais donc trop vous recommander de ne plus jamais faire usage de tels propos, par respect envers la mémoire et la déréliction de celles et ceux qui ont déjà suffisamment eu à pâtir de l’insoutenable.
Cela étant, le fait que les conditions statutaires de l’article rendent son admission plus délicate dans le cadre de wp repose essentiellement sur l’aspect crucial de sources extérieures indépendantes actuellement restreintes et malheureusement encore insuffisantes en nombre au regard des fameux CAA ; et pour cause, les circonstances exceptionnelles liées à ce segment historique spécifique rendent par nature la compilation des apports nécessaires nettement plus ardue que s’il s’agissait d’un événement plus récent.
Cela étant, vous aviez bénéficié d’un heureux revirement positif par l’émergence inattendue d’une PàS à vocation consultative auprès de la communauté. Vous auriez ainsi eu l’occasion de saisir la balle au bond. Je note d’ailleurs l’aspect prometteur qui transparaît au travers de l’élégance galante avec laquelle vous commencez vos premiers mots à l’adresse de l’initiatrice de cette démarche, jusqu’à ce que, soudain, tout bascule, une première fois, une deuxième fois … et puis plusieurs fois encore. Comme c’est dommage ! Là, je ne sais pas comment on va pouvoir rattraper le coup. Il faudrait d’abord que vos blocages panoramiques puissent être réexaminés à la lueur d’une clémence miséricordieuse hors pair, sachant que la perspective d’une telle résurrection, le cas échéant, ne pourrait reposer que sur le bon vouloir et la mansuétude des administrateurs qui, par la force des choses — et à regret — ont été contraints de prendre des mesures palliatives, rétorsives et contraignantes. Il faudrait également que vous puissiez faire acte de contrition vis à vis à l’ensemble de la communauté que vous avez offensée. Mais il faudrait encore davantage que vous puissiez vous engager formellement à ne plus jamais recommencer sur le même pattern, quelles que soient les circonstances, quitte à vous agripper ardemment à la promesse que vous auriez formulée, afin de ne surtout pas risquer de la trahir, vous conformant scrupuleusement et sans faillir à la teneur du serment prononcé.
En outre, il convient de constamment garder à l’esprit que, bien que wp œuvre en collectivité, il n’en existe pas moins des règles de base immuables qui doivent servir de fil rouge ; il est impératif de s’y soumettre, bon gré, mal gré, fussions-nous d’accord ou non avec la mouvance du moment. En effet, si ces contraintes « standard » n’existaient pas et n’étaient pas constamment chapeautées par des responsables fervemment engagés dans la vaillante responsabilité de veiller au grain, le flux des contradictions éparses ne pourrait être jugulé.
La devise de base de toute collaboration réussie pourrait idéalement se résumer comme suit : « Je propose mais jamais n’impose... ».
Ce n’est qu’à cette condition qu’une certaine stabilité confraternelle entre l’ensemble des contributeurs est susceptible de s’instaurer ; sans cette gouvernance tutélaire obligée, point de salut possible. Le cloaque rédactionnel virerait au capharnaüm, sombrant dans le chaos et la zizanie.
Je ne sais pas quelle suite pourra être conférée aux espérances que vous exprimez, mais quoi qu’il advienne, je vous souhaite bonne chance. Comme le dit l’adage : « Il n’y a pas de problèmes, il n’y a que des solutions ! ».
Bien à vous !
euphonie 14 juillet 2012 à 02:37 (CEST)

Bonsoir , je suis de demander la traduction francophone de l article pouvez vous m'aider ? Soleilastronef (discuter) 25 octobre 2016 à 23:18 (CEST)

Un bot zélé mais risque de relance de conflit...[modifier le code]

Bonjour Euphonie. Comme j'en ai prévenu son auteur (Linedwell)[[31]], un bot nettoyeur de bandeau R3R est intervenu malencontreusement sur la page Valérie Lecasble. En raison du conflit particulièrement long et tendu, j'ai du reverter et alerter. Il faut espérer que cet épisode ne procure un nouveau prétexte pour relancer la guerre d'édition. Excellente fin de jeudi ! Martino75 (d) 26 juillet 2012 à 15:43 (CEST)

Bonjour Euphonie. Le petit bot a recommencé. J'ai reverté. Excellente fin de journée. ;) Martino75 (d) 27 août 2012 à 18:17 (CEST)

Convenance[modifier le code]

Bonjour

Je t'informe si tu ne le sais déjà que j'ai bloqué Lgd 24 heures suite à ta requête parfaitement justifiée et argumentée. C'était il y a une demi-heure. J'ai expliqué pourquoi je me refuse à ajouter quelque chose dans sa page, le blocage lui sera signifié automatiquement dès qu'il voudra intervenir hors de sa pdd.

Je viens seulement te proposer de faire mieux que cette formalité et de t'exprimer sur sa pdd suite à ce bocage. Franchement je ne crois pas que tu parviennes à faire passer le message, mais je dois l'espérer puisque moi j'y ai renoncé pour le moment.

Bonne continuation en espérant que ce genre de chose nous soit épargné. TIGHervé 29 juillet 2012 à 20:08 (CEST)

Bonjour, TigH !
Merci pour ton message !
Suite à ta proposition, j’avais effectivement rédigé une notice d’appoint que je comptais insérer sur la page en question.
Mais il se trouve qu’entre-temps Starus a déjà informé qui de droit de l’évolution de la situation.
Si tu le penses utile, je serais disposé à ajouter, à titre subsidiaire, le texte complémentaire que j’avais conjointement préparé.
Qu’en penses-tu ?
Bien cordialement à toi !
euphonie
29 juillet 2012 à 22:36 (CEST)
Salut. Si je puis me permettre : non ! Clin d'œil Bien à toi — t a r u s¡Dímelo! 29 juillet 2012 à 22:42 (CEST)
Salut, Starus ! Merci pour ta réponse ! Message bien reçu ! Clin d'œil Bien à toi ! Cordialement ! — euphonie 29 juillet 2012 à 23:05 (CEST)
Saluts vous deux ! Je vois que Starus s'y entend en messages sobres et percutants (Cf Lgd). Je crois aussi qu'il n'est pas utile d'en rajouter à cet épisode, mais aussi que le pessimisme que je commence à entretenir à son égard me rend toujours attentif à toute aide de la part d'autres contributeurs que moi : ce que tu as essayé de tourner n'est peut-être pas perdu...
Bonne continuation. TIGHervé 30 juillet 2012 à 19:34 (CEST)

Votre intervention en RA[modifier le code]

Bonjour Euphonie, merci pour ce message. Il se trouve malheureusement que si je suis prête à passer sur toutes les insultes que m'adresse Celette, ma requête ne portait pas sur ce point, mais sur un point de principe qui consiste à combiner R3R et retrait de bandeau de pertinence. Demande que je ne considère pas comme une sanction, mais comme un rappel de bonnes règles. Vous ne m'en voudrez pas j'espère de mettre votre message sous bandeau déroulant, car je souhaiterais que le fond du problème soit traité par les administrateurs, et je crains que la présence de messages de tiers ne constituent une "distraction". Cordialement Deuxtroy (d) 2 août 2012 à 15:42 (CEST)

Bonjour, Deuxtroy !
Merci pour votre message !
Aucun problème pour une annexion du message sous forme de menu déroulant adjacent si cela peut faciliter la résolution de l’équation en cours !
Avec mes bons vœux !
Bien cordialement à vous !
euphonie
2 août 2012 à 15:58 (CEST)

Terminologie[modifier le code]

Bonjour, Floflo62 !

Je voulais te répondre directement à la suite de ton message, mais comme la section était déjà passablement animée entre l’ensemble des participants/es, j’ai finalement pensé qu’il serait peut-être préférable de te contacter directement via ta PdD.

Bien entendu, je conçois combien la récurrence du verbe dont il a été fait mention — et dont tu t'es senti injustement affublé via une tierce intervenante — a pu être ressentie comme blessante, surtout pour un contributeur aguerri comme toi. En effet, l’usage de certains termes exerce un effet percutant démultiplié, dont l’impact s’avère encore davantage accentué lors d’une situation préalablement conflictuelle, même si, à l’origine, je suppose qu’il n’y a vraisemblablement pas eu d’intention corrosive délibérée d’agir en ce sens, mais plutôt l’émission malheureuse de mots à double tranchant qui, selon le contexte où ils éclosent, se teintent allusivement d’effets secondaires indésirables.

Partant de ce qui précède, je comprends d’autant mieux ton émoi.

Note que l’une de mes interventions, sise dans la même section que celle à laquelle tu fais implicitement allusion, a également été placée en menu déroulant, par les soins de la même contributrice[N 1], pour des motifs apparentés, bien que la formulation employée par elle pour qualifier cette initiative ait été cette fois-ci plus élégamment remplacée, en l’occurrence, par le participe passé « distrayant », dans le sens « susceptible de démobiliser l’attention supposée rester électivement ciblée sur le seul sujet originel ».

Il est vrai que, trop souvent, le poids de certains mots dépasse notre pensée et que, par extension, l’on ne subodore pas toujours suffisamment l’ampleur des dégâts à venir susceptible d’en découler. Ce faisant, j’espère sincèrement que rien de ce que j’ai pu écrire ne t’a froissé ; cependant, si tel devait être le cas, sois assuré que je serais non seulement immédiatement disposé à te présenter des excuses, mais aussi, subsidiairement, à œuvrer dans le sens d’une réparation face à toute éventuelle erreur involontaire dont la responsabilité factuelle m’incomberait.

En te souhaitant un dimanche ensoleillé !

Bien cordialement à toi !

euphonie
5 août 2012 à 07:30 / 08:40 / 08:55 (CEST)

  1. Cette action a toutefois été préliminairement assortie d’un message qu’elle a aimablement rédigé sur ma PdD afin de m’informer de son intention et m’en exposer les raisons.
Bonjour Euphonie. Je tiens à te dire que non, je n'ai pas souvenir d'avoir été froissé par ce que tu as pu écrire. J'espère que tu n'as pas cru que ça pouvait être le cas par rapport à ce que j'ai écrit, parce que ça voudrait dire que je me suis mal exprimé. Par contre, ce que tu m'as montré via ce message, à savoir que Deuxtroy est venue te parler sur ta pdd sur ses intentions de déposer une boite déroulante, me laisse penser que je n'ai pas eu tort d'insister en RA sur son comportement à mon égard car ça renforce ma conviction déjà forte que cette personne a bien soupesé chaque mot qu'elle a écrit avant d'agir. Maintenant, c'est du passé (quoique quand je lis son commentaire sur la RA post clôture, j'ai bien l'impression que le message a été lu mais pas entendu un iota). Le message que JJG a tenu y mettre me semble très juste sur le fond. Pour tout dire, j'en avais préparé un pour répondre à Deuxtroy et TigH, sur le fond assez similaire à JJG, que j'ai finalement supprimé en me relisant. Bonne continuation à toi en tout cas. Cordialement Floflo62 (d) 5 août 2012 à 11:17 (CEST)
Re-bonjour, Floflo62 !
Il est vrai que l’utilisation du verbe « polluer » — qui plus est : à plusieurs reprises, ignorant, semble-t-il, tes remarques réitérées à cet égard — a de quoi être perçue comme désobligeante, voire offensante, puisque susceptible de t’assimiler inadéquatement à une typologie comportementale dont la diathèse ne saurait correspondre à ton sens inné de la droiture. Nonobstant ce qui précède, j’en reste toutefois à penser que cet épisode résulte essentiellement d’une maladresse de langage — imputable vraisemblablement au stress de l’affrontement — bien plus qu’à une volonté délibérée de t’atteindre ou de te nuire[N 1]. En effet, nos deux interventions respectives, aussi bien intentionnées fussent-elles, étaient susceptibles de créer une certaine confusion au sein de la toute première RA, attendu qu’elles s’y imbriquaient presque comme des demandes complémentaires ou parallèlement adjacentes ; d’où l’invitation de la préposée à ouvrir, le cas échéant, d’éventuelles RA additionnelles exposant, chacune d’entre elles, un sujet unitaire ... ou alors la mise en menu déroulant, de telle façon à faciliter la tâche des administrateurs, tout en leur permettant de se focaliser avec davantage d’acuité sur une équation individuellement ciblée par session.
J’ai effectivement pris connaissance du message conclusif de JJG. L’imputation d’infraction à la R3R — dont je présume qu’elle a été vécue par lui comme viscéralement injuste — a suscité un courroux qui exulte au travers de sa plume alerte dont l’éloquence magistrale s’avère aussi vivace que redoutable. Toutefois, quelle que soit l’ampleur des griefs qu’il impute à l’adresse de la destinatrice, j’ai trouvé l’émission de ses propos relativement dure ; je présume qu’il existe apparemment d’autres paramètres en latence dont je n’ai pas encore eu connaissance et qui participent à la genèse de cette exponentiation, ce qui fait que je n’ai guère compétence pour soupeser l’intégralité des tenants et aboutissants qui ont finalement abouti à ce paroxysme. JJG doit donc probablement détenir des raisons légitimes pour s’être exprimé de la sorte — sauf erreur de ma part, pour la première fois — avec autant de vigueur. Pourtant, je ne puis m’empêcher de ressentir une certaine tristesse en devinant l’émotion et le chagrin palpables de la récipiendaire qui va devoir affronter le contenu d’une telle diatribe. J’espère qu’elle réussira à s’en remettre. À cet effet, je lui transmets mes vœux de force, de santé et de courage dans l’adversité afin qu’elle puisse surmonter et transcender au mieux cette épreuve.
Bien cordialement à toi !
euphonie
5 août 2012 à 15:30 / 17:54 (CEST)
  1. D’autant que, aussi paradoxal que cela puisse paraître, j’ai même l’impression que l’auteure des propos précités te voue estime et considération.

Citation[modifier le code]

Me suis permis de vous citer ici sans votre autorisation préalable. Pardon.--Albergrin007 (d) 4 août 2012 à 16:24 (CEST)

Médiation[modifier le code]

Merci pour les propos aimables ! Cordialement, — Racconish D 11 août 2012 à 00:09 (CEST)

Et bravo pour la gentillesse de ton intervention au RA. Selon l'expression consacrée, WP progresse grâce à des gens comme toi ! Cordialement, — Racconish D 14 août 2012 à 13:13 (CEST)
Ta proposition subsidiaire me paraît un peu risquée : si, comme c'est déjà arrivé, elle n'est pas acceptée, quelles conséquences en tirer ? Je la trouve même plus froissante pour l'un qu'utile pour l'autre. Sans elle, il n'y a ni gagnant, ni perdant. Avec elle, c'est moins sûr. Elle est d'autant moins nécessaire qu'une recherche de consensus est engagée sur la PDD, ce qui me semble être l'aspect prioritaire. Mais je ne prétends pas avoir raison et m'abstiendrai d'intervenir sur ce point. Cordialement, — Racconish D 1 septembre 2012 à 15:05 (CEST)
Salut Racconish ! Merci pour ton message ! Je comprends d’autant mieux tes réticences que je les partage. Cependant, je ne suis pas complètement sûr que l’une des solutions préliminairement ébauchées impliquerait un quelconque camp gagnant ou perdant. En effet, l’alternative proposée n’est peut-être pas aussi « froissante » que cela … ou alors elle le serait au moins tout autant pour les deux parties impliquées, puisque la condition de réinsertion — momentanée — du segment textuel auparavant élagué serait assortie d’un paraphe bien visible de type ↗{{pertinence detail}}, ce qui donnerait ↗[pertinence contestée]. On pourrait même envisager d’encadrer en bloc la totalité du passage contesté par une balise ↗{{pertinence detail|… ''blablablabla'' …}} = [ ... blablablabla ...[pertinence contestée] ], ce qui montrerait ainsi clairement que les deux parties ne sont pas encore parvenues à tomber foncièrement d’accord sur le conglomérat mis en exergue. En ce sens, la réinsertion provisoire dudit passage impliquerait des concessions — peu ou prou équivalentes des deux côtés — dont la teneur s’avérerait peut-être même encore plus importante pour celles et ceux qui devraient « subir » l’apposition de ce bandeau, ce qui devrait ainsi d’autant plus inciter à élaborer un prompt compromis en PdD puisque, aussi longtemps qu’il n’y aurait pas obtention d’un réel consensus viable, le {{pertinence détail}} serait condamné à trôner ostentatoirement, ostension vraisemblablement tout aussi « froissante » pour celles et ceux qui opteraient pour la réhabilitation « sans mascara » de l’information souhaitée. Ce serait donc en quelque sorte une façon de couper la poire en deux et, surtout, de pouvoir conclure dès que possible cette RA via une sorte de pirouette mutuellement consentie par l’ensemble des parties en cours. Bien sûr, ce qui précède ne constitue qu’une alternative esquissée parmi d’autres options possiblement envisageables. Bien cordialement à toi ! euphonie 1 septembre 2012 à 16:24 / 16:42 / 17:06 (CEST)
Ça c'est ce que toi tu penses. Si tout le monde est d'accord avec toi, super. Sinon, ça voudra dire quoi ? Tu vois le problème ? Cordialement, — Racconish D 1 septembre 2012 à 16:59 (CEST)
Hum… est-ce vraiment ce que je pense ? Je dirais plutôt ce que je « suppose », voire ce que « j’espère » avec, forcément, toutes les incertitudes et aléas que ce genre de questionnement comporte. En ce sens, n’étant pas dans le secret des dieux, je conçois que l’alternative transitoire que j’ai suggérée puisse tout autant arriver à pic qu’à être a contrario lestement assignée au rancart, quitte à être même considérée comme nulle et non avenue. Cela ne dépend pas vraiment de moi, puisque toute option conciliatrice, quelle qu’en soit la nature, qui puisse réussir à contenter l’ensemble des parties en cours, remporterait automatiquement mon assentiment de principe. Bien à toi ! euphonie 1 septembre 2012 à 17:40 (CEST)
Ce n'est pas tout à fait ça encore. Le problème n'est pas ta perception d'une mise au rencart, mais la perception par l'un du refus de l'autre. Cordialement, — Racconish D 1 septembre 2012 à 18:06 (CEST)
Sois rassuré quant au fait que j’ai — et avais déjà — bien saisi la nuance, même si elle ne transparaît pas avec une souveraine acuité dans le cadre des précisions fournies supra ! Amicalement ! euphonie 1 septembre 2012 à 18:22 (CEST)
Alors peut-être valait-il mieux ne plus insister au RA Clin d'œil ? Cordialement, — Racconish D 1 septembre 2012 à 18:33 (CEST)
Que vas-tu chercher là ? Je n’insiste pas et n’avais d’ailleurs jamais eu l’intention d’insister. Ici, i.e. sur cette unique présente page, je ne fais que répondre courtoisement à tes questions. Rien de plus ! Cordialement ! euphonie 1 septembre 2012 à 18:42 (CEST)
Tout est clair à présent. Tu as raison : c'est plutôt moi qui ai – trop – insisté. Merci, — Racconish D 1 septembre 2012 à 18:55 (CEST)
No problem! Clin d'œil Au fait, la soudaine invisibilité inductrice du titre de section, « suppression de toute mention de … », telle que survenue dans la PdD dédiée, correspond-elle à une intention délibérée ? Si oui, pour quelle raison ? Je n’ai pas osé toucher à ce segment-là, au cas où tu l’aurais modifié dans un but bien précis. Cordialement ! — euphonie 8 septembre 2012 à 18:59 / 19:37 (CEST)
Fait. Merci, — Racconish D 8 septembre 2012 à 19:14 (CEST)
You’re welcome!euphonie 8 septembre 2012 à 19:46 (CEST)

Indentation[modifier le code]

Bonjour,

J'ai reverté ta correction d'indentation sur WP:RA, de la sorte. Mes propos sont une réponse à ceux de Yoav1D3 et non aux tiens. Ils sont donc placés comme tel. Merci. Ludo Bureau des réclamations 15 août 2012 à 10:13 (CEST)

Salut Ludo ! Merci pour ton message et la signalisation de cette opération ! À vrai dire, je n’avais pas saisi que l’indentation que tu avais posée répondait à une intention délibérée de ta part, sans quoi je ne me serais bien évidemment pas permis d’y toucher. L’échancrure transitoire que j’avais ingénument considéré comme avisé d’inclure — croyant bien faire — visait uniquement à tenter de situer ton intervention au niveau de l’espace chronologique, quelle que soit la personne à laquelle ta communication se serait adressée plus particulièrement. Ainsi, partant du principe que ton message répond spécifiquement au pseudo que tu mentionnes, que penserais-tu d’en insérer le contenu juste sous le sien, en conjonction directe, quitte à décaler d’un cran l’indentation de ma propre communication qui figurerait alors juste au-dessous de la tienne ? Autre option : laisser ton intervention où elle se trouve présentement, mais en la décalant d’un cran d’indentation en arrière (et non en avant comme je l’avais fait), de telle façon à ce qu’elle s’aligne parallèlement (au niveau vertical) à celle de l’intervenant électivement concerné par ta réponse ? Bien sûr, ce ne sont que des hypothèses, c’est pourquoi je prendrais plaisir à lire tes explications complémentaires à l’égard de ce qui précède, d’autant que je suis un peu perdu avec tous ces contrastes, ayant reçu plusieurs informations contradictoires de part et d’autre. J’avais même cru comprendre qu’il était de coutume, voire de bon ton, que chaque intervention indépendante fasse l’objet d’une séparation intermédiaire en escalier. Or, d’après ce que tu m’écris, il semblerait que ce ne soit pas forcément le cas. À cet effet, existerait-il une page wp plus spécifiquement dédiée à ce sujet afin que je puisse me documenter à foison sur la question, histoire de ne pas renouveler fortuitement un nouvel épisode non sollicité ? Merci d’avance pour tes éclaircissements additionnels à venir ! Bien à toi ! — euphonie 15 août 2012 à 12:06 / 12:12 (CEST)
P. S. : je vois que, lors de ton premier ajout, tu avais scindé le message comme suit :
Deux crans ::
Trois crans ::: → « ton message [...] »
Cette version me semblait intéressante, puisqu’elle laissait apparaitre une ligne symbolique de séparation entre nos deux messages respectifs.
Or, je constate que tu ne l’as pas réintégrée lors de ta restauration qui, elle, apparaît depuis comme suit :
Deux crans ::
Deux crans une fois encore (et non trois) :: → « ton message [...] »
Est-ce également intentionnel ? Si oui, pourquoi ? — euphonie 15 août 2012 à 12:34 / 12:40 / 12:41 (CEST)

Tes réponses sont ici : Aide:Indentation, plus particulièrement ici. Ludo Bureau des réclamations 15 août 2012 à 13:31 (CEST)
Merci pour l’indication de cette url ! Je présume que le passage répondant plus spécifiquement à la question posée est donc exposé via le sous-titre suivant : — La réponse de même niveau sans séparation. Bonne journée à toi ! euphonie 15 août 2012 à 15:12 (CEST)

Aphasie expressive[modifier le code]

Bonjour, Dr Nguyenld !

J’ai réintroduit les données concernées, subodorant qu’elles constituent un complément utile, d’autant qu’elles s’avèrent non seulement libres d’accès et relativement compatibles avec la politique des liens externes, mais me paraissent également permettre de mieux comprendre encore — au moins : symboliquement — l’impact oral, psychologique et émotionnel induit par cette condition, surtout pour les lecteurs et lectrices qui seraient moins spécialisés dans le domaine médical.

Bien entendu, je reste à votre disposition pour discuter plus en avant de l’opportunité ou non de maintenir cet ajout, sachant que votre avis éclairé de médecin revêt ici toute sa valeur accrue. Je demande simplement amicalement à ce que que nous puissions en débattre préalablement avant de modifier ou élaguer tout ou partie de sa teneur intrinsèque.

Au plaisir de vous lire !

Bien cordialement à vous !

euphonie
27 août 2012 à 13:25 / 13:27 (CEST)

Pas très convaincu : il s'agit d'un simple extrait de 90 secondes. Le commentaire que vous mettez est presque "bavard" par rapport à la longueur de la vidéo (qu'importe le nom du bonhomme qui témoigne et quelle importance de dire qu'il s'agit d'une succursale) et une recherche google montre pas mal d'autres documents plus didactique. Je le laisse pour l'instant en sabrant dans les commentaires mais je ne suis pas convaincu que cela ne passe pas à la trappe un jour ou l'autre. Cordialement. Nguyenld (d) 31 août 2012 à 19:02 (CEST)
À vrai dire, le « commentaire » en question n’est pas de mon crû ; il s’agit d’une « citation » extraite (presque) in extenso du site en question, aspect mis en exergue par le modèle {{citation}}. Cela étant, je vous rejoins quant au fait que la mention du nom de la personne interviewée n’est pas forcément indispensable. Néanmoins, une courte présentation, abrégée, ne me parait pas superfétatoire. J’en ai donc réintroduit partie de l’extrait. Ceci étant, si vous disposez de liens plus didactiques, il pourrait être intéressant de les insérer. Pour ce qui est de l’écriture des requêtes afférentes au modèle {{Lien web}}, j’en ai complété la teneur avec la mention de l’éditeur, en élaguant toutefois les détails relatifs à la précision « succursale de … », conformément à vos préférences. Cordialement ! — euphonie 31 août 2012 à 19:42 / 20:10 / 20:22 (CEST)

Fichier:Logo ASCI.png est une image orpheline[modifier le code]

Image orpheline non libre Fichier:Logo ASCI.png Bonjour,

Une image non libre que tu as importée sur Wikipédia, Fichier:Logo ASCI.png, est orpheline.

Merci de faire le nécessaire pour qu'elle soit incluse dans un article ou elle sera supprimée.

De plus, ce fichier n’a pas de licence. Merci, cordialement, Bloody-libu, le 2 septembre 2012 à 12:58 (CEST)


Salut, Bloody-libu !

Merci pour tes précisions !

Le logo en question est destiné à illustrer le contenu de l’infobox lié à la traduction française d’un article actuellement encore au stade de rédaction et d’ébauche de finalisation avant prochaine publication online d’ici quelques jours. Je viens d’y ajouter une licence. Toutefois, à toutes fins utiles, puis-je te demander de bien vouloir vérifier si celle-ci est suffisamment conforme au descriptif prévalant sur le site italien [32] quitte, le cas échéant, à procéder aux éventuels réajustements corrélés ?

Au plaisir de te lire !

Bien à toi !

euphonie
2 septembre 2012 à 14:38 (CEST)

C'est parfait, merci beaucoup ! Cordialement, Bloody-libu, le 2 septembre 2012 à 14:44 (CEST)
Re-bonjour Euphonie,
Désolé de t'embêter à nouveau, toujours dans le cadre de la maintenance de Spécial:Fichiers inutilisés, Fichier:Logo Guides and Scouts of Europe membership badge.png est une image orpheline depuis 5 jours et il faudrait qu'elle soit incluse dans un article...
Merci d'avance, cordialement, Bloody-libu, le 9 septembre 2012 à 13:08 (CEST)
Salut, Bloody-libu ! Merci pour ton message et la signalisation du hiatus ! À vrai dire, j’avais importé cette image à partir de cet article en italien afin de l’annexer ici pour, en fin de compte, la retirer momentanément, quelques heures plus tard [33], après que l’on m’a signalé que l’idéologie intrinsèquement prônée par ce logotype, paradoxalement, s’avérerait quelque peu incompatible avec celle contenue dans l’article récepteur — bien que la présence de cette illustration symbolique pourrait accroître sensiblement la neutralité textuelle du contenu présenté, tout en présentant deux écoles, certes, apparentées, nonobstant certaines positions au demeurant quelque peu contradictoires — et que, de ce fait, si maintien il devait y avoir, il incomberait alors, au préalable, de fournir quelques explications supplémentaires pour en justifier la présence (ce à quoi les rédacteurs s’attèlent présentement), ne serait-ce que quelques précisions subsidiaires relatives à la politique intérieure différentielle inhérente aux deux entités respectives, quand bien même elles œuvreraient conjointement sous la bannière d’une activité a priori similaire. En attendant, pour honorer ta demande, j’ai indexé ce logo ici, en lieu et place de celui qui y figurait jusqu’à présent, ce qui, heureusement, ne rend pas la précédente image « orpheline », vu qu’elle se trouve déjà intégrée à plusieurs autres pages. En espérant avoir réussi à satisfaire à ta demande. Amicalement ! euphonie 9 septembre 2012 à 14:56 / 15:22 (CEST)
Merci beaucoup euphonie. Cordialement, Bloody-libu, le 9 septembre 2012 à 20:53 (CEST)

Wikipédia de rêve ![modifier le code]

Bonjour Euphonie et merci de ton retour sur ma "tirade" sur les RA. Cette bouffée d'enthousiasme est agréable à lire - même si franchement j'ai du me demander si quand même tu n'étais pas ironique ! tu parles ! - mais pense à m'écrire sur ma page plutôt, surtout d'ailleurs si tu sembles ne pas être en euphonie ou pour me signaler quelque chose. C'est vrai que dans une section déjà longue, chacun devrait compter ses frappes sur le clavier sauf à brouiller la vue des administrateurs qui chercheraient encore à intervenir. Enfin, tu penses bien, surtout au point où on en était, que ce que je dis là ne justifie pas les propos qui ont suivi. Inutile de commenter ce point davantage...

Donc voilà, comme tu sembles me connaître en bien, je confirme que tu ne dois pas hésiter à me faire part de quoi que ce soit. Tu sais que je relativise tout et quelquefois, je fonce dans le tas Sourire Ceci dit, je ne m'engage à rien ! {sourire}bis TIGHervé - Le premier opérateur de WP:fr à votre service - 4 septembre 2012 à 19:48 (CEST)

Bonjour, TIGH ! Merci pour tes gentilles paroles ! Je confirme allégrement — et sans ironie aucune Clin d'œil, sois en certain ! — la teneur du message laudatif que j’ai consignée à ton égard. Tu m’as épaté, tu m’as impressionné, tu m’as touché ce qui, dans tel cas de figure m’incite, il est vrai, à témoigner d’un certain « lyrisme » Mort de rire dont la teneur affichée n’en demeure pas moins ardemment sincère. J’ai tenu à exprimer publiquement mon sentiment, en hommage à ton intervention, elle aussi publique, dont la noblesse pacificatrice méritait, à mon sens, qu’on la soulignât, ne serait-ce qu’au regard du marasme et des quelques égarements lexicaux & comportementaux qui avaient hélas précédés dans la section électivement concernée, attendu que leur intromission sporadique, même symbolique, m’avait quelque peu attristé, du moins, jusqu’à l’apport bénéfique de la bienfaisante bouffée d’air pure et rafraîchissante que tu as su élégamment insuffler au sein du biotope interactif : la brise philosophique véhiculée par ta plume inspirée m’a d’autant plus fait de bien que j’en rejoins la quintessence in extenso, au propre, au figuré et à l’initiatique. Pour faire plus court, il fallait vraiment ton intervention et tes mots appropriés pour réactiver mon élan, ma ferveur, mon enthousiasme, ma motivation et mon courage. C’est aussi l’une des raisons qui m’ont fait alors apposer un paraphe conclusif précédé de la mention « avec gratitude et reconnaissance ». J’en réitère la formulation et te dis humblement merci. Bien cordialement à toi ! euphonie 4 septembre 2012 à 22:02 (CEST)
Par tous les Bing Bang et tous les trous noirs de l'Univers, n'aurais-je donc pas vécu en vain ? Mort de rire
Mort de rire - je comprends mieux maintenant tes interventions dont j'entendais bien la musique apaisante sans davantage m'inquiéter de la probabilité que les destinataires réels en tirent vraiment la substance. C'est vraiment un exercice difficile que de vouloir voir évoluer les règles du jeu dans lequel se sont enfermés des participants et qu'ils considèrent comme les seules possible ; tout en évitant absolument de leur proposer une règle ou même une variante dont ils ne comprennent en rien la base et qui, pour finir, les enferme par réaction un peu plus dans leur comportement habituel. Simplement acrobatique en ce qui me concerne !
Bon ici et maintenant tant mieux pour "cette même longueur d'onde", c'est aussi rare qu'appréciable. Il faudra pourtant que je l'oublie et que je ne pas sente pas incité - mon commentaire de résumé en témoignait - à me singer même un peu dans des propos plus lyriques et à la portée ordinairement très incertaine.
De même. TIGHervé - Le premier opérateur de WP:fr à votre service - 4 septembre 2012 à 22:44 (CEST)

Séisme de 2011 de la côte Pacifique du Tōhoku[modifier le code]

Bonjour, dans la mise en place du bandeau R3R (justifié , à mon avis essentiellement par la mauvaise foi de XIIIfromTOKYO, à savoir (cf, l'historique) :

Par contre ton commentaire de diffusion du bandeau « (R3R : face à l’émergence d’une information contestée ou contestable, l’établissement d’un consensus en PdD de cet article parait désormais nécessaire afin de contrer les reverts) » ne me semble pas d'une neutralité incontestable, si tu as un peu de temps, tape dans Google Actualités : Japon nucléaire, le nombre, la qualité, les informations données par les sources, me semble difficile à contester. Ce serait probablement plus efficace de lui demander de relire et comprendre l'article du Monde, sans qu'il soit nécessaire d'y ajouter ses interprétations personnelles. Bonne journée. 86.72.197.25 (d) 17 septembre 2012 à 13:40 (CEST)

Bonjour, camarade ! Merci pour ton message et tes précisions complémentaires ! Tu as raison : la formulation employée dans le commentaire de diff pourrait potentiellement laisser entrevoir une fenêtre ouverte sur un quelconque parti pris, alors que l’intention originelle qui en gouverna la rédaction cherche pourtant autant que faire se peut à se départir d’une telle propension. Plus précisément, le recours à l’expression « information contestée » équivaut essentiellement à « information contestée — à juste titre ou pas — par au moins un/e contributeur/trice ». Idem pour « information contestable » qui sous-entend, avant tout : « Information susceptible d’être contredite ou contestée — fût-ce à tort ou à raison — par au moins un/e intervenant/e ! ». Le binôme précité semble avoir abouti à l’éclosion du présent désaccord ; d’où l’invitation — adressée à l’aimable attention de chaque partie concernée — à tenter de résoudre ce point de litige momentané via la PdD de l’article afin de clarifier la substance des contradictions respectivement émises de part et d’autre, tout en essayant, conjointement, de trouver une solution conciliatrice qui puisse emporter le meilleur assentiment commun. En espérant avoir réussi à répondre à ta question. Bonne continuation et bien cordialement à toi ! euphonie 17 septembre 2012 à 15:30 / 15:40 (CEST)
Merci camarade pour ta réponse, qui répond complètement à mon interrogation, n'ayant d'aucune façon l'envie de te faire un procès d'intention, pour moi c'est clos concernant le commentaire en question. Merci encore et bonne journée. 86.72.197.25 (d) 17 septembre 2012 à 15:46 (CEST)

Nos aînés[modifier le code]

Merci d’avoir pris le temps et le soin de répondre en détails ! Il doit y avoir un malentendu quelque part, car il ne saurait exister un quelconque rapport préalablement faussé avec le contributeur auquel tu fais allusion, vu que nous nous connaissons à peine. De plus, tout comme toi, je ne suis guère fan de « copinage », essentiellement parce que cela tend à altérer la qualité et l’authenticité du dialogue en raison de la teneur du rapport humain qui pourrait en résulter ainsi que des résultats épisodiques aléatoires et peu fiables qui en découleraient. Tout au plus, si d’aventure il devait advenir que je sois proche de quelqu’un, j’aurais alors plutôt tendance à me montrer encore plus direct et franco de port avec lui, même si cela ne devait pas forcément aller dans son sens, sachant que la proximité permet justement d’accroître à bon escient ce type de franchise conviviale. En d’autres termes, je ne pourrais pas écrire une chose d’un côté tout en en pensant viscéralement une autre par ailleurs. En revanche, j’étais loin de me douter que la rédaction de mon commentaire, pourtant bien intentionné, t’avait à ce point affecté, n’ayant vraisemblablement pas soupesé avec suffisamment de pondération la substantialité du contentieux qui t’oppose à cet intervenant. Je regrette toutefois que tu ne m’en aies pas aussitôt parlé afin de permettre, le cas échéant, de rectifier le tir en temps voulu, d’autant que je crois vraiment être quelqu’un de non seulement ouvert au dialogue mais, de surcroît, toujours potentiellement disposé à se remettre en question à la faveur d’informations nouvelles ou complémentaires, pour autant, bien entendu, que toute formulation usitée de part et d’autre respecte interactivement les règles de bienséance. Cela étant, il est vrai qu’avec une personne âgée, j’ai tendance à être sensiblement plus coulant, voire à faire preuve d’une empathie accrue, quitte à laisser passer davantage de choses, non seulement au regard des trésors d’expériences et d’émotions que nos patriarches ont eu le privilège d’accumuler par rapport à nous autres qui sommes issus d’une génération plus récente, mais aussi en vertu du fait que chaque apport émanant d’un aîné tend subsidiairement à constituer à mes yeux une forme d’enchantement et d’enseignement pondéral auquel j’ai irrésistiblement envie de m’abreuver. Il y a aussi une autre raison, plus grave, c’est que ces personnes-là sont généralement plus proches que nous du seuil ultime que nous serons tous amenés un jour où l’autre à franchir. J’essaie donc, à la mesure de mes moyens, d’adoucir autant que faire se peut leurs dernières années, sachant combien la vie peut être à la fois précieuse mais aussi ô combien fragile. C’est pourquoi j’espère que le malaise qui semble avoir si longtemps perduré entre vous deux pourra un jour aboutir à une éclaircie salutaire. C’est en tout cas le vœu que je formule en espérant de tout cœur qu’il ne demeurera pas à l’état de rêve fictif. Que tout aille bien pour toi ! Bien amicalement ! — euphonie 7 novembre 2012 à 12:34 / 12:42 (CET)

Tristesse[modifier le code]

Bonjour, Juste un petit message pour vous dire que je regrette qu'on vous reproche de donner votre avis. Je m'attriste aussi devant le fait que ce reproche vous fasse fuir. Vous savez avoir le recul et le calme nécessaire pour analyser les choses et c'est apprécié. Maintenant, il m'apparaît évident que vous saurez faire la part des choses: on vous dit d'écrire plus court et plus au point, on ne vous dit pas de ne pas écrire ou de quitter l'encyclopédie. Vous saurez certainement avoir la raison pour faire rien de plus que ça, écrire un peu moins et plus au point et non délaisser vos activités positives pour l'encyclopédie. Je vous remercie aussi pour les commentaires que vous avez faits à mon sujet. J'essaie de bien faire dans cette encyclopédie et c'est particulièrement apprécié quand, dans la tourmente, on vient vous dire que vous ne faites pas déroute. Alors, je vous renvoie le compliment. Vous faites du bien dans l'encyclopédie et c'est apprécié. De grâce, ne cessez pas de le faire! Amicalement, Letartean (d) 5 novembre 2012 à 21:03 (CET)

Bonjour, bien cher Letartean ! Merci pour votre chaleureux message dont la teneur éclairée et initiatique réchauffe le cœur. Vous faites partie de ces administrateurs et contributeurs dont j’apprécie et admire le sens éthique et déontologique sur fond d’idéal et d’indépendance d’esprit. Nous possédons, je présume, pas mal de points communs de ce côté-là. De surcroît, je vous pressens comme animé d’une réelle et palpable bonté d’âme. Ce qui nous rapproche davantage encore. Cela étant, être sensible comporte pas mal d’inconvénients, dont celui de nous rendre, certes, vulnérables, quoique l’autre versant, compensatoire, réside pourtant en une capacité innée de nous induire à percevoir la réalité cachée des choses — ainsi que l’envers invisible du décor auquel nous sommes confrontés — avec une acuité et une intensité accrues ; ainsi, la préhension intuitive des non-dits — qui, souterrainement, motivent le fondement de certains actes et certaines actions — nous apparaît instantanément en sous-jacence, via une sorte de traduction instantanée, et ce, quelles que soient les terminologies allusivement usitées dans la correspondance en cours. Or, c’est justement la perception de cette réalité parallèle qui attriste, parce que l’on a pas du tout envie d’y ressembler et encore moins d’utiliser les mêmes procédés indirects pour la contrer, vu que cela équivaudrait non seulement à en cautionner la substance originelle, mais ne ferait en plus que contribuer à envenimer un débat qui n’avait jamais demandé à se corroder de la sorte. Dans ce type d’occurrence, il ne peut qu’échoir d’opposer le postulat décrétant que la seule issue raisonnable passe par le renoncement, quitte à conférer le libre arbitre à celles ou ceux qui auraient initié la démarche première de se persuader d’avoir eu intimement raison d’agir de la sorte. Ce n’est pas à nous d’en juger ; nous n’en avons ni le droit ni la compétence. En revanche, je tiens pour irrévocablement acquis le critère le plus sévère qui puisse siéger ici-bas, notre conscience, sachant que celle-ci est bien plus implacable et exigeante à notre égard que ce que ne saurait même incarner l’entièreté d’une magistrature. Vous voyez donc combien l’on risquerait de gésir sur des charbons ardents si je m’aventurais à continuer à résider en nos contrées. On peut en outre raisonnablement subodorer que celles et ceux qui ont souhaité m’infléchir, sans y avoir réussi, ne pourront que d’autant se réjouir et souhaiter ardemment mon départ à la lecture des lignes qui précèdent. Et comme il m’échet de leur être agréable, c’est bien volontiers que je leur offre ce plaisir sur un plateau d’argent, de fleurs et de fruits, leur laissant ainsi toute liberté d’agir à leur guise, tout en leur souhaitant — et c’est le plus important — de pouvoir rester aussi longtemps que possible en paix avec eux-mêmes. Quant à vous, bien cher Letartean, je vous souhaite également de pouvoir continuer à œuvrer aussi longtemps que possible sur la lancée encourageante que vous avez tracée. Je vous offre la force et la ferveur de mon soutien symbolique, fût-il émis à distance, de manière intangible, voire calqué sur les prémisses de l’éther. Vous êtes assurément quelqu’un de bien. Amicalement et bien à vous ! — euphonie 5 novembre 2012 à 23:46 / 23:48 (CET) / 8 novembre 2012 à 10:09 (CET)
Euphonie, ta gentillesse et ton optimisme feront défaut. Bonne continuation ! Chaleureusement, — Racconish D 6 novembre 2012 à 00:26 (CET)
Merci, Racconish ! Tu fais également partie des passagers VIP que j’ai eu particulièrement plaisir à côtoyer, tant sont exemplaires tes qualités de médiateur, ton exquise courtoisie, ton souci d’exactitude, de fiabilité, de précision et de pondération ainsi que ta délicatesse, ton tact, ta diplomatie en sus de ton art consommé de trier le bon grain de l’ivraie de telle façon à amener une rédaction commune conflictuelle à recouvrer la sérénité originelle qui lui avait momentanément fait défaut jusqu’à ce que tu interviennes avec brio pour y réinstaurer la paix, la communication, l’harmonie et le dialogue. Je te considère comme l’un de nos bienveillants chefs d’orchestre attitrés sous la direction duquel chaque instrument a envie de donner le meilleur de lui-même grâce à la gestuelle affable de ton éloquente baguette conductrice. Je remercie le destin de t’avoir connu et te souhaite, à toi aussi, la meilleure continuation possible ! Avec mon affectueux souvenir ! — euphonie 6 novembre 2012 à 01:58 (CET)
Keep Calm and Carry On Poster.svg
Es-tu vraiment sûr de ta décision ? Il me semble que tu pourrais considérer qu'on ne peut pas plaire à tout le monde, surtout quand on prend le risque de porter des appréciations, quand bien même positives, sur les contributeurs et qu'après tout, la réaction d'humeur d'un tiers ne devrait pas nécessairement entraîner une remise en cause globale de ta participation au projet. En un mot - et je regrette de ne pas avoir commencé par là : en:WP:KEEPCOOL Clin d'œil. Amicalement, — Racconish D 6 novembre 2012 à 10:59 (CET)
Merci, Racconish, pour le sympathique rappel de ce lien fort à propos dont j’avais déjà parcouru, il y a quelque temps, le contenu avec intérêt. Je suis sensible au passage suivant qui dit (je cite) : according to Diana Reiss of Columbia University, elephants are among the species that are thought to possess the highest forms of empathy and altruism in the animal kingdomClin d'œil. Bien amicalement à toi et avec encore mes meilleurs vœux ! — euphonie 7 novembre 2012 à 19:40 (CET)

De rien…[modifier le code]

… et merci à toi aussi Sourire
Quant aux mots : tout ce qui est excessif est insignifiant. C'est pour le principe (et pour le fait que je ne suis pas le seul visé) que je ne peux pas laisser passer ça.
Bonne journée,
Sardur - allo ? 8 novembre 2012 à 13:06 (CET)

Excellent ![modifier le code]

À ton service Sourire Bon dimanche. Rémi  11 novembre 2012 à 10:08 (CET)

Coucou[modifier le code]

Les deux plus important Deleuze présentation de la Vénus à la fourrure et Theodor Reik, le masochisme. Vous pouvez lire Theodor Reik ici aussi [34] Bises--Françoise Maîtresse (d) 15 novembre 2012 à 20:43 (CET)

Idéations[modifier le code]

Bien chère Celette,

J’ai lu attentivement la requête que tu as déposée. J’aurais bien voulu y mettre mon grain de sel. Toutefois, on m’a fait comprendre que si je m’aventurais encore une fois à exprimer un quelconque avis sur de telles page sans être directement concerné par l’occurrence en cours ni avoir été expressément invité à y faire entendre ma voix, on me jetterait lestement des pierres Oh ! tout en me faisant promptement ravaler ma salive hein?. De surcroît, rien ne permet de présager que mon insert eût été aussi opportun que souhaité, id est risque non négligeable que j’y tinsse involontairement des propos partiellement erronés ou à côté de la plaque, indépendamment des bonnes intentions qui m’animeraient. C’est pourquoi, depuis lors, je me suis bucoliquement retiré dans ma yourte à dessein d’y concocter de succulentes recettes de tsampa au lait de yack Clin d'œil.

Ce qui ne m’empêche pas de t'adresser ce message de sympathie Sourire.

Pour revenir à nos moutons, je sais combien toute forme de dénigrement — ostentatoire ou larvé — enfreint des principes chers à notre cœur, à nos idéations éthiques et déontologiques. Parmi toutes les qualités dont tu es l’apanage, il y a une qui m’impressionne : tu as conservé intacte ta capacité de t’indigner. Le feu qui brûle en l’âtre des nobles aspirations ancrées dans le terreau chevaleresque de tes transports éclosifs vivifie l’oblation fervemment prodiguée par ton œuvre scripturale.

Je t’envoie mes pensées lénifiantes et apaisées, du baume à l’idéal ainsi que l’expression de mon empathie tangible.

Bien à toi, attachante et indomptable Celette !

Affectueusement !

Ton admirateur :

euphonie
18 novembre 2012 à 17:48 (CET)

Bonjour Euphonie, et merci pour ton très sympathique message Sourire. J’ai vu que certains admins se fichaient comme d’une guigne que je me fasse insulter. Tant pis pour moi, tant mieux pour eux s'ils trouvent cela acceptable. Et dans la plus grande cordialité possible, sache que je n’oublie rien. Je n’ai pas l’habitude de me faire marcher sur les pieds, et encore moins que ceux qu’ils le font partent ensuite sans avoir reçu une réponse proportionnée de ma part. Un jour... Amicalement, Celette (d) 20 novembre 2012 à 04:47 (CET)

Empathie[modifier le code]

Bonjour, merci pour ton message, cette année est particulièrement difficile. J'ai perdu brutalement mon père au début du mois de mai, je n'arrive toujours pas à y croire. Et là c'est maintenant ma grand-mère qui est mourante, elle a 95 ans mais on pense toujours que les gens sont immortels. Comme j'habite à 500km de chez elle, je ne pourrai pas la voir une dernière fois, j'espérais qu'elle tiendrait jusqu'aux vacances de Noël, mais je n'ai pas envie non plus qu'elle souffre. Au travail, j'ai récemment changé de poste. Heureusement parce qu'entre une chef pénible qui me faisait des crasses et les usagers qui me racontaient leurs malheurs en pleurant ou en me harcelant sans cesse, je n'en pouvais plus. Bref, c'est vrai que je peux être dure sur wikipédia mais ce n'est pas volontaire. Désolée si ça t'a blessé. Cordialement, --Guil2027 (d) 22 novembre 2012 à 17:04 (CET)

La disparition d’un être cher représente l’une des épreuves majeures que la vie nous impose d’endurer. C’est là que la plupart des certitudes auxquelles on se raccrochait tant bien que mal jusqu’alors tendent à s’effondrer. C’est aussi là que se pose la question cruciale du sens de notre devenir ici-bas. Pour avoir vécu ces instants à maintes reprises, je ne puis que compatir pleinement à ce que tu ressens, surtout que, d’après le contenu de ton message, la perte affective est en train de se répéter inlassablement une deuxième fois à peine à l’issue d’un bref intervalle. Cela démontre l’importance de jamais oublier de dire au moins une fois à nos proches combien on les aime. Il faut absolument le faire pendant qu’il est encore temps, parce que lorsque survient l’heure du dernier adieu, il est alors trop tard. C’est peut-être en partie ce qui fait écrire à Harriet Beecher Stowe : « Les larmes les plus amères que l’on verse sur les tombes viennent des mots que l’on n’a pas dits, des choses que l’on n’a pas faites. » On oublie trop souvent que l’imprévisible peut se produire à tout instant, aujourd’hui, demain, dans dix ans, dans une minute, voire au cours de la prochaine seconde écoulée. L’injection de rappel que constitue le deuil nous rappelle hélas avec une vigueur impitoyable à cette poignante réalité. Je te souhaite de trouver toute la force et le courage nécessaires pour réussir à franchir le cap de cette traversée douloureuse. Avec mes vœux émus. Bien à toi ! Amicalement ! — euphonie 26 novembre 2012 à 23:00 (CET)
Merci beaucoup, nous ne nous disons jamais franchement que nous nous aimons dans la famille. Ce n'est pas une habitude chez nous, même des deux côtés de ma famille. Mais on n'a pas besoin de le dire on le sait. Ce qui est dur avec mon père, c'est qu'il était encore jeune (62 ans) et qu'on avait encore énormément de choses à faire ensemble, c'était aussi une personnalité très forte. Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis sur l'imprévisible. Ce week-end ça a été très dur parce que le médecin a dit "mort imminente", je m'attendais à un coup de fil à tout instant, même aujourd'hui. Mais finalement, sa tension est remontée et elle recommence à manger un peu. Même l'infirmière n'en revient pas qu'elle résiste autant. Une basque en Bretagne, c'est du granit Clin d'œil ! Excuse-moi d'avance si je t'ennuie avec ça. Bonne nuit. --Guil2027 (d) 27 novembre 2012 à 00:37 (CET)
Rassure-toi, tu ne m’ennuies pas du tout. Bien au contraire, la spontanéité de ta confiance me touche. Je me rappelle encore avec émotion le récit d’un ami, lui aussi particulièrement attaché à sa grand-mère. Lui, en mission humanitaire, bloqué à l’étranger ; elle, gravement malade, semblant résister, persister, vaillamment, envers et contre tout, ne cessant de démentir le pronostic vital et alarmant de pessimisme formulé par des médecins éberlués qui y perdent chaque jour davantage leur latin, bien qu’évoquant à tout bout de champ, depuis plusieurs mois déjà, une fin imminente. Il réussit finalement à prendre un avion afin de se rendre à son chevet. En le voyant entrer dans la chambre, elle lui déclare aussitôt : « Tu es là enfin, je t’attendais ». Ils se parlent à cœur ouvert pendant quelques minutes, puis son regard se tourne graduellement vers la lumière, empreint d’un sourire radieux, quasi extasié ; elle murmure alors, comme évoquant une présence invisible : « Il est là, Paolo est venu me chercher ». Or, Paolo est le prénom de feu son cher époux, disparu quelques années auparavant après plus d’un demi-siècle de mariage harmonieux. Ses yeux, humides, s’illuminent d’une joie souveraine, puis elle s’éteint, paisiblement, quelques secondes plus tard, perpétuant pour l’éternité l’expression d’un visage bienheureux au-delà de ses traits à jamais figés. Saint François de Sales a écrit : « Le monde est né de l’amour, il est soutenu par l’amour, il va vers l’amour et il entre dans l’amour ». En pensée avec toi. Amicalement ! — euphonie 30 novembre 2012 à 15:41 / 22:33 (CET)

L’intégrité faite femme[modifier le code]

Bien chère Celette,

Comme tu le sais déjà, pour te l’avoir écrit plusieurs fois, tu comptes parmi les personnes qui réussissent le mieux à me faire évoluer et, parfois même, à infléchir ma pensée ainsi que mes conceptions originelles sur cette encyclopédie, grâce aux apports et sustentations complémentaires dont tu nourris les appétences idéatives. Tu es comme une brise d’air fraiche revigorante. Je suis sensible à ton panache, ta maestria, ton talent rhétorique, tes délicieuses allégories humoristique incontournables et, peut-être ce qui m’impressionne le plus, ta résilience dont l’éclosion semble couronner le précepte de Nietzsche « Tout ce qui ne nous tue pas nous renforce ! » que j’aurais tendance à paraphraser par « Tout ce qui ne nous anéantit pas nous humanise encore davantage ! ». Ta plume, lyrique, parfois incisive, ne dérape jamais vers la méchanceté gratuite. Tu sais te défendre avec panache, avec brio et, le cas échéant, avec vigueur voire, si requis, avec juste le soupçon de piment lexical destiné à assurer l’exhaustion olfactive des bouquets sémantiques. Pourtant, même dans les circonstances les plus houleuses, tu ne t’exprimes jamais avec une quelconque malfaisance sous-jacente. Il n’y a jamais chez toi d’intention délibérée de rabaisser ou de faire du mal. Tu restes ardemment sincère, fidèle à toi-même, à tes valeurs et à ce que tu pressens au fond de toi-même comme étant juste et bon, en accord harmonieux avec ta nature profonde et à ce que te dicte, comme on dirait en allemand, deine innere Stimme, conformément aux exigences posées par ta conscience intrinsèque. En d’autres termes, tu n’es pas « fayote » pour un sou : tu ne vends pas ton âme. Tu restes, indomptable et incorruptible Celette, l’intégrité faite femme. Chaleureusement à toi. Ton admirateur dévoué. — euphonie 30 novembre 2012 à 20:54 (CET) / 1 décembre 2012 à 03:34 (CET)

Bonsoir Euphonie Sourire. Je suis désolée de répondre avec un peu de retard ; en tout cas, ton message m’a fait beaucoup, comme d'habitude, plaisir. Ca rassure de se savoir ainsi soutenue, même si tu sais que je suis imperméable aux diverses critiques dont je fais l’objet. Très amicalement, Celette (d) 4 décembre 2012 à 01:20 (CET)

Merci ![modifier le code]

Merci pour tes vœux, euphonie, tu es adorable ! Bisou. VonTasha (d) 8 décembre 2012 à 07:51 (CET)

Métapédia[modifier le code]

Bonjour Euphonie
Je n'avais pas compris le sens de ta démarche. Bonne journée à toi. Mike Coppolano (d) 14 décembre 2012 à 11:32 (CET)

Métapédia[modifier le code]

Bonjour,

Je me dis qu'on pourrait peut-être reformuler comme ça, pour faire encore plus simple ? :

"La ligne éditoriale du site se veut axée sur la « réinformation » du public et ambitionne de participer à une « refonte globale» du savoir humain. Les idéologies présentes dans le contenu de metapedia sont celles de divers courants nationalistes et d'extrême droite ; ces courants se servent en retour des théories propagées par metapedia pour alimenter leurs propres discours"

Est-ce que ça conviendrait ? Jean-Jacques Georges (d) 13 décembre 2012 à 15:49 (CET)

C’est parfait ! Vous avez plus que mon feu vert : ma bénédiction. Merci et cordialement ! — euphonie 13 décembre 2012 à 15:56 (CET)
J'en ai profité pour faire quelques petites modifications dans le résumé introductif : jusqu'à preuve du contraire, je doute quand même que les animateurs de ce site prônent ouvertement l'aryanisation - ils la souhaitent peut-être en leur for intérieur, là n'est pas la question - sauf s'ils ont envie d'avoir de très gros ennuis. Jean-Jacques Georges (d) 13 décembre 2012 à 16:11 (CET)
Heu... J'avoue que je n'en sais rien du tout : j'ai tendance à écrire "métapédia" par habitude et du fait de la ressemblance avec "wikipédia". Le plus simple serait encore d'aller voir sur ce site, et de voir quelle orthographe est utilisée par la version française. Jean-Jacques Georges (d) 13 décembre 2012 à 16:20 (CET)
La version française du site offre un panel de translittérations variables, d’où le doute résiduel. — euphonie 13 décembre 2012 à 16:43 (CET)
Métapédia a l'avantage de la cohérence avec la version française de Wikipédia, mais il y aura le problème de l'homonymie avec Métapédia. On peut peut-être conserver l'orthographe actuelle, et avoir une redirection du genre Métapédia (site web) ? Je n'ai pas d'opinion là-dessus. Jean-Jacques Georges (d) 13 décembre 2012 à 16:46 (CET)
Une question : est-ce que le portail "criminologie" est bien approprié, puisque les investigations ont conduit à un non-lieu ? Il y a peut-être un risque de diffamation envers les gens qui tiennent ce site... (le risque de poursuites ma paraît assez faible, mais on ne sait jamais) Jean-Jacques Georges (d) 13 décembre 2012 à 17:02 (CET)
Son inclusion me posait et me pose encore également la même interrogation que celle que vous évoquez. J’aurais souhaité trouver quelque chose de plus approchant mais, apparemment, le panel actuellement disponible ne parait pas encore permettre d’y annexer une thématique un tant soit peu plus en adéquation avec la réalité factuelle. Puisque nous partageons le même sentiment, je vous confie le soin de procéder à l’élagage requis, eu égard aux possibles déclinaisons susceptibles d’en découler. — euphonie 13 décembre 2012 à 17:22 (CET)
Oui, s'il faut mettre ce portail pour toute personne qui a été inculpée de quelque chose, indépendamment du résultat du procès, voire de l'enquête, on n'est pas sortis d'affaire... Sans compter que "criminologie", c'est un peu fort : jusqu'à preuve du contraire, les individus qui gèrent ce site ne sont pas accusés d'avoir commis des crimes racistes à main armée. Jean-Jacques Georges (d) 13 décembre 2012 à 17:25 (CET)
Entièrement d’accord ! J’avais d’ailleurs essayé de dénicher une thématique mieux séante... sans succès. D’où le recours — provisoire — à ce pis-aller, en attendant de dégoter un substitut convenable. Disposeriez-vous de quelques pistes exploitables, parmi l’éventail actuellement disponible ? — euphonie 13 décembre 2012 à 17:44 (CET)
J’en suis réduit aux mêmes cogitations. Reste encore la question de la première lettre : systématiquement « majuscule », en toute circonstance, indépendamment du positionnement dans la phase, partant du principe qu’il s’agirait d’un « nom propre » ? Peut-être faudrait-il poser la question à l’atelier typographique. — euphonie 13 décembre 2012 à 17:56 (CET)
Exact ! Coquille à l’horizon ! Vous avez raison, c’était le terme « promotion » qui avait été initialement prévu en lieu et place, dans le sens de « mise en exergue » — ou « mise en valeur » comme vous le suggérez à bon escient — ; en aucun cas celui de « promulgation » qui, sémantiquement parlant, s’avérerait pour le moins fichtrement irrelevant, surtout inséré dans un tel contexte, puisque se départant singulièrement de l’acception étymologiquement augurée. Cette faute de frappe, incongrue, non repérée, s’est donc inexplicablement soustraite à ma sagacité coutumière, en dépit de relectures plurielles. Se pourrait-il que la formulation précitée, se trouvant d’ores et déjà intégrée à un lien hypertextuel malséant ait, par ricochet, engendré une sorte d’état d’hébétude glossairienne ? Comme quoi, heureusement que vous êtes là pour dépister les hiatus. Merci pour votre mise à jour ! — euphonie 13 décembre 2012 à 18:10 / 19:16 / 23:32 (CET)
A la réflexion, je pense que ce serait plus adapté d'écrire "Métapédia" avec une majuscule, comme pour "Wikipédia", puisque le site en est clairement un démarquage. L'usage des accents a l'air récurrent en français, pour les mêmes raisons, donc on pourrait appeler l'article "Métapédia" en précisant que la forme sans accent Metapedia, qui a cours dans d'autres langues, est aussi parfois utilisée en français (cf la présentation de l'article Wikipédia). Par contre, il y aurait un problème d'homonymie, et là il faudrait rebaptiser l'article Métapédia (site web). Je vous laisse juge. Jean-Jacques Georges (d) 14 décembre 2012 à 09:08 (CET)
Une recherche complémentaire m’a fait aboutir à cette ancienne page de discussion [35] qui traite du même point d’interrogation, sans pour autant réussir à aboutir à une conclusion définitive. Du coup, quand bien même j’aurais tendance à abonder dans votre sens, logique imparable aidant, je n’ose encore toutefois guère m’aventurer à effectuer un renommage anticipé avant consultation et aval de la communauté. En revanche, j’ai déjà créé une redirection, ce qui a permis au lien que vous avez annexé de « bleuir ». Quant à la citation, je me suis permis de la transférer provisoirement dans la section « notes » jusqu’à l’issue du scrutin. Il sera toujours loisible d’en réintégrer le contenu après coup directement au sein du corpus. Merci pour l’attention et les soins que vous portez à cette rédaction ! Bien cordialement ! — euphonie 14 décembre 2012 à 11:11 / 11:14 (CET)
Cf. → demande formulée auprès de l’atelier typographique. Bien cordialement ! — euphonie 14 décembre 2012 à 21:56 (CET)

« ´ » et Metapedia[modifier le code]

Bonjour, BTH !
Je découvre, ce matin, le débat que vous aviez initié en juillet 2011. La translittération — ici dotée d’un accent aigu « ´ » sur les deux « e » = « é » — constitue vraisemblablement l’une des raisons qui ne m’ont pas permis d’accéder plus tôt à cette page. Il semble y avoir eu convergence d'idée près d’une année et demie plus tard. A cet effet, je vous invite à prendre connaissance des nouveaux échanges conclus en DRP, puis à consulter la page ultérieurement rédigée qui en instaure une première ébauche d’aboutissement. Pour ce qui relèverait de l’orthographie scrupuleusement conforme, nous sommes plusieurs à hésiter entre une « francisation » au moyen du « ´ » — ce qui engendrerait de facto une homonymie — et la formulation actuelle — peut-être provisoire — qui, dans l’attente d’un « entérinement » par les soins de l’atelier typographique, s’en trouve, pour l’instant, transposée de la sorte. Qu’en pensez-vous ? Votre avis serait bienvenu. Bien cordialement ! — euphonie 14 décembre 2012 à 21:31 (CET) / 15 décembre 2012 à 06:28 (CET)

Bonjour Euphonie,
Tout d'abord, bravo pour votre patience et méticulosité qui a permis de rétablir, définitivement j'espère, l'article Metapedia. Non que je soutinsse l'idéologie affichée et sous-tendue par ce site internet, mais parce que sa suppression initiale était, selon moi, davantage le résultat d'une « censure jalouse » que d'une analyse encyclopédique à l'aune des principes wikipédiens.
Pour ce qui concerne la présence ou non de l'accent aigu « ´ » sur les deux « e », ma préférence va vers l'utilisation de la graphie d'origine sans accent.
De manière générale, je souscris à l'idée de conserver la graphie littérale des mots étrangers de la sphère des alphabets romans dans leur écriture native, en gardant tous les signes diacritiques (et inversement en n'en rajoutant pas lorsqu'ils sont absents). Cela n'empêche pas d'indiquer les différentes transcriptions possibles (avec la principale transcription mise en exergue par des lettres grasses), dès le début du chapeau, et de créer les redirections correspondantes.
Bonnes contributions - BTH (d) 15 décembre 2012 à 13:41 (CET)

N.D.F[modifier le code]

Bistro du 28 12 2014 => source de niveau blog non reconnu comme source secondaire (surtout pour une organisation lilloise du nom le lys noir, dont la pertinence encyclopédique est non atteinte et la réalité plus que bloguesque et tract gratuit ((même à 29000 ex)) ).--Jean paul rien (discuter) 31 décembre 2014 à 21:14 (CET)

Services Institute of Medical Sciences[modifier le code]

Dear Euphonie!

Thanks for your concern and help. How is it possible to disagree? Please do so, thank you very much. --S.M.Samee (d) 17 décembre 2012 à 19:02 (CET)

Great Job! You've done very nice. I'm very pleased on having a look of the page. Thanks a lot. --S.M.Samee (d) 21 décembre 2012 à 14:27 (CET)

Signe amical[modifier le code]

Bonjour Asram !

Un signe amical de la part d’un collègue qui te comprend, qui compatit à ce que tu ressens, à ce que tu éprouves, qui sait la valeur ton être adoubant la densité de tes idéations et de ta probité. Tu as ma sympathie, mon soutien, mes pensées affectueuses et mes encouragements. Bien à toi ! — euphonie 19 décembre 2012 à 03:42 / 03:46 (CET)

Bonjour, et merci pour ton message. Ceci dit, je ne vois pas à quoi tu fais allusion ? Je suis trop éloigné de WP en ce moment, faute de temps, pour y éprouver plus de souci qu'habituellement Clin d'œil. Cordialement, Asram (d) 19 décembre 2012 à 23:41 (CET)

Translation Request[modifier le code]

Salut,

Merci pour la traduction. J'ai effectué une relecture de l'article avec la modif que tu m'avais demandé sur le modèle Article détaillé. Pour la carte, ça se passe au niveau de l'infobox mais la règle est d'avoir une carte relief pour les sujets géographiques (montagne, lac, pont, etc) et normale pour les objets administratifs dont les écoles. Je ne pense pas que ce soit possible pour cette infobox mais tu peux toujours demander.

Rémi  20 décembre 2012 à 18:50 (CET)

Content que ça te plaise. Bonne continuation ! Rémi  22 décembre 2012 à 14:31 (CET)
Je n'en ai aucune idée. Éventuellement, demande aux principaux rédacteurs des modèles de biblio ou laisse un message sur la pdd du Projet:Sources. Rémi  22 décembre 2012 à 16:27 (CET)

Problème de signature[modifier le code]

Bonjour Euphonie, attention il y a une erreur dans ta signature, tu introduis un <small> à la fin qui n'est pas fermé et se répercute donc sur tous les messages suivant [36] [37] (j'ai corrigé ces deux là). D'autre part il vaut mieux fermer les balises dans l'ordre où elle sont ouvertes <small><font color="#333333">...</font></small> et non </small></font> et la balise <font> est obsolète, il est préférable d'utiliser <span style="color:#333333">...</span>. Cordialement. –Akeron (d) 21 décembre 2012 à 12:13 (CET)


Bonjour, Akeron !

Merci d’avoir rendu à César ce qui lui appartient, en l’occurrence : le « chaînon manquant » à « l’ADN balistique ». Je te sais gré de ton intervention binaire. Par ailleurs, je me fais un point d’honneur de mettre en application, dès à présent, la mise à jour syntaxique que tu m’as aimablement suggérée : <span style="color:#333333"></span>. Idem pour l’agencement hiérarchique de fermeture des tags dans l’ordonnancement chronologique inversé d’apparition.

Bien cordialement à toi !

euphonie
22 décembre 2012 à 13:19 (CET)

tiens, il se prend pour Jules. Un autre indice (Smiley: ???) Mike Coppolano (d) 22 décembre 2012 à 13:22 (CET)
Le « Jules » évoqué se réfère ici à un « tag » → </small>, pas à une personne Clin d'œil. — euphonie 22 décembre 2012 à 13:46 / 13:52 (CET)

Timbre-poste commémoratif[modifier le code]

Bonjour, Sardur !

Tu as mis mes sens en joie, hier, quand j’ai pu constater l’ajout, par tes soins, de ce timbre-poste commémoratif superbe couronnant l’infobox de la personne tant aimée. Il fallait de surcroît toute ta compétence de juriste pour assigner à cet insert la licence idoine permettant une inclusion factuelle sans heurt. Thank you so much! Cordialement et bien à toi ! — euphonie 29 décembre 2012 à 06:30 (CET)

Bonjour Sourire
Je n'y suis pour pas grand chose : il suffisait, une fois apprise (merci Armenews) l'existence de ce timbre (merci Haypost), de voir ce qui avait été fait pour les autres timbres arméniens présents sur Commons.
Bonne journée Sourire
Sardur - allo ? 29 décembre 2012 à 12:04 (CET)

Christian Jougla[modifier le code]

Christian Jougla : typographie de l’un des titres[modifier le code]

Bonjour, Auroraméthyste !

Merci pour votre sympathique message !

Heureux de pouvoir lire, sous votre aimable plume, que mes quelques ajouts ont suscité votre approbation enthousiaste !

The Online Computer Library Center et la Bibliothèque nationale de France répertorient similairement le titre de l’ouvrage « L’abîme » avec « a » minuscule, cf. contenu des deux liens ci-après : [38] et [39]. Cependant, comme vous avez réintégré le « A » majuscule, j’ai préféré laisser en l’état, ne sachant pas de quel côté siégerait l’éventuelle erreur, si toutefois erreur il devait y avoir. Je vous laisse le soin de vérifier la chose et, le cas échéant, de procéder à la correction corrélée, si lieu est.

Bien cordialement !

euphonie
3 janvier 2013 à 17:26 / 19:50 (CET)

Merci pour votre gentil message ainsi que pour la nouvelle mise à jour du titre !
Question subsidiaire:
  • Disposeriez-vous de quelques liens journalistiques ou livresques — qui soient consultables par internet — dont le contenu se réfèrerait à l’auteur ?
  • Je me réfère plus spécifiquement aux pages suivantes que je vous invite à consulter :
  1. citez vos sources
  2. sources primaires et secondaires
Le cas échéant, nous pourrions en annexer la manne au corpus par appels de notes interposés. Cet atout permettrait ainsi d’accroître le potentiel d’admissibilité contextuelle relatif à cet article au regard des critères de notoriété des écrivains et autres artistes de l’écrit.
À votre disposition, au besoin, pour vous donner un coup de main : scripts internes, mise en forme générale, agencements syntaxiques ...
Bien cordialement !
euphonie
3 janvier 2013 à 19:28 / 19:54 / 20:00 (CET)
Bonjour, Auroraméthyste !
Je viens d’annexer les notices d’autorité relatives à l’auteur telles que répertoriées par les instances suivantes :
Le mode d’emploi propre à l’annexion des sources et références vous est gracieusement fourni ici : → aide:note
Autre option : vous pouvez éventuellement lister sur cette page les références que vous comptez intégrer et je pourrais me charger de les mettre en forme pour vous ; cette manière transitoire de procéder parerait ainsi au plus pressé et vous faciliterait la tâche tout en vous servant simultanément de canevas tutoral vous permettant par la suite de continuer a posteriori sur la même lancée mais, cette fois-ci, directement au bénéfice de l’article récipiendaire.
Idéalement, il serait bien que chaque source comportât, ad minina :
  1. le titre de l’article de journal
  2. le nom du périodique
  3. l’année de publication
Subsidiairement (mais non obligatoire), il serait utile de pouvoir compléter le tout au moyen des informations suivantes :
  • le prénom et le nom de l’auteur (ou des auteurs) signataire/s de l’article cité
  • le numéro de page où se trouve l’information à laquelle il est fait précisément référence dans la source annexée
  • le nom de l’éditeur du journal ou du livre
  • la date précise et complète de publication : jour, mois, année
  • l’adresse internet où le document serait consultable (pour autant qu’il soit accessible en ligne)
  • le nombre global de page du document
  • ainsi que tout autre détail additionnel permettant de supplémenter les tenants et aboutissants afférents aux supplémentations concernées
Bien cordialement !
euphonie
4 janvier 2013 à 17:43 (CET)
Bonjour, Auroraméthyste !
Voilà, on a fait ce que l’on a pu pour intégrer les différentes sources disponibles elles-mêmes accompagnées de leurs références plurielles et appels de notes associés.
Reste à savoir si cela suffira ou non à assurer la pérennité de l’article sur ces pages, les critères d’admissibilité en matière de notoriété des écrivains et autres artistes de l’écrit étant relativement stricts sur fr.wp.
Advienne que pourra !
Bien cordialement !
euphonie
5 janvier 2013 à 14:24 (CET)
Bonjour, Auroraméthyste !
Merci pour vos gentils messages !
Ravi d’avoir pu vous être utile !
Votre courtoisie, votre élégance et votre affabilité vous honorent.
Nous avons également pu bénéficier de l’aide connexe prodiguée par un sympathique contributeur qui a aimablement consenti à enrichir l’article de plusieurs sources complémentaires bienvenues, ce qui a subsidiairement permis d’en étoffer le contenu.
Puisse 2013 vous apporter maintes joies renouvelées, vous octroyer l’ensoleillement au cœur et à l’âme en inondant votre vie de tendresse, de bonheur et d’amour !
Au plaisir de pouvoir collaborer à nouveau à vos côtés !
Bien cordialement à vous !
Amicalement !
euphonie
11 janvier 2013 à 01:40 / 07:40 / 18:48 (CET)

Article Christian Jougla[modifier le code]

Bonjour,

Mille mercis à vous, Euphonie, pour toutes les précisions, les modifications, les sources, et l'ajout de cette colonne de droite si importante ! Jamais je n'aurais su inclure dans la page concernée une telle somme de renseignements. Avec toute ma gratitude. Auroraméthyste (d) 3 janvier 2013 à 15:54 (CET)

Article Christian Jougla : typographie[modifier le code]

Bonsoir Euphonie,

C'est vous qui avez raison, bien sûr ! Je viens de rétablir l'abîme avec un a minuscule, en harmonie avec les références que vous indiquez, dont la Bibliothèque nationale de France. Par habitude, j'avais initialement utilisé la typographie des dictionnaires, encyclopédies, etc., utilisée pour les titres. Veuillez m'excuser pour cette initiative intempestive et déplacée. Votre aide si généreuse et votre courtoisie empreinte de tant de délicatesse me touchent profondément. Encore pardon et merci. Auroraméthyste (d) 3 janvier 2013 à 18:17 (CET)

Article Christian Jougla (notes et références)[modifier le code]

Bonjour Euphonie,

Mille mercis pour votre si obligeant message ! Je vais tenter d'installer "notes et références" dont le contenu sera cinq notifications d'articles dans le journal "Midi Libre" et une citation dans une revue : Bulletin du G.R.E.C (Groupe de Recherches et d'Études du Clermontais). Aucune de ces pages n'est visible sur internet (je m'en assure tout de même une fois de plus). Je suis à peu près persuadée que je vais devoir me battre avec les balises comme lors de mon premier essai de mise en place de "notes et références", qui se termina par un échec... Aussi, je vous serais infiniment reconnaissante si vous aviez, cette fois encore, l'amabilité de discipliner ce futur ajout qui cherchera sûrement à me narguer. Je suis confuse d'abuser ainsi de votre temps, certainement extrêmement précieux, et je vous en demande pardon d'avance. Ah, si ! j'ai trouvé un article sur internet de novembre 2012. Bien cordialement. Auroraméthyste (d) 4 janvier 2013 à 16:01 (CET) Auroraméthyste (d) 4 janvier 2013 à 15:17 (CET)

Christian Jougla : notes[modifier le code]

Je vous remercie infiniment, Euphonie, pour votre nouvelle aimable contribution. A l'exception de la BNF, je ne connaissais pas les sources que vous avez ajoutées.
Comme prévu, je n'arrive pas à mettre les indications voulues malgré votre intervention dans les derniers titres. Je vais donc saisir tout simplement les notes sans balises. Je ne vous remercierai jamais assez. Bien cordialement. Auroraméthyste (d) 4 janvier 2013 à 18:27 (CET)

Christian Jougla : articles de presse[modifier le code]

Pardonnez-moi, j'ai essayé... mais je crains trop de faire des erreurs parmi les notes très intéressantes que vous avez insérées. Si vous le permettez, je vous indique ci-après les lignes que je ne sais comment intégrer :
Midi Libre, 12 décembre 2002 et 20 avril 2003, édition Lodève : Clermont-l'Hérault (Mandorgues) ;
Midi Libre, mars 2003, édition Béziers : Valros (Mandorgues) ; (je n'ai pas la date de l'article de presse dont je n'ai reçu qu'une photocopie)
Midi Libre, 4 novembre 2003, édition Montpellier : Lattes (Mandorgues) ;
Midi Libre, 13 février 2008, édition Lodève : Clermont-l'Hérault (l'Abîme) ;
Midi Libre, 15 novembre 2012, édition de Béziers : Laurens (Chants d'automne). (J'ai vu que vous aviez trouvé l'article du 25 novembre 2012. Merci.)
Revue archéologique et culturelle : Bulletin du G.R.E.C. (Groupe de Recherches et d'Études du Clermontais), fascicules n° 133 - 134 - 135, 1er semestre 2006. (Les Ateliers de la Licorne et quelques-unes de ses publications sont citées, mais pas dans le lien, dont Mandorgues de Christian Jougla).
Je ne sais pas, Euphonie, si vous pourrez utiliser ces lignes ou une partie d'entre elles, mais quoi qu'il en soit, croyez en mon extrême reconnaissance. Bien cordialement. Auroraméthyste (d) 4 janvier 2013 à 19:03 (CET)Auroraméthyste (d) 4 janvier 2013 à 19:09 (CET) Mille pardons ! Je n'avais pas encore vu votre dernier message. Je suis votre conseil et je reporte (dans références, pour ne rien abîmer, les lignes ci-dessus, en ajoutant les titres des articles de presse. Merci infiniment. Auroraméthyste (d) 4 janvier 2013 à 19:27 (CET)

Mille mercis pour l'article Christian Jougla[modifier le code]

Bonsoir, Euphonie,
Je vous remercie plus que je ne saurais jamais le dire pour toutes ces précisions magnifiquement agencées ! Mais que d'heures laborieuses nous vous avons fait passer ces derniers jours ! Encore merci, avec toute ma reconnaissance. Auroraméthyste (d) 4 janvier 2013 à 21:34 (CET)

Ajout source Google books pour Christian Jougla ?[modifier le code]

Bonjour, Euphonie,
Merci beaucoup pour votre contribution matutinale. J'ai indiqué, aujourd'hui, dans la page de "discussions" de la proposition de suppression, en réponse à un avis de suppression, une source supplémentaire trouvée dans Google books. Est-elle à mentionner dans l'article concerné ? Veuillez me pardonner, mais je me noie toujours dans les abîmes des balises. Bien cordialement. Auroraméthyste (d) 5 janvier 2013 à 08:37 (CET)
Merci encore, Euphonie, pour toutes les recherches supplémentaires que vous avez faites ce matin. Décidément, je ne m'installe jamais dans la bonne page ! Mais vous savez toujours utiliser à très bon escient mes sources qui s'entêtent à ne pas choisir l'emplacement idéal. Avec toute ma gratitude. Auroraméthyste (d) 5 janvier 2013 à 10:13 (CET)
Votre "boulet reconnaissant" vous remercie pour votre message et tous vos soins attentifs au cours de ces longues journées. "Advienne que pourra !", ainsi que vous l'écrivez si bien. En attendant, vous m'avez enseigné un nombre incalculable de techniques auxquelles j'espère rapidement être moins rebelle après une étude soigneusement (et lentement) approfondie. Bien cordialement. Auroraméthyste (d) 5 janvier 2013 à 16:08 (CET)

Mes remerciements (Christian Jougla)[modifier le code]

Bonjour, Euphonie,
J'espère que votre modestie n'en souffrira pas, mais j'ai tenu à vous renouveler tous mes remerciements dans la page de demande de suppression de l'article précité, ma gratitude à votre égard ayant plus d'importance que l'éventuelle présence ou absence d'un(e) "petit(e) nouveau/nouvelle" en ce vaste lieu. Ainsi que je vous l'ai écrit dans un ajout à mon message précédent, j'étudierai très soigneusement toutes les techniques que vous m'avez inculquées. Aucun enseignement n'est perdu avec moi ! Bien cordialement. Auroraméthyste (d) 6 janvier 2013 à 15:52 (CET)

Bonsoir, Euphonie,
J'ai acquis, ici, une immense richesse : celle d'avoir fait votre connaissance virtuellement. La rencontre d'une aussi belle âme que la vôtre illumina l'article concernant Christian Jougla et abolit les difficultés techniques auxquelles je n'aurais pu faire face toute seule (pour preuve, je dois être la seule personne sur des millions à n'avoir pas encore trouvé par quel miracle une réponse se niche en retrait dans son cadre azuré !)
J'aime votre style raffiné, ciselé, précis et je cherche quelquefois des textes signés par vous pour m'en délecter.
Je vais de ce pas remercier à nouveau le sympathique contributeur qui trouva de nouvelles sources.
Je vous souhaite tout le bonheur que vos proches, vos amis sauront réserver à la délicatesse et à la gentillesse émanant de votre personne.
Encore mille mercis. Amicalement. Auroraméthyste (d) 11 janvier 2013 à 19:55 (CET)
Je viens de trouver... Merci, Euphonie, pour votre très patiente vigilance. Auroraméthyste (d) 13 janvier 2013 à 15:00 (CET)
Bonsoir, Euphonie, merci pour votre joyeux message, vous à qui je dois une immense part de cet heureux résultat ! Vots mots si optimistes me firent retrouver une source sur France Inter. Permettez-moi de vous indiquer que je l'ai intégralement notée dans ma page de discussion à votre intention afin que vous puissiez juger du sort à lui réserver. Je vous remercie infiniment encore et toujours. Amicalement. Auroraméthyste (d) 13 janvier 2013 à 21:01 (CET)
Bonjour, Euphonie,
Merci infiniment pour votre ajout ; tout est parfait comme toujours. J'ai trouvé l'url de Micro 4 et une lettre d'information des radios francophones publiques. J'ai tenté de l'ajouter mais, malgré le terrain soigneusement préparé par vos soins, j'ai dû abandonner, morte de honte... J'ai noté l'url et quelques indications à la fin de ma page de discussion et, une fois encore, permettez-moi d'avoir recours à vous. Merci d'avance, Euphonie. Je vais me cacher immédiatement sous mon bureau, rouge de confusion. Amicalement. Auroraméthyste (d) 14 janvier 2013 à 16:58 (CET)
Bonjour, Auroraméthyste !
Nos efforts réunis semblent avoir porté leurs fruits puisque, à l’issue d’un premier délai incontournable de sept jours, eux-mêmes accessoirement prolongeables en cas de doute résiduel, votre article a déjà permis de dégager les prémisses d’un consensus liminaire prioritairement favorable à une conservation statutaire. Nonobstant l’aspect « épée de Damoclès » qu’une mesure de PàS est susceptible de revêtir, le résultat conclusif endosse parallèlement l’un des bénéfices qui, bienheureusement, est parfois susceptible d’en découler : mobiliser conjointement les bonnes volontés, tenter d’asseoir optimalement la teneur encyclopédique d’un article, quitte à procéder — ensemble — à la supplémentation subsidiaire du sourçage rédactionnel accessoirement requis visant, autant que faire se peut, à la « légitimation » d’une inclusion au grand jour aboutissant, au final, à une ostension pérenne. Parfois, les complétions adjacentes portent leurs fruit (preuve en est), même si, hélas, en d’autres circonstances, la meilleure volonté du monde ne suffit pas toujours à combler un vide abyssal au regard du possible potentiel d’insuffisance mis en équation face aux conditions relativement drastiques qui tendent à présider « protocolairement » à l’admissibilité d’un article.
C’est donc un jour béni que nous pouvons d’ores et déjà célébrer.
Champagne !
Alléluia !
Meilleurs messages !
Bien à vous !
euphonie
13 janvier 2013 à 18:20 (CET)
Bonsoir, Euphonie,
Grand merci, Euphonie ! Je sais très bien à qui revient le principal mérite !
Les bulles du champagne virtuellement partagé me firent retrouver, grâce à votre enthousiasme si communicatif, une source supplémentaire : une dédicace envoyée à France Inter - Radio France sur la demande de Jean Morzadec. J'ignore si un nouveau titre doit être créé, aussi permettez-moi de vous indiquer la teneur de cette information ci-après :
France Inter, Paris - Jean Morzadec : Dans le cadre de la "Radio du Livre" (rubrique "dédicaces") des sites Internet www.franceinter.com, france-info.com et franceculture.com : présentation de Mandorgues de Christian Jougla (Éditions Ateliers de la Licorne). Dédicace du 23 octobre 2002.
La dédicace de l'auteur : "Au nord de l'Hérault, à l'ouest des Cévennes, l'on peut découvrir une contrée toute de forêts et de collines, de fermes moribondes, de hameaux abandonnés ; l'arrière-pays de l'arrière-pays, avec ses chemins venus de nulle part, ses landes crépusculaires et Mandorgues, ce village qui existe et n'existe pas. Mandorgues battu par tous les vents du malheur me fut conté autrefois, durant la nuit du solstice d'hiver. Sombre récit où, me semble-t-il, les démons et les magiciens jouèrent un bien grand rôle. Cependant à l'heure où les acteurs et protagonistes de cette histoire, victimes d'une destinée implacable, s'effacent peu à peu de ma mémoire ; quelquefois, lorsque le vent du Nord, le "tarral" hurle ses malédictions et transforme les cheminées en tuyaux d'orgue, je crois entendre le son assourdi d'un bourdon, d'une cloche géante et lointaine... si lointaine... Je sais alors que Mandorgues m'appelle et que les asphodèles, fleurs ultimes des terres désolées, reviendront chaque année en solennelle procession dans le Champ Noir." (Christian Jougla).
Je vous laisse le soin de décider de son éventuel ajout et vous remercie par avance de ce que vous souhaiterez qu'il advienne de cette source.
Amicalement. Auroraméthyste (d) 13 janvier 2013 à 20:46 (CET)
Bonjour, Auroraméthyste !
La référence à été ajoutée ! Je vous confie le soin de vérifier que la restitution esquissée est bien conforme aux idéations émanant de votre proposition initiale.
Sur l’un des sites web dédiés, je n’ai pas réussi à retrouver l’url précise qui se référerait à l’événement dont il serait spécifiquement question. Si, à tout hasard, vous arriviez à la dénicher quelque part sur la toile, il serait alors opportun de l’ajouter à la section |url texte=.....| en remplaçant les ..... par l’information souhaitée.
Bien cordialement !
euphonie
14 janvier 2013 à 11:46 (CET)
Bonjour, Euphonie,
Votre ajout est parfait, comme toujours ! Merci infiniment ! J'ai trouvé une information mais après plusieurs essais infructueux, j'ai été incapable de la mentionner, pourtant vous aviez préparé le terrain ! Heureusement, la prévisualisation existe, car des lignes disparaissaient sous mes yeux affolés... Il s'agit de : [40] (lettre d'information des radios francophones publiques, en date du 2 avril 2003 - n° 267 - MICRO 4
Initiative : Dédicaces sonores et livres audio : la radio au service du livre. À l'occasion du Salon du Livre de Paris, qui s'est déroulé fin mars, Radio France a présenté deux initiatives majeures pour les amoureux des livres. Il y a d'abord les dédicaces sonores, qui viennent compléter les 40 000 dédicaces écrites déjà présentes sur la Radio du Livre (l'une des radios thématiques de radio.france.fr, ...).
Merci d'avance, Euphonie, si toutefois vous jugez l'information intéressante. Amicalement. Auroraméthyste (d) 14 janvier 2013 à 16:48 (CET)
Fait Amicalement ! — euphonie 14 janvier 2013 à 17:48 (CET)
Merci, Euphonie. J'étudierai avec la plus grande attention ce que j'aurais dû savoir faire. Amicalement. Auroraméthyste (d) 14 janvier 2013 à 21:06 (CET)
Bonjour, Euphonie,
Grand merci à l'ange gardien de la page si souvent nommée ici même ! Je tente de progresser (bien lentement) en reportant dans "mon bac à sable" ces signes cabalistiques jusqu'à ce que je les assimile et les... maîtrise. Merci encore. Amicalement. Auroraméthyste [courtoisement] 8 février 2013 à 09:28 (CET)
Bonsoir, Euphonie,
Merci une fois encore ! J'ai peiné pendant plusieurs heures et le résultat n'est toujours pas parfait... Je réalise le bonheur infini que j'ai de savoir cet article toujours présent dans votre liste de suivi. Encore merci pour votre vigilante attention ! Amicalement. Auroraméthyste [courtoisement] 8 mai 2013 à 18:58 (CEST)

Vœux[modifier le code]

Happy New Year 2013.jpg Bonne année 2013 !
Hello Euphonie, je te souhaite une bonne année
et beaucoup de belles contributions !
Cordialement,
— 
Racconish D 2 janvier 2013 à 13:36 (CET)
Let it snow!
Merci, Racconish, pour ce joli dessin accompagné de cette délicate attention et de cette aimable pensée qui m’ont rappelé cette chanson interprétée par Dean Martin [41] ! Je souhaite également au remarquable contributeur et médiateur que tu incarnes un parcours aussi exemplaire que celui accompli jusqu’à présent. Kindest regards!euphonie 3 janvier 2013 à 18:12 (CET)

h a p p y 1 3[modifier le code]

happy too too !--Butterfly austral 4 janvier 2013 à 15:34 (CET)
« Au-delà de nos rêves » → What Dreams May Come
Ce magnifique tableau de Frederic Edwin Church m’évoque les paysages oniriques du film — What Dreams May Come — où l’au-delà est transfiguré par des visions à la fois chatoyantes et diaphanes sur fond crépusculaire. Les plaines verdoyantes, la cascade interstitielle, l’église et la chapelle trônant au sommet de la colline transcendée par l’émergence de l’arc-en-ciel auréolant la « maison du Père », l’esquisse de l’infini, la blancheur immaculée couronnant la triangulation sommitale enneigée, tant d’allégories et de symboliques archétypales qui me parlent avec ferveur. Merci pour ce beau moment d’émotion ! Mon romantisme suranné y puise les reliques nourricières nécessaires à la sustentation — oserais-je arguer : à la transsubstantiation — de ses appétences insatiables. Puisse 2013 distiller une sève vivifiante à l’orée de ta conscience idéaliste ! Bien à toi ! — euphonie 5 janvier 2013 à 22:44 / 22:48 (CET)

« Balsamisme »[modifier le code]

Le chant balsamique de ta délicatesse affable retentit encore à mon ouïe nostalgique, telle une mélodie suave ointe d’un écho impérissable. Puisse 2013 t’apporter la paix des cœurs, la force de triompher des obstacles, la pugnacité résiliente, l’ivresse de joies ineffables auréolées d’une santé rayonnante de bonheur ! Bien amicalement à toi et avec mon affectueux souvenir ! — ♪ euphonie 3 janvier 2013 à 17:34 (CET)

New era[modifier le code]

Bonjour, cher ami !

Le prénom que tu mentionnes sur ta PU associé à celui de ton alias donne, en numérologie dite « cabalistique », le résultat suivant :

Art, love, passion
Love of justice, honesty

La 2e ligne semblant indissociable de la carrière que tes études te porteraient à embrasser.

Il ne me serait pas envisageable de passer ce cap vers une nouvelle ère sans te transmettre mes vœux chaleureux à l’émergence de cette année 2013 que je te souhaite éminemment prospère et ponctuée d’heureuses surprises. Puissent tes espérances intimes, tes rêves et aspirations les plus chers s’exaucer à la faveur d’un destin clément, d’un climat d’affection cordiale, de joies ludiques, de plaisirs hédonistes et d’émois onctueux. Bien à toi ! — euphonie 3 janvier 2013 à 18:38 (CET)

Meilleurs vœux[modifier le code]

Chère Euphonie !
Ta poésie m'avait manqué et l'année 2013 démarre sur les chapeaux de roue de ce côté. Je n'ai ni le talent, ni le vocabulaire, pour te rendre la pareille, mais crois-moi sincèrement quand je te souhaite, avec autant de force et de passion, mes meilleurs vœux en cette nouvelle année. Qu'elle soit celle de la réussite, du bonheur, de la santé, et de tout ce que l'on peut souhaiter de bon à un être que l'on apprécie. À bientôt !
Amicalement – Rachimbourg (✎ Doléances) 3 janvier 2013 à 18:46 (CET)

Merci Euphonie pour ton sympathique message et tes encouragements. Travaillons de bon coeur, intelligemment et fraternellement à faire de Wikipédia une référence. Meilleurs voeux pour 2013 ! Matpib (discuter) 4 janvier 2013 à 15:22 (CET)

Plénitude[modifier le code]

Bien chère Celette,

Comme tu t’en doutes aisément, mon soutien, pleinement acquis, te demeure inchangé, voire renforcé. Au fait, tu te rappelles la fameuse citation de Berlioz ? Par opposition à « pour vivre heureux, vivons cachés ! », les critiques, orbitales, surgissent, inévitables, lorsque l’on s’expose publiquement. Feu l’un de mes estimés professeurs se plaisait souvent à décréter que la persistance aléatoire au persiflage ou au désaveu coriace constituerait paradoxalement, selon lui, la plus fulgurante des reconnaissances exogènes. Peut-être pensait-il à l’une des chansons de Bécaud. Pour ma part, une critique ne revêt de valeur qu’à partir du moment où elle émane d’un esprit bien intentionné, désintéressé et altruiste. Plus important encore, ladite critique ne peut être prise en considération qu’à la condition sine qua non que son émetteur soit non seulement lui-même en mesure de se remettre en question, mais qu’il puisse aussi nous inspirer, voire nous donner envie de lui ressembler. Toutefois, quand l’ensemble des impératifs précités n’est pas réuni, cette même critique peut accessoirement toujours se montrer utile ; il suffit de la placer derechef dans le réceptacle approprié, par vœu « écologique », sachant que (presque) tout peut se recycler à bon escient. N’est-ce d’ailleurs pas avec les épluchures que l’on fabrique le meilleur des composts qui nourrira ensuite l’humus et rendra la terre fertile Clin d'œil ? Je t’avais dit un jour que tu me faisais penser à l’une des personnalités phares ayant marqué l’histoire postérieure aux événements du Titanic. Je ne puis que réitérer cette comparaison. Comme l’écrivit un auteur britannique au siècle dernier : « Celles et ceux qui réussissent à rester fidèles à eux-mêmes — id est à ce que dicte leur intime perception des choses par la voie d’une intuition inaltérée sur fond de conscience pérenne — accomplissent pleinement leur destinée. L’estime et l’admiration qu’ils suscitent permettent à leur entourage de s’inspirer à l’envi de leur rayonnement salutaire, favorisant ainsi une meilleure accession au trône de la réussite missionnaire qui incombe à chacune et chacun d’entre nous, et ce, en dépit des sarcasmes ou des opinions adverses qui joncheront inévitablement le parcours du postulant à la tâche embryonnaire ». Puisse l’ère nouvelle qui s’annonce t’apporter maintes joies renouvelées, t’épargner toute peine, te préserver de tout heurt et adouber l’exercice de ton art de la gratitude émérite qui lui échoit ! Bonne, heureuse et plénifiante année 2013 ! Ton admirateur de toujours. — euphonie 1 janvier 2013 à 00:30 / 01:42 / 02:40 (CET)

Cher Euphonie,
Je te remercie une nouvelle fois, cet aimable message ne donnant qu’encore plus envie de contribuer. Sache que depuis mes débuts, plusieurs facteurs (dont toi, et oui !) m’ont fait devenir totalement imperméable aux critiques ad feminam (certaines critiques sur le fond ayant été néanmoins, il est vrai, légitimes) et renforcé ma détermination. Comme dit le dicton : « les chiens aboient, la caravane passe ! ». J’en profite également pour louer à nouveau la qualité de tes interventions, ton style rédactionnel tiré sur quatre épingles et ta propension à apaiser les tensions. Très bonne année 2013 à toi, amicalement, Celette (d) 3 janvier 2013 à 16:52 (CET)

Haendel[modifier le code]

1re page de la réduction pour piano et voix de l’aria « Lascia ch’io pianga » extrait de l’opéra « Rinaldo ».

Bonjour, GLec !

Merci pour ce moment magique de transcendance céleste que vous nous avez fait partager ! Cette magistrale et ô combien touchante interprétation par Philippe Jaroussky de l’un des plus beaux airs de Georg Friedrich Haendel nous transporte dans un autre monde.

Il y a aussi, du même compositeur, tiré de l’opéra « Atalanta », l’émouvant « Care selve, ombre beate » à jamais pérennisé en 1937 par la sublime soprano norvégienne Eide Norena [42] — partition disponible ici [43] — ou encore le même air, enregistré le 15 février 1949 par le ténor Beniamino Gigli, certes dans une version moins « académique » mais qui, à chaque fois que je l’écoute, me serre les tripes [44].

L’amour du Christ que vous évoquez à si bon escient — grâce vous soit rendue de nous le rappeler ! — me paraît éloquemment illustré par cette poignante « bénédiction irlandaise » ou, en anglais, « Irish Blessing », surtout eu égard au texte qui l’accompagne [45] avec, en complément, sa traduction en français : [46] (en cliquant sur l’onglet « start »).

« Trois vertus demeurent à jamais essentielles, la foi, l’espérance et l’amour, mais d’entre toutes les trois, la plus essentielle demeure incontestablement l’amour. »

— I Corithiens XIII

Mes vœux et mes pensées vous accompagnent.

Prenez bien soin de vous !

Amicalement !

euphonie
10 janvier 2013 à 00:52 (CET)

Bien sûr Euphonie, mais pour moi tout cela est facile. Merci Euphonie d'avoir apprécié ce qui est le signe de la compréhension. Surtout gardez votre prose en terme d'originalité et de musicalité qui fait honneur à la langue française. Avec mes meilleurs vœux de santé et de bonheur. GLec (d) 10 janvier 2013 à 03:56 (CET)
Bonjour Euphonie,
Côté ténor, voici un titre est un interprète qu'on ne saurait passer sous silence. Peut-être que cela contraste un peu avec la voix de castra ou les voix féminines qui perpétuent la tradition du baroque. Tradition de la musique baroque qui, pour ma part, et certainement redevable de Jean-Sébastien Bach et surtout de son travail de redécouverte et de mise en avant de la musique du grand et incomparable Vivaldi traité avec quelque mépris par les spécialistes de la musique classique mozartiens. Amicalement, GLec (d) 11 janvier 2013 à 10:49 (CET)
Parmi les trois grandes vertus que vous citez et qui pointent certainement vers le christianisme, ce n'est pas l'amour qui est le plus important, mais le fait d'être tout simplement heureux. C'est cela l'essentiel et la volonté de quelque mystère qui nous dépasse.. Un ami GLec (d) 11 janvier 2013 à 12:19 (CET)
Il fait beau temps de mon côte cet après-midi. Aussi quoi de plus simple pour exprimer la joie divine par ce bais de Vivaldi. Amicalement, GLec (d) 11 janvier 2013 à 15:03 (CET)
Enfin pour terminer dans cette section et sans vouloir encombrer votre PdD, il faut méditer cette jeunesse toute prometteuse. Amicalement, GLec (d) 11 janvier 2013 à 17:18 (CET) Et en église, alors que demande le peuple in fine.



Partition manuscrite originale de la « Matthäuspassion » composée par Jean-Sébastien Bach en 1736.

Bonjour, GLec !

Merci de m’avoir fait découvrir cette superbe version remasterisée de l’une de mes chansons napolitaines préférées : « Core ’ngrato » !

Je reste subjugué par la qualité stupéfiante de « restauration sonore » issue de cette interprétation historique restituée par l’inoubliable Enrico Caruso. Comment a-t-on réussi à obtenir un tel miracle à partir d’un cylindre ? Décidément, les prodiges de certaines évolutions techniques ne cessent de m’impressionner.

J’en viendrais même à souhaiter que le chronoviseur, s’il devait véritablement avoir existé, puisse un jour rapatrier ou décrypter les voix, les instrumentations, les concerts et récitals de celles et ceux qui n’ont jamais eu le privilège d’engrammer leur art pour la postérité.

J’aurais également aimé, par ce biais, pouvoir assister à la première mondiale de la Passion selon saint Matthieu, écouter en live ses bouleversantes arias dont « Erbarme dich, mein Gott » — ici dans une oblation phonatoire psalmodiée par feue la contralto canadienne Maureen Forrester [47] — ou encore « Mache dich mein Herze rein » [48] précédé du récitatif « Am Abend, da es kühle war » [49] en versions « processionnelles » magnifiées par le baryton britannique Benjamin Luxon (en), toutes versions contrastant singulièrement avec d’ultérieurs enregistrements qui, connotations baroques aidant, ont peu à peu adopté un tempo près de deux fois plus rapide en sus de s’assortir d’ornementations vocalistiques certes musicalement intéressantes mais qui, à mon sens, tendraient presque à exempter l’écrin récipiendaire d’une souveraine partie de sa religiosité intrinsèque face au potentiel de recueillement et d’élévation spirituelle qui est supposément voué à en imprégner la substantification atavique.

Les œuvres d’Antonio Vivaldi — parmi lesquelles figure également cet autre concerto d’une redoutable bien qu’exquise virtuosité avec David Bellugi (fils du chef d’orchestre Piero Bellugi) à la flûte à bec [50] — me paraissent se conjuguer harmonieusement à cette notion de bonheur que vous évoquez et dont le substrat, je suis d’accord avec vous, pourrait bien incarner le nectar suprême de ce à quoi il conviendrait d’aspirer en priorité. Selon un gourou indien, « il n’est plus grand bonheur que celui du contentement », rejoignant ainsi le vœu exprimé par Anjezë Gonxhe Bojaxhiu alias Mère Teresa : « Ne laissez personne venir à vous et repartir sans être plus heureux ! »

Amicalement !

euphonie
11 janvier 2013 à 22:40 / 22:50 (CET) / 12 janvier 2013 à 05:52 (CET)

Certes. Selon mon gourou intérieur, il ne faut rien rechercher à l'extérieur (chercher d'abord Dieu qui est au dedans de soi selon un certain évangile). Il faut simplement apprécier, contempler, voire témoigner. Pour ma part, Mère Teresa est ma pire ennemie qui estimait qu'elle n'était pas digne d'entrer dans le paradis des chrétiens. En ce qui concerne pour tout dire le plus important, c'est la grâce que l'on se concède à soi-même et pas celle d'un dieu extérieur aussi puissant soit-il par le biais d'un culte séculaire sanctifier par des prêtres sous formes humaines. C'est peut-être là un point de divergence,mais les choses sont ainsi qu'on ne les comprends jamais. Amicalement, GLec (d) 12 janvier 2013 à 05:38 (CET)
Bonjour. Ceci dit restons dans le tangible Euphonie en vous proposant ce classique de science fiction film de Robert Wise indûment mis sur le Web vu la toute-puissance des marchands notoires exploitant le copyright. Ce film a été mis en ligne par une jeune femme qui met plein d'espérance en son avenir. Il reste toujours d'actualité vu que c'est un message d'espérance qui s'adresse à l'humanité entière. Amicalement, GLec (d) 14 janvier 2013 à 16:16 (CET)

Musique irlandaise[modifier le code]

Bonjour à nouveau Euphonie. Merci pour ce lien. Ceci dit, ayant baigné dans le milieu militaire depuis ma plus tendre enfance, j'ai un faible pour l'Écosse et particulièrement son hymne un peu civil contesté. GLec (d) 11 janvier 2013 à 12:28 (CET)

Pour rappel[modifier le code]

Bonjour Euphonie.

Il est vrai que mon côté dur, non aimant voire méprisant et indifférent s'exprime par moment ici ou là. Peut-être une image de la société d'aujourd'hui accès sur la toute puissante consommation du moment. Ceci dit pour moi cela est un moment de magie et de grâce. Amicalement, GLec (d) 21 janvier 2013 à 14:47 (CET)

Proposition d'article en BA[modifier le code]

Fairytale bookmark silver light.pngQuestion mark 3d.png
J’ai l’intention de proposer prochainement la page « Patronages du Bordelais » au label « bon article ». Si vous estimez que la procédure est prématurée, vous pouvez me contacter pour me faire part de vos arguments.


{{{2}}}

.--Claude PIARD (d) 11 janvier 2013 à 08:35 (CET)

Bonjour. Pour information, j'ai initié la proposition d'un nouvel article consacré aux Patronages du bordelais en BA : Discussion:Patronages du bordelais. Votre avis nous intéresse. Merci d'avance et très bonne journée.--Claude PIARD (d) 11 janvier 2013 à 08:35 (CET)

Simultanéité[modifier le code]

Bonjour, Tsaag !

Apparemment, nos contributions se sont croisées indépendamment de nos volontés respectives. Nous avons été tous deux semble-t-il soucieux de compléter le contenu de ce diff en raison du message en rouge qui s’affichait en bas de page. Ce faisant, nous avons conjointement annexé une session syntaxique compensatoire. Curieusement, je n’ai pas reçu de message d’avertissement au moment de pourvoir à l’inclusion alors que, d’ordinaire, lorsqu’une contribution se valide peu ou prou simultanément, la page est censée ne pas permettre la finalisation de l’une ou l’autre partie, en fonction de la priorité temporelle. Se pourrait-il alors que nous ayons actionné l’onglet de publication exactement à la même seconde, ce qui aurait ainsi créé ce hiatus ? Anyway, ravi de pouvoir bénéficier de vos traductions qui enrichissent cet article avec bonheur. Bravo pour votre travail ! Bien cordialement ! — euphonie 21 février 2013 à 23:26 / 23:30 / 23:38 / 23:42 (CET)

Bonjour, merci pour votre appréciation ! Il y a toujours des petits soucis de mef que je ne vois pas, j’apprécie beaucoup vos corrections --Egyszarvúfej (heraldika,) fr -- tête de licorne.PNG Tsaag Valren () 22 février 2013 à 12:31 (CET)

Anamnèse[modifier le code]

Bonjour, Françoise !

Puis-je me permettre de venir solliciter vos éclairages et connaissances approfondies sur un sujet délicat ?

La question se trouve exposée → ici.

Votre expertise et vos lumières complémentaires seraient accueillies avec bienveillance, reconnaissance et gratitude.

En vous souhaitant le meilleur qui puisse être.

Bien amicalement à vous !

euphonie
25 février 2013 à 12:32 (CET)

Mon cher Euphonie,
En réponse à ton interrogation sur ma page de discussion.
J’ai regardé en vitesse, je ne suis pas sûre de pouvoir analyser en profondeur ce que tu me demandes. D’une part, je ne suis pas psychanalyste, mais une simple analyste nomade. Je fouille chez les universitaires, lorsque je me pose personnellement des questions. Et je suis toujours émerveillée, lorsque je trouve la source me confirmant ce que j’éprouvais ou je pressentais.
Ce que je peux te dire pour t’aider. C’est certain, ces traits peuvent se retrouver dans le masochisme moral. C'est-à-dire que le masochiste moral, un délirant, est celui qui se met dans des situations fatales et déchirantes, et il en jouit pour plusieurs raisons. Il jouit de pouvoir se plaindre. Regardez-moi, regardez tout ce qu'il m'arrive. Il jouit encore plus s'il trouve un écho à ses plaintes, les consolateurs compatissants. Je suis complètement d’accord avec les analystes qui disent que contrairement au masochiste érogène, le masochiste moral ne sait pas qu’il l’est. réf sur masochisme.
Alain Danielou cite sa mère. Il était d'une santé fragile et il dit dans son autobiographie, que sa mère se gorgeait de l'éventuelle fin précoce de son fils, en pensant aux dames compatissantes de la paroisse de Neuilly qui la consolaient et l'aduleraient en mère martyre.
Quant au père qui offre le fusil à l’enfant que le frère aîné a utilisé pour se suicider.
Le père peut être un débile mental ; ou encore un grand sadique pervers. Ou encore un masochiste moral. Ou peut-être tout à la fois.
Mais ce n’est pas mon rôle d’analyser cela. C'est juste une piste.
Je t’embrasse à très vite.--Françoise Maîtresse (d) 26 février 2013 à 08:42 (CET)
Bonjour, Françoise !
Merci d’avoir pris la peine de répondre de façon aussi détaillée à la question en cours ! Effectivement, l’exemple d’Alain Daniélou, que tu cites à bon escient, tombe à point nommé : constellation révélatrice, s’insérant avec une étonnante adéquation dans les prémisses du biotope comportemental décrit par Morgan Scott Peck. Ce dernier, à ma connaissance, est l’un des rares auteurs à avoir tenté de circonscrire la dialectique concernée. Il esquisse, par ses écrits anamnestiques, une première approche transfiguratrice liée aux insondables méandres abyssaux dont l’âme humaine paraît s’avérer insidieusement vectrice en son sein indicible. Deux de ses ouvrages sont devenus des best-sellers aux USA ; ils mettent en exergue quelques horizons insoupçonnés :
  1. « Le chemin le moins fréquenté » (en) « The road less travelled »
  2. « Les gens du mensonge » (en) « People of the lie »
Le dernier titre cité va tellement loin qu’il n’est pas sans sérieusement interpeller la conscience sur les fondements et motivations « ésotériques » qui, sporadiquement, pourraient animer l’essor de propensions inavouables. Je te sais gré de m’avoir permis de mieux appréhender la quintessence du fait que, contrairement à une supputation erronée, les velléités masochistes, loin de relever de soubresauts anarchiques du destin qui seraient soi-disant passivement endurés par celle ou celui qui s’en réclamerait, puiseraient, au contraire, leur sustentation originelle dans un véritable actionnariat de « chef d’orchestre ». En effet, au final, si j’ai bien compris, le substrat incitatif s’inscrirait en réalité dans une trame prédéfinie, peaufinée, planifiée, sculptée à gogo, dont le récipiendaire aurait lui-même préalablement élaboré le script. Il en deviendrait ensuite, en quelque sorte par contumace, à la fois le « metteur en scène », le « réalisateur » et le « producteur exécutif ». Il se contenterait, a posteriori, de mettre le film en branle par le biais d’un/e figurant/e spécialement engagé/e pour l’occasion (une marionnette, en quelque sorte) via un semblant de « casting » préalable. Le/la complice issu/e du propre viatique sélectif de celui/celle qui tirerait au bout du compte les ficelles, deviendrait ainsi, par ricochet interposé, soumis/e à son bon vouloir. Par extension, je regrette que l’ébauche de l’un de tes articles — ébauche pour laquelle j’avais voté en faveur d’une conservation — consacrée à un certain « monstre sémiologique », n’ait plus eu droit de cité, suite à un élagage fortuit. D’autant que le contenu de l’écrit qui s’y rapportait mettait crucialement en exergue un poncif abstrus : celui d’une alléguée « complémentarité » — entre une thèse et une prétendue antithèse — qui, en réalité, n’aurait pas lieu d’être puisque, de facto, elle n’existerait pas. D’autant que les explications inhérentes au corpus laisseraient entendre que le « vrai » sadique « pervers » par excellence (et non la « dialectique interactive » issue du leurre précité) se délecterait, par essence, uniquement du non-consentement absolu de la « proie » dont le géniteur du moment se serait indûment accaparé de la sève intrinsèque au détriment délétère du libre-arbitre de celle ou celui qui en subirait implicitement les assauts avilissants. Les précisions que tu avais apportées à cet égard m’ont parues fondamentales, éminemment encyclopédiques. Grâce te soit rendue à cet égard ! Je t’en remercie. Que tout aille bien pour toi ! Bien amicalement ! — euphonie 11 mars 2013 à 07:11 (CET)

Images Patrick Dewaere[modifier le code]

Bonjour Euphonie, une fois n'est pas coutume. J'espère tu vas bien. J'en appelle (au secours !) à tous ceux qui contribuent à ce wiki pour m'aider à résoudre un point essentiel concernant la majorité des illustrations que j'ai réalisées moi-même depuis très longtemps et que j'ai donné en licence "libre de droits" sur Commons. Il semble que ces petites œuvres concernant Dewaere dérangent certains et j'ai eu droit à des allégation de copyvio qui selon la règlementation WP et Commons, ne devraient pas s'appliquer dès lors qu'il y a un véritable travail artistique de réinterprétation d'un modèle. Sinon, tout portrait, dessin ou illustration figurative serait impossible sur WP, ce qui bien sûr n'est pas le cas. Si vous voulez que ces wikis ne soient pas vidés de toute illustration, si vous voulez bien donner votre réaction ici [51]. Un énorme merci ! ;) Martino75 (d) 18 février 2013 à 15:12 (CET)

Bonjour, Martino75 ! Merci pour votre message ! De prime abord, je crains que les raisons invoquées pour la suppression s’avèrent licites. En effet, je crois comprendre que le travail de « réinterprétation graphique » pointé par la plupart des urls désignées se base sur un cliché « original » qui, lui, n’est pas libre de droit, sous réserve que vous en soyez vous-même l’auteur exclusif. En considération de ce qui précède, si le « travail artistique » avait été effectué sur une photo suffisamment ancienne ou à partir de laquelle on aurait pu prouver avec une quasi-certitude que son auteur ne serait plus de ce monde depuis le nombre de décennies indissociablement requis, la situation s’afficherait alors comme quelque peu différente. En revanche, je ne sais pas quelle législation s’applique aux représentations d’une « lettre ». L’avez-vous photographiée vous-même ? Est-ce l’œuvre d’une tierce personne ? Dans le deuxième cas, il se pourrait éventuellement — sous inévitables conditions supplétives — qu’une dérogation puisse s’avérer possiblement envisageable, bien que je subodore qu’une question d’ayant droit pourrait, là aussi, interférer concomitamment dans le processus de disponibilité circonscrite dont chaque licence fait d’ordinaire sciemment état. Navré de ne pas pouvoir vous communiquer de meilleures nouvelles ! Peut-être pourriez-vous poser la question via une section plus spécifiquement dédiée qui, elle, pourrait éventuellement vous apporter quelques éclaircissements complémentaires. Bien cordialement à vous ! — euphonie 13 mars 2013 à 08:44 (CET)

Réconfort et espérance[modifier le code]

Bien chère Celette,

Une ondée de velouté chocolaté à l’onctueux praliné pour lénifier les heures sombres en les enrobant de tendresse.

J’ai écrit, il y a quelque temps, ce que je pense du concept d’attaque personnelle qui, selon ma préhension subjective, pourrait se résumer comme suit :

  • Tout propos arbitrairement désobligeant dont la finalité viserait — sciemment — à dénigrer, discréditer et/ou dévaloriser publiquement autrui en portant inconsidérément atteinte à sa réputation, son intégrité structurelle, sa crédibilité et/ou son honneur.

Précision subsidiaire :

  • Opérer un distinguo selon qu’une disqualification corrosive porte sur le comportement, les contributions et/ou directement ou indirectement sur la personne elle-même me paraît relever d’un syllogisme assimilable à feue la binarité contextuelle qui prévalait encore jadis sous certains auspices entre « évasion » et « fraude » fiscales, la première permettant, « la main sur le cœur », de... « dédouaner » l’autre.

Nonobstant ce qui précède, il me paraît permis — voire encouragé — de faire part de son éventuel désaccord à l’adresse d’un/e camarade, pour autant que chaque argument contradictoire respecte en tout point les règles essentielles de la bienséance.

Puisse tout débat intervenant entre hémisphères divergents se dérouler dans la sérénité, la révérence et la dignité ! Parfois, le miracle surgit… augurant alors, inopinément, au-delà de tout affrontement velléitaire, quelque instant magique de grâce suave nimbée d’immortalité.

Je reste bouche bée devant ton inestimable capacité de résilience, ta subtile qualité d’écriture, ton humour savoureux paré d’allégories croustillantes dont l’élan vigoureux qui en imprègne densément le suc monastique parvient à transcender la lancinante adversité rhétorique.

« Le temps est :
– interminable dans l’attente,
– oppressant dans l’angoisse,
– insoutenable dans la souffrance,
– éphémère dans la joie et l’espérance ;
mais :
– pour celles et ceux qui aiment,
– pour celles et ceux qui sont aimés,
– le temps, insondable, se conjugue à l’éternité ! »

— inspiré d’un poème de l’écrivain, homme politique et pasteur américain Henry van Dyke

Je t’envoie mes pensées amies de réconfort et d’espérance.

God bless you!

euphonie
20 mars 2013 à 10:58 (CET)
20 mars 2013 à 12:16 (CET)
25 mars 2013 à 18:58 (CET)

Cher Euphonie,
Comme tu le sais, je suis totalement imperméable aux critiques (sauf lorsqu’elles sont constructives et permettent de s’améliorer), mais je dois reconnaître qu’il n’est guère plaisant d’avoir vu se créer une page spécialement dans le but de me dénigrer. Sous des atours plus ou moins respectables, certains ont cru pouvoir m’y conseiller d'opérer des changements dans ma manière de contribuer, mais grosso modo, finalement que j’arrête de toucher aux articles considérés comme un « pré-carré ». Cela n’a été qu’une illusion, puisque bien rapidement, ils ont abandonné pages, PdD, débats, laissant en jachère des articles sans se soucier de leur avenir. Néanmoins, il se sont trouvés très actifs sur cet AàC : et si je dois admettre que ce-dernier peut parfois faire sourire, il m’indigne plus qu’il me blesse. Comme l’a souligné JJG, c’est véritablement une entreprise de lynchage qui s’est mise en place. J’ai ainsi pu retrouver tous les contributeurs avec lesquels j’ai été en conflit depuis plusieurs années (au passé souvent sulfureux), chacun se voilant dans la toge de la justice et de la neutralité pour mieux m’enfoncer, attaquer mon intégrité, ma vie privée, ma bonne foi… bref, l’idée de « m’aider à m’améliorer » n’a jamais existé. L'image est un peu forte, mais j’aurais pu être attachée à une planche de bois et déposée au centre d’une ville médiévale où l’on aurait passé la journée à me jeter des fruits pourris que ça n’aurait pas été différent.
Ainsi, ton message fait, comme d’habitude, beaucoup plaisir, et même si je note que je ne suis pas sur WP pour me faire des amis ou tisser des liens (ce pour quoi je me refuse pour l’instant à toute wikirencontre, même avec des contributeurs que j’apprécie sincèrement), je ne peux que me réjouir du réconfort que tu apportes, tout entouré de nuance et de mesure. Amicalement,
Celette (d) 20 mars 2013 à 13:29 (CET)

Giovanni Orsina[modifier le code]

Merci[modifier le code]

Merci pour l'aide ICI. Amicalement --Havang(nl) (d) 16 mars 2013 à 19:44 (CET)

De rien, cher Havang(nl) ! C’est un plaisir que de pouvoir œuvrer à vos côtés en une direction convergente. Bien cordialement à vous ! Groeten! — euphonie 16 mars 2013 à 20:10 (CET)

PàS[modifier le code]

Il serait peut-être temps qu’on closît la PàS sur Giovanni Orsina (je ne sais pas le faire moi-même mais vous le savez sans doute) et qu’on passât à d’autres sujets. L’article sur Gemma Harasim me paraît très intéressant : voilà une femme croate, née dans une ville hongroise à l’époque et mariée à un Italien. Si vous lisez ce qu’on dit d’elle dans l’Enciclopedia della donne vous verrez, je pense, qu’il y a de quoi dire. Amicalement. Gustave G. (d) 22 mars 2013 à 20:16 (CET)

Bonjour, Gustave ! Merci pour votre message ! Le protocole prévoit que si une PàS n’est pas clôturée « en première instance », elle se doit impérativement — sauf rares exceptions, par exemple « pour justes motifs » — d’attendre la péremption du second délai statutaire. Ce qui précède rendrait ainsi périlleux, voire légitimement contestable, que l’on abrogeât la durée implicitement requise par les conventions prévalant en ce cas de figure. Par extension, il appert donc comme préférable que la finalisation conclusive — quel qu’en soit le sens : conservation ou suppression — soit ultérieurement effectuée, en temps voulu, par un/e intervenante extérieur/e à la rédaction en cours, quand bien même toute dérogation interstitielle à ce type d’aval puisse — de temps à autre, selon l’harmonie du climat régnant — apparaître comme licitement envisageable, en adéquation avec le dicton qui souligne que, parfois, « l’exception confirme la règle ! ». Advienne donc que pourra ! Il est vrai que les critères d’admissibilité — et, notamment, de notoriété — actuellement en vigueur sur fr.wp s’affichent ici comme relativement plus ardus et stricts que ce qui est généralement couramment entériné sur en.wp où, d’ordinaire, il suffit que l’article soit convenablement sourcé et représente un intérêt « culturel » potentiel avéré pour que sa pérennité ne fasse d’ordinaire guère l’objet d’une quelconque drastique contestation. L’article consacré à Gemma Harasim est effectivement passionnant. Bravo pour votre louable initiative d’en traduire le contenu à partir de la version anglaise ! Je vous promets d’y consacrer une attention particulière, en accompagnement de camarades dévoués/es qui se pencheront conjointement sur son contenu et qui œuvreront à en peaufiner l’ébauche structurelle, notamment en s’inspirant des apports subsidiaires prodigués par l’enciclopedia delle donne que vous mentionnez à bon escient. La traduction que vous nous offrez participe à l’essor d’un bel et noble élan altruiste tout en s’inscrivant dans l’oblation mémorielle d’un hommage sacerdotal aux anciens auquel je demeure singulièrement attaché. Je vous en sais gré. Respectueusement vôtre ! — euphonie 25 mars 2013 à 18:25 (CET)

FSCF[modifier le code]

Fairytale bookmark gold.svgQuestion mark 3d.png
J’ai l’intention de proposer prochainement la page « Fédération sportive et culturelle de France » au label « article de qualité ». Si vous estimez que la procédure est prématurée, vous pouvez me contacter pour me faire part de vos arguments.


--Claude PIARD (d) 27 mars 2013 à 10:33 (CET)

Merci[modifier le code]

Bonjour Euphonie,
merci de t'être intéressé à cet article et surtout merci pour la référence fournie. Cordialement. Michel Abada (d) 28 avril 2013 à 17:37 (CEST)

De rien, cher Michel ! Heureux de lire, sous ton aimable plume, que ma modeste participation a su remporter ton déférent assentiment ! Puissent mes quelques apports exaucer le challenge de s’aligner à la hauteur de ton ineffable dévouement, eu égard à la complexité du sujet que tu brosses avec une émouvante dévotion sacerdotale assortie d’un souci scrupuleux du détail dont l’essence oblative t’honore ! Ton élan altruiste ne peut que recueillir l’approbation laudative de la part de celles et ceux qui œuvrent à la perpétuation du patrimoine ecclésial. Merci pour ce don de toi et bravo pour ton travail ! Le ciel t’en sait gré. Bien cordialement à toi ! Avec ferveur et reconnaissance. — euphonie 3 mai 2013 à 12:40 / 17:32 (CEST)
Waow, je croule sous les compliments. Puisque tu t'intéresses visiblement au sujet que tu as l'air de connaître, est-ce que tu pourrais relire l'article Livre d'Elkasaï, qui pour moi est arrivé à un niveau de développement qui fait que je n'envisage pas d'y apporter d'autres infos actuellement (cela pourrait changer si quelqu'un me montre qu'il manque un pan important du sujet). Pour le moment, j'ai lancé deux appels à relecture mais cela n'a l'air d'inspirer personne. D'avance merci, mais tu n'es bien sûr pas obligé d'accepter. Très cordialement. Michel Abada 3 mai 2013 à 17:11 (CEST)

Ouvrages[modifier le code]

Bonjour. J'ai reverté vos ajouts d'ouvrages dans l'article Elkasaïtes apportés dans le texte. En effet, ces deux dernières références proviennent d'ouvrages qui ne font pas partie de la recherche pour des séquenbces déjà documentées d'historiens (où en passe de le devenir, on trouve un peu près tout dans Mimouni, même ce avec quoi il n'est pas d'accord). Ceci dit, vous avez précédemment apporté une référence universitaire bien utile. Je vous recommande de plutôt - si ils devaient être réellement significatifs pour le sujet - de reporter la mention de ces ouvrages dans une section Essais en fin d'article. Ceci dit, je comprends et apprécie votre travail de recherche sur une matière pas facile et au sujet de laquelle, si vous le voulez, je puis vous transmettre les articles charnière de Mimouni qui expose assez bien le sujet et ses difficultés. Cordialement, Mogador 8 mai 2013 à 04:23 (CEST)

Bonjour, Mogador !
Merci pour votre message ! Il est vrai que l’introduction des deux ouvrages précités visait à tenter de sourcer tant bien que mal une série d’associations terminologiques imbriquées figurant dans la section « notes ». Vous avez raison de souligner judicieusement et fort à propos combien la matière n’est effectivement « pas facile » à aborder, ne serait-ce qu’au regard des controverses plurielles que l’évocation d’un sujet par essence « délicat » tend à susciter. En effet, dès qu’une rédaction se réfère à une acception impliquant directement ou indirectement une connotation territoriale, politique ou religieuse et, qui plus est, « historique », l’instauration d’une neutralité optimale s’avère un chouya plus complexe à envisager. Conformément à votre aimable suggestion, j’ai reporté les publications concernées vers une section intitulée « essais ». Cela convient-il ? Bien cordialement à vous ! — euphonie 8 mai 2013 à 08:18 / 08:24 / 08:31 / 08:32 / 13:16 (CEST)
Bonjour. J'ai finalement retranché le livre de ce monsieur Doumergue qui est inconnu au bataillon de la recherche et surtout à l'air de proposer des acceptions un peu olé olé, façon gnose contemporaine. Je ne suis pas persuadé de la pertinence de l'autre article concerannt le sujet précis de l'article wp mais bon, pourquoi pas.
Il n'y a pas, à mon sens, de difficulté à proposer une rédaction neutre (dans les termes de la NPOV qui concerne l'exposé des spécialistes) : c'est une question de l'étude et la restitution de l'état documentaire selon les chercheurs et non selon l'idée que l'on s'en fait. Ici, le problème est davantage de bien capter ces notions encore débattues qui ne doivent pas être caricaturées et d'accepter qu'il y a de vrais débats savants (qui évoluent, d'ailleurs) qui ne sont toujours pas tranchés et qu'il faut présenter honnêtement, en évitant scrupuleusement d'orienter les choses vers ce que l'on croit vrai.
Je n'ai pas repris le corps de ces articles qui nécessitent une réécriture dans ce sens mais si dores et déjà des points vous paraissent peu clairs, je puis apporter soit les précisions, soit les moyens de les apporter vous-même en vous communiquant de la matière de référence. Cordialement, Mogador 8 mai 2013 à 11:59 (CEST)

Proposition BA[modifier le code]

L’article Pierre de Coubertin est proposé au label Bon article. Le vote est ici.--Claude PIARD (d) 10 mai 2013 à 18:40 (CEST)

Francesco Racanelli[modifier le code]

Bonjour. Pour l'article en titre et le Pb. technique exposé en page idoine, je crois que c'était un problème de Modèle (en) qui n'était pas adapté en {{Ouvrage}}. Ça semble correct maintenant, à voir. Cdlt--BonifaceFR (d) 27 mai 2013 à 19:29 (CEST)

MERCI[modifier le code]

L’article Pierre de Coubertin vient d’obtenir le label bon article. Merci de votre avis et/ou de votre vote qui ont été précieux en cette occasion.--Claude PIARD (d) 27 mai 2013 à 23:18 (CEST)

USFSA[modifier le code]

Mon « co-équipier » Utilisateur :Gillesmourey a proposé l’article concernant l’ Union des sociétés françaises de sports athlétiques au label B.A. Comme vous avez déjà manifesté votre intérêt pour cette période de l’histoire du sport, il me semble judicieux de vous en avertir. Le vote est ici.--Claude PIARD (d) 28 mai 2013 à 15:20 (CEST)

Une belle rencontre en Colombie[modifier le code]

Bonjour, Euphonie,
Je suis ravie de vous retrouver au cours de ce voyage virtuel ! Merci infiniment pour vos si bienveillantes améliorations. Amicalement. Auroraméthyste [courtoisement] 15 juin 2013 à 10:24 (CEST)

Bonjour, Auroraméthyste !
Soyez assurée que ce plaisir s’avère éminemment partagé, d’autant plus avec une contributrice à votre exquise image : sensible, charmante, affable, avenante, délicate et attentionnée !
En toute cordialité !
Bien à vous !
euphonie
15 juin 2013 à 10:55 (CEST)

Francesco Racanelli[modifier le code]

Bonjour. Je suis désolé, mais je ne sais pas grand-chose de Francesco Racanelli et, en l'état, je crains de ne pas pouvoir être d'un grand secours. Si je comprends bien, il s'agit de l'origine de l'expression "s’évertuer à rester soi-même au lieu de chercher à paraître" ? En tout état de cause, il ne me semble pas que le sens soit le même que "Mehr sein als scheinen", si cela signifie bien ce qui est indiqué sur la page anglaise ("Be more than you appear to be") : je précise que je ne lis pas l'allemand. Quant aux liens éventuels avec un sitcom britannique, j'avoue ne pas vraiment comprendre le rapport. Bref, désolé, mais je ne suis absolument pas capable de répondre à la question. Jean-Jacques Georges (d) 14 juillet 2013 à 17:34 (CEST)

Métapédia[modifier le code]

Bonjour. Oui, à dire vrai, et même si je ne suis pour rien dans la modification de l'intro, je m'étais déjà dit que l'usage de l'adjectif "controversées" n'était pas très heureux. On parle quand même d'idéologies racialistes situées à l'extrême droite de l'extrême droite, donc dire qu'elles sont "controversées" me paraît relever de l'euphémisme un peu maladroit. A mon avis, la version actuelle, sans adjectif, ne pose aucun souci. En ce qui concerne Arno Breker, la photo actuelle me semble mieux tout simplement parce qu'on voit bien la tête du personnage. Une photo de Breker avec Hitler a l'avantage de rappeler que cet artiste est politiquement marqué, mais le problème est que l'autre n'était pas très bonne. Si l'on veut rappeler que le parcours de Breker n'est pas anodin, on peut éventuellement rappeler juste dans la photo que c'était le grand sculpteur en vogue sous le IIIe Reich, ou bien utiliser une autre photo "en contexte", comme [File:Arno Breker, Albert Speer (1940).jpg celle-ci avec Speer] ? Evidemment, l'idéal serait d'avoir une photo de même qualité qui représenterait Breker faisant le portrait d'Hitler, mais on fait avec ce qu'on a. cordialement, Jean-Jacques Georges (d) 19 juillet 2013 à 16:16 (CEST)

Marsa[modifier le code]

Bonjour,

Vous venez de rajouter une référence pour sourcer la phrase suivante « La ville est aussi tristement réputée comme étant la plus mal fréquentée du pays, abritant la plus large population de criminels, revendeurs de drogue et prostituées des îles maltaises ». J'aimerais savoir à quelle page de l'ouvrage vous trouvez quelque chose qui justifie cette phrase.

Merci de votre réponse. Cordialement --Skorba (d) 3 août 2013 à 23:14 (CEST)

Bonjour, Skorba ! En cliquant sur le lien « lire en ligne », on accède à plusieurs pages consultables relatives à l’ouvrage en question ; leur contenu fait état d’une forme de « racisme » sous-jacent dont le fondement inducteur semblerait puiser ses racines originelles dans l’accroissement de l’immigration clandestine, entrainant notamment, entre autres réactions en chaîne, un climat d’insécurité sur fond d’augmentation des « violences à caractère xénophobe ». Il est vrai que, d’ordinaire, je mentionne toujours le numéro spécifique des pages concernées dans l’inclusion d’un modèle. Toutefois, dans le cas présent, la consultation en ligne n’offre apparemment aucune référence numérique implicitement associée, d’où cette absence de circonstance. Ceci étant, il est vrai que la teneur de cette source fait état de problèmes conjoncturels qui ne se résument pas forcément au passage que vous mettez à juste titre en exergue. D’où la question : doit-on maintenir la phrase électivement pointée en l’état ou, éventuellement, la reformuler, voire la supprimer ? Je vous laisse opter pour le choix qui vous paraîtrait le plus judicieux. Bien cordialement et excellent dimanche à vous ! — euphonie 4 août 2013 à 12:13 (CEST) / 1 novembre 2013 à 12:40 (CET)
Bonsoir Euphonie
Je connaissais cette source qui me parait relativement orientée, elle donne bien trop de place au 1,5 ou 2 % de la population qui ont les positions présentées ou les propos tenus dans ce livre comme étant celle d'une position majoritaire des maltais mais bon ce n'est pas le sujet. Rien dans la source ne justifie la phrase sur Marsa, et connaissant les lieux, le bar, si ce bar existe, près du terminal des bus, se trouve à La Valette et non à Marsa. Tous les Maltais savent que les prostituées se trouvent plutôt derrière l'Empire Stadium à Gzira et la drogue plutôt à Paceville, mais comme Wikipédia n'est pas Wikivoyage ou un guide, on évitera de donner des adresses.
Je retire donc toute la phrase tendancieuse et la source inadaptée. Cordialement --Skorba (d) 5 août 2013 à 00:23 (CEST)
Excellente initiative ! D’autant que la phrase en question, relativement lourde de sens, pouvait difficilement se passer d’une source à la fois fiable et, surtout, ad hoc. Or je crois comprendre, à la lumière de vos informations subsidiaires, que tel n’était pas véritablement le cas de celle qui fut annexée. Si, de surcroît, il échût sa qualité, ainsi que vous le relevez à bon escient, dût se révéler comme relativement « approximative » et, qui plus est, « orientée », voire mâtinée d’une objectivité discutable, la meilleure chose à faire était effectivement de procéder à l’élagage global de ce passage, référence douteuse incluse, ne serait-ce qu’à dessein de mieux se prémunir contre tout quiproquo potentiel. Je note par ailleurs avec plaisir que vous avez enrichi cet article de nouvelles informations bienvenues et je vous en remercie. Bien cordialement à vous ! — euphonie 5 août 2013 à 11:32 (CEST) / 6 août 2013 à 03:56 (CEST) / Je lis, dans cet article[1], que La Vallette serait la capitale de l’ordre de Malte.
  1. Alain Blondy (professeur à l’université Paris Sorbonne-Paris IV), « La Valette, capitale de l'ordre de Malte », Clio,‎ (lire en ligne)
Raccourci et approximation même de la part d'un professeur d'université spécialiste de Malte et de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem quand il se fait guide touristique pour les voyages Clio (c'est quand même un super guide, le meilleur qu'on puisse trouver pour visiter Malte ... après moi <joke> ;o).
La Valette est la ville construite spécialement ex nihilo car mieux défendable que Birgu après le Grand Siège et dans laquelle l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem installa le palais du grand maître et les auberges des langues ainsi que la Sacrée Infirmerie. En ce temps là on ne parlais pas de capitale mais de Couvent, ni d'ordre de Malte mais d'ordre de Saint-Jean de Jérusalem expulsé de Malte en 1798. L'ordre de Malte date officiellement de 1961 et à cette date La Valette était la capitale de la colonie britannique de Malte depuis 1800. La capitale de l'ordre souverain de Malte est la Villa Magistrale à Rome.
Cordialement --Skorba (d) 7 août 2013 à 16:14 (CEST)

Cervantès et Francesco Racanelli[modifier le code]

Bonjour Euphonie,

Merci de ton petit message. Pour ne pas me disperser, j'évite de contribuer sur la WP:es, même si j'en maîtrise convenablement la langue. J'aurais volontiers fait une exception pour t'être agréable, mais la lecture du sujet et son caractère conflictuel ont tendance à me repousser… Je suis navré de décliner mais je veux bien, à l'occasion, me rattraper sur un sujet qui m'intéresse plus. Bien à toi — t a r u s¡Dímelo! 18 août 2013 à 17:22 (CEST)

Merci[modifier le code]

Bonjour, Vous ne pouvez pas savoir à quel point ce message me touche ! Mille merci - Bonne journée -- Lomita (discuter) 30 septembre 2013 à 08:18 (CEST)

Merci[modifier le code]

Je savais qu'en mettant cette référence, il y aurait moins une personne pour contester, pourtant elle n'a rien de falsifiée, merci et bises--Françoise Maîtresse (discuter) 3 octobre 2013 à 09:26 (CEST)

Algérie française[modifier le code]

Bonjour de nouveau Euphonie. Je fais, encore une fois, un bref passage, cette fois-ci par ta pdd, car il me semble nécessaire d'éclaircir la position que je soutiens. Je ne conteste pas l'existence de l'expression « Algérie française ». Moi-même je l'utilise quand nécessaire, en renommant par exemple l'article Appelé du contingent en Algérie en Appelé du contingent en Algérie française. Le risque de confusion entre l'Algérie coloniale et l'Algérie indépendante est évident. C'est dans cette optique également que cet ouvrage de Jean-François Guilhaume s'intitule Les mythes fondateurs de l'Algérie française et non pas Les mythes fondateurs de l'Algérie : le risque de confusion est tout aussi évident. La totalité des auteurs académiques et la quasi totalité des autres auteurs suivent ce fonctionnement, sauf ici sur Wikipédia, où l'on cherche à se distinguer, en dépit des sources et du bon sens, en transmutant l'expression « Algérie française » en nom officiel du territoire algérien, alors que ce territoire n'a jamais eu d'autre nom qu'Algérie, utilisé tel quel par la littérature de qualité. J'espère ne pas t'avoir ennuyé. Cordialement. --Indif (d) 31 octobre 2013 à 14:37 (CET)

Salut Indif ! Heureux de te retrouver ! Non seulement tu ne m’ennuies pas mais je suis de surcroît particulièrement touché par le soin que tu as spontanément accepté de consacrer à répondre en détails à l’une des questions originellement posées. Grâce à tes diligentes explications, je comprends désormais mieux de quoi il en ressort face aux ubiquités nominativement concernées. Ma curiosité avait implicitement été piquée eu égard à ma modeste collaboration de jadis dans le cadre de cet article. C’est pourquoi il m’importait de clarifier les tenants et aboutissants de l’équation en cours. C’est désormais chose faite et je t’en sais gré. Merci à toi ! Bien amicalement ! — euphonie 31 octobre 2013 à 20:58 (CET) / 27 novembre 2013 à 04:56 (CET)
Que penses-tu de ces deux sources ? :
Amicalement !
euphonie
26 novembre 2013 à 20:16 / 21:00 (CET)
Mise à jour : 27 novembre 2013 à 04:56 (CET)
Bonsoir Euphonie. C'est en effectuant cette mise à jour de liens après ce renommage que je tombe sur ta réponse ! C'est étonnant que je n'ai pas reçu de notification alors que tu m'y as expressément mentionné... Un bug de MediaWiki ?
En tout état de cause, je regarde les réfs. que tu as trouvé et je reviens vers toi. Amitiés. --Indif (d) 1 décembre 2013 à 22:35 (CET)
Bonne pioche pour la seconde sources, disponible en ligne dans son intégralité : http://colloque-algerie.ens-lyon.fr/rubrique.php3?id_rubrique=67
Par contre, j'ai fait chou blanc pour la première source : je ne la trouve pour l'instant nulle part dans les différents catalogues en ligne : Centre culturel algérien, Bulac, Bnf, bibliothèques parisiennes (de prêt et spécialisées). Peut-être à l'IMA ? Mais il faudra que je fasse vite, son site internet annonçant une prochaine fermeture pour travaux de rénovation et de modernisation... je continue mes recherches. --Indif (d) 1 décembre 2013 à 23:51 (CET)

France Culture[modifier le code]

Coucou cher Euphonie je suis repassée sur France Culture deux fois, j'ai mis les sources sur ma page et celle de Jean Streff mais je ne suis pas douée comme vous pour respecter la syntaxe wikipédienne, un petit coup de main? J'ai aussi été invitée au sujet des femmes fatales[52] , un très court passage en ce qui me concerne, mais qui a son importance en tous cas merci pour votre précieuse aide, amicalement--Françoise Maîtresse (discuter) 20 novembre 2013 à 13:46 (CET)

Merci bises--Françoise Maîtresse (discuter) 21 novembre 2013 à 16:08 (CET)

Collaboration de Juifs en Biélorussie[modifier le code]

Merci pour votre contribution à la discussion. Je vois intérêt pour le sujet et je vous signale que j'ai ajouté des remarques provenant de l'article sur la Collaboration biélorusse pendant la Seconde Guerre mondiale ( paragraphe concernant le Juifs). Cela ne rend pas le problème du titre plus simple ...que du contraire. CordialementMortier.Daniel (discuter) 2 décembre 2013 à 11:07 (CET)

Attitude des juifs...[modifier le code]

Bonjour

Ce matin vous proposiez "pactisation" des juifs. Pourquoi ne pas choisir un terme plus neutre dans le titre. Un titre dans lequel on ne veut pas donner une réponse mais poser une question. C'est un questionnement et il durera plus longtemps que les "mille ans" du Reich qui n'ont duré que 12 ans ! Dans l'article sur la Biélorussie, j'avais repris le terme "attitude des juifs" ; on pourrait ajouter : face au nazis et aux soviétiques. Les autres termes utilisés dans le titre donnent déjà l'idée finale, la conclusion : ils ont pactisé, ils ont collaboré etc... cela suppose une démonstration que vous ne pourrez jamais faire définitivement.

Alors qu'avec "attitude" on ne connaît pas la réponse. Un titre ne doit pas nécessairement indiquer la conclusion.

Voir : sous la direction de Jean Charles Szurek et Annette Wiviorka, Juifs et Polonais 1939-2008, Albin Michel, Histoire, 90782226 187055, page 95 à 108 : Le début de la Seconde Guerre mondiale dans le témoignage de réfugiés juifs (Biezency) des confins de l'est de la Pologne Kresy.

On y décrit la région où les réfugiés arrivent en masse de la Pologne quand les soviétiques occupent le territoire de la Biélorussie occidentale en accord avec les Allemands en fin septembre 1939 et les mois qui suivent.

Les juifs fuient les allemands pour trouver protection chez les Soviétiques. Ceux ci leur accordent la nationalité et leur permettent de passer. Puis quant l'afflux devient excessif est créée une commission germano-russe pour décider comment régler les problèmes liés à cet afflux et il est signalé dans ces lignes que certains dans la région de Brest retournent vers la Pologne. L'afflux se tarit. Les Juifs adoptent une attitude parce qu'ils ont une certaine marge de manœuvre. Enfin celle de réfugiés : ils peuvent rentrer en Pologne occupée par les nazis ou rester en Pologne occupée par les Soviétiques.

En tout cas ils ne sont pas comme sur les quais des camps de la mort. Il reste une fuite possible et ils fuient.

Il me semble que c'est un des rares moments de la période nazie où ils leur est possible de prendre une attitude.

J'allais écrire de faire un choix .

Je n'indique rien sur la page puisque vous vous chargez de rassembler les idées.

En incluant ce bref épisode de la Pologne occidentale occupée, je ne veux pas disperser mais montrer l'attitude des Juifs à la même époque dans un contexte où il y a trois intervenants : eux-mêmes, la nazis et les soviets. Tout change et c'est très important de voir ce que font les Juifs dans ce cas.

Par contre la période qui suit en juin 1941 ne doit pas être traitée séparément puisqu'il s'agit alors de ghettos comme en Pologne dès que les Allemands reprennent aux russes ce qu'ils leur avaient donné.

Si l'idée vous paraît intéressante je puis poursuivre l'examen de l'article qui cite Jan T Gros de l'Univ. de Pinceton et qui est le premier a remettre en question la thèse de la trahison de la Pologne par les Juifs.

Je ne veux pas débuter une fuite en avant vers les problèmes polono-juifs pour échapper aux autres et il faut même, à mon avis, éviter tout à fait cet aspect.

Bonne soirée Mortier.Daniel (discuter) 5 décembre 2013 à 00:02 (CET)

Bonjour Mortier.Daniel ! Merci pour votre message ! Effectivement, j’ai essayé tant bien que mal de nous sortir de l’ornière que semblerait représenter la perspective relative à une formulation plus ou moins définitive et dont le corollaire pourrait miraculeusement emporter un aval unanime. Il semblerait que j’aie plus ou moins fait chou blanc dans cette mission. En effet, à force de m’engoncer pour ne pas dire « m’engluer » dans diverses facettes substantives — « implication », « coopération », « collusion », « cooptation », « pactisation », « collaborationnisme », « collabos » et que sais-je encore ... —, je n’ai, au final, réussi qu’à complexifier encore davantage la donne alors que j’espérais pourtant semer un ferment lexical auquel aurait pu échoir une germination prioritaire... que nenni ! Il va donc de soi que je suis naturellement preneur de tout autre proposition susceptible de combler les attentes. Vous suggérez le mot « attitude » : oui, pourquoi pas... mais cela suffira-t-il à finaliser un acquiescement global ? je ne sais pas et, pour tout vous dire, je n’ose guère plus me livrer à la dissémination de nouvelles graines sur la PdD dédiée, vu que les tentatives précédentes n’ont guère porté les fruits escomptés... d’où mon positionnement relativement neutre et partiellement en retrait dans ce débat ; de plus, je dois humblement avouer compter essentiellement sur mes camarades pour réussir à structurer un titre aussi satisfaisant que possible, attendu que je n’ai pas encore réussi moi-même à élaborer une formule magique qui nourrisse pleinement mes espérances. Quant à votre proposition consistant à poursuivre l’examen de l’article qui cite Jan Tomasz Gross, cela me paraît une excellente idée, en espérant que l’ensemble de nos partenaires rédactionnels vous suivront, d’autant que l’entièreté ce que vous avez écrit et avez magistralement réussi à compiler sur le sujet suscite mon intérêt accru. Last but not least, vous avez procédé avec une prudence, une réserve, une sagesse et une ouverture d’esprit qui vous honorent : félicitations ! Bien cordialement à vous et bravo pour votre investissement dans ce travail d’envergure ! — euphonie 5 décembre 2013 à 07:50 / 08:00 / 08:02 / 11:19 / 11:22 (CET)
Merci pour ton indispensable correction. Le début d'une collaboration? Cordialement. Couthon (discuter) 14 décembre 2013 à 11:05 (CET)
Mais de rien, Couthon ! It’s my pleasure. — euphonie 14 décembre 2013 à 11:36 (CET)
Bonsoir Euphonie. Je vois que vous complétez sans désemparer la biblio de cet article dont il est plus que probable qu'il est voué à la suppression. Puis-je vous demander dans quel autre article souhaiteriez-vous la transférer, dans cette hypothèse ? Très cordialement MLL (discuter) 17 décembre 2013 à 22:28 (CET)
Bonjour MLL ! Votre question m’honore. Mettre à bien plaire l’intégralité de cette bibliographie à la disposition des contributeurs qui pourront en faire l’usage qui conviendrait le mieux, tel est mon vœu. Quant au choix des articles bénéficiaires, je m’en remets à votre auguste compétence pour procéder à la répartition qui vous paraîtrait la plus idéalement adaptée. Merci de votre confiance ! Cordialement ! — euphonie 22 décembre 2013 à 16:48 / 16:50 (CET)

Aide[modifier le code]

Bonsoir Euphonie, je souhaiterais recopier dans l'article Judenräte les informations sur ce sujet se trouvant dans l'article "compromission", mais j'ai besoin de votre aide pour conserver votre travail de mise en forme, référence et notes. Si vous acceptez les éléments du texte ca recopier sont ceux-ci :

  • 1Alors que plusieurs Judenräte ont été accusés parfois de collaboration par les organisations clandestines tenantes d'une résistance frontale13 ou par des auteurs tels que Hannah Arendt qui a estimé que les Judenräte étaient « un exemple de ce que fut la collaboration de Juifs », le qualificatif est unanimement jugé comme « très controversé et sensible13 » ou l'un des « points les plus délicats » : « [...] des réflexions comme celles de Hannah Arendt se sont heurtées à des tirs de barrage d'une extrême violence. Parmi les points les plus délicats : la question de la « passivité » juive, celle de la collaboration juiveH 3,H 12 (collaboration de la corde et du pendu), [...], celle de la « banalité du malH 13 » enfin, que H. Arendt opposait à la diabolisation d'Eichmann et de ses maîtres. Ce sont là des vrais problèmes soulevés par l'écriture de l'histoireH 14 ».
  • Le terme de « collaboration » concernant les Judenräte n'est toutefois pas repris à son compte par le « United States Holocaust Memorial Museum » qui fait état des « dilemmes insoutenables » auxquels ceux-ci étaient soumis, et met l'accent sur les apports de ces mêmes Conseils : « On oublie souvent dans les débats sur la responsabilité des conseils juifs et de la police juive, les efforts que de nombreux membres et officiels des conseils juifs firent dans le cadre de leurs fonctions pour fournir de la nourriture, des services sociaux, économiques et culturels dans les conditions brutales et difficiles des ghettos. ». De même, le Mémorial de Yad Vashem souligne le caractère controversé des accusations d'Hannah Arendt contre les communautés juives d'Europe formulées dans son livre Eichmann à Jerusalem14. Plus récemment, en 2013, deux films sont parus sur ce sujet :
  • 1.Le Dernier des injustes, un film documentaire de Claude Lanzmann, interviewant Benjamin Murmelstein, le dernier Président du Conseil Juif du ghetto de Theresienstadt.
  • 2.Hannah Arendt15, une fiction biographique consacrée à la polémique ayant entouré la parution du livre « Eichmann à JérusalemH 13 ».
  • L'historienne Annette Wieviorka a récusé à cette occasion le qualificatif de « collaboration » : « Parler de collaborateurs pour les conseils juifs me paraît inadéquatH 3 » ; et « la rébellion des conseils juifs était impossible16 ».
  • Au chapitre intitulé « Figures explicites ou ambiguës de collaborateurs et de bourreaux » figurant dans une thèse de doctorat rendue en juin 2008 et conduite notamment sous la direction de Jean El Gammal, Pascal Ory, Freddy Raphaël et Annette WieviorkaH 3, Jean-Sébastien Noël et Didier Francfort décrivent l'équation comme suit :
  • « D'un point de vue historiographique, la question des administrations juives dans les ghettos — et en particulier des Judenräte — fait l'objet d'une très importante littérature. Les enjeux de compréhension du phénomène et de sa définition renvoyaient à l'épineuse question de la collaboration juiveH 3,H 12, mise en débat de manière retentissante par Hannah Arendt dans « Eichmann à Jérusalem : essai sur la banalité du malH 13 ». Raoul Hilberg a démontré et établi que ces conseils étaient un outil mis en place par l'administration nazie. Isaiah Trunk, dans son ouvrage de référence « Judenrat: the Jewish councils in Eastern Europe under Nazi occupationtH 19 », consacré aux conseils juifs d'Europe orientale (Pologne, Lituanie, Lettonie, URSS), met quant à lui en évidence le caractère paradoxal de leur rôle vis-à-vis des populations juives et de leur fonction au sein de l'administration nazie. Les chercheurs ont par ailleurs montré que leur établissement ne répondait pas d'une décision centrale de Berlin, mais bien du fruit des réflexions des membres d'échelons inférieurs impliqués dans la mise en œuvre de la politique relative aux JuifsH 5. »

Je pense que ces éléments pourraient être insérés au bas de la section : Critique de l'action des Judenrats.
Étant donné que j'ai souvent eu l'occasion de vous lire et d’apprécier la qualité de votre travail de mise en forme et votre remarquable investissement afin d’améliorer les articles, je ne doute pas que vous accepterez ma demande. Bien entendu si cette initiative serait chronophage pour vous ou qu'elle ne vous conviendrait pas, je le comprendrais tout à fait et cela ne me posera aucun problème ni altèrera de quelque manière que ce soit mon jugement sur votre contribution à WP. Je me permets cependant d'anticiper et de vous remercier d'avance, cordialement, David 5772 (discuter) 10 décembre 2013 à 20:34 (CET)

Bonjour David 5772 ! Merci pour votre charmant message agrémenté de la touchante confiance dont vous m’honorez. C’est avec plaisir que j’ai procédé au transfert technique, tel qu’aimablement requis par votre plume affable. J’espère avoir réussi à accomplir cette manœuvre quelque peu complexe avec suffisamment de dextérité pour répondre à l’exaucement conforme de votre souhait. Je vous confie le bon soin de bien vouloir vérifier si le résultat vous convient. En vous souhaitant une lumineuse journée. Bien à vous et cordialement ! — euphonie 11 décembre 2013 à 02:48 (CET)
Bonsoir Euphonie,
Je suis désolé, je découvre à l'instant cette demande, qui pose un problème de fond : cette section a été jugée justifiée dans l'article initial selon la discussion en PDD. La demande de David, va à l'encontre de ce consensus, et devrait conduire, en raison d'un véritable doublon, à sa suppression sur l'article d'origine, où il avait pourtant sa place. Place d'autant plus ad hoc que, comme je l'ai exprimé dans la PàS de suppression, le terme de collaboration ne concernait pas uniquement les Judenräte, mais aussi les Conseils des Aînés, et a minima la Kultusgeneinde. D'autre part, si une scission était validée, il y aurait la question des historiques à gérer. Bref, je me demande si votre bonne foi n'a pas été prise en défaut sur ce coup-là. Est-il envisageable que vous vous auto-revertiez, le temps au moins qu'une décision s'inverse sur la nécessité ou pas de cette section ? En étant désolé du temps passé induit par la demande actuellement inopportune ci-dessus. Cordialement, Tibauty (discuter) 11 décembre 2013 à 03:52 (CET)
Bonjour Tibauty ! Aucun problème pour l’auto-reversion en attendant l’élaboration d’une décision communautaire face à la perspective d’une éventuelle imbrication subsidiaire. Effectivement, je n’avais pas saisi qu’un aval n’avait pas encore été officiellement entériné à cet égard, d’où le hiatus. Pour ce qui eût relevé de la gestion des historiques afférents aux contributions parallèlement associées, j’avais pris soin de placer expressément à cet effet le bandeau idoine affilié à toute scission fragmentaire ou « téléportation » segmentaire ; ledit bandeau avait été inséré en bas de page. Ainsi, un simple clic apposé sur le lien associé redirigeait lestement le lecteur vers la liste des auteurs ayant originellement participé à la rédaction première avant son importation subséquente dans le viatique d’un autre corpus chapitral. Évidemment, l’hypertextualité qui en découlerait deviendrait aussitôt caduque au cas où l’article serait voué à une imprévisible suppression. En effet, cette ultime action entrainerait de facto la disparition intégrale de la chronologie transversale avec, pour effet iatrogène, l’impossibilité résiduelle d’en consulter la nature des crédits substantiels qui auraient jadis apporté leur pierre d’achoppement à la rédaction évincée. Merci pour vos contributions et votre fructueuse collaboration ! Bien à vous ! — euphonie 11 décembre 2013 à 04:44 / 04:52 (CET)
Bonjour Euphonie, il n'est pas inutile de vous remercier à nouveau, au contraire votre travail sera très précieux pour cet article puisqu'il est l'article principal sur le sujet. Les éléments provenant d'un article connexe que vous avez eu la gentillesse d'y insérer comme je vous en avait fait la demande l'enrichiront, ce qui est le but des contributions de beaucoup sur WP.Cordialement, David 5772 (discuter) 11 décembre 2013 à 11:44 (CET)

Steiner[modifier le code]

En ajoutant à la bibliographie de cet essai d'article mal délimité et précipité un ouvrage tel que celui de Steiner, qui a trait à tout autre chose (le sentiment des descendants, pour le dire rapidement, et non le témoignage des concernés), vous n'aidez vraiment pas à traiter la question de manière rigoureuse et réfléchie, en connaissance de cause et de la bibliographie réelle. Vous allez plutôt à la pêche au hasard d'une culture du sujet qui s'improvise au fil de vos contributions. Ce n'est pas une bonne idée. --OlsenCrave (discuter) 16 décembre 2013 à 11:03 (CET)

Votre avis est assurément éclairé et respectable. Toutefois, l’idée d’insérer cet ouvrage ou même d’y faire référence ne vient pas de moi : cf. historique de l'article dont, notamment → cette contribution et → celle-ci. Je n’ai donc fait que compléter les informations bibliographiques (crédit d’auteur, références BnF, etc.). Compte tenu de ce qui précède, je vous invite à contacter le contributeur qui a procédé à l’ajout d’origine afin de pouvoir débattre avec lui de l’opportunité ou non de cet apport. — euphonie 16 décembre 2013 à 11:44 (CET)
J'ai non seulement ajouté Steiner dans cette biblio, mais mentionné son nom dans l'intro en complément à celui de Hannah Arendt, pour rappeler l'ancienneté des controverses sur la prétendue passivité des Juifs devant la Shoah. MLL (discuter) 16 décembre 2013 à 14:52 (CET)

RA[modifier le code]

Bonjour, suite à un conflit d'édition, j'ai annulé votre dernière contribution en RA. Après réflexion, il m'a semblé préférable de ne pas réintégrer votre hypothèse, dont, je vous remercie, dans la mesure où elle n'était pas fondée. Cordialement, Tibauty (discuter) 16 décembre 2013 à 21:56 (CET)

Bonjour Tibauty ! Merci pour votre message ! Aucun problème pour la subrogation, vous avez bien fait. Bonne chance et bien à vous ! Cordialement ! — euphonie 16 décembre 2013 à 22:14 / 22:16 (CET)

Une étoile pour toi ![modifier le code]

Récompense Pour ton souci constant de maintenir un environnement éditorial accueillant et collégial.
Cordialement, — Racconish D 19 décembre 2013 à 09:50 (CET)

Merci, bienveillant ami ! Ton message me touche. — euphonie 22 décembre 2013 à 16:54 (CET)

A. Wieviorka[modifier le code]

Bonjour. Désolé pour mon erreur par rapport à votre intervention personnelle afin d'inclure le titre "Nouvelles perspectives sur la Shoah" dans l'article "attitude...". Merci pour votre participation si active. Cordialement Mortier.Daniel (discuter) 27 décembre 2013 à 16:51 (CET)

Bonjour Mortier.Daniel ! Rassurez-vous, il n’y a aucun problème, vous êtes tout excusé. En effet, la bibliographie s’affichant comme relativement abondante et le titre concerné ayant parfois changé de positionnement chronologique, il est compréhensible que la discrétion de son inclusion l’ait subrepticement rendu plus difficilement repérable dans la masse d’informations contiguës. Bien à vous ! Cordialement ! — euphonie 27 décembre 2013 à 22:14 (CET)

pour info[modifier le code]

Bonjour,

pour info. J'aurais aimé ne pas avoir à le faire, mais je pense que la place occupée par Couthon dans l'encyclopédie lui crée certes des droits (pas tous les droits), mais aussi un devoir d'exemplarité.

Cordialement et bonne année.

--Le Conteur (discuter) 1 janvier 2014 à 07:30 (CET)

Bonsoir, je viens de prendre connaissance de votre post sur la RA relative à l'attitude de Couthon... Je vous remercie d'apporter votre témoignage à cette page pénible. Avec ce genre de personnage (j'ai déjà eu affaire à ce genre de comportement alors que je contribuais sous IP), il n'y a qu'une seule réplique possible, la RA, quitte à paraître procédurier. En effet il n'y a rien à attendre d'un contributeur comme cela : absence de dialogue, incapacité à se remettre en cause (comme l'atteste sa réaction à la RA qui a entraîné son départ de wp), certitude de sa valeur (qui est réelle), mépris de ses contradicteurs et ton professoral (je sais de quoi je parle), auxquels s'ajoutent cette « réduction de voilure », qui se déroule au moment où un admin n'a pas estimé devoir lui donner raison, et qui se révèle assez éclairante sur le personnage... Cordialement. --Le Conteur (discuter) 1 janvier 2014 à 21:21 (CET)

Vœux[modifier le code]

Herzliche Neujahrsgrüße.jpg Bonne année 2014 !
Hello Euphonie, je te remercie de tes vœux
et te souhaite à mon tour une bonne année
et beaucoup de belles contributions !
Cordialement,
— 
Racconish D 1 janvier 2014 à 13:52 (CET)
Bonjour Euphonie. Je te remercie sincèrement de tes bons vœux et de ton soutien. Je te souhaite le meilleur pour cette année 2014. Bien cordialement — t a r u s¡Dímelo! 1 janvier 2014 à 16:23 (CET)

Unforgettable[modifier le code]

Bien chère Celette,

Nous nous sommes peu croisés cette année, mais ton souvenir et ta présence restent toujours aussi ancrés en mon être. Je souhaite que cette ère nouvelle te soit encore plus propice que la précédente, que tes bonheurs soient magnifiés, que tes chagrins soient apaisés, que tes peines trouvent la consolation et le réconfort, que ton cœur soit honoré, que tu soies reconnue à ta juste valeur, que ta santé demeure prospère … en un mot : que tu sois heureuse.

Bien à toi !

Ton fan de toujours : — euphonie bréviaire 1 janvier 2014 à 01:26 (CET)

Cher Euphonie, tout va tellement bien que je ne pourrais pas souhaiter que ça change. En tout cas, même si nous nous sommes peu croisés, je te souhaite une excellente année, et une bonne santé ! Amicalement, Celette (discuter) 2 janvier 2014 à 02:35 (CET)

Bonne Année[modifier le code]

Tous mes vœux pour la nouvelle année pour vous et ceux que vous aimez et merci pour votre bienveillance cordialement--Françoise Maîtresse (discuter) 2 janvier 2014 à 09:08 (CET) ┌─────────────────────────────────────────────────┘

Bonjour, Françoise Maîtresse !

La télépathie a dû guider nos plumes car j’étais justement en train de vous rédiger un message. Sourire

Synchronicité unifiant les égrégores en déduirait peut-être feu Carl Gustav Jung.

Fasse le ciel que cet an nouveau constitue l’étape charnière de votre démarche évolutive visant à l’accomplissement spirituel ! Puissent les anges, dussent-ils exister, vous chérir comme un être à part au sein du calice suprême sanctifié par l’éternité ecclésiastique !

Vœux de félicité, de paix et d’amour !

God bless you!

Affectueusement !

euphonie
2 janvier 2014 à 09:42 (CET)

C'est trop un grand merci quand même bises--Françoise Maîtresse (discuter) 2 janvier 2014 à 12:41 (CET)

A un Modèle incomparable ![modifier le code]

Bonjour, Euphonie,

Oui, il s'agit bien de vous, Euphonie, car même si j'étudiais encore pendant toute l'année 2014 (ainsi que durant la totalité du XXIe siècle et le suivant) -année 2014 que je vous souhaite, avec une sincérité dont nul ne peut douter, sublime sur tous les plans sans oublier un seul de ses 365 jours les plus merveilleux du monde-, jamais je n'oserais espérer atteindre un tel niveau de Connaissance et de Bonté !

Amicalement. Auroraméthyste [Courtoisement] 2 janvier 2014 à 11:23 (CET)

Cryptique...[modifier le code]

Salut Euphonie,

J'ai un doute ! Même si tu t'es trompé dans les deux cas, faisais-tu référence, dans tes allusions cryptiques, à 2-3 ou à ED (je penchais pour la première solution, initialement, mais…) ? Bien cordialement — t a r u s¡Dímelo! 2 janvier 2014 à 15:28 (CET)

Notez le passage de « ahurie » à « planté » Clin d'œil. Cordialement, — Racconish D 2 janvier 2014 à 15:45 (CET)
Salut t a r u s ! Le style étant reconnaissable entre mille, illustrant une personnalité hors du commun, particulièrement dense, investie et pour le moins « unique », il m’est apparu et m’apparaît toujours comme quasiment indubitable que l’ultime hypothèse — féminine — que tu ébauches pourrait de loin s’avérer la plus probante. C’est en me basant sur plusieurs « signatures lexicales » typiques, accompagnées d’idiosyncrasies convergentes, que je me suis risqué à faire part de cette présomption... avec néanmoins les précautions d’usage « cryptées » qu’indique la formulation de ton titre. En outre, chaque fois qu’il y avait tentative de justification, les indices concordaient, se renforçaient, étayant la teneur d’une première impression déjà peu fugace au départ. D’après ce que je crois comprendre, notre ami supra en arrive aux mêmes conclusions. Amicalement ! — euphonie 2 janvier 2014 à 17:10 (CET)
Tout à fait. La référence à HAL me paraît symptomatique. Cordialement, — Racconish D 2 janvier 2014 à 17:46 (CET)

Détournement ?[modifier le code]

Bonjour et bonne année ; je faisais référence non à ces ajouts dans l'article, mais à la discussion en PàS avec OlsenCrave concernant la citation se terminant par "avec une brutalité qui choquait même les Nazis", discussion à l'issue de laquelle, me semble-t-il, vous n'aviez pas jugé bon de répondre à son dilemme (il doit y avoir un autre nom pour ces questions du type "avez-vous cessé de battre votre femme?", mais je ne le retrouve pas) vous sommant de choisir entre falsification et lecture à la va-vite. Mais tout cela est désormais de peu d'importance, et je m'étonne que vous preniez la peine de lire toutes les parenthèses parfois approximatives dont je parsème ces échanges avec Claude... Cordialement--Dfeldmann (discuter) 3 janvier 2014 à 23:52 (CET)

Bonjour Dfeldmann ! Merci pour votre message ! Effectivement, j’avais délibérément choisi de ne pas poursuivre le dialogue dans les circonstance que vous citez, quitte à laisser gésir toute extrapolation oiseuse dans le néant ; je me suis d’ailleurs d’autant moins senti enclin à me justifier que l’antithèse circonstanciée avait déjà été suffisamment décryptée par le menu détail pour qu’il ne faille plus procéder à une nouvelle injection : il suffisait de se référer à mes interventions précédentes, tant sur cette page que via d’autres inclusions associées ailleurs où toutes les réponses exhaustives figuraient déjà en long en large pour qui se donnerait la peine de les lire attentivement — et — complètement. D’où un basta de principe ... au moins jusqu’à restauration d’un semblant de convivialité. Je vous ai contacté avant tout parce que j’ai foi en votre probité et votre ouverture au dialogue serein. C’est d’ailleurs ce sur quoi a reposé l’essentiel de mon « épître » à votre aimable intention. En vous souhaitant à mon tour une année plénifiante et salutaire, ponctuée de joies et de bonheurs renouvelés, je vous prie de croire, cher Dfeldmann, en l’expression de mes sentiments déférents. Bien à vous ! — euphonie 4 janvier 2014 à 01:46 (CET)

Vœux[modifier le code]

C'est toujours un immense plaisir de recevoir tes vœux et lire tes mots, empreints de cette poésie que seuls ceux qui maîtrisent pleinement la langue française ont. Je te souhaite également une excellente année et ne saurais en dire plus, parce que toi seul sait mieux que quiconque ce que tu veux qu'elle t'apporte. – Amicalement – Rachimbourg (✎ Doléances) 7 janvier 2014 à 12:51 (CET)

Vœux tardifs[modifier le code]

Bonjour Euphonie. Comme tu le sais peut-être, je suis quelque peu jaloux de ta prose et comme le dit Rachimbourg en supplément « empreints de cette poésie que seuls ceux qui maîtrisent pleinement la langue française ont ». Mais la jalousie ne sert à rien. Seule est importante à mon sens l'amélioration de « soi-même » qui peut avoir un impact très positif et simple autour de « soi-même ». Bien entendu, je te présente mes meilleurs vœux de santé (fondamentaux) et de bonheur. Sourire Amicalement, GLec (discuter) 8 janvier 2014 à 10:57 (CET)

Bonjour GLec !
Une page se tourne, une nouvelle s’ouvre ... ainsi va « the book of life », comme l’exprime le deuxième couplet d’une chanson de Don McLean, « And I love you so », interprétée par Dame Shirley Bassey via une → première mouture dépouillée enregistrée en 1972 : « The book of life is brief, and once a page is read, all but love is dead, that is my belief »
Quand bien même le livre de la vie s’abrégerait au détour
D’une page fragmentaire qui en conclurait le parcours
Dont le bréviaire élégiaque s’égrènerait d’heure en heure
Un émoi primordial subsisterait néanmoins rivé au cœur
Tel un sacramental, survivant pérenne qui jamais ne meurt
Son éclat aveuglant surgit, resplendissant : il demeure
Ancré, béatifié en l’éternel et incontournable carrefour
D’un parfum nominal et magistral appelé amour
Heureuse année à toi : puisse-t-elle t’apporter un florilège de joies innombrables, paix de l’esprit, sérénité et félicité intérieures !
Amicalement ! — euphonie 24 janvier 2014 à 06:54 (CET)

Amir[modifier le code]

Je n'ai pas votre lyrisme mais la prestation d'Amir m'a beaucoup plu et je pense que, son charme aidant, il peut aller très loin dans cette compétition. Par ailleurs, compte tenu de votre intérêt pour "Invisalign", je me demande si vous ne partagez pas avec lui la profession de dentiste. Agréablement surpris par votre message, je vous adresse mes meilleurs compliments. MLL (discuter) 21 janvier 2014 à 23:29 (CET)

Je m'avise qu' Euphonie veut dire "belle voix". Dentiste et belle voix, je comprends votre enthousiasme ! MLL (discuter) 22 janvier 2014 à 08:26 (CET)

Jeetkido[modifier le code]

Un nouveau contributeur Stabilosofiane dont le comportement coopératif tranche étonnamment avec nos précédents interlocuteurs semble prêt à démontrer que si le jeetkido français reste encore une activité confidentielle, il s'agit bien d'une discipline mondialement reconnue. Son travail commence à porter ses fruits. Compte-tenu de la difficulté de recréer un article supprimé, il serait peut-être judicieux d'accorder à celui-ci un nouveau sursis. Peux-tu jeter un œil sur l'état actuel de l'article ? Merci et bonne soirée.--Claude PIARD (discuter) 26 janvier 2014 à 21:11 (CET)

Les articles Vo lac hong et Jeetkïdo-kaïkan sont proposés à la fusion[modifier le code]

Proposition de fusion en cours.

La discussion a lieu sur la page Wikipédia:Pages à fusionner#Vo lac hong et Jeetkïdo-kaïkan. La procédure de fusion est consultable sur Wikipédia:Pages à fusionner.

Claude PIARD (discuter) 1 février 2014 à 19:04 (CET)--Claude PIARD (discuter) 1 février 2014 à 19:04 (CET)

Vo lac hong[modifier le code]

La demande de suppression à laquelle tu as souscrit - et je le comprends parfaitement compte-tenu de l'état de l'article - se situe dans un climat délétère de réglement de compte entre diverses écoles d'arts martiaux. Afin de "pacifier" les débats j'ai donc proposé une fusion des deux articles. Depuis deux experts extérieurs à cette discipline qui estiment qu'elle est représentative d'un courant réel et que l'article mériterait d'être conservé comme tel ont apporté quelques sources et précisions qui font que l'article a déjà meilleure allure. Peux-tu y jeter un coup d'œil pour avis ? Bon dimanche.--Claude PIARD (discuter) 2 février 2014 à 09:25 (CET)

Merci pour cette intervention[modifier le code]

bises--Françoise Maîtresse (discuter) 6 février 2014 à 08:15 (CET)

Help ![modifier le code]

Bonjour Euphonie,
C'est par ...
Bonne journée,
Mike Coppolano (discuter) 2 avril 2014 à 16:36 (CEST)

Remerciements[modifier le code]

Bonjour,

Je vous remercie de votre initiative, à laquelle j'ai commencé à fournir des éléments de réponses, tout d'abord sur la page de labellisation, ensuite sur la PDD de l'article. On verra bien, au vu des réponses que j'apporte, où se situent les dérapages...

Cordialement.

--Le Conteur (discuter) 5 avril 2014 à 16:56 (CEST)

finalement, je ne m'en tire pas trop mal. La grande scène du IV est-elle à envisager? Je ne le pense pas... Merci encore. Cordialement. --Le Conteur (discuter) 5 avril 2014 à 22:14 (CEST)

Impondérable informatique[modifier le code]

Chère Celette !

Il semblerait que ce modèle ne fonctionne pas toujours optimalement, du moins à ce que je crois comprendre d’un message formulé → ici. Ma question est donc la suivante : as-tu bien réceptionné la récente notification qui t’a été adressée via ce cegment ou alors l’information s'est-elle carrément perdue une nouvelle fois dans les méandres de la toile ? Le cas échéant, quel pourrait constituer le remède à cet impondérable inopiné ? Au plaisir de te lire ! Bien cordialement à toi ! — euphonie bréviaire 27 avril 2014 à 18:14 (CEST)

Bonsoir Euphonie, j'ai apparemment comme tout le monde reçu la notification au deuxième coup. Concernant cette PàS, je ne pourrais malheureusement me prononcer en raison de mon non-connaissance totale de cette dame et au vu des sources qui semblent être nombreuses. Mais si, comme tu l’as souligné, le problème était le ton trop promotionnel, il suffisait de mettre un bandeau {{pub}} pour que l'article soit purgé des mauvais éléments Sourire. Amicalement, Celette (discuter) 28 avril 2014 à 02:53 (CEST)

Translation request[modifier le code]

Hello! Would you like to translate this article in French? --S.M.Samee (discuter) 30 avril 2014 à 23:30 (CEST)

Bonsoir Euphonie[modifier le code]

Maintenant que la discussion parait close au sujet de l'article Élizabeth Vidal, je vais t'expliquer mes motivations à l'avoir écrit. Je connais personnellement Elizabeth pour m'être entretenu avec elle lors de sa prestation niçoise de 2012. C'est une fille très simple (je veux dire « qui ne la ramène pas ») malgré sa notoriété internationale. Sa modestie fait qu'elle a été évincée en France par Nathalie Dessay dont, personnellement, je n'aime pas la voix (elle donne trop l'impression de « forcer » et donc de crier). Elizabeth a contre elle une mauvaise diction.

Toujours est-il que je voulais la voir à l'émission de Ruquier. Elle y a parlé plus en enseignante qu'en cantatrice. C'était une erreur. Peu de gens connaissent suffisamment l'art du chant (mis à part les fans de Johnny qui a un talent certain mais ce n'est pas le même). A l'issue de l'émission, j'ai cherché à savoir son âge et, là, surprise§ Pas une ligne la concernant. Je me suis alors tourné vers le Wikipédia anglophone. J'ai découvert 2 lignes. Choqué, j'ai entrepris d'écrire une prose le plus vite possible car cette lacune était inadmissible pour une enfant du pays. Je suis bien conscient que l'article est léger mais il a au moins le mérite d'exister et la proposition de suppression m'a fait mal en tant qu'admirateur pour la voix d'abord et en tant que français ensuite. Je suis ravi de constater que la totalité des contributeurs a voté pour la conservation de l'article. J'espère que d'autres contributeurs apporteront à leur tour une pierre à l'édifice. Je tâcherai de convaincre Elizabeth de compléter elle-même l'article.

Alors pourquoi l'apparition chez Ruquier? Elizabeth a enregistré l'Opéra Impossible comme une leçon de chant (chant d'autant plus difficile que la musique est fondamentalement différente de celle originale). Elle est, en fait, venue à la demande de l'éditeur du CD qui voulait le promouvoir mais cela n'intéressait visiblement pas Elizabeth qui s'est empressée de le mettre, EN TOTALITE, sur Deezer et autres sites de musique en ligne. Je connais la difficulté de ce qu'elle a réalisé étant moi-même un modeste violoniste qui n'a jamais su tirer autre chose de l'instrument que le bruit d'un chat qui s'est fait coincer la queue dans une porte. Après 31 ans d'interruption, me voici à la retraite et... je reprend le violon depuis le début sous l'égide d'un professeur. Cette fois, j'ai des journées entières pour m'exercer. Ce que tu appelles un article promotionnel est, en fait celui d'un admirateur. Le même reproche m'a été fait lorsque j'ai pondu l'article sur Maria Callas. Mais j'étais amoureux d'elle.

Je suis étonné que personne n'ait essayé d'amender l'article que j'ai écrit sur une autre cantatrice qui était ignorée dans notre pays jusqu'à son apparition dans Wether aux côtés de Jonas Kaufmann à l'opéra Bastille. Elle fait son entrée au Met au début de l'année 2015. Je la connais personnellement car nos enfants respectifs jouaient ensemble. C'est nos échanges à bâtons rompus que je rapporte dans l'article de Wikipédia. Là aussi il n'y avait pas une ligne à son sujet.

Tu sais maintenant ce qui a motivé ma prose. Peu m'importe que l'article ait été retiré si quelqu'un de plus doué l'avait repris.

Amicalement wk (discuter) 4 mai 2014 à 01:45 (CEST)

Bonsoir, wk ! Merci pour ton gentil message ! Ton enthousiasme t’honore. Comme toi, je suis ravi que l’unanimité des intervenants se soit prononcée en faveur de la conservation. Comme tu as pu le lire, le but de cette démarche ne visait pas à supprimer la page mais essentiellement à requérir un avis consultatif préalable auprès de la communauté au regard des incontournables « critères de notoriétés » qui, sur wp en français, sont relativement stricts. Le fait que, dès les premiers votes, un aval positif a été émis — et que celui-ci s’est ensuite confirmé — a permis de conférer un nouvel élan rédactionnel à cette ébauche tout en octroyant le feu vert préparatoire à de futurs développements. Tu as d’ailleurs pu constater que, de mon côté, je me suis pas mal investi dans l’historique de l’article pour tenter autant que faire se peut d’en sourcer la substance ainsi que d’en compléter les informations structurelles. Pour ce faire, je me suis astreint à en assortir le contenu de références indépendantes et satellitaires, id est ne provenant si possible ni du curriculum vitæ de l’artiste ni de celui qui serait mis en ligne pas ses employeurs (théâtres, conservatoires), y préférant une conjugaison de regards critiques journalistiques « extérieurs » en sus d’éléments vérifiables au pluriel : cf. plus de détails en bas de cette section. Bravo pour tes efforts et le louable canevas que tu as tracé ! C’est à toi en premier lieu que revient le mérite que possède dorénavant cet article d’exister : en amoureux comme toi de la musique et de l’art lyrique, je ne puis que t’en savoir gré. Bien amicalement à toi et bon dimanche ! — euphonie 4 mai 2014 à 04:24 / 04:27 / 04:28 / 04:32 (CEST)
Notification wk : je t’invite également à prendre connaissance de ce nouvel article dont une partie de la teneur complète le précédent. Tes relectures, addenda et mises à jour y sont naturellement les bienvenus. Au plaisir de te lire ! Cordialement ! — euphonie 4 mai 2014 à 22:12 (CEST)

Demande de parrainage[modifier le code]

Bonjour - bonsoir -
Pour faire suite à notre précédent échange, me voilà ici. Facilement. Car, je me suis mise en mode bêta pour trouver la fameuse enveloppe, invisible, mais je me suis rendue ici sans difficulté aucune !!!
J'aimerais recevoir un accompagnement de base - peu exigeant car je suis plutôt débrouillarde - mais pointilleuse -
Je n'ai pas complété ma page personnelle car je ne suis pas encore branchée quant aux sujets qu'il me plairait de développer ou d'enrichir sur Wikipedia. Je suis plutôt éclectique. Je m'intéresse à la connaissance, la langue française, la logique, le bridge, les échecs, l'écriture, la recherche, etcétéra.
Merci de réfléchir à ma demande ! Marie --dr.mbl (discuter) 27 juin 2014 à 03:13 (CEST)

Aide références. Merci[modifier le code]

Euphonie, bonjour - Je m'égare continuellement dans ce labyrinthe wikipédien. J'espère être au bon endroit pour vous remercier de vos explications et références au sujet de la mise en page des sources à l'appui de mes dires. De plus, je réalise devoir être particulièrement ordonnée pour mettre en place mon propre système d'archivage à la maison. J'ai trois ordinateurs, dont un avec 2 écrans. Et malgré tout, j'ai l'impression de m'engloutir dans cet embrouillamini.

Tout cela pour dire à quel point j'apprécie votre soutien. Cordialement Utilisateur:dr.mbl le 27 juin 2014 14h20 heure du Québec

André Decelle[modifier le code]

Bonjour à toi, il y avait longtemps qu'on ne s'était croisés. J'ai vu que tu t'intéressais à l'article, et à des problèmes de sources. J'ai mis en bibliographie un titre qui sert de référence harvsp. Une autre référence utilise la même source (enfin, je pense ?), je voulais faire de même, mais cette source utilise un « lire en ligne » avec {{Google Livres|id=8yl2BbxqFY0C|page=286}} comme lien. Or je ne sais pas l'intégrer dans le modèle Ouvrage. Sais-tu faire ? Cordialement, Asram (discuter) 22 juillet 2014 à 02:32 (CEST)

Notification Asram Fait : je te laisse le soin de vérifier le tout et en peaufiner les diverses inclusions. Cordialement et bien à toi ! — euphonie 22 juillet 2014 à 03:30 / 03:38 (CEST)
Je regarderai ça demain, mais ça a fière allure en attendant. Asram (discuter) 22 juillet 2014 à 03:35 (CEST)
Bonjour. Peux-tu inclure l'actuelle note 14 dans les références Harvard ? Cordialement, Asram (discuter) 23 juillet 2014 à 02:34 (CEST)
Notification Asram Fait Cordialement ! — euphonie euphonie bréviaire 23 juillet 2014 à 03:06 (CEST)
(Re)merci ! Asram (discuter) 23 juillet 2014 à 03:08 (CEST)

Saint Louis[modifier le code]

Bonjour euphonie,
Il est vrai que je suis trop peu diplomate et particulièrement dans ce cas. Ici, ce qui m'a beaucoup embêté est que Mike Coppolano, depuis un petit différend, ne cesse de supprimer mes modifications sur différents articles, de supprimer mes messages sur les pages de discussion, etc, sans aucune raison. Je suis donc persuadé qu'ici, ses modifications, qui ressemblent à du vandalisme, sur un article dont je suis l'auteur et dont il ne s'était absolument jamais occupé avant sa série d'actes de vandalisme à mon encontre, ne sont autre qu'une attaque personnelle. En effet, à travers ses contributions, il insiste sur l'« antisémitisme » de Louis dont l'article, à travers les écrits de plusieurs historiens, explique qu'il n'en était absolument rien c'est donc non seulement diffamant mais aussi incohérent.

De plus, l'article sur Saint Louis était à l'état d'ébauche et dormait depuis longtemps , et c'est lorsque je décide de m'en occuper que chacun décide de venir y mettre son emprunte : lorsque les contributions sont bonnes, j'en suis très content mais lorsque les contributions sont mauvaises ou contestables et que je soupçonne du vandalisme, j'ai beaucoup de mal à le dire avec sympathie. Autrefois, l'article manquait de beaucoup d'informations, notamment sur l'antijudaïsme de Saint Louis et manquait encore plus de références fiables et pourtant cela ne gênait personne. Mais je ne dit pas cela pour vous, j'ai, en effet, été trop vite et n'avait pas vu l'ensemble de votre contribution et je m'en excuse. De plus, j'avoue qu'au départ, je vous ai pris pour un faux-nez de Mike Coppolano, étant donné que les personnes le soutenant se font très rares.

Après, je ne suis pas fondamentalement contre le fait de parler de la rouelle dans l'intro, seulement, pas de la manière dont cela avait été fait.

Cordialement, Vanoot59 (discuter) 10 août 2014 à 00:56 (CEST)

Bonjour Vanoot59 !
Merci pour votre message qui me permet de mieux cerner les tenants et aboutissants de cette équation. Je partage votre souci d’adéquation quant à la notion équivoque d’antijudaïsme de circonstance dont j’avais d’ailleurs mentionné l’évocation dans une précédente intervention. Je constate avec plaisir que nos positions et notre souci de modération se rejoignent sur ce point. Pour le reste, je déclare sur l’honneur ne faire usage que d’un compte unique et, concomitamment, ne disposer d’aucun faux-nez. J’imagine d’ailleurs que si je m’aventurais sur le versant d’une telle ubiquité, cela se remarquerait de suite, eu égard à ma stylistique rédactionnelle un chouia non conventionnelle et, par extension, si aisément identifiable qu’il me deviendrait quelque peu malaisé d’en calfeutrer l’élan originel sous une enveloppe perpétuellement adjacente Sourire. Par ailleurs, j’ai pris connaissance de votre page utilisateur : nous semblons posséder moult visions communes, ce qui me réjouit. Bien à vous et cordialement ! euphonie 10 août 2014 à 01:30 / 09:47 / 09:48 / 19:16 (CEST)

@ Vanoot59. Non je ne supprime pas vos messages sauf lorsque vous me tutoyez plus vous me salissez faux nez etc ... plus cela passe/ procédé déloyal ce dont vous n'avez pas le droit. Je ne supprime pas plus vos modifications sur différents articles. A vrai dire votre procédé d'attaque contre moi est si gros que les bras m'en tombent. Mike Coppolano (discuter) 10 août 2014 à 08:18 (CEST)

Il n'y a aucune « magouille » dans mon intérêt sur Louis IX. Simplement je vois ça, énorme, comme un camion, le fait de ne pas annoncer le port de la rouelle dès l'intro. Bonne journée à toi Euphonie Sourire Mike Coppolano (discuter) 10 août 2014 à 10:14 (CEST)

Bonjour euphonie,
Pourquoi avoir ajouté une nouvelle source (de Lelièvre) alors que l'info était déjà sourcée ? À vrai dire, je ne sait pas non plus ce qui est concerné pas votre nouvelle référence... Est-ce seulement la phrase ou toute la partie qui est situé entre votre référence et la précédente ? Et dans ce cas, il faudrait remettre la source de Le Goff au dessus puisque le passage précédent n'est plus sourcé, la référence de Le Goff étant « coupée » par la votre... Comme je l'ai déjà dit, ajouter de nouvelles références à des passages déjà sourcés est inutile mais surtout confus... Le seul passage qui aurait besoin d'être sourcé est souligné et situé dans la partie « réformes judiciaires ». Cordialement, Vanoot59 (discuter) 10 août 2014 à 23:46 (CEST)
Bonjour Notification Vanoot59 ! À première vue, l’alinéa spécifiquement concerné ne semblait pas encore sourcé. Certes, le suivant inclut un appel de note lié à l’ouvrage de Le Goff, Toutefois, l’évidence ne suggère pas forcément au lecteur que les deux passages s’imbriqueraient au profit de la même parution, auquel cas je suggérerais, à titre compensatoire, de procéder à une récurrence via la balise <ref name="...">. Il existe toutefois un aspect connexe : absence répétée, dans l’article, de concordance hypertextuelle qui permettrait de vérifier systématiquement le contenu de chaque note en ligne, du moins, pour ce qui est de l’ouvrage précité ainsi que de plusieurs autres. A contrario, pour celui de Lelièvre, un simple clic sur [lire en ligne] permet d’accéder directement au contenu de la page 90 et, plus précisément, de la citation explicitement exposée. L’idéal me semblerait pouvoir résider en une approche similaire pour les autres interactions ce qui, accessoirement, permettrait de drastiquement limiter le nombre d’apports livresques au profit de seules publications de référence prioritaires, conformément à votre préférence. Qu’en pensez-vous ? Cordialement ! euphonie 11 août 2014 à 00:40 (CEST)
En fait, j'ai sourcé de telle manière que chaque référence concerne le passage situé entre celle-ci et la précédente... Est-il vraiment nécessaire de répéter chaque référence à chaque fin de phrase ? C'est du boulot ! Mort de rire Cordialement, Vanoot59 (discuter) 12 août 2014 à 13:44 (CEST)
Notification Vanoot59 Notification Floflo62 : merci pour vos précisions ! Donc si je comprends bien, la source associée à la citation segmentaire « leurs usures, sortilèges et caractères » serait associée à l’actuelle référence Harvard « ↑ Le Goff 1996, p. 922 », c’est bien ça ? Auquel cas, il suffirait de procéder comme suit (entre autres possibilités connexes) : <ref name="Le Goff_2009_p.922">{{harvsp|Le Goff|1996|p=922}}</ref> et, pour la récurrence, la balise réductive <ref name="Le Goff_2009_p.922" />. Cependant on peut aussi alterner en fonction de vos propres électivités, eu égard notamment au fait que vous êtes le principal auteur de cet article : c’est donc à vous que reviennent les priorités décisionnelles en matière de configurations préférentielles. Ainsi, tout ce qui précède ne relève que de suggestions non exhaustives qu’il est loisible de mettre en œuvre ou non, quitte à en subroger l’illustration par d’autres initiatives consensuelles voire, optionnellement, en maintenir l’actuel statut quo si vous le souhaitez.
Au fait, j’ai finalement réussi à dénicher une source partiellement consultable en ligne du livre « Saint Louis » émanant de l’auteur précité. Inconvénient, cette version-là est en anglais. La question de la rouelle y est évoquée en page 751 :
Cordialement ! euphonie 12 août 2014 à 22:06 (CEST)
Je pensais que c'était évident mais puisque vous n'aviez pas compris c'est peut-être que cela n'est pas si clair que ça... Qu'en pensez vous ? Vanoot59 (discuter) 13 août 2014 à 22:56 (CEST)
Notification Vanoot59 : comme mon message précédent comporte plusieurs volets, je ne sais pas exactement auquel/auxquels d’entre eux votre réponse supra s’adresse pour sûr. Puis-je vous demander de bien vouloir préciser votre pensée ? D’avance je vous en remercie. Cordialement ! — euphonie 14 août 2014 à 01:16 (CEST)
Sourire Je parlais du fait de mettre ou non une référence à chaque fin de phrase... Je pensais qu'il était évident qu'une référence source le passage entre celle-ci et la précédente, mais puisque cela ne vous est pas paru clair, j'en doute... Vanoot59 (discuter) 14 août 2014 à 13:03 (CEST)
Notification Vanoot59 : merci pour votre précision qui correspond à ce que j’avais cru comprendre même si, par acquit de conscience, j’avais aimablement sollicité que vous me le confirmiez avant de vous répondre. L’alinéa concerné comporte une citation in extenso placée entre « ». Or, l’ouvrage de Le Goff ne paraissant pas accessible en ligne, du moins pas dans sa version française[1] , il m’avait semblé indiqué de pouvoir sourcer le segment précité par la page de Lelièvre qui s’y réfère[2]. Question : disposeriez-vous d’un lien hypertexte qui contiendrait tout au partie de l’ouvrage de Le Goff dans sa langue originale ? auquel cas nous pourrions effectivement ramener la bibliographie et les appels de note qui vont avec à l’essentiel. Cordialement ! — euphonie 14 août 2014 à 17:48 (CEST)
Concernant l'ouvrage de Lelièvre, étant donné que l'auteur est professeur et historien spécialisé dans l'éducation, j'ai peur qu'il soit destiné à celle-ci et qu'il ne soit donc qu'un ouvrage de vulgarisation historique... Cdlt, Vanoot59 (discuter) 14 août 2014 à 17:57 (CEST)
Notification Vanoot59 : Aucune objection à y annexer dès lors une source alternative davantage conforme à l’objectif escompté. L’idéal pourrait bien entendu se résumer à l’ouvrage Le Goff. Je note toutefois que vous n’avez pas répondu à ma question récurrente concernant un éventuel lien d’accès consultatif en ligne spécifique à la version française. Qu’en est-il ? Cordialement ! euphonie 14 août 2014 à 18:08 / 18:24 (CEST)
À ma connaissance, aucune version en ligne de Saint Louis de Le Goff n'est consultable... Vanoot59 (discuter) 14 août 2014 à 18:25 (CEST)
Notification Vanoot59, alternative possible, remplacer la référence de Lelièvre comme suit :
« usures, blasphèmes, sortilèges et caractères[3] »
Qu’en pensez-vous ? Cordialement ! euphonie 14 août 2014 à 18:54 / 19:00 (CEST)
L'oeuvre de Le Goff est centrée sur Louis IX et est considérée comme un ouvrage de référence sur le roi... Rien ne vaut Le Goff, Sivéry, etc... L'accessibilité en ligne ne devant pas être un critère... Vanoot59 (discuter) 14 août 2014 à 19:02 (CEST)
Notification Vanoot59 : voici une autre source — centrée — consacrée à saint Louis et due à la plume de l’historien Albert Lecoy de la Marche[4] ! Qui plus est, cette version, résultant de l’édition de 1900, est intégralement consultable en ligne car digitalisée grâce aux efforts consentis par Internet Archive et le concours, notamment, des fonds alloués par l’université de Toronto :
Cordialement ! — euphonie 14 août 2014 à 21:04 / 21:08 (CEST)
Le passage « leurs usures, sortilèges et caractères », est sourcé par la référence « Le Goff 1996, p. 765 » et non par la page 922... Vanoot59 (discuter) 14 août 2014 à 21:12 (CEST)
L'ouvrage d'Albert Lecoy de la Marche est, en effet, fiable et utilisable mais j'avoue ne pas comprendre votre insistance à vouloir absolument ajouter des références à des passages déjà sourcés... Vanoot59 (discuter) 14 août 2014 à 21:12 (CEST)
Dans l'article, seuls deux passages ne sont pas sourcés : le passage souligné dans la partie « Les réformes judiciaires » et la phrases concernant les personnes dont il est le saint patron, à la fin de la partie « La canonisation ». Je vous serais d'ailleurs très reconnaissant si vous arriviez à leur trouver une source, surtout pour le passage concernant le patronage... Vanoot59 (discuter) 14 août 2014 à 21:23 (CEST)
Notification Vanoot59 : Vous m’avez mal compris. Je ne tiens pas forcément mordicus à apposer des « doublons » mais, tant qu’à faire, si une source peut être à la fois particulièrement fiable et, avantage supplémentaire, consultable en ligne — permettant ainsi de jauger le travail d’interprétation et de transposition qu’en a effectué le/la contributeur/trice, outre d’octroyer la possibilité d’approfondir tel passage selon une dialectique spécifiquement inhérente à l’écrivain d’origine —, je ne vois pas pourquoi l’on devrait censément s’en priver. Il existe certes d’autres impondérables où, que l’on le veuille ou non, seules des sources uniquement imprimées et non encore numérisées sont en l’état disponibles, ce qui oblige alors de facto à devoir s’en contenter, faute de mieux. Tel n’est pas le cas ici ! Ceci étant, je remarque que vous venez de prendre les devants en expurgeant — de votre propre initiative et sans réelle concertation finale — l’une desdites sources online (qui plus est : livresque) alors qu’il n’y avait pas forcément urgence ni péril en la demeure. En outre, nous étions précisément en train de débattre du sujet afin d’accéder à une solution alternative transitoire qui puisse conjuguer nos deux préhensions respectives. Certes, vous êtes libre d’agir comme bon vous semble. Il n’empêche que je regrette cette décision unilatérale de votre part, surtout après les fructueux échanges que nous avions initiés. Cordialement ! euphonie 14 août 2014 à 22:00 (CEST)

Votre phrase « Cependant on peut aussi alterner en fonction de vos propres électivités, eu égard notamment au fait que vous êtes le principal auteur de cet article : c’est donc à vous que reviennent les priorités décisionnelles en matière de configurations préférentielles. Ainsi, tout ce qui précède ne relève que de suggestions non exhaustives qu’il est loisible de mettre en œuvre ou non, quitte à en subroger l’illustration par d’autres initiatives consensuelles voire, optionnellement, en maintenir l’actuel statut quo si vous le souhaitez » m'avait laissé penser que vous étiez OK pour la suppression de l'œuvre de Lelièvre... Pour celle d'Albert Lecoy de la Marche, il n'y a aucun problème mais faites bien attention, lorsque vous ajoutez une source, surtout lorsqu'elle n'est pas nécessaire, qu'elle a bien été écrite par un historien fiable et qu'elle n'est pas qu'une biographie romancée ou un ouvrage de vulgarisation... J'aimerais faire de l'article un AdQ, ou au moins BA, les sources doivent donc être d'une fiabilité indiscutable, Cdlt, Vanoot59 (discuter) 15 août 2014 à 01:37 (CEST)

Notification Vanoot59 : l’extrait que vous citez est issu de l’un de mes premiers messages figurant en haut de cette section ; il était avant destiné à signifier mon ouverture au dialogue. Par « priorités décisionnelles en matière de configurations préférentielles », il convient de sous-entendre, entre autres exemples non exhaustifs, les « préférences typographiques » telles que le still unsolved « marronnier » relatif à l’apostrophe droite ou typographique où il convient en principe de s’aligner au choix préférentiel — « ' » vs « ’ » ou l’inverse — du rédacteur principal. Le même extrait contient également → « d’autres initiatives consensuelles » auxquelles il m’avait pourtant semblé que nous étions en train d’aboutir... d’où mon observation précédente [53]. L’apport de certaines « sources contestables » — auquel je me suis effectivement livré à titre intentionnel mais, nuance de taille, expressément et uniquement en PdD ... et non dans l’article, comme vous aurez pu le remarquer — l’a été essentiellement à dessein de relever plusieurs paradoxes, outre de démontrer quelque évidence selon laquelle source « livresque » ou « centrée » (voire les deux à la fois) n’équivaut pas inéluctablement à une option de premier choix. En effet, on peut trouver des ouvrages « centrés » publiés et spécifiquement dévolus au thème choisi qui, accessoirement, sont parfois susceptibles de s’avérer de pitoyables « navets ». Inversement, d’autres références issues d’articles journalistiques — fussent-elles issues de « magazines » ou, mieux encore, de « revues scientifiques » de type « universitaire » — sont parfois étonnamment à même de supplanter maints autres appels de note qu’une hiérarchisation aléatoire tend pourtant à privilégier selon des critères dont l’alléguée immuabilité laisse ponctuellement à désirer.
Au fait, que penseriez-vous de faire usage de cette autre source « centrée » qui, outre d'avoir été rédigée par l'historien et homme politique Henri Wallon[5], est de surcroît accessible en ligne↗[5] ? — euphonie 15 août 2014 à 07:26 / 07:30 / 07:34 (CEST)
Je ne suis pas contre l'utilisation de cette source... On m'a déjà reproché d'utiliser des sources trop vieilles mais je pense qu'une œuvre de la fin du XIXe doit être utilisable ! Vanoot59 (discuter) 15 août 2014 à 12:18 (CEST)

┌─────────────────────────────────────────────────┘
Bonjour euphonie. Merci de me consulter, mais je suis sur ce sujet de moindre compétence que les intervenants et je ne dispose pas de source particulière. Deux remarques : le RI est trop long et devrait constituer une première section, sous le titre "Vue d'ensemble", les références à Le Goff devraient être regroupées. Sur la question antijudaïsme/antisémitisme, on pourrait simplement dire que les mesures antijudaïques de Saint Louis ont laissé un très mauvais souvenir dans le monde juif au point de le faire qualifier d'antisémite (avec une source adéquate). Bien cordialement MLL (discuter) 14 août 2014 à 16:37 (CEST)

Bonjour, MLL ! Merci pour votre réponse ! À titre personnel, une formulation inspirée de celle que vous proposez en intro m’irait parfaitement. Reste à savoir si les autres intervenants/es pourraient y souscrire avec le même enthousiasme, perspective qui n’est pas forcément assurée au vu des dissensions rédactionnelles qui semblent actuellement prévaloir. Il m’échet par ailleurs de vous rendre grâce pour avoir contribué à accomplir un « pas de géant » en contactant à si bon escient un intervenant dévoué qui, par l’adjonction d’une brève inclusion complémentaire, a apparemment réussi le challenge de réunir l’ensemble des suffrages. Bien cordialement à vous ! שלום! — euphonie 14 août 2014 à 17:44 / 18:24 (CEST)

Références[modifier le code]

  1. (en) Jacques Le Goff (trad. Gareth Evan Gollrad), Saint Louis, University of Notre Dame Press, , 947 p. (ISBN 0268033811 et 9780268033811, LCCN 2008027215, lire en ligne), p. 751
    « 1269 : Louis issues an edict against blasphemy, which also requires Jews in the kingdom to wear the rouelle. »
  2. Claude Lelièvre, Les rois de France : enfants chéris de la République, Bartillat, , 301 p. (ISBN 2841002071 et 9782841002078, lire en ligne), p. 90
  3. Jean-Patrice Boudet, Entre science et nigromance : astrologie, divination et magie dans l’occident médiéval, XIIe-XVe siècle, publications de la Sorbonne, , 624 p., volume 83 de publications de la Sorbonne – université (Paris) : Histoire ancienne et médiévale (ISBN 2859445447 et 9782859445447, ISSN 0290-4500, lire en ligne), « Le choc des traductions et la quête d’une norme », p. 262
  4. Albert Lecoy de la Marche, Saint Louis : son gouvernement et sa politique, Tours, Mame & fils, (réimpr. 1888, 1889, 1891, 1894, 1900, 1905, 1924) (1re éd. 1887) (notice BnF no FRBNF34021559, lire en ligne), chap. XVII (« L’industrie et le commerce sous Saint Louis »), p. 214, 336
    [p. 214] : « Il prit part également à la condamnation du Talmud, dont les livres furent brûlés par ordre du pape, avec le concours du roi. »
    [p. 336] : « On ne peut entendre autrement cette anecdote, si l’on a quelque bonne foi ; car sans cela elle serait en contradiction flagrante avec le caractère de saint Louis et avec ses procédés réels à l’égard des juifs [...] les contraignant de payer le double du cens dû par les étrangers ordinaires ou les aubaines, et à porter sur leurs habits un signe distinctif : une rouelle d’étoile de couleur différente. » [...] « L’ordonnance de 1254, pour la réformation générale du royaume, renouvelle l’interdiction des trafics illicites, familiers aux disciples de Moïse, de leurs blasphèmes, de leurs sortilèges, de leurs livres hétérodoxes, comme le Talmud, leur enjoint, sous peine de bannissement, de vivre du travail de leurs mains ou d’un commerce ordinaire (de laboribus manuum suarum vel de negociationibus sine terminis vel usuris) »
  5. a et b Henri Wallon (membre de l'Institut, professeur d'histoire moderne à la faculté des lettres de Paris), Saint Louis et son temps, t. 1, Paris, Hachette, , 228 p. (lire en ligne [[PDF]])

Louis IX[modifier le code]

Pour info Cordialement Mike Coppolano (discuter) 15 août 2014 à 11:03 (CEST)

Merci de vos encouragements. J'ai fait ce que j'ai pu mais il y a certainement d'autres sujets à enrichir pour enlever le côté hagiographique de cette bio. Les croisades notamment sont des échecs retentissants. -- Olevy (discuter) 15 août 2014 à 16:17 (CEST)
Notification Olevy : you’re welcome! Vous avez en effet effectué une remarquable première ébauche de refonte circonstanciée et je vous en sais gré. Je tiens également à remercier Notification MLL qui vous a diligemment contacté à cet effet suite à ma demande d'aide. Bien cordialement à vous ! euphonie bréviaire 15 août 2014 à 17:06 (CEST)
Notification Mike Coppolano : merci pour l’info ! Curieusement, je ne prends connaissance de ton message qu’à l’instant même, à la faveur des remerciements formulés ci-dessus par Olevy qui a effectué une remarquable première ébauche de refonte dont je lui sais gré. Pour une raison que j’ignore, la notification habituelle — qui apparaît d’ordinaire sous forme de chiffre rouge en surbrillance en haut de l’écran entre l’alias et le lien d’accès à la page de discussion — est demeurée absente pour ce qui relèverait de ta propre communication. Qui plus est, son signalement spécifique ne figure même pas dans la liste du récapitulatif dédié. J’ai cru comprendre qu’Notification Indif a un jour fait part d’un phénomène apparenté : il semblerait, sauf erreur, que l’initiative consistant à signer autrement qu’en faisant stricto sensu usage des seuls quatre incontournables tildes « ~~~~ » s’opposerait de facto au déclenchement efficace du modèle {{notif}}. Néanmoins, ici, la situation est normalement indépendante du template en question puisque tu as écris directement sur la PdD du destinataire. Il y a donc un élément du débat qui m’échappe. Sauf à ce que ce soit le ciel qui nous ait accessoirement témoigné son courroux Sourire, je présume qu’Notification Akeron, qui maîtrise avec brio les spécificités syntaxiques et techniques, aurait vraisemblablement une explication plus pragmatique à fournir dont le postulat serait à même de résoudre les particularités circonstancielles relatives à cette énigme. Bien à toi ! Amicalement ! — euphonie bréviaire 15 août 2014 à 17:30 (CEST)

Hagiographie[modifier le code]

Bonjour, que vient faire le bandeau « Hagiographie » sur l'article Louis IX de France ? Cdlt, Vanoot59 (discuter) 15 août 2014 à 18:07 (CEST)

Bonjour Notification Vanoot59 ! L’apposition de ce bandeau est constitutive des remarques récurrentes et concordantes effectuées à diverses reprises par plusieurs contributeurs/trices dont notamment Manacore, Mike Coppolano, Olevy et moi-même (liste non exhaustive), cf. par exemple ci-dessus ou encore ici et ici entre autres exemples pluriels. Cordialement ! euphonie bréviaire 15 août 2014 à 18:30 / 18:32 / 18:34 / 18:52 (CEST) / 16 août 2014 à 08:02 (CEST)
À mon avis, c'est une erreur : comme vous pouvez le voir, ma principale source est Saint Louis de Le Goff, je n'ai donc rien inventé et on peut difficilement soupçonner Le Goff, marxiste assumé, d'avoir écrit une hagiographie... Vanoot59 (discuter) 15 août 2014 à 18:40 (CEST)
Comme je regrette d'avoir écrit cette article : dommage que wikipédia interdit la suppression de ses propres ajouts... J'ai un peu l'impression d'avoir affaire à des vautours ! L'article était misérable et en hibernation depuis toujours et c'est lorsque la page tend vers le bon article que 3 ou 4 viennent y ajouter des choses inutiles voire y imposer leur point de vue ! De plus, je suis le seul à qui l'on ne demande pas l'avis... Vanoot59 (discuter) 15 août 2014 à 19:07 (CEST)
La preuve que tout est fait dans mon dos est cette partie : « Toutefois, pour Legoff, cet antijudaïsme fait que Saint Louis demeure « un jalon sur la route de l'antisémitisme chrétien, occidental et français » », sourcé par la citation de Le Goff par Élisabeth Roudinesco... Pourquoi ne pas m'avoir demandé à quelle page se trouvait cette citation ? Vanoot59 (discuter) 15 août 2014 à 19:11 (CEST)
Certes, mais ici l’article n’a pas été rédigé par Le Goff lui-même mais « inspiré par » : il résulte donc ainsi plutôt d’une « transposition », « adaptation » et « traduction » qui, aussi sincère soit-elle (et je ne doute pas qu’elle l’est), n’en demeure pas non moins inévitablement « sélective » et « réécrite » de l’ouvrage principal auquel viennent se greffer d’autres apports subsidiaires. Le fait que plusieurs contributeurs aient relevé le côté potentiellement « hagiographique » n’est donc pas forcément imputable à l’historien qui a principalement inspiré la trame de cet article mais réside peut-être davantage dans sa « translation » globale. Si vous pensez qu’il s’agit d’une erreur de perception, ce qui, ma foi, est possible, voire si vous n’êtes pas d’accord avec la position exprimée, je vous invite cordialement à faire part de vos arguments auprès des divers intervenants concernés. Sur wp, rien n’est jamais réellement figé ad vitam æternam puisque tout est susceptible d’évoluer, sachant qu’en principe tout contributeur qui participe à la rédaction d’une ébauche ne vise qu’un seul objectif, la bonification, quelle que soit l’acception personnelle que l’on pourrait vouer à ce terme. Cordialement ! — euphonie 15 août 2014 à 19:22 / 20:08 / 20:55 / 20:58 (CEST)

Propositions/Le Saviez vous[modifier le code]

De quel droit annulez vous mes contributions ? Vanoot59 (discuter) 19 août 2014 à 00:57 (CEST)

Remettons dans le contexte : vous n'avez j'avez jamais participé aux débats de cette page, j'ai eu de nombreux différends avec Mike C., dont un qui continue et qu'il partage avec vous... Je propose une anecdote, il me répond qu'il va vous demander de vérifier car « c'est plus prudent », insinuant que je ne suis pas digne de confiance (et ni vous ni lui ne pourrez dire que ce n'est pas ce que cela voulait dire car il a refusé de m'expliquer le sens de sa phrase lorsque je lui ai demandé à plusieurs reprises), vous ajoutez ensuite une source dans le but de discréditer l'anecdote.

Sachant qu'elle ne sera pas validée, je la supprime et vous vous permettez d'annuler cette suppression ainsi que l'un de mes commentaires ! Dois je prendre cela pour de la provocation ? L'annulation de la suppression, par moi même, d'une de mes anecdotes, n'est pas « puni » par les règles wikipédiennes mais c'est un manque de courtoisie incroyable, de plus, tout le monde s'opposera à garder cette anecdote puisque deux sources se contredisent, et c'est bien normal... Étant donné que vous avez apporté vous même la source s'opposant à la mienne, vous êtes forcément pour la suppression de cette anecdote et étant donné que j'ai supprimé l'anecdote, je suis forcément pour la suppression de cette anecdote, alors, pour quelle autre raison que de me provoquer auriez vous pu supprimer mes modifications, puisque nous sommes du même avis ? Vanoot59 (discuter) 19 août 2014 à 01:10 (CEST)

Notification Vanoot59 : je n’ai fait qu’annuler — partiellement — votre propre... annulation, justification détaillée à l’appui [54], ne rapatriant de facto que ce qui avait essentiellement trait à ma contribution personnelle effacée par vos soins, vous laissant ainsi libre choix, selon votre préférence élective, de réintégrer ou non la partie spécifiquement afférente à votre ajout antérieur. Pour information, la source en italien va davantage dans le sens d’une validation conjoncturelle de l'anecdote. Pourquoi alors écrire qu'elle la contredirait ? Cordialement ! — euphonie 19 août 2014 à 01:24 / 01:30 / 01:32 / 01:50 (CEST)
Voici d’ailleurs la référence universitaire en question :
  • (it) Paolo Golinelli, Università di Torino et Biblioteca di studi storico-religiosi « Erik Peterson », Rivista di storia e letteratura religiosa, vol. 31, Firenze, S. Olschki, (ISSN 0035-6573, OCLC 879169847, lire en ligne), « Ancora di colui che fece per viltade il gran rifiuto », p. 445-459
    p. 447 : « In verità Dante non accenna nemmeno alla canonizzazione di Luigi IX decretata nel 1297 da Bonifacio VIII »
Voilà ce que mon très mauvais italien me permet de comprendre : « En vérité, Dante ne mentionne pas la canonisation de Louis IX, décrétée en 1297 par Boniface VIII ». Le sens de ma traduction est-il le bon ? Vanoot59 (discuter) 19 août 2014 à 03:20 (CEST)
Notification Vanoot59 : oui, la traduction s’insère bien dans la musique originelle. Ceci étant, après avoir réexaminé plus en détail les différentes modalités qui ont jalonné cet épisode « coloré », je remarque que l’essentiel semble avoir reposé sur une succession de malentendus. Considérons donc la question comme résolue ! Cordialement ! — euphonie 19 août 2014 à 04:16 / 04:18 / 04:20 (CEST
Notification Vanoot59 : Mais je n'étais pas du tout pour la "suppression" de cette anecdote. Je voulais juste que cela soit sourcé davantage par rapport à Dante. Ce qu'a très bien fait Euphonie. Le résultat est là et je ne voyais pas ça comme ça. (Accessoirement cela dit combien il faut "reprendre" le sourçage sur l'article Saint-Louis. Je notifie Manacore (d · c · b) de cet épisode). Cordialement à vous, et très bonne journée Sourire ! Mike Coppolano (discuter) 19 août 2014 à 08:23 (CEST)
Je ne pense pas que cela mette le travail de Le Goff en doute et le mien encore moins puisque je n'ai fait que le citer. À mon avis, il n'a pas pris la peine de vérifier cette légende, qu'il cite telle une simple anecdote. Parlant de la renonciation de Célestin V qui ralentit le dossier de canonisation, Le Goff affirme, p 355 : « Ce cas unique de ce que Dante a appelé « le grand refus » représente quelques mois perdus supplémentaires ». Vanoot59 (discuter) 19 août 2014 à 16:48 (CEST)
C’est précisément la raison pour laquelle j’avais explicitement donné suite à votre récente question ainsi posée (je vous cite) « Selon vous, Le Goff est-il un menteur ou un incapable ? » [55] en vous signifiant la réponse circonstanciée suivante : « Ni l’un ni l’autre ! » [56]. J’y avais également pris soin d’insister sur le fait que la fourniture de la source d’appoint électivement concernée↗[1] ne faisait que répondre avec plaisir à une aimable sollicitation de Notification Mike Coppolano. Il allait donc de soi que cet apport subsidiaire n’a jamais visé — et ne vise toujours pas — à discréditer qui que ce soit. Cordialement ! — euphonie 19 août 2014 à 17:20 / 17:30 / 17:32 (CEST)

Références[modifier le code]

  1. (it) Paolo Golinelli, Università di Torino et Biblioteca di studi storico-religiosi « Erik Peterson », Rivista di storia e letteratura religiosa, vol. 31, Firenze, S. Olschki, (ISSN 0035-6573, OCLC 879169847, lire en ligne), « Ancora di colui che fece per viltade il gran rifiuto », p. 445-459
    p. 447 : « In verità Dante non accenna nemmeno alla canonizzazione di Luigi IX decretata nel 1297 da Bonifacio VIII »

Demande de conseils[modifier le code]

Salut St Malo ! Merci pour ton message ! Je remarque que la version anglaise semble comporter un certain nombre d’articles dédiés à cette remarquable approche dont il convient de saluer l’initiative. Pour ce qui est de la page dont il est présentement question, le hic semble reposer sur le fait qu’elle aurait été précédemment affublée d’un bandeau d’admissibilité durant un certain temps mais sans réaction conséquente, la présente PàS paraissant donc y faire implicitement suite en raison de l’absence de développements structurels intermédiaires. Il est vrai que les références secondaires ou tertiaires qui seraient suffisamment espacées dans le temps paraissent quelque peu manquer au regard des critères sensiblement plus exigeants et rigoureux qui prévalent actuellement sur fr.wp. À cet effet, je viens d’introduire une source connexe provenant d’un article de Libération daté d’octobre 1995 [57]. En souhaitant que cet ajout puisse contribuer à apporter sa pierre à l’édifice. À titre personnel, je me permets de féliciter une telle association caritative d’exister. C’est pourquoi il me tient aussi à cœur de rendre hommage à sa louable et diligente fondatrice qui, par sa poignante dévotion conjointement dévolue à l’humain et la cause animale, s’appuie sur le socle d’un noble et vibrant altruisme. Bien cordialement ! — euphonie bréviaire 22 août 2014 à 03:34 (CEST)

J'ai eu le véritable motif des refus qui se maintiendront quelque soit les efforts faits. La véritable crainte est que cette association (pour faire simple et court) joue sur les bons sentiments (animaux/handicap) pour se faire du fric (Version Arc). Je pense que c'est une totale erreur, je suis membre de " 30 Millions d'amis", on s'est battu comme des loups dernièrement pour sauver des chevaux Ce n'est pas le genre à donner sa confiance comme cela. Les gens de cette assoc sont tout simplement des gens admirables.
L'assoc est connue et n'a pas besoin de WP, son retrait ne peut lui nuire. Inversement je ne veux pas blesser la sensibilité qui a motivé ce refus donc je n'insisterai pas davantage.Si tu vas sur la PDD et lis les dernières interventions, tu comprendras... Sinon foi de malouine je n'aurais pas décrocher comme cela. La preuve.
Bon retour au Louix IX -je propose une section "psychiatrie" -je ne sais plus où j'ai lu que la mère empêchait fiston de convoler avec madame d'où brèves mais fécondes entrevues dans des escaliers - seul réel moment d'intimité dont ils disposaient. On peut imaginer que Sein Louis avaient les boules d'où une alacrité qui a eu de tragiques conséquences
Résidant en Bretagne je ne pourrai pas aller à ce colloque mais ce serait bien si un(e) parisien(ne) allait y faire un tour afin de nous faire un compte rendu informel sans attendre les publications.
dernier point , je recommande à consulter après PDD arduCordialement --St Malo (discuter) 22 août 2014 à 04:01 (CEST)
Bonjour, je m'excuse de m'être éclipsée mais j'ai dû m'occuper dans l'urgence que tu connais, de la page de "30 millions d'amis". Désormais un lien pointe ( plus au moins une douzaine de plus (=> il n'est plus orphelinClin d'œil). depuis cette page sur l'article "handichiens". J'ai dû remanié l'article , chercher des sources. Bref ce n'est pas parfait mais au moins.
Je te remercie énormément pour ton implication décisive concernant l'article même si je comprends parfaitement les craintes de ceux qui veulent supprimer l'article.
Pour ce soir je raccroche le tablier. Demain je regarde, si j'ai le temps, les réponses des uns et des autres pour clarifier leur avis car du coup j'ai dû décaler plein de choses. Cordialement --St Malo (discuter) 22 août 2014 à 22:01 (CEST)
Bonjour, je souhaite retirer ce lien car article est totalement embryonnaire par rapport à l'anglais. Quand son article aura la qualité de l'anglais , je le mettrai. De surcroît le contributeur qui a fait cette page, a viré tous les liens sur "Handichiens " de toutes les pages au titre qu'il estime que cet article n'a pas sa place bien que YannickB a dit le contraire sur ma PDD. Va jeter un coup d'oeil si tu le souhaites. J'ai dû " taper du poing sur la table pour maintenir celui de "30 Millions d'amis" qui cite par 2 fois et volontairement l'association sur sur son site. Cordialement.--St Malo (discuter) 25 août 2014 à 23:43 (CEST)
Notification St Malo : merci pour ton message ! À vrai dire, je n’avais fait que procéder à la réfection d’une menue coquille syntaxique vu que le résultat obtenu, comme tu peux le constater → ici, avait précédemment abouti au résultat suivant : → « [...] dont l’objectif vise à former gratuitement des lang=en} destinés aux personnes en situation … ». Amicalement ! — euphonie bréviaire 26 août 2014 à 00:07 (CEST)
J'avoue que je comprends pas ce qu'on a contre cet article... j'ai passé la nuit à mettre tous les soutiens dont dispose l'assoc et qui n'a pas besoin de pub afin d'arrêter ce fantasme qu'elle vient se faire de la pub pour se faire du fric... c'est du délire ! Personne ne touche un centime dans l'affaire - ce ne sont que des bénévoles ... Par ailleurs les gosses connaissent plus "Handichiens" que "Polyhandicap". En voyant le terme associé à la page, du coup ils risquent de piger.
Au passage cette semaine dans "30 millions d'amis", FR3 reportage sur une petite chouette et ses effet zoothérapeutes. D'ailleurs il faut qu je mette cet article en connexe. Bon article loin d'être fini mais en bonne voie. Merci à vous tous. Denier point, demain je serai absente, j'ai été récemment opérée et visite de contrôle donc s'il y de l'urgent, pas de souci. Je te demande de me notifier explicitement pour ne pas passer à côté de quoi que ce soit afin que je le gère dans la soirée. Si on ne se "revoit pas d'ici demain. Bonne soirée. Cordialement --St Malo (discuter) 26 août 2014 à 00:25 (CEST)
Pour info le coco vient de remettre son lien de son article embryonnaire sur l'article. Donc l'article est nul à mettre sur les autres pages mais assez bon pour qu'il mette le sien dessus... Merci de veiller.--St Malo (discuter) 26 août 2014 à 00:31 (CEST)
Notification St Malo → cf. infobox : proposition d’ébauche à compléter et, le cas échéant, à mettre à jour ! Cordialement ! — euphonie bréviaire 26 août 2014 à 00:58 (CEST)
Euphonie rimant avec génie.
Je vais remettre le lien sur article anglais qui est très complet. De nos jours, tout le monde sait lire l'anglais. Quand l'article français aura sa qualité, l'échange se fera mais ( pour info ) sa page n'a pas bougé depuis le 23/08 ... Merci à tous. --St Malo (discuter) 26 août 2014 à 01:08 (CEST)
Bonjour, quand on a un expert en français, on le suit les yeux fermés. Par contre attention, le contributeur a remis son lien et il ment. Je n'ai jamais approuvé et n'approuverai pas tant que son article restera indigent par rapport à l'anglais.
Manifestement il ne veut plus s'en occuper, le laisser à l'état d'ébauche. Selon lui ce serait à moi de le faire si son article ne me convient pas ! Lui met son lien et débrouille-toi. Belle mentalité ! Par contre il a su trouver le temps pour discuter et retirer tous les liens Handi'Chiens sur les autres pages. Je me pose la question de savoir s' il ne désorganise WP au travers ce type de comportement. en Effet ses seules contributions sont des discussion. Aucune interventio pour amliorer les articles. Au contraire ! Retraits massifs de liens et refus d'améliorer un article dont il est pourtant l'initiateur.
J'attends que tu ais fini pour remettre le lien sur page anglaise à moins que tu ne le fasses. Peut-être que s'il voit 2 contributeurs le renvoyer à son article, il fera un effort. Mais j'en doute.
Sinon côté amélioration, je crois que nous avons fait le tour. Qu'en penses-tu ? Au plaisir de te lire... Cordialement--St Malo (discuter) 27 août 2014 à 00:47 (CEST)
Good morning St Malo! Il me semble pourtant que cette contributrice a accompli un excellent travail, intégrant notamment un synopsis du texte compilant le contenu synoptique provenant de plusieurs appels de notes, remaniant à bon escient les scripts, hiérarchisant certains paragraphes, restructurant et peaufinant la chronologie évolutive, etc. Le mieux me paraitrait effectivement de compléter le manuscrit résultant de cette première esquisse inspirée de la version anglaise. Cependant, même → l’article original se trouve encore à l’état relativement parcellaire. Qui plus est, la plupart des wikilinks qu’il contient renvoie majoritairement à des articles calqués sur la même thématique qui, en l’état, n’existe concomitamment que dans la seule langue de Shakespeare : → service doghearing dogguide dogpsychiatric service dogservice animalautism service dogmobility assistance dog ... Par ailleurs, si tu rédiges la syntaxe d’un interwiki renvoyant à l’écrit d’origine alors que son équivalent idiomatique aurait déjà été créé sur fr.wp, le lien se bleuit automatiquement par corrélation interposée. Teste par exemple cette formule par copier-coller pour le constater : {{Lien|fr=chien d'assistance|trad=Assistance dog|texte=chien d’assistance|lang=en}} ! Cordialement ! — euphonie bréviaire 27 août 2014 à 10:04 (CEST) chien d’assistance
Salut notre 'Académie Française Clin d'œil.
1) Le renvoi à un article français de qualité nettement moindre par rapport à l'anglais, me dérange. La française, outre une information limitée au minimum, ne comporte aucune ref, ni même une photo. Je pense que c'est un excellent moyen de le "booster" afin qu'il complète un article dont il est l'initiateur. On ne peut nier l'effet positif d'une proposition de suppressions. Si le sujet motive, l'amélioration se fait en un temps record. La preuve. Donc non....non... pas de lien. Améliore avant Clin d'œil
3) Ce qui me gêne chez ce contributeur c'est à la fois une indifférence vis à vis de "sa" page doublé d'un retrait massif de lien sans connaître le sujet. Retrait des divers articles liés au handicap: Handi'Chiens est activement soutenu par APF et les MDPH. Retrait de la page "autisme" dont le principal contributeur avait pourtant remercier l'adjonction. Retrait de la page "chiens" ( mettons...). Retrait de "dresseur canin" (une de des 2 ref sur le site de "30 Millions d'amis"). Retrait de la page " 30 millions d'amis" Retrait des pages Labrador et Golden Retriver (association, cité sur le forum de cette race). le tout au titre de "Pub". Avant d'agir on s'inquiète à quoi correspond l'adjonction.
Ce n'est pas un contributeur néophyte -2006 à priori - il affiche toutes les pages où il est intervenu...Donc il est à même d'améliorer cette page.Il ne veut pas le faire, c'est son choix. Il préfère faire des corrections mineures et mettre la liste de ses interventions sur sa page. A chacun sa nature. En attendant les pages anglaises sont plus compètes que les françaises et nous sommes indéniablement en retard sur le sujet.
Pour l'instant je ne peux pas être sur tous les fronts:j'échappe déjà à une nouvelle opération. Rien de grave mais les êtres humains comme les voitures, au bout d'un certain kilométrage, ont besoin de révision. Mardi prochain je dois faire de nouveaux "exam" médicaux.
Je m'y mettrais dès que que je serai sortie de tous ces "exam" et reposée un peu. WP anglais faisant distinguo entre "service dog" et "assistance dog". Faut-il en créer une nouvelle , regrouper sur la page "chien d'assistance". Une réflexion commune s'impose. Basculement bien entendu dès que les pages françaises ont la qualité des anglaises
Dernier point:Pleine approbation du nouveau bandeau de Louis IX. Je garde un oeil sur le sujet mais étant débordée, notifie moi. Pour l'heure je vais chercher des articles dans les journaux "nationaux". Reproche fait à la section " neutre" sur la page suppression d'Handi'Chiens. A ce titre j'ai déjà récolté Libération/Express/Paris Match/Le Parisien/le Monde) . Certes les articles ne sont pas centrés mais démontrent qu'Handi'Chiens est la référence incontournable sur le sujet.
Mais aussi - [France Inter] [repaly ] -35e à 45 mn. A+. Cordialement.--St Malo (discuter) 27 août 2014 à 15:00 (CEST)

Notifications[modifier le code]

Bonjour,
Il faut les signer si tu veux que cela fonctionne Mike Coppolano (discuter) 22 août 2014 à 18:49 (CEST) .

Notification Mike Coppolano : merci pour ton message ! Concernant ta remarque, je puis te certifier que c’est pourtant bien ce à quoi je me suis expressément astreint, faisant ainsi à chaque fois appel aux quatre tildes d’usage « ~~~~ » dont le paraphe scrupuleusement conforme est semble-t-il impérativement requis pour assurer le fonctionnement optimal du modèle en question. Veux-tu dire que, nonobstant les précautions adoptées, la notification sollicitée ne t’aurait point été signifiée ? Cordialement ! — euphonie bréviaire 22 août 2014 à 19:14 / 19:52 (CEST)
Oui, je n'ai pas été notifié ! Mike Coppolano (discuter) 22 août 2014 à 19:33 (CEST)

Merci pour mes neurones[modifier le code]

Bonjour,
Merci d'oxygéner mes neurones vieillissante (les 60 ans approchent) par ton usage de la langue française. Cela leur fait un bien extrême!
La lecture de tes messages les décrassent et surtout leur fait remémorer ce temps où cela était usuel d'écrire et parler de cette façon. Tant de qualité méritant sanction, je te condamne à regarder intégralement ces deux vidéos. ici. Concernant la première, toute ressemblance avec son propre cas ou celui de proche(s) ne serait que malencontreuse coïncidence.Cordialement.--St Malo (discuter) 24 août 2014 à 18:47 (CEST)

J'espère que tu as bien reçu ma notification. J'ai inséré le texte validé mais laissé le bandeau. Libre d'y ajouter des ref ou pas.Cordialement--St Malo (discuter) 24 août 2014 à 19:20 (CEST)
Notification St Malo : effectivement, je puis te confirmer cette fois-ci avoir bien réceptionné ton ultime notification dans les règles de l’art. Les deux vidéos sont attachantes à souhait. Merci de les avoir fait partager ! Merci également pour tes gentils mots ! Bien à toi ! Cordialement ! — euphonie bréviaire 24 août 2014 à 19:28 / 19:30 (CEST)

Suggestions[modifier le code]

Bonjour Euphonie rimant avec génie.
Je ne connais pas ton âge mais que je ne doute pas qu'on t'ait étiqueté "surdoué"(e). Clin d'œil. Ceci dit : Tu es fait capitaine "corsaire". Tu en as toutes les qualités et il n' y a pas de grade plus haut chez nous- un corsaire étant un être libre.
Ceci dit : Ce matin prises de sang. Une une bonne sieste - 2/3 bricoles et je serai de retour sur le pont en fin d'après-midi. Je continue de suivre Louis IX. Un urgence, tu me notifies

A l'avenir je mettrai le liens vers des vidéos ici.
1)ici. Je te souhaite un bon visionnage. Cordialement.--St Malo (discuter) 28 août 2014 à 13:31 (CEST)

2) Reportage de 2 mn dédié à Handi'Chiens et leur travail : http://videos.tf1.fr/jt-we/2010/le-13-heures-du-26-septembre-2010-6078650.html. A partir de 8:36 mn. Cordialement--St Malo (discuter) 28 août 2014 à 19:24 (CEST)

3) J'ai mis en PDD concernant sa supression à la section " Neutre" un certain nombre de références nationales (ce qui était demandé) lesquelles sont soit directement centrées, soit démontrent que Handi' est désormais la référence incontournable. Les articles du Monde sont payants, donc on en a que le résumée mais les autres sont accessibles. Je souhaiterai que tu y jettes un coup d'oeil, afin que leur insertion ne perturbe pas ton propre agencement.Cordialement--St Malo (discuter) 28 août 2014 à 20:35 (CEST)

4) Je viens de rajouter en PDD 2 vidéos bien "centrées" puisque la première mise ne semble pas l'être assez. Le clin d'oeil est un rappel concernant une autre PDD de suppression à laquelle j'ai participé. On avait prétention de t'obliger à payer si tu souhaitais vérifier les "ref".Cordialement.--St Malo (discuter) 28 août 2014 à 22:14 (CEST)

Bonjour, je viens d'ajouter des photos aux deux pages qui ne sont pas tout à fait les mêmes Espiègle. Je m'occuperai des templates cette semaine Cordialement. --St Malo (discuter) 30 août 2014 à 17:18 (CEST)
Notification St Malo : la première photo est attachante à souhait : je fonds Ange ! Idem pour la deuxième ! Cordialement ! — euphonie bréviaire 31 août 2014 à 05:30 (CEST)
Côté chiot comme il y a encore du choix pour éviter des redondances .
Afra 002.jpg
fondre...

Côté caractère aussi si on ne veut pas remettre la même...( au choix...)
Afra 003.jpg
futur expert en sottises en tout genre
A Yellow Labrador Retriever puppy, wearing a shirt.jpg
Dont on avait compris qu'il tournerait mal...
Afra the Labrador Retriever (mugshot).jpg
Ceci étant, je te recommande de regarder sur "ARTE - "les animaux pensent-ils ?". Documentaire sur les recherches universitaires en cours. En attendant: bonne fonte Euphonie Espiègle--St Malo (discuter) 31 août 2014 à 10:37 (CEST)
Notification St Malo : merci pour ces images additionnelles : la fonte poursuit son cours Ange. Le titre du reportage d’Arte me remémore aussitôt le film américano-britannique « Hatchi » de Lasse Hallström avec notamment l’acteur Richard Gere incarnant l’un des rôles principaux : la trame s’inspire de l’histoire authentique d’Hachikō, un chien Akita Inu qui, malgré la mort de son maître, continue à attendre son retour du travail devant une gare de Shibuya à Tōkyō pendant presque dix ans. Remake de la première version en japonais — Hachikō monogatari — réalisée 1987 par Seijirō Kōyama, tu peux visionner intégralement les deux oblations respectives en ligne via ce lien. Prépare tes mouchoirs : émotion garantie ! Amicalement ! — euphonie bréviaire 31 août 2014 à 15:20 (CEST)
Tu as eu récemment un reportage dans le magasine "30 millions d'amis". En Argentine, un chien - sans être jamais allé auparavant - a trouvé la tombe de son maître et vit désormais dans le cimetière de celui-ci. Il n'est pas abandonné car la veuve et son fils ne demandent qu'à son retour mais le chien préfère rester avec son maître
Pour ma part ma chienne beauceron qui était aussi âgée que gravement malade - a attendu de mourir toute une journée pour le faire dans mes bras. Je rentre - tard - du travail, la clé dans la serrure, j'entends la chienne qui aboie manière " dépêche !". Je me rue, la prends dans mes bras. Elle me regarde, me fait une dernière lichette et meurt. No comment. Je n'ai jamais repris de chien et 20 ans plus tard ses cendres sont toujours sur mon bureau.
Ceci dit, tu devrais aller jeter un coup d'oeil sur la discussion de " chien d'assistance". le contributeur qui avait enlevé nombre de liens, est venu tout bouleverser à son gré - ôtant photos. J'ai annulé et entamé une discussion en PDD. Il est déjà reparti mais j'aimerai que tu en prends connaissance, je t'ai d'ailleurs notifiée, je ne sais pas si tu as reçu.
Sinon je continue les templates. Mardi exams médicaux et après c'est bon. Cordialement--St Malo (discuter) 31 août 2014 à 17:10 (CEST)

Salut Euphonie,
Ainsi que tu as pu le constater, j'ai fini les templates. Au programme : mettre celles de "30 millions d'amis" aux normes et compléter l'article. Ensuite voir comment "Handi'chien" et "Chiens d'assistance" peuvent être étoffés.

Concernant la suppression d'Handi'Chien, je pense qu' on s'achemine vers la conservation puisque la majorité y est favorable

Katya, a military working dog with the U.S. Air Force's 52nd Security Forces Squadron (SFS), awaits the next command from Staff Sgt. Shannon Hennessy, a military working dog handler with the 52nd SFS, March 19 140319-F-NJ596-084.jpg
Ne nous voilons pas la face, la discussion semble être suivie de près
Military working dog in UH-60 Black Hawk.jpg


Great-dane-puppy-dog.jpg
Un résultat attendu de façon palpable. Faisant même craindre d'éventuelles réaction négatives chez certains .
Ainsi "REX T." et "Serial Killer"- fervents soutiens de leurs potes "Handi'Chiens" bien qu'ayant été eux-mêmes recalés à l'examen d'admission(motif non précisé).
"Serial Killer" venant d'apprendre qu'il est recalé à l'examen d'admission


CordialementClin d'œil--St Malo (discuter) 2 septembre 2014 à 21:41 (CEST)

L'Article a été mis en conservation et bandeau retiré. D'ores et déjà quelques réactions:

Le démonstratif type "expansif"
le Le démonstratif type "réservé


le dévoué qui file prévenir les copains à "l'ancienne"


Même chose mais en plus moderne


Bravo ! Amitié Bravo !
St Malo (discuter) 2 septembre 2014 à 23:32 (CEST)

Rectificatif sur une mise en avant embarrassante[modifier le code]

Bonjour Euphonie

La page Facebook d'HandiChiens a été modifiée, notifiant sa nouvelle mouture. J'ai été mise en avant à l'insu de mon plein gré et dès que je l'ai découvert, j'ai envoyé un mail pour renter immédiatement dans le rang.

En voici le texte :

"Je vous remercie de votre très gentil texte sur votre page FaceBooK mais la philosophie de Wikipédia est l'anonymat. Sans les autres Wikipédiens, rien n'aurait pu être fait et vous me mettez dans l'embarras en me citant plus que d'autres.
Voyez cette liste : BertranddV - Chrismagnus - Druth - Franz53sda - Kertraon - Michel1961-HaudebourgF.
Zelphalya a commencé à modifier significativement le texte.
YanikB a longuement expliqué tout la signification juridique d"association d'utilité publique.
Euphonie a passé des heures et des heures à rapatrier des sources et mettre en forme le texte
Mclush tout d'abord neutre, a basculé en faveur du maintien et Miguele favorable à sa suppression, est revenu sur son avis.

Une oeuvre collective où je n'ai pas plus de place que d'autres. Permettez que je rentre dans le rang avec le bonheur discret d'avoir fait un tout petit peu - à l'instar des mes amis wikipédiens - pour une grande oeuvre. "

J'espère que cette mise en avant non voulue, sera rectifiée rapidement, ce que je crois. J'ai eu au téléphone la directrice de Communication en lui expliquant bien que seule je n'aurait rien pu faire. De toute façon tu peux compter sur moi pour y veiller ! Tirer une couverture à soi, n'est certainement pas mon genre. Amitié. --St Malo (discuter) 3 septembre 2014 à 18:52 (CEST)

Bonjour,
Je suis profondément confuse de cette mise en avant. Cela fait 40 ans que je m'investis dans la cause animale, ce n'est pas pour jouer à mon âge les diva mais le mal est fait. " 30 millions d'amis " et cette assoc sont très liés d'où la réaction ... Demain je ne lâche pas le morceau tant que vous n'êtes tous cités et toi en premier(e). Pas de pitié ! Après tout -cela vous apprendra d'avoir un coeur gros cela ! Amitié.--St Malo (discuter) 3 septembre 2014 à 22:24 (CEST)
@St Malo : ne t’en fais pas, pour moi, il n’y a aucun souci ! J’en ai profité pour rectifier l’url relative au dernier JT qui, désormais conforme, a été réajustée dans l’article. À noter qu’un clic sur le même lien via la page FB aboutit, en l’état, à une adresse invalide.
  • « Aimer les chiens, c’est aimer en eux ce que nous, les humains, avons de plus sûr et de meilleur. »Madeleine Chapsal
  • « Les chiens ne mentent jamais quand ils parlent d’amour. »Jeffrey Moussaieff Masson
Amicalement ! — euphonie bréviaire 3 septembre 2014 à 22:44 (CEST)
@St Maloupdate : apparemment, l’url afférente au récent JT consigné sur la page FB semble être redevenue fonctionnelle. Amicalement ! — euphonie bréviaire 3 septembre 2014 à 22:56 (CEST)
Pour ma part je suis déjà confuse d'être citée, je suis plutôt genre discrète laissant aux autres les lumières des projo. Ensuite si on veut aller dans ce sens, tu as fait autant si ce n'est plus que moi - la preuve aujourd'hui je me suis occupée en urgence d'un autre article " Les enfant de Dieu (secte)" - leur pratiques incestueuses et pédophiles n'étaient pas signalées sur leur page.
Pour en revenir à la page Facebook: Ainsi que j'ai dit à la directrice de Com. "Avec mon seul avis, cela n'aurait pas été loin...La page a été le fruit d'un effort collectif. "
Demain matin ils m'ont sur le dos pour que l'annonce soit rectifiée outre le mail envoyé en fin d'après-midi. En fait ils sont complètement débordés car il sont en pleine préparation de "25e anniversaire".
Je surveille et je ne laisse pas les choses en l'état. Personne n'avait prévu d'être cité. On y est, on y coupera pas ! Souriez ! c’est pour la photo !
les zorros de WP en pleine activité habituelle
Amitié--St Malo (discuter) 3 septembre 2014 à 23:21 (CEST)

Expérience[modifier le code]

Notification St Malo : j’ai pensé à l’expérience émouvante que tu as vécue avec ton beauceron en lisant cet article → [58]. Amicalement ! — euphonie bréviaire 5 septembre 2014 à 01:14 (CEST)

Je nourris les oiseaux chaque hiver en mettant des graines sous ma fenêtre. J'ai constaté que les oiseaux se mettent à tour de rôle sur la rambarde et font le guet pendant que les copains mangent afin de prévenir d'une éventuelle descente de chats. Phénomène constaté et confirmé par les ornithologues et dont les observateurs des oiseaux témoignent de partout

Cet hiver nos avons eu en Bretagne une suite continue de tempêtes exceptionnelles dont certaines d'une rare violence. A chaque fois que ces tempêtes - plus fortes que les autres vinrent - avant que la météo le signale, les oiseaux se mettaient sur la rambarde et piaillaient en direction de ma porte comme pour m'alerter.
Je suis d'autant plus à l'aise de le dire, qu'à chaque fois et avant que l'événement arrive, j' envoyais des mails à des amis pour en faire la remarque.
Cela soulève le problème de leur sensibilité qui est telle que même aujourd'hui la météo ne suit pas puisque les oiseaux détectaient bien avant cette dernière. Cela soulève aussi le phénomène de leur comportement vis à vis de moi, venant m'alerter...

En septembre/octobre 2006 , il se passa un phénomène si étrange qu'il y eut communication scientifique sur le sujet n'attendant pas les délais usuels. Les oiseaux arrivés au Maroc pour passer l'hiver -comme à leur habitude- à peine arrivés ... rebroussaient tous chemin pour s'installer en Espagne. Décembre 2006 le tremblement de terre que l'on sait.

Dernier point un ami m'a signalé cette vidéo ici, Il y a eu un récent conflit en Israël et des roquettes n'ont cessé de pleuvoir. Les éléphants ne savent pas ce qu'est roquette mais par contre ont dû observer l'affolement des gens dès que la sirène retentissait.
Si tu visionnes la vidéo, tu entends la sirène retentir, une éléphante barrit et toutes font bloc autour de leurs petits tout en les calmant par des cris sourds et rauques dont on sait aujourd'hui que ce sont ds marques de tendresse. A l'évidnce émis pour calmer les petits.
Cela démontre des processus intellectuels complexes : observation de l'affolement des humains (comprendre qu'ils sont affolés) et faire le lien entre les sirènes. Le tout en un temps record. Je te laisse juger et apprécier la vidéo.
Nous somme très loin d'évaluer à sa juste mesure le potentiel de nos amis les animaux. Bête n'est pas celui qu'on croit mais puisque nous nous appelons "sapiens"....Amitié. --St Malo (discuter) 5 septembre 2014 à 02:47 (CEST)

Fonds![modifier le code]

Salut Euphonie ici Amitiés. --St Malo (discuter) 10 septembre 2014 à 01:25 (CEST)

Salut => ici et ici.
Je vais enfin pouvoir prendre un peu de repos car entre ci et là, cela n'a pas été possible jusqu'à présent. Tu as d'ailleurs raté des discussions qui auraient halluciné le brillant linguiste que tu es. Désormais information - supputée - dans texte, vaut pour légitimer son retrait. On semble même pas/plus connaître le sens et/ou les synonymes de base. Quant aux sources, ne te fatigue plus ! Il n'est plus nécessaire d'en vérifier la pertinence. Tout fait ventre comme dirait l'autre. Bon courage à WP.
Je passerai plusieurs fois par jour, voir si tout va bien mais là il est impératif que je me repose un peu. Toutefois tu verras, moment venu, prendre de l'âge n' a que des inconvénients.
Sinon je crois que l'article "Handi'Chiens" est bien stabilisé . En cas d'urgence, n'hésites pas à me laisser un message.. Allez (enfin) vacances ! Amitiés.--St Malo (discuter) 23 septembre 2014 à 13:17 (CEST)

Ponctuation dans les notes[modifier le code]

Bonjour,
Merci de m'avoir permis de lire les recommandations de WP concernant la ponctuation dans les notes. J'appliquais ces règles depuis toujours dans mes articles. Et elles me donnent raison sur les points que j'avais introduits dans l'article sur saint Louis (ponctuation que vous venez de supprimer). Je ne comprends donc pas comment vous interprétez ces recommandations où je lis ceci : « Les notes elles-mêmes doivent être terminées par un point, y compris celles contenant simplement une référence. » Voir les deux exemples donnés dans ces recommandations : « Ouest-France, [...] p. 12. » et « Jean Meyer, [...] p. 83-85. » Ce dernier exemple donne bien un nom d'auteur, un titre d'ouvrage et un numéro de page suivis d'un point final. Où serait donc mon erreur, de votre point de vue ? Merci de m'éclairer. --Praxinoa (discuter) 10 septembre 2014 à 22:46 (CEST)

Bonjour Notification Praxinoa : merci pour votre message ! À l’usage, il me semble qu’une exception s’applique aux références Harvard. Toutefois, je dois avouer que les arguments que vous soumettez supra ont réussi à introduire un doute subreptice. C’est pourquoi, par acquit de conscience, je me suis permis de poser la question → ici afin de nous octroyer quelque éclairage complémentaire. Bien cordialement à vous ! — euphonie 11 septembre 2014 à 02:34 / 02:36 (CEST)
Bonjour Euphonie. Cette question ne concerne en rien les administrateurs mais intéresserait sans aucun doute les piliers de bistro ! En tant que contributeur, je mets des points finaux dans les références, y compris dans les références Harvard, de même que dans les légendes des photos mais pas dans les liens externes ou la bibliographie lorsqu'ils sont présentés sous forme de listes à puce. Je ne le fais que parce que j'ai remarqué depuis longtemps que les contributeurs que je considère comme étant les plus respectueux des normes et des conventions typographiques le font ainsi Clin d'œilt a r u s¡Dímelo! 11 septembre 2014 à 03:41 (CEST)
Hello, personnellement, je ne le fais pas dans la mesure où les notes sont présentées comme des listes et que j'ai pu voir les deux dans les sources universitaires. Pour autant, le point ne me semble pas incorrect non plus. Il faudrait creuser dans les sources pour trancher, ou à défaut laisser les contributeurs faire comme ils le souhaitent. Binabik (discuter) 11 septembre 2014 à 05:27 (CEST)
@ Praxinoa, Starus et Binabik : cf. → débat initié au bistro ! Cordialement ! — euphonie bréviaire 12 septembre 2014 à 17:48 (CEST)

Maladie de Lyme[modifier le code]

Bonjour, je ne suis pas sûr qu'un livre citant une personne parlant de "sang contaminé" à propos de la maladie de Lyme alors qu'elle est clairement en conflit d'intérêt (interdiction de vente d'un produit) puisse être utilisé comme référence. Ce d'autant que le lien "lire en ligne" et le numéro de page pointe directement vers la page en question ? Par ailleurs rien ne prouve que le livre ne s'est pas basé sur Wikipedia pour les endroits où il es mis en référence, d'autant plus qu'il es sorti en 2014, que son sujet principal n'est pas la maladie de Lyme et que son auteur ne me semble pas être un spécialiste... Bloubéri (discuter) 14 septembre 2014 à 11:20 (CEST)

Bonjour Bloubéri ! Merci pour votre message qui a retenu toute mon attention. La page pointée met en exergue l’existence d’une controverse — réelle — sur le sujet. Je propose d’ailleurs de rétablir une section dédiée avec les arguments contradictoires qui s’y réfèrent, dont l’hypothèse, avancée par plusieurs sources, d’une possible corrélation entre cette affection avec ses dérivés aux ramifications plurielles et le déclenchement éventuel — bien que non formellement prouvé — de certaines pathologies autoimmunes. Par ailleurs, je constate que cet article ne semble pas encore faire état des assertions émises par le Dr Richard Horowitz. Pourtant, aussi contestées ses thèses pussent-elles paraître au demeurant, elles n’en sont pas moins reprises par plusieurs auteurs, tant pour abonder en son sens que pour le contredire. Maintenant, il est vrai que le livre auquel vous faites allusion n’est apparemment pas issu de la plume du spécialiste le plus aguerri quant au champ d’application spécifiquement évoqué. Il n’empêche qu’il a quand même été édité par une maison reconnue, outre de figurer au catalogue de la BnF [59]. S’y ajoutent divers témoignages parmi lesquels figurent ceux émanant de Jean Jouzel, Nicolas Hulot, Yann Arthus-Bertrand, Yves Cochet et Brice Lalonde. Nonobstant ce qui précède, à dessein de seoir à vos judicieuses remarques, je vais m’efforcer de glaner quelques sources supplétives, voire subrogatoires, qui permettraient de mieux « arrimer » la teneur des passages électivement concernés. Cordialement ! — euphonie 14 septembre 2014 à 12:30 (CEST)
Merci pour cette réponse. Je voudrais d'abord vous signaler que l'aspect auto-immun de la phase tardive de la madie de Lyme n'a rien de controversé, cf :
  • "phénomènes inflammatoires et/ou immunitaire" page 5 de la recommandation française [60]
  • "phase chronique, immunologique" page 3 du cours du collège national [61]
Par ailleurs, je vous cite :"il a quand même été édité par une maison reconnue, outre de figurer au catalogue de la BnF [1]. S’y ajoutent divers témoignages parmi lesquels figurent ceux émanant de Jean Jouzel, Nicolas Hulot, Yann Arthus-Bertrand, Yves Cochet et Brice Lalonde". Pour moi, tout ça ne plaide pas particulièrement pour son caractère pertinent sur un article médical, aussi je vous renvoie à mon précédent message.
Pour le reste je vous souhaite bon courage ! Bloubéri (discuter) 14 septembre 2014 à 13:13 (CEST)
@Bloubéri : merci pour votre réponse ! Pour ce qui relèverait de l’aspect « controversé », j’aurais peut-être dû me montrer plus précis dans ma formulation précédente. En réalité, je faisais plus spécifiquement allusion à l’interaction potentielle préfigurant une possible exacerbation auto-immune, certes, mais dont l’origine virtuelle puiserait ses racines dans une hypothétique déclinaison secondaire issue des divers types de borrélioses actuellement répertoriées. Pour les tenants de cette vision inhabituelle, cette pathologie serait demeurée latente et/ou invisible car non implicitement détectée par les tests de dépistage les plus couramment admis. Ainsi, certaines fibromyalgies pourraient être associées voire directement imputables à une infestation parasitaire que des technologies de dépistage insuffisantes ne permettraient pas encore systématiquement de diagnostiquer à coup sûr, d’où la nécessité potentielle de recourir à d’autres examens complémentaires considérés comme plus fiables et, par extension, mieux enclins à révéler un statut sanitaire davantage conforme à une réalité fortuitement ignorée ou dont l’impact serait négligé voire écarté d’un revers de la main. Je n’ai pas de parti pris face à ce qui précède, mais les deux préhensions — traditionnelles et moins conformes — me paraissent devoir mériter leur place dans la mesure où un sourçage suffisamment adéquat leur confèrerait un poids substantiel. C’est la raison pour laquelle, dans mon post précédent, je vous ai fait part de mon intention d’annexer quelques sources subsidiaires mieux focalisées et, dans la mesure du possible, plus « universitaires ». Cordialement ! — euphonie 14 septembre 2014 à 18:22 (CEST)
Essayons de ne pas nous mélanger les pinceaux. J'essaie de répondre dans l'ordre. Un article sur la maladie de Lyme ne peut traiter que de la maldie de Lyme, et pas des autres borrélioses ! Et un rapport hypothétique entre fibromyalgie et parasitose est peut-être intéressant, mais il me semble que ce n'est pas non plus le sujet (la maladie de Lyme étant bactérienne). Concernant la maladie de Lyme, il existe des cas (et ça n'a rien de controversé) qui se révèlent au stade tardif. Par ailleurs, au stade tardif elle peut dans certains constituer un diagnostic difficile (ça n'a rien de controversé non plus). Les techniques diagnostiques sont rarement efficaces à 100 % et certains malades peuvent très bien échapper à un diagnostic précis, même avec tous les examens du monde. Voilà, j'espère avoir pu éclairer certains points, si toutefois c'était nécessaire. Merci en tout cas de contribuer à améliorer wikipedia. Bloubéri (discuter) 14 septembre 2014 à 21:34 (CEST)
@Bloubéri : no worry, aucun « pinceau » ne s’est emmêlé Sourire. J’emploie le mot « parasitose » sous forme de « métaphore globale », à l’image par exemple de l’intitulé d’un article en allemand — « Gefährliche Parasiten : Zecken übertragen Krankheiten » [62] — voire selon les termes figurant dans cette section ou même dans la liste consignée juste après, sachant bien entendu qu’en l’occurrence, selon le savoir protocolaire dûment acquis en vigueur, il s’agit bien d’une bactérie de type spirochaetae alias borrelia burgdorferi & consorts, quand bien même le RI concerné s’initie par ces lignes : « La maladie de Lyme (ou « borréliose de Lyme »), est une maladie bactériennezoonose et parasitose — qui touche l’homme et de nombreux animaux. » La « controverse » — bien réelle, hélas ! — porterait justement sur la nature des tests de dépistage effectués en France qui, eux, ne s’avéreraient guère en mesure de détecter nombre de cas de contamination alors que d’autres examens, plus officiels et davantage en vogue dans les pays germaniques, se montreraient nettement plus fiables, quand bien même leur optimalité n’atteindrait pas encore les 100 % escomptés... ce qui laisserait donc augurer, là aussi, une marge d’erreur non négligeable. Merci à vous également pour la qualité de vos apports ! Cordialement ! — euphonie 14 septembre 2014 à 22:46 (CEST) / 15 septembre 2014 à 14:34 (CEST) / 16 septembre 2014 à 18:44 (CEST)

Traduttore traditore[modifier le code]

Non, métèque n'est pas la bonne traduction : c'est la façon dont on qualifie les vendeurs de plage, souvent Africains, qui vendent leurs objets aux vacanciers. Ce n'est pas forcément flatteur mais le ministre de l'intérieur l'emploie.--ᄋEnzino᠀ (discuter) 16 septembre 2014 à 23:23 (CEST)

Notification Enzino : merci pour ces précisions subsidiaires bienvenues ! Je note toutefois que le Larousse indique pourtant la même traduction : → métèque. Ceci étant, il est vrai que l’expression « traduttore, traditore » revêt souvent pleinement sa valeur. Cordialement ! — euphonie bréviaire 16 septembre 2014 à 23:40 (CEST)

Parfois même les bons ouvrages se trompent. Métèque à pour moi une connotation athénienne. Le métèque parle grec contrairement au barbare. très cordialement,--ᄋEnzino᠀ (discuter) 16 septembre 2014 à 23:48 (CEST)

Notification Enzino : il est vrai que le même Larousse, mais cette fois-ci dans le sens traductionnel inverse, reste plus modéré dans son équivalence, lui préférant une explication plus détaillée au lieu d’un terme unitaire : cf. → ici. Très cordialement aussi ! — euphonie bréviaire 16 septembre 2014 à 23:56 (CEST)

Pour info[modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Wikip%C3%A9dia:Le_Bistro/25_septembre_2014&diff=107721026&oldid=107720537]

Le banni Noritaka qui vient revendiquer ses pseudos faits d'arme. Je te laisse voir ce que tu en fais. Floflo62 (d) 1 octobre 2014 à 07:49 (CEST)

Asselineau[modifier le code]

Bonjour euphonie. Une éternité que je n'ai pas eu le plaisir de te croiser. Malheureusement, c'est à propos d'un point de désaccord. Sur la page relative au susdit, je n'adhère pas à ton idée de recourir à une forme d'exception. Nous avons parfois bataillé ensemble sur des articles (au moins un, ma mémoire n'est pas fidèle), mais avec une conviction que je ne te vois pas ressentir dans ce cas de figure. Je ne cherche pas à te faire changer d'avis, d'autant que je ne suis pas sûr d'émettre un avis, même si je m'autorise des commentaires sur ceux des autres. Par exception, je n'avais pas envie de commenter ton avis ailleurs qu'ici. Cordialement, Asram (discuter) 2 octobre 2014 à 03:22 (CEST)

Bonjour Asram ! Le simple fait d’invoquer la perspective WP:ICR ne saurait signifier pour autant dans mon esprit que je chercherais en quelque manière à faire valoir une préconisation « d’exception » qu’il conviendrait censément d’appliquer dans le cas de figure qui nous occupe. Au contraire, il s’agit davantage d’un pis-aller de ma part, attendu que le recours à la page précitée ne fait que témoigner de mon impuissance crasse à me départager formellement dans un sens ou dans l’autre. Je rejoins ainsi en quelque sorte les « errances » revendiquées par Jules [63] qui semble être confronté aux mêmes paramètres pluriels — mais complémentaires — qui, dans chaque camp, affleurent tour à tour (presque) autant en faveur qu’en défaveur d’un maintien pérenne … ou fugace. Bien cordialement ! — euphonie 2 octobre 2014 à 05:04 / 05:06 (CEST) / 3 octobre 2014 à 22:42 (CEST)
Bonjour euphonie, et merci pour ta réponse. Je comprends mieux ta démarche. Cordialement, Asram (discuter) 4 octobre 2014 à 00:56 (CEST)

La page de Philippe Guénin[modifier le code]

Page mis en suppression par vengeance car j'empêchais Scoopfinder de mettre le nom de naissance de Philippe Guénin Je ne peux pas mieux faire que de vous conseiller de lire ce que pense de cette demande de suppression les principaux acteurs qui vote pour la conservation. tel que Enrevseluj (d · c · b), Jmex (d · c · b). Philippe Guénin est un ami, nous avons publié ensemble chez Gallimard, j'espère que la page sera conservée. Je vous souhaite une bonne nuit à demain. Je vous écris ici car c'est plus personnel, je vous souhaite une très bonne nuit bises au plus gentil des wikipédiens--Françoise Maîtresse (discuter) 5 novembre 2014 à 20:46 (CET)

Rameutage, meatpupping, désorganisation, mensonges (aucune vengeance ici, mais une suite logique suite aux discussions en PDD de l'article), violation de WP:FOI (voire diffamation) et, de surcroît, une confusion totale entre tous les sujets (date de naissance, biographie, biliographie, ...). C'est le pompon. Quand je disais qu'on marchais sur la tête... --Scoopfinder(d) 5 novembre 2014 à 21:37 (CET)
Notification Françoise Maîtresse et Scoopfinder : Je veux bien entrevoir la possibilité qu’il y ait accessoirement pu y avoir quelque part possible « confusion » voire éventuelle maladresse — qui d’entre nous n’en commet pas d’ailleurs ? — mais, le cas échéant, l’incident en deviendrait d’autant plus excusable qu’il serait initialement parti d’un élan bien intentionné. Je reste intimement persuadé que c’est bien le cas ici. En effet, de ce que je connais de Dame Françoise, c’est son attitude déférente, affable, altruiste, empreinte d’une exquise courtoisie et animée de qualités de cœur. De surcroît, cette gente Dame se montre toujours ouverte et disposée au dialogue aussi longtemps que celui-ci reste imprégné du plus souverain respect. Quelles que pussent être les inévitables divergences en cours qui jonchent les impondérables afférents à la rédaction concernée, je ne saurais trop insister pour que la modération, la pondération et la convivialité collaboratrices reviennent au premier plan. En effet, quand bien même il dût en l’occurrence encore exister quelques points ponctuels de divergence à examiner sous divers angles comparatifs, la résolution susceptible d’en découler en sera d’autant plus promptement aisée et facilitée que chacun d’entre vous s’assoira à la table des négociations avec calme et humilité tout en accordant à l’autre la place qu’il mérite : l’égalité et la considération bienveillante de sa nature humaine, qualités et faiblesses incluses. Qui plus est, le fait que nous soyons toutes et tous aussi incroyablement imparfaits s’avère aussi constitutif de notre charme et de notre individualité... parce que nous cherchons constamment à nous améliorer. Bonne chance pour la suite ! Bien cordialement à vous deux ! — euphonie bréviaire 5 novembre 2014 à 22:30 (CET)
Pourquoi m'accuser de rameutage ? Alors qu'Euphonie s'est présenté de lui même sur la page concernée ? S'il doit voter, je le connais, il le fera en toute impartialité. D'autre part Euphonie est très cultivé et il sait ce que vaut des parutions Chez Gallimard et au Mercure de France, il sait ce que vaut la revue Digraphe et qui y a participé : des philosophes comme Jacques Derrida, il connaît la valeur des Lettres Françaises. Pourquoi me poursuivre jusqu'ici, alors que pour ne pas avoir de conflit avec vous j'ai préféré dialoguer ici tranquillement avec un viel ami ? Vous avez peur de quoi ? Qu'il vote pour la conservation de la page ? Ou est le rameutage ? Ce ne serait pas vous par hasard ? Euphonie, merci pour ces compliments, je vous embrasse chastement, vous êtes un grand tendre--Françoise Maîtresse (discuter) 6 novembre 2014 à 05:09 (CET)
Venir, vous, attaquer, vous si calme et si bienveillant. Protecteur aussi, je n'aurais demandé une RCU qu'en cas de déferlement. Mais c'est bien que vous l'ayez fait, cela part des bons sentiments. Depuis que je rédige à nouveau, c'est la panique à bord. Les loups sortent des bois.
De toutes façons, même s'il a écrit avec une adresse ip d'un cybercafé, le test du canard ne résiste pas. Il y a longtemps que je savais que c'était lui, bien avant qu'il me le dise. Mais tant qu'il se tenait tranquille, aucun problème, là il a tenté de se faire un allié pour mener la panique à bord. Moi, quand on vient me dire du mal de quelqu'un, je me méfie toujours, je ne rentre pas dans les ragots.
Quelle perte de temps que ces PàS qui ne devraient jamais atterrir en PàS, on discute on discute et pendant ce temps on n'avance pas. On pense avoir la maîtrise sur les autres, mettre de l'ordre sur Wikipédia alors qu'on y sème le désordre : sans les rédacteurs, Wikipédia n'existe plus
Je reste stupéfaite que Scoopfinder (d · c · b) soit tombé dans les mailles du filet. Grosse tendresse --Françoise Maîtresse (discuter) 7 novembre 2014 à 16:01 (CET)
Le plus fort, c'est qu'il est arrogant en demandant de se faire bloquer pour insulte, monsieur s'auto-bloque dit-il [64]. J'ai cité un nom mais en fait c'est impossible, c'est seulement quelqu'un qui a gentiment signalé l'insulte vu qu'il est sur Wikipédia depuis des lustres, bref on verra bien. Rebises. --Françoise Maîtresse (discuter) 7 novembre 2014 à 16:11 (CET)
@Françoise Maîtresse : il se pourrait — ou peut-être pas — que ce soit effectivement le même contributeur, mais ce n’est pas forcément assuré pour autant. En effet, la demande d’auto-blocage, promptement formulée peu après l’émission délibérée de nuages corrosifs assumés, pourrait aussi, voire davantage, s’assimiler au type d’entrechat émanant d’un autre alias (dont l’énoncé s’initie par la douzième lettre de l’alphabet) qui s’est jadis distingué par quelque scénario apparenté. On verra bien ce que donne la RCU, pour autant que les données techniques actuellement disponibles permettent d’y voir plus clair. Bien cordialement à vous ! — euphonie bréviaire 8 novembre 2014 à 13:14 (CET)

Bonjour euphonie[modifier le code]

J'espère que vous n'avez pas pris la responsabilité d'un drame.. si le nom sort en box cela pourra occasionner un drame... bonne journée, d'autant que la source de digraphe prévaut sur le lien sur la thèse. --Françoise Maîtresse (discuter) 11 novembre 2014 à 12:37 (CET)

En l’état, pour seoir à la mesure conservatoire qui semble avoir été adoptée, seul le directeur de la publication est mentionné dans le crédit d’auteur. Une autre alternative aurait également pu consister à ne pas faire état de l’existence même de la parution concernée ou, à défaut, de pouvoir disposer d’une autre référence supplémentaire dont les détails voire partie du restitué textuel auraient pu être consultés en ligne. À mon sens, aucune des deux sources ne prévaut sur l’autre : chacune s’imbrique et se complète, cf. détails additionnels intervenus au cours d’échanges précédents via une page de dialogue spécifique. Cordialement ! — euphonie 11 novembre 2014 à 15:54 / 15:56 / 16:08 / 16:12 (CET) & 12 novembre 2014 à 16:13 (CET)
Il y a une autre coquille, mais je pense sincèrement plutôt que de citer ce texte il vaudrait mieux en citer un de Faye ou de CLancy jai le dossier sous les yeux le numéro de digraphe, je peux vous le scanner si vous m'écrivez en mail Cordialement--Françoise Maîtresse (discuter) 12 novembre 2014 à 17:23 (CET)
@Françoise Maîtresse : j’avais effectivement remarqué cette « particularité grammaticale » tout en m’efforçant de la reporter en l’état puisqu’elle figurait telle quelle dans la citation concernée. De prime abord, je n’ai pas osé procéder à la rectification potentiellement requise, ne sachant pas jusqu’à quel point ce qui précède relèverait d’une intention « philosophico-sémantique » délibérée ou simplement d’une coquille fortuite. Par ailleurs, le choix de ce passage plutôt qu’un autre, outre son intérêt didactique, repose essentiellement sur le fait que le nom du préposé principal y est exposé à plusieurs reprises, cf. pages 69 et 71 [65]. De plus, l’accès in extenso en ligne à la source précitée permet de pourvoir aux conditions de vérifiabilité souhaitées. Ceci étant, si vous disposez d’une citation encore plus adéquate, rien ne vous empêche d’en annexer le segment qui vous paraîtrait le plus propice en l’assortissant de ses références corrélées. Cordialement ! — euphonie 12 novembre 2014 à 18:30 (CET) & 18 novembre 2014 à 02:30 (CET) & 20 novembre 2014 à 02:32 (CET)

Philippe Guénin[modifier le code]

Bonjour Euphonie
Je te sais partisan du Bien. Pourquoi vouloir alors mentionner le nom réel de Philippe Guénin, puisque tu as pu le lire sous la plume d'Alchemica, c'est capable de mentionner des désordres considérables (J'ai dit à Françoise qu'elle fasse faire un courrier par Philippe Guénin afin qu'il ne soit plus importuné). Alors autant ne pas mentionner la thèse. C'est pourtant très simple. Cette affaire détruit Françoise. Prends en conscience ! Amitiés à toi et merci pour l'inaccessible étoile de Brel, qu'un jour dans ma vie, tu me donna à entendre, et qui fit quelque chose d'autre : c'est à dire un autre regard, une autre façon, etc ... en pagaille !! Festoyant, dansant, jouant, la vie, l'énergie vitale et tu le sais bien plus encore ! Cordialement (Comme tu m'as notifié là bas, je te réponds mais ici !) Cordialement Mike Coppolano (discuter) 25 novembre 2014 à 09:36 (CET)

Excuse les fautes d'écriture, je ne suis pas à mon mieux !! Mike Coppolano (discuter) 25 novembre 2014 à 09:38 (CET)
Je vous aimais bien, je suis extrêmement déçue par vos dernière démarches...--Françoise Maîtresse (discuter) 25 novembre 2014 à 09:43 (CET)
Bonjour Notification Mike Coppolano et Françoise Maîtresse : merci pour vos messages. Je vous invite tous deux à vérifier que l’introduction originelle de l’information en question n’a pas été de mon ressort mais constitua le fruit d’une initiative individuelle propre à Françoise → [66]. Dès lors, ma dernière intervention n’avait revêtu qu’un aspect routinier de pure forme « syntaxique ». En effet, s’il est fait mention du patronyme de naissance dans le RI, pourquoi alors l’infobox, qui contient une section spécifiquement dédiée, devrait-elle s’en exempter alors que l’addendum est prévu dans le code source ? Question subsidiaire : pourquoi, après avoir retiré toute information patronymique supposée porter potentiellement préjudice à l’intéressé → [67], l’avoir inexplicablement réintroduite après-coup [68], qui plus est en y ajoutant « nominativement » un intitulé en toutes lettres qu’il semblait pourtant prioritaire de ne jamais mentionner ? Pour ma part, je ne me serais pas opposé, si nécessaire, à ce que l’éviction de toute référence à la thèse fût maintenue, comme ici. Pourtant, ce qui me paraît maintenant encore plus paradoxal, c’est qu’après avoir réintégré de votre propre chef une information singulière dont j’avais pourtant cru déduire qu’elle ne devait surtout pas figurer où que ce soit (pourquoi avoir fait machine arrière alors ?), vous laissez désormais concomitamment la porte ouverte à l’inclusion d’autres liens « problématiques ». Il me paraîtrait donc décisif de savoir exactement et pour sûr vers quelle direction s’orienter : soit « aucune » mention du nom de naissance (quitte à gommer la source SUDOC et OCLC), soit l’autre option à laquelle un revirement inattendu semble avoir mystérieusement donné lieu. Le hic, c’est que, depuis lors, je ne sais pas jusqu’à quel point les autres contributeurs seraient disposés à changer une nouvelle fois leur fusil d’épaule. Pour ma part, je reste ouvert aux deux alternatives. Quid des autres intervenants/tes ? Mes vœux et mes bonnes pensées t’accompagnent, Mike. Cordialement à vous deux ! — euphonie 25 novembre 2014 à 10:50 / 10:54 / 11:02 / 11:16 / 21:34 (CET)
Euphonie, je n'ai pas tout suivi des éditions de l'article consacré à Philippe Guénin. Moi ce que je souhaiterai est que seul le nom de Philippe Guénin apparaisse et que disparaisse son cursus en philosophie, comme l'avait si bien dit Alchemica (d · c · b). Je notifie Françoise pour voir si j'ai bon. Je crois néanmoins que c'est qu'elle souhaite aussi, n'est-ce pas Françoise ? Attendons sa réponse. Je pense souvent à toi Euphonie, là je vais voir Scott, il va voir la laisse pour la promenade. Va redevenir un jeune chiot. Cet animal est un don qu'il me faut préserver jusqu'au bout. > " Que peux-tu désirer de plus, quand le roi Salomon déclare lui-même que l’accident qui frappe l’homme, et celui qui frappe la bête sont un seul et même accident ; que la mort de l’un est la même mort que celle de l’autre, et qu’ils ont tous deux le même souffle ! Puisqu’il en est ainsi, pensa Kobus, tâchons au moins de profiter de notre souffle, pendant qu’il nous est permis de souffler. » Erkmann et Chatrian, L’Ami Fritz. .... Amicalement Mike Coppolano (discuter)
@Mike Coppolano : pour résoudre l’équation, je suggérerais de tout bonnement supprimer l’entièreté de l’actuelle section « Biographie ». En effet, celle-ci fait implicitement référence, au moins partiellement, à l’ancienne appellation. Or c’est justement le point central qui paraît poser problème. Une élision « ciblée » permettrait ainsi de mieux légitimer la présence résiduelle du seul nom de plume. Par ce biais, la mention spécifiquement « natale » figurant en ce moment dans le RI pourrait alors être optionnellement éludée. Ce faisant, le patronyme subsistant correspondrait de facto à celui qui se rapporterait uniquement aux œuvres et performances listées dans l’article. À mon sens, comme l’avait suggéré Alchemica, ce serait vraisemblablement le « prix à payer » pour éviter tout nouvel imbroglio récurrent. Il reste juste à espérer que les autres participants soient enclins à obtempérer favorablement en ce sens eu égard aux incessants retournements de situation déjà intervenus auparavant. Amicalement ! — euphonie bréviaire 25 novembre 2014 à 12:12 (CET)
Il faut faire attention lorsque l’on parle de détournement de fonds.
Rebecca n’a pas détourné des fonds, car la Dass a coupé les vivres immédiatement pour non conformité. S’il y a eu détournement de fond, c’est attribué à ceux qui ont géré avant Rebecca et qui n'ont pas fait les travaux de mise en conformité. Aucune procédure pour détournement de fond ne l’a impliquée, donc fait très attention à ce que tu dis.
D’autre part lorsque l’on parle de Philippe en tant que Docteur, une erreur se glisse, il est docteur en philosophie à l ‘époque des faits il a moins de trente ans. On peut imaginer le Mozart de la philo et en même temps de la médecine psychiatrique Il aurait fait médecine et possèderait un doctorat en psychiatrie. Restons sérieux, c’est sa femme qui gérait, elle était une professionnelle de la santé. Il est depuis divorcé et remarié avec une universitaire comme lui.
Or tu en dis trop ou pas assez, et c’est très dangereux--Françoise Maîtresse (discuter) 26 novembre 2014 à 08:30 (CET).
@Françoise Maîtresse : pour ce qui concerne les points que tu mentionnes, je me borne stricto sensu à citer ce que les sources rapportent à tort ou à raison via diverses urls directement consultables en ligne. C’est la raison pour laquelle chaque diff corrélé est implicitement annexé à toute assertion émise afin de pourvoir à l’ensemble des vérifications requises. Il se peut, certes, que les publications désignées se trompent voire véhiculent des informations partiellement tronquées... le hic, c’est qu’il est difficile de séparer le bon grain de l’ivraie vu que le pouvoir rédactionnel de wp est censé se restreindre à transcrire aussi fidèlement que possible le contenu journalistique ou livresque mis en exergue, pas d’en réinterpréter différemment la teneur et encore moins de la rectifier à titre personnel. Seule alternative possible : compenser un aspect litigieux ou divergent par un autre apport contradictoire, fiable, vérifiable et autant que possible consultable en ligne. Néanmoins, tout ce qui précède n’est pas mentionné dans l’article (du moins, pas encore) mais uniquement en PdD. Le compte rendu synoptique des éléments fournis ne vise qu’à souligner les potentiels désagrément pouvant découler de la mention du nom complet que tu as toi-même réintégrée → ici alors que c’était justement là où le bât était censé blesser. Ceci étant, tu auras pu constater que j’ai proposé à titre transitoire une possible présentation remaniée et libérée de tout ce qui pourrait éventuellement poser problème [69] eu égard à l’entièreté de ce qui précède. Certes, cette option assez « radicale » impliquerait de se délester d’une partie du « fardeau » en se résolvant à tailler dans le tas. Toutefois, dans la perspective où cette nouvelle esquisse facultative serait unanimement approuvée, le problème dérivant de cette kyrielle de sources potentiellement embarrassantes pourrait ainsi être résolu, quitte à passer outre sur la période universitaire (cursus, thèse et toute source ou allusion en rapport). Tu ne m’as d’ailleurs pas dit ce que tu pensais de la dernière modification apportée à l’article. Cordialement ! — euphonie 26 novembre 2014 à 10:44 / 10:52 (CET) & 27 novembre 2014 à 14:32 (CET)
L'expression détournement de fond sans détails pose un problème, la gérance de Rebecca a duré un an et demi environ très vite la Dass a coupé les robinets et s'il y a détournement de fond, ce sont les anciens gérants, ceux qui ne se sont pas mis en conformité. Une mauvaise indication obligerait Philippe a se rendre au centre de Wikipédia fondation avec tous les papiers nécessaires on aurait pas fini. alors fais ce que tu juges pour le mieux, moi je ne veux plus intervenir. En tous cas si la page reste comme tu l'as insérée je demande juste que des textes soient cités sur la page, pas Béatrice Durupt des textes ne faisant pas mention explicitement de la thèse. Je te les enverrai ici. bonne journée--Françoise Maîtresse (discuter) 26 novembre 2014 à 11:10 (CET)
@Françoise Maîtresse : Certes, mais l’expression « détournement de fonds » est précisément celle qui apparaît « sans détail » dans l’article qui y fait référence. Il n’est donc pas dans mes cordes d’en décrire plus exhaustivement les tenants et aboutissants puisque les rédacteurs sont restés « journalistiquement parlant » évasifs. Idéalement, si tu pouvais disposer d’une source adjacente qui projetterait un éclairage complémentaire sur cet événement, le rééquilibrage qui en résulterait s’afficherait comme plus aisé, outre de s’avérer davantage conforme aux us et coutumes. Pour l’instant, le rappel des sources impliquées ne figure qu’en seule PdD, pas encore dans l’article. Pour les textes dont tu suggères l’addendum, il serait préférable de pouvoir y accéder en ligne. Disposerais-tu d’une url dédiée qui permettrait d’y pourvoir ? Cordialement ! — euphonie bréviaire 26 novembre 2014 à 11:38 (CET)

Mineurs de 16 ans[modifier le code]

Bonsoir euphonie Il me semble que dire « mineur de moins de » n'est pas la forme consacrée (car cela entraîne in fine un pléonasme inopportun). En tous les cas je ne crois pas que cela soit celle qui s'applique pour le cas d'espèce. cf http://www.service-public.fr/actualites/002865.html e.g. (vous pouvez supprimer ce message après lecture) cdt --Dernier Siècle (discuter) 26 novembre 2014 à 18:41 (CET)

@Dernier Siècle : merci pour cette précision bienvenue ! Réajustement effectué à l’instant ! Fait Cordialement ! — euphonie 26 novembre 2014 à 18:58 / 19:00 (CET)

Guénin[modifier le code]

Bonjour Euphonie,
Guénin encore, que veux-tu que je dise de plus [70] ? C'est assez, comme l'on disait dans l'ancienne Égypte : « Le poète est un parasite sacré » ... Si l'on veut ... Bonne journée à toi. (discuter) 29 novembre 2014 à 05:41 (CET)

@Mike Coppolano : pour ma part, aucun problème, d’autant que je ne suis pas l’auteur de l’ajout en question [71] qui, depuis lors, a fait l’objet de plusieurs va-et-vient [72] [73] [74] [75] [76] avant ta récente mise à jour [77]. Bonne journée à toi aussi ! Cordialement ! — euphonie bréviaire 29 novembre 2014 à 06:52 (CET)
Entendu Euphonie. Excuse-moi alors ! Très bonne journée à toi ! Mike Coppolano (discuter) 29 novembre 2014 à 07:06 (CET)

Diabète de type 1[modifier le code]

Bonjour,

Je m'insurge avec conviction contre l'utilisation du terme traitement alternatif ; renommez la section traitement adjuvant ou tout autre synonyme me semblerait plus judicieux. Contrairement au article qui traitent de people, un article traitant d'une maladie se doit d'être, à mon sens, exempt de reproche. Parler d'alternative à une absence d'insuline (et c'est le cas dans le diabète de type I) , avec les données avérées actuelles de la science, m'apparaît comme de la désinformation ; ce n'est certes pas avec ce type d'assertion que les médias et nos pairs, puisque vous m'appelez confrère, vont reconsidérer leur opinion sur la qualité de Wikipédia. Je n'ai que peu lu la teneur de la section qui suit et encore moins les sources qui s'y attachent et je laisse d'autres juger de leur fiabilité : seul le titre m'a interpelé et je pense qu'il est, pour le moins, très mal choisi.

Peut-être avez-vous été amené à prendre en charge des adolescents porteurs de diabète de type I... Mon expérience de 35 ans en médecine libérale me conduit au constat que ce sont parmi les patients les plus difficiles à motiver quant au suivi de leur traitement (je ne parle pas des jeunes enfants qui, eux, sont assez dociles). Cette tranche d'âge est régulièrement sur le Web et plus que d'autre malades, sont à l'affût de renseignements concernant leur maladie, essentiellement pour trouver une ou plusieurs raisons de s'exonérer de traitement, de suivi médical... pour être commme les copains.

En conclusion, mettre ce type d'information en valeur, tel que fait actuellement me semble quasi criminel.

Confraternellement. -- Doc103 (discuter) 22 novembre 2014 à 14:25 (CET)

@Doc103 : bonjour et merci pour votre message !
Je ne vois bien entendu aucune objection à adapter le titre de section en conséquence. Celui que vous proposez me paraîtrait en effet idéalement adapté. Ceci étant, les risques de voir cette approche « complémentaire » se substituer au traitement médical s’avèrent moindres, pour plusieurs raisons :
  1. À ma connaissance, le lait de chamelle est quasiment introuvable sous nos contrées, hormis peut-être sous forme déshydratée mais ayant alors perdu via le processus d’atomisation la majeure partie des principes actifs évoqués par les études en cours qui, elles, font état de lait frais, cru et strictement contrôlé au niveau bactériologique.
  2. Le produit qui serait peut-être susceptible d’en dériver un jour n’est pas encore finalisé, ni même disponible mais demeure encore à l’état d’étude.
  3. Dans les deux cas précités, il s’agirait en l’état essentiellement d’une approche complémentaire — et non substitutive — au traitement médical habituellement prescrit. Il n’y a donc rien de fondamentalement incompatible, si ce n’est une potentielle interaction favorable, qui plus est, dénuée d’effets secondaires.
Je vous propose donc de souscrire au titre de section que vous suggérez, par exemple « Traitement adjuvant » ou, autre option, « Recherches en cours » voire tout autre intitulé susceptible de s’assortir à cette occurrence. Qu’en pensez-vous ? Le débat est ouvert → ici. Cordialement ! — euphonie bréviaire 22 novembre 2014 à 16:04 (CET)

Ahmed Tijani[modifier le code]

Bonjour Euphonie,

J'ai lancé une médiation sur l'article Ahmed Tijani, vous la trouverez ici. Bien cordialement, Argousin (discuter) 30 novembre 2014 à 15:04 (CET)

Bonne Année[modifier le code]

Bonne Année 2015. Meilleurs vœux Sourire Mike Coppolano (discuter) 1 janvier 2015 à 09:59 (CET)

Merci, Mike ! Puisse 2015 t’apporter, à toi aussi, paix, sérénité et espérance ! Bien à toi ! — euphonie bréviaire 1 janvier 2015 à 10:47 (CET)

Vœux[modifier le code]

Windmills wishes.jpg Meilleurs vœux pour 2015 !
Hello Euphonie,
Je te souhaite une très bonne année
Et beaucoup de plaisir à contribuer !
Cordialement,
— 
Racconish 📥 1 janvier 2015 à 11:12 (CET)
Merci, à toi aussi Racconish : puisse la nouvelle ère qui s’annonce t’être douce, paisible au cœur, à l’âme et l’esprit, nimbée de joies multiples et renouvelées. Bien à toi ! Cordialement ! — euphonie bréviaire 4 janvier 2015 à 10:43 (CET)
Je me joins aussi à toi Euphonie pour te souhaiter tous mes vœux de paix, bonheur, joie, réussite, et d'espérance en cette année qui commence ! Merci de tes contributions - bienveillantes - qui sont appréciées ! Au plaisir de te lire ! Bien amicalement, Housterdam Discuter, en ce 5 janvier 2015 à 10:41 (CET)

RTS[modifier le code]

Est-ce ce que tu cherches ? Cordialement, — Racconish 📥 1 février 2015 à 10:19 (CET)

@Racconish : absolument ! Une fois de plus, tu m’épates. Merci ! Cordialement ! — euphonie bréviaire 1 février 2015 à 10:54 (CET)

Aria senza voce[modifier le code]

@Racconish : oserais-je une fois de plus abuser de ta bonté pour te demander s’il te serait possible de repérer une trace digitalisée rééditée — ou au moins disponible à l’achat, fût-ce, faute de mieux, sous forme de LP 33 tours à l’ancienne — de cette série, voire (idéalement) l’intégrale des publications s’y référant ? Apparemment, rien ne semblerait avoir été réédité de ces anciennes excellentissimes versions alors qu’elles auraient compté parmi les premières en la matière (si ce n’est les seules à l’origine) avant que d’autres labels n’emboîtent le pas en poursuivant la voie initialement ébauchée sur la même lancée. Je n’ai rien réussi à trouver d’autre que cette url dont le contenu nouvellement encodé au format électronique idoine devrait sauf erreur correspondre à cette gravure-là. Qu’en est-il des autres titres et, le cas échéant, où et comment se les procurer ? Je constate qui plus est qu’il n’est pas nulle part fait mention de ces références dans l’article français dédié au chef concerné ni dans l’équivalent original en anglais. Merci de ton aide ! Cordialement ! — euphonie 1er février 2015 à 19:52 (CET) & 2 février 2015 à 15:06 (CET)

Ça ? Cordialement, — Racconish 📥 1 février 2015 à 20:56 (CET)
@Racconish : synchronicité oblige et convergence étonnante de nos recherches respectives aidant, une amie mandatée aux USA vient justement de me commander le tout dernier exemplaire qui semblait encore subsister sur la toile par rapport au même titre, mais ici au format CD, via ce site, la plupart des autres enregistrements digitalisés (CD) paraissant « currently unavailable ». Si par hasard tu arrives à dégotter le moindre vendeur, où qu’il se trouvât, qui accepterait de se séparer notamment de celui-ci et/ou celui-là, j’en serais ravi. Je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi ces versions d’exception n’ont pas été rééditées, leur qualité surpassant de loin celles qui ont succédé via d’autres firmes, dont notamment Music minus one ou Cantolopera. Merci à toi et cordialement ! — euphonie 1er février 2015 à 21:36 (CET)
[78] [79] [80]. Cordialement, — Racconish 📥 1 février 2015 à 22:22 (CET)
@Racconish : merci et bravo ! Last but not least, si, par miracle, ces exemplaires (ainsi que d’autres) pouvaient encore se dénicher quelque part encodés ou digitalisés à un format téléchargeable de type *.mp3 comme ici voire en CD comme ici et/ou ici (les deux exemplaires précités ne figurant malheureusement plus dans le stock actuellement disponible), ce serait le top. En effet, tout LP datant d’une trentaine d’années (voire davantage en l’occurrence), à moins d’avoir été entouré de soins exceptionnellement diligents, risque d’avoir quelque peu souffert des affres du temps, surtout s’il n’est pas complètement neuf. Je suis conscient d’en demander beaucoup mais, qui sait ... Thank you so much for your help! Cordialement ! euphonie 1er février 2015 à 22:52 / 23:04 (CET)
Rien trouvé. Cordialement, — Racconish 📥 1 février 2015 à 22:59 (CET)

Discussion modèle:Utilisateur Pédé/Suppression[modifier le code]

Bonsoir,

Au vu de la notification reçue, je suppose que la clôture effectuée avec quelques heures d'avance ne pose pas souci.

Je précise que le choix que j'ai fait de clôturer plus tôt n'est en rien dirigé contre vous, votre avis et votre argumentaire de qualité. Le débat ayant de mon point de vue clairement établi qu'une majorité des participants sont pour le maintien en l'état de la BU et ne souhaitent ni sa suppression ni son retrait. J'ai également essayer de faire une synthèse des arguments développés par les tenants de la suppression et les neutres et j'espère que la synthèse reflète bien leur avis. --Fanchb29 (discuter) 1 février 2015 à 23:06 (CET)

@Fanchb29 : tout à fait ! La notification que je vous ai d’ailleurs adressée à cet effet l’était sous forme « remerciement » usant pour ce faire de la fonction dédiée. J’y témoignai ainsi de mon acquiescement inconditionnel au regard de la clôture que vous avez jugée légitime d’opérer tout en saluant au passage la qualité optimale du compte-rendu synoptique élaboré par votre plume à cette occasion. Le choix consciencieux des mots que vous avez insufflés dans votre texte récapitulatif me paraît restituer fidèlement la teneur éclectique des débats échus : félicitations !
Pour ma part, que l’issue finale ait été ou non dans le sens de mon vote — en l’occurrence encore et toujours pour la « suppression » pour les raisons que j’ai exprimées de long en large ici, ici, ici et de façon peut-être encore plus circonstanciée ici — ne signifie pas pour autant que je récuse la liberté à tout un chacun de s’exprimer comme il l’entend avec le choix des mots qui lui siéent.
Dans le même ordre d’idée, j’ai d’ailleurs pris soin d’insister sur ce qui suit au cours de mon ultime intervention (je cite) :
« Je ne dénigre en aucun cas le droit à quiconque de se désigner par tout qualificatif dont il souhaiterait s’affubler — quand bien même une telle initiative pourrait se révéler potentiellement risquée voire « à double tranchant » — s’il pense que la « crudité » sied davantage à son ressenti personnel. Ma désapprobation « lexicale » ne s’assigne donc pas une quelconque réprobation d’ordre « comportemental ». D’ailleurs qui sait, peut-être que d’ici quelque temps l’utilisation du mot « pédé » représentera le fin du fin, le must du must, le caviar de la gratification qui permettrait, le cas échéant, de complimenter un tiers comme il se doit en l’adoubant d’une formule telle que « putain, mec, t’es un sacré pédé », ce qui, en langage plus « fleuri » signifierait alors : « Tu es un être d’exception qui mériterait l’octroi d’une couronne de lauriers voire carrément la Légion d’honneur ». Ce jour-là, une célèbre chanson, interprétée par « Les Compagnons de la chanson » et sortie en 1957, acquerrait de facto des lettres de noblesse d’autant accrues qu’elles auraient préfiguré la dialectique prémonitoire endossée par ce vœu salutaire : Si tous les gars du monde décidaient d’être copains et partageaient un beau matin leurs espoirs et leurs chagrins en marchant la main dans la main, le bonheur serait pour demain. Ne parlez pas de différence, ne dites pas qu’il est trop blond ou qu’il est noir comme du charbon ni même qu’il n’est pas né en France. Aimez-les n’importe comment même si leur gueule doit vos surprendre : l’amour c’est comme au régiment, il ne faut pas chercher à comprendre. Cette ère-là franchie, la binarité homo/hétéro serait alors reléguée à une forme de postulat éculé ; les préférences de tout un chacun seraient ainsi concomitamment vécues à l’air libre avec une aisance d’autant plus vivace qu’elles prévaudraient au sein d’une « royale indifférence ». Par extension, toute velléité de vocabulaire opportuniste visant à fustiger telle affinité plutôt qu’une autre deviendrait alors tellement has-been, old-fashioned et ringardissime que nul ne songerait même à s’y aventurer sous peine d’être taxé d’extraterrestre. »
Le hic, c’est que l’état actuel des consciences et des perceptions n’en est pas encore arrivé aux prémisses d’une telle terre promise pour celles et ceux que la prédestination aurait voué à aimer leurs semblables. C’est pourquoi j’ai également écrit dans le même extrait :
Jusqu’à ce que le terme « pédé » ne soit plus indirectement vecteur d’injures parallèles susceptibles d’être utilisées à mauvais escient par quelque élan exogène mal intentionné, je préférerais encore et toujours que tout candidat à l’ostension se présentât sous des couleurs terminologiques plus universelles à l’instar de homo, homophile, homosexuel, uraniste, uranien et/ou autres individualisations « inattaquables » de même inspiration.
Pour conclure et éviter tout éventuel quiproquo — je pense notamment à Asram que je notifie conjointement à titre amical et dont je voudrais être sûr qu'il a bien cerné les contours et linéaments de ma pensée — je précise avoir également écrit ceci :
« Éprouver quelque réticence à ce que soit fait recours à un mot d’usage actuellement « trivial » pour se présenter en personne, c’est une chose, mais cela ne présuppose pas pour autant que fût remis en cause le mode de vie légitime qui s’y réfère, riche de valeurs philosophiques et existentielles équivalentes à celles prônées par maints idéaux convergents.»
Cordialement ! — euphonie 2 février 2015 à 07:32 / 07:36 / 16:30 (CET)
J'ai considéré qu'une clôture avancée n'était au final pas préjudiciable à la discussion, et bien qu'ayant participé à la discussion, la synthèse la plus large possible (ce qui à mon avis doit être fait à chaque fois que cela est possible pour expliquer clairement la décision retenue) pouvait être acceptée par tous les participants à la discussion.
Comme je l'ai indiqué, je ne voulais en rien vous empêcher de vous exprimer lors de ce débat de bonne tenue, mais j'ai crains (peut-être à tord) que les dernières heures du débat voient celui-ci être "entaché" par quelques nouveaux "dérapages" (de tout ordre d'ailleurs).
Au vu du peu d'avis exprimés dans les derniers jours, je ne voyais pas venir dans les dernières heures une totale inversion du résultat, il aurait fallu qu'une majorité des avis en conservation se transforme en suppression et/ou qu'un afflux d'avis s'exprime en suppression...
Il semble à priori que cette clôture ne pose pas souci, et je pense que nous pouvons nous en féliciter car il s'agit là d'une fin de qualité dans la même veine que le débat qui a eu lieu, satisfaisant à priori les divers intervenants. --Fanchb29 (discuter) 2 février 2015 à 12:56 (CET)
@Fanchb29 : entièrement d’accord avec vous, comme en témoigne d’ailleurs la notification émise sous forme de remerciement dédié que je vous ai adressée à cette occasion, exprimant de la sorte mon acquiescement inconditionnel par rapport à cette clôture anticipée que, compte tenu des circonstances, vous avez jugée légitime à juste titre d’opérer. Il m’échet en outre de saluer la qualité optimale du compte-rendu synoptique concomitamment élaboré par votre plume ; le choix consciencieux des mots que vous avez insufflés dans votre texte récapitulatif me paraît restituer fidèlement la teneur éclectique des débats échus ; je vous réitère donc mes félicitations. Cordialement ! — euphonie bréviaire 2 février 2015 à 16:34 / 16:38 (CET)

Henri-Charles Geffroy[modifier le code]

Bonjour Euphonie, j'ai lu votre intervention sur le sujet en question, je n'interviendrai plus sur la page de drp. J'y ai certainement commis des impairs, ce que j'ai reconnu à deux reprises, mais je suis sincèrement affecté d'une part par la SI de Lomita, d'autre part par le manque d'empathie des opérateurs de la drp (à l'exception de Turb). On m'y reproche l'absence de référencèrent alors que la SI est tombée en pleine rédaction de l'article pendant que je recherchais justement ces sources sur le Web. En résumé tout le monde est OK pour trouver que le sujet est plutôt dans les clous mais personne ne trouve la SI prématurée ! Je n'insiste pas plus, je ne suis qu'une IP, et à voir l'évolution de la discussion je me crois bien capable de faire d'autres sorties inutiles. Juste ce mot pour vous dire qu'au cas où l'article survivrait à ces petits conflits de personnes (IP incluse) et que l'intérêt de l'encyclopédie l'emporte finalement, je ferai mon possible (dans la mesure très réduite de mes moyens et capacités, et surtout de mon temps) pour vous donner la main, non pas que le sujet me motive particulièrement mais histoire d'assumer un peu cette demande de restauration. Cordialement, --83.201.39.84 (discuter) 23 mars 2015 à 19:26 (CET)

Bonjour chère IP ! Merci pour votre message auquel je réponds un peu tardivement, ce dont je vous prie de bien vouloir m’excuser. À vrai dire, lorsque j’ai argumenté en faveur d’une restauration dans la page de débat concernée, j’étais loin de me douter que la rédaction première se limitait à un RI liminaire succinct dépourvu de sources. Je comprends d’autant mieux l’initiative de l’administratrice Lomita de procéder à une SI d’office, non pas que le sujet soit forcément et inéluctablement « inadmissible » dans son potentiel, mais sachant sa thématique controversée et connue uniquement par quelque « élite marginale », il était impératif d’en consolider la rédaction préalablement à toute publication avec des sources bétonnées afin de lui octroyer un minimum de chance de survie. En ce sens, la fonction « prévisualisation ad libitum » s’avère éminemment utile. Il est même vivement recommandé d’en user et d’en abuser à outrance Sourire. La question s’est affichée comme d’autant plus complexe qu’en application conforme aux critères strictement afférents aux écrivains, Lomita a eu raison de relever nombre de carences « substantielles » à mettre au compteur en matière de souscription relative à une sélection apparentée. Qui plus est, il n’existe pas encore de critères suffisamment définis qui se référeraient stricto sensu au type de biographie dont il serait ici présentement question, d’où une difficulté supplémentaire visant au choix d’une acception ou d’un refus initial. Lomita m’a d’ailleurs gentiment taquiné sur la PàS — et elle a eu raison de le faire — pour m’inciter en quelque sorte à me surpasser Clin d'œil. Ce faisant, pour tenter d’assurer autant que faire se peu une pérennité optimale à cette ébauche improvisée, il m’est échu d’en nourrir la substance avec quelques mets roboratifs, quitte à en assortir le viatique de concoctions un tant soit peu sustentatrices. C’est ce vers quoi je me suis efforcé d’œuvrer, aboutissant parallèlement à l’ébauche d’un article complémentaire destinée subsidiairement à ciseler l’hypertrophie originelle d’une précédente section par rapport à la facture d’ensemble. Ne soyez donc pas attristé par cette SI qui, on peut le comprendre, a pu vous paraître quelque peu abrupte mais, sur le fond, elle était factuellement fondée et légitime. En effet, les raisons qui y ont présidé à cette action « énergique » reposent essentiellement sur le fait que le contenu initialement proposé ne paraît au demeurant pas aussi évident qu’un texte du style « une pomme est un fruit » dont la teneur, fût-elle sourcée ou non, apparaît dès le départ comme d’ores et déjà « développable » à l’envi sans que nulle autre forme d’hésitation orbitale n’en précédât l’accueil bienvenu d’office. Bien cordialement à vous ! — euphonie 2 avril 2015 à 19:34 / 19:38 / 21:24 (CEST)
Merci pour votre longue réponse, je ne l'ai pas vu tout de suite car je n'allais plus sur votre pdd. Je pensais que l'admissibilité d'un article se jugeait sur la valeur intrinsèque du sujet et non sur le contenu wikipédien à un temps t. Par ailleurs ma lecture de vos échanges avec Lomita sur la PàS est très différente, je pense que c'est vous qui y avez été gentiment taquin, désamorçant un Lomita sec et dur. Je suis donc content de lire votre ressenti de cet échange, je pense que vous connaissez cet opérateur de SI et je prends note de votre avis. Mais le plus important pour l'encyclopédie est certainement les deux intéressants articles que vous avez écrit, je vous en félicite et je reconnais volontiers être incapable d'un tel travail.--86.193.193.179 (discuter) 4 avril 2015 à 09:06 (CEST) pour modif :--86.193.193.179 (discuter) 4 avril 2015 à 12:50 (CEST)
Rebonjour ! À mon tour de vous remercier pour votre réponse ! Vous avez raison, l’admissibilité d’un sujet se juge effectivement à sa valeur intrinsèque potentielle... du moins, la plupart du temps ... mais pour autant — l’exception confirmant (souvent) la règle — qu’elle relève d’une évidence criante d’office, i.e. sans qu’il faille préalablement creuser dans les méandres de la BNF pour donner du grain à moudre au dossier d’examen liminaire. Par ailleurs, si le sujet souffre de ne pas être encore « universellement reconnu », à l’instar par exemple de « la pomme est un fruit » mentionné supra, il devient alors d’autant plus crucial de solidifier l’ensemble dès le départavant publication (cf. prévisualisations multiples) — par du roboratif, si possible au moyen de publications scientifiques reconnues, de revues « sérieuses », de bibliographies émanant d’éditeurs bien arrimés sur la place publique, etc. La donne se complique encore davantage si le thème exposé tend à s’écarter un tant soit peu des sentiers battus en ne rentrant pas stricto sensu dans les clous les plus couramment habituels, cf. « la pomme ... » once again. Qui plus est, si le tout s’entoure d’une aura marginale d’incertitude, d’inaccessibilité, voire un chouïa ésotérique ou qui ne serait authentifiée que par un cercle relativement restreint d’initiés, l’on peut alors s’attendre à ce que l’admissibilité d’office fasse sporadiquement l’objet de quelque réticence préalable avant que le postulant thématique puisse être éventuellement convié à la table du jour. Certes, pour vous et moi qui connaissions déjà l’histoire du personnage à la faveur de lectures vraisemblablement connexes, il allait de soi que son absence sur l’encyclopédie eût relevé d’une carence informative singulière. Il faut néanmoins reconnaître qu’une telle biographie ne va pas forcément de soi pour tout un chacun, eu égard aux motifs pré-exposés, raison pour laquelle mettre les bouchées doubles est devenu un impératif de circonstance. Heureux que le résultat vous convienne et emporte votre aval. N’hésitez pas à procéder à toutes les relectures, corrections et bonifications qui conviennent : vos suggestions sont les bienvenues ! D’avance, je vous en remercie. Bien cordialement à vous ! — euphonie 4 avril 2015 à 14:42 / 14:46 / 15:12 (CEST), 4 avril 2015 à 17:50 (CEST) & 20 avril 2015 à 20:14 (CEST)

Les mots sont des fenêtres[modifier le code]

Coucou et merci,

Je pense que je vais l'acheter Sourire. Bon dimanche, — Jules Discuter 12 avril 2015 à 11:34 (CEST)

Intervention en RA[modifier le code]

Bonjour, ton intervention ce jour (et à 5h07 !) en RA est remarquable Clin d'œil. --HenriDavel (discuter) 13 avril 2015 à 09:30 (CEST)

Demande de renseignement[modifier le code]

Problème résolu mais cela n'empêche pas de saluer néanmoins une des plus fines linguistes de Wikipédia. -- St Malo (Mon orteil est initié par Art Rose) 9 mai 2015 à 18:59 (CEST)

Sur la page du véganisme[modifier le code]

Bonjour Euphonie,

Tu as rétablit la version de l´utilisateur Ydecreux sur le véganisme mais j´imagine que tu ne le sais pas, mais cet utilisateur écrit des choses totalement fausses sur le véganisme. J´ai écrit ce qu´elle avait fait en erreurs ainsi que décrit sa mauvaise foi à reconnaitre qu´elle se trompe en retablissant sans cesse l´ancienne version sur la page de discussion du véganisme. Elle met par exemple l´image du logo de l´association végétarienne internationale au lieu de celle de la société vegane (dans l´histoire du véganisme), et plein de choses incoherentes dont j´ai deja parler dans la page du discussion du veganisme mais comme il y a deux personnes qui y participent avec elle et qui ne sont pas véganes, il lui donnent raison, etc etc....

Cordialement, Goerge.

Salut Goerge ! J’ai rétabli l’ancienne version non pas forcément parce qu’elle m’agréerait davantage par rapport à telle autre, mais simplement parce que tes apports bien intentionnés, aussi intéressants et légitimes qu’ils pussent paraître, ne font pas encore l’unanimité et génèrent de part et d’autre quelque réticence ciblée. De surcroît, il existe déjà une controverse de neutralité sur le sujet. Ce qui précède constitue par essence une raison supplémentaire pour opérer avec prudence et parcimonie face à la perspective de toute nouvelle inclusion. Le commentaire de diff insiste d’ailleurs sur la nécessité absolue d’obtenir un consensus préalable en PdD avant de procéder à toute modification clé susceptible de générer de nouveaux remous. Je t’encourage donc à exposer tes arguments pertinents → via la page concernée en procédant avec calme, gentillesse et pondération afin que toutes les parties et sensibilités impliquées dans le processus rédactionnel puissent prendre connaissance de ce qui paraît important à tes yeux. Le but recherché vise avant tout à parvenir à élaborer — tous ensemble — une formulation qui soit à la fois référencée et sourcée et qui réussisse également à contenter l’entièreté des attentes en cours. Avec tous mes encouragements en ce sens. Bien cordialement à toi ! Amicalement ! — euphonie 11 juin 2015 à 23:16 (CEST) & 12 juin 2015 à 00:18 (CEST)

Demande d'avis...[modifier le code]

Bonjour Euphonie,

Je dépose respectueusement à tes pieds l'hommage du béotien au sage Clin d'œil.

Toi qui sais nous éclairer de tes avis aussi lyriques que finement ciselés, pourrais-tu jeter un œil rapide sur la page Discussion:Pédé#Proposition_pour_le_RI ? Je crains fort qu'il n'y ait de l'amalgame (et c'est peu dire) dans l'air, à la suite de l'interprétation erronée faite par un contributeur d'un passage de l'article.

Le sujet étant pour moi assez sensible, je te saurais infiniment gré de bien vouloir me dire si je suis dans le vrai... ou pas.

Merci de m'avoir lu !

Bien cordialement,
Heddryin [🔊] 15 juin 2015 à 04:09 (CEST)

Médiation régence d’Alger[modifier le code]

Modifications impromptues[modifier le code]

Salut Le passage en force est inadmissible. Ceci n'est pas collaboratif. Je refuse de continuer la discussion et d'accepter de favoriser la version issue du passage en force jusqu'au retour de la version stable. Cordialement. --Panam2014 (discuter) 2 août 2015 à 17:12 (CEST)

@ Panam2014 : cf. [81] [82] tout en précisant que, pour ma part, les deux versions ne se contredisent pas forcément. L’apposition de ce R3R ne constitue donc pas un quelconque parti pris ou acquiescement dans un sens ou dans l’autre mais plutôt un encouragement à persévérer vers l’aboutissement d’un dénominateur commun, sachant que les arguments émis des deux côtés méritent que l’on se penche aussi posément que possible sur la question. C’est pourquoi je suis avec intérêt la suite du débat contradictoire prévalant actuellement au salon de médiation. Cordialement. — euphonie bréviaire 2 août 2015 à 17:26 (CEST)
Il faut savoir que la version ante bellium date d'avant le 26 juin,date du passage en force. De plus, je trouve dommage de geler la discussion pendant 2 semaines. Est-il autorisé de faire une discussion via la PDD de Kabyle20 ? Cordialement. --Panam2014 (discuter) 2 août 2015 à 18:43 (CEST)
@ Panam2014 : la modification contestée de tout à l’heure semble effectivement résulter d’un regrettable malentendu exposé plus en détail via la PdD concernée. Peut-être peux-tu plaider la cause de Patillo en RA afin que la teneur du salon de médiation puisse à nouveau converser avec l’un des élans pluriels participant aux apports enrichissants et contradictoires. Cordialement ! — euphonie bréviaire 2 août 2015 à 19:03 (CEST)
Je ne suis pas administrateur, àmha, je n'ai pas à donner un avis. Cordialement. Pour le moment, on peut continuer la discussion et sur la PDD de Kabyle20 comme cela a été fait pour Argousin (d · c · b). --Panam2014 (discuter) 2 août 2015 à 19:06 (CEST)
@ Panam2014, Patillo et Starus : pas forcément donner un avis ni même contredire une décision administrative … simplement que cela ferait sacrément chic qu’un contributeur souhaitât publiquement le prompt retour de son « adversaire » du moment — sans pour autant remettre en cause la légitimité du blocage dont il serait momentanément l’objet — à seule fin de pouvoir continuer confraternellement la partie de pétanque à ses côtés Sourire, lui démontrant ainsi par ce biais le crédit qu’il accorderait à sa bonne foi intrinsèque, à son désir collaboratif plénier en sus de l’importance vouée à l’expression conviviale de ses apports individualisés, fussent-ils momentanément divergents. La classe, quoi Clin d'œil. Il s’agit d’ailleurs de l’expression d’une vertu que tu as déjà éloquemment illustrée en souhaitant expressément poursuivre le dialogue sur la PdD de l’intéressé, initiative qui s’avère tout à ton honneur. Compliments ! Amicalement ! — euphonie bréviaire 2 août 2015 à 20:44 (CEST)

Proposition 2[modifier le code]

Bonjour euphonie,

Je regrette sincèrement la tournure que vous donnez à cette médiation. Vous oubliez qu'a l'origine de cette médiation il y avait un consensus :

  • Pour la suppression : Panam2014 + Alaspada + Zivax + Floflo62
  • Pour le maintien : Kabyle20
  • neutre : Waran18

La logique voulait que la décision consensuelle soit alors appliquée et maintenant vous nous proposez, sur la page de discussion du contributeur qui refuse le consensus, qui a été bloqué pour cela ... purement et simplement la proposition de kabyle20 alors majoritairement rejetée.

Je ne comprends pas votre logique. Je pensais que vous cherchiez une solution de compromis, je vous avais laissé carte blanche pour cela mais certainement pas pour ce que vous êtes en train de faire. Je vous demande, ici, de vous ressaisir avant que je m'oppose directement à cette médiation sur la page de médiation qui est la seule qui compte. Il y a ici ou là quelques diff qui laissent réfléchir! Dommage pour Kabyle20 mais il n'avait qu'à pas se faire bloquer.

J'attends votre réponse avant de réagir si besoin officiellement. Merci d'avance. Cordialement --Alaspada (discuter) 3 août 2015 à 15:13 (CEST)

@ Alaspada : comme précisé ici, il ne s’est agi que d’une « ébauche destinée à être « sculptée » et « ciselée » » par l’ensemble des participants notifiés. Partant de ce qui précède, il va de soi que si la seule base de cette formulation devait se heurter à une opposition formelle d’office, son inclusion pourrait de facto être légitiment considérée comme nulle et non avenue ... ce qui nous amènerait ainsi à nous focaliser prioritairement sur la version 1 antérieurement préconisée à laquelle vous avez bienveillamment donné carte blanche. Il n’y manquerait dès lors plus que les avals complémentaires d’Indif, Zivax et Kabyle20 pour peaufiner la trame esquissée et, idéalement, en sceller le contenu. Cordialement ! — euphonie 3 août 2015 à 16:42 / 17:14 / 20:00 (CEST), 11 août 2015 à 19:52 (CEST) & 26 août 2015 à 14:28 (CEST)
Je suis absolument contre cette version, car elle favorise une version non-consensuelle. Alors que la première proposition avait le mérite d'être à cheval entre les deux. J'ai déjà dit que pour ma part, une mention dans le RI était inacceptable. Désolé. Cordialement tout de même. --Panam2014 (discuter) 3 août 2015 à 19:24 (CEST)
@ Panam2014 : comme indiqué à l'origine puis rappelé ci-dessus, il ne s’était agi que d’une ébauche destinée à être « sculptée » et « ciselée » par l’ensemble des participants notifiés. Partant de ce qui précède, il va de soi que si la seule base de cette formulation devait se heurter à une opposition formelle d’office, son inclusion pourrait de facto être légitiment considérée comme nulle et non avenue ... ce qui nous amènerait ainsi à nous focaliser prioritairement sur la version 1 antérieurement préconisée au sujet de laquelle il ne manque plus que « les avals complémentaires d’Indif, Zivax, Patillo, Prospaire et Waran pour peaufiner la trame esquissée et, idéalement, en sceller le contenu. » Cordialement ! — euphonie 3 août 2015 à 19:54 / 20:00 (CEST) & 11 août 2015 à 19:52 (CEST)
Prospaire (d · c · b) est banni au passage, car c'est un faux-nez. Cordialement.--Panam2014 (discuter) 3 août 2015 à 19:55 (CEST)
Waran18, parce qu'il n'est pas d'accord avec moi, se permet de juger mon comportement, en le taxant de TI car il ne va pas dans son sens.Il continue à me parler de manière agressive en m'imposant sa version. Merci de faire le nécessaire. Cordialement. --Panam2014 (discuter) 3 août 2015 à 20:15 (CEST)
ces propos ne sont pas très collaboratifs. --Panam2014 (discuter) 3 août 2015 à 23:02 (CEST)
Euphonie : Depuis le temps, il s'est formé à regret, deux camps immuables qui malheureusement sont préjudiciables pour WP:fr...même si certaines idées peuvent être intéressantes, chacun d'entre nous voudra apporter sa pierre et seulement sa pierre. Les motivations personnelles sont binaires : « tout ou rien »...Bonne chance---Jean Claude alias Zivax (Discuter) 3 août 2015 à 23:07 (CEST)
@ Panam2014 : c’est un peu comme le pain que l’on gagne à la sueur de son front avec, parfois, quelques sombres orages et diluviennes averses qui scindent le ciel azuré mais aussi, alternativement, de réjouissantes éclaircies affleurant l’horizon ténébreux. Que penses-tu de la proposition alternative ? Cordialement ! euphonie bréviaire 3 août 2015 à 23:36 (CEST)
Je suis pour, évidemment. --Panam2014 (discuter) 3 août 2015 à 23:39 (CEST)
sur sa PDD et alors que ça lui a été interdit, Kabyle20 fait une critique de Alaspada ("sortie tout droit de sa tête") et de moi-même, en disant que je ne suis pas expert, alors que je n'ai jamais prétendu être expert, ni l'inverse d'ailleurs, même si effectivement je ne suis pas expert. C'est la formulation qui est un peu agressive. Cordialement. --Panam2014 (discuter) 5 août 2015 à 00:28 (CEST)
@ Panam2014 : à ce qu’il m’a semblé comprendre, Starus a plus précisément invité l’ensemble des intervenants à focaliser la médiation en cours sur la seule page prioritairement concernée — et préférentiellement non ailleurs — afin que la PdD de Patillo, momentanément bloquée en écriture, ne servît exclusivement qu’à sa seule fonction première. Ceci étant, le diff que tu pointes supra rejoint une sorte d’accord harmonieux face à la → version intermédiaire qu’apparemment l’ensemble des participants semble disposé à admettre comme transitoirement envisageable, ce qui s’avère plutôt réjouissant … voire inespéré Sourire. Arrivé à ce stade, il ne manquerait dès lors plus que l’aval connexe apposé par Indif dans le cadre de → cette section, ce qui permettrait ainsi de parachever la résolution espérée. Je profite de ce message pour te remercier de ta participation et de ton approbation explicite. Cordialement ! — euphonie bréviaire 5 août 2015 à 04:24 / 05:32 (CEST)

Autre proposition de compromis[modifier le code]

Bonjour euphonie,

D'abord je vous demande de bien vouloir accepter mes excuses pour mon coup de gueule et mes remerciements pour en avoir tenu compte. J'ai eu beaucoup de mal à accepter de voir la discussion se déplacer sur la page de Kabyle20 ; j'ai d'ailleurs foutu un beau bordel sur la page de médiation en rapatriant votre proposition 2.

Je commence vraiment à fatiguer de ces discussions sans fin, sans queue ni tête, même si je suis peu intervenu, simplement suivre les étripages où certains contributeurs ne veulent pas lâcher le moindre pouce de terrain comme si leur vie en dépendait, n'est pas une sinécure. Il est regrettable que les règles de base de WP, qui permettent la cohabitation et surtout la collaboration, qui trace la route des bonnes contributions, ne soient pas comprises ou acceptés par tous les contributeurs. Même si chacun est appelé à développer l'encyclopédie avec ses propres compétences, il est dommage que certains ne fassent pas l'effort minimal d'essayer ne se plier aux règles de la recherche et de la rédaction universitaire, mot qui leur empli pourtant le clavier.

J'avoue avoir beaucoup de mal à supporter tout cela. Je viens d'ailleurs de décider de retirer les articles en relation avec l'Algérie de ma liste de suivi. Je regrette de les laisser dans un état aussi pitoyable mais compte tenu de l'état d'esprit partisan et/ou d'une vision énamouré du sujet, la contribution est trop problématique et sans plaisir aucun. Je me demande encore comment j'ai pu restructuré cet article sans avoir à subir les foudres des gardiens du temple.

Je ne vais peut être pas vous simplifier la tâche mais vous avez vu que j'ai fais une proposition, la plus simple possible, le plus en conformité avec toutes les règles et conventions de WP. J'ai donné tous les détails, toutes les motivations, j'ai expliqué la conformité aux règles de WP, je ne peux pas faire plus. Cela passe ou pas, vous verrez bien. Vous verrez bien car c'est ma dernière participation à cette médiation et je vous laisse, un peu lâchement, gérer le bousin. Je n'interviendrai plus, je me bloque moi-même pour deux jours et je m'interdit de connexion à WP.

Bon courage pour la suite. Cordialement --Alaspada (discuter) 4 août 2015 à 02:58 (CEST)

@ Alaspada : aucun souci, vous êtes tout excusé. C’est d’ailleurs à moi qu’échoit le tort de n’avoir pas su mesurer d’emblée l’intensité drastique qui présidait à l’inclusion de toute ostension orbitale au sein du RI alors que, jusqu’ici, j’avais erronément cru comprendre qu’il s’agissait essentiellement d’une question de mesure et de pondération dans la formulation. C’est pourquoi, dans l’incertitude, j’avais initialement cru avisé de poser les premiers jalons via la PdD adjacente que vous savez, histoire de « jauger » la nature de l’écho réactionnel et m’imbiber préalablement du halo émanant du mijotage ainsi concocté. De la sorte, en cas d’opposition manifeste, les choses en seraient tout bonnement restées là. Partant de ce qui précède, la discussion se serait alors uniquement focalisée sur l’une des versions transitoires supposée rassembler davantage de suffrages. C’est pourquoi le transfert de cet « essai » survenu ensuite inopinément par vos soins sur la page de médiation m’a quelque peu surpris puisque, comme mentionné dans la section précédente, j’aurais de loin préféré que cet encart pour le moins explosif demeurât soigneusement calfeutré et « enterré » à jamais de sa belle mort dans l’écrin lestement contesté où reposait son caveau originel ; il s’était agi d’une précaution qui m’était apparue indispensable au vu des réactions flamboyantes dont je subodorai aisément l’émergence implicite au cas où cette résurrection « volcanique » se serait fortuitement intromise au cœur du débat, présomption qui, comme vous avez pu le constater, n’a pas manqué de se transmuter en réalité palpable Sourire. Ceci étant, la remarquable → première version de compromis que vous avez suggérée mérite tout le respect et la considération qui lui échoient. J’aurais même tendance à présumer qu’elle susciterait l’approbation laudative de Claude PIARD, brillant érudit, universitaire, historien du sport catholique qui, à votre instar, incarne également un éloquent exemple de contributeur altruiste bienveillamment dévoué au service de cette encyclopédie. Une collaboration assidue à ses côtés m’a d’ailleurs permis d’entrebâiller les prémices de ce qui constitue une vision pragmatique ramenée à sa plus limpide et judicieuse expression. Vous semblez d’ores et déjà partager une orientation commune à cet égard. Bon wikibreak ! À bientôt ! Cordialement ! — euphonie 4 août 2015 à 04:04 / 04:06 / 04:42 / 04:48 / 09:04 / 17:08 (CEST) & 11 août à 20:22 (CEST)

Participation à la médiation[modifier le code]

Salut Il me manque plus que l'avis de Floflo62 (d · c · b) pour compléter le consensus quasi-unanime. Il a participé au début des discussions sur la PDD de la Régence. Il m'a dit qu'il pouvait être intéressé par la discussion. Pourriez-vous le notifier et l'inviter officiellement à donner son avis via sa PDD en lui disant que le consensus est proche ? Amicalement. --Panam2014 (discuter) 6 août 2015 à 00:47 (CEST)

@ Panam2014 : tout contributeur peut librement choisir de participer à la médiation en cours. C’est la raison pour laquelle son existence a été évoquée via un → encart apposé sur la PdD de l’article. Cordialement! — euphonie bréviaire 6 août 2015 à 04:28 (CEST)

Accusation abusive de Indif[modifier le code]

Salut Indif se permet de m'accuser sans preuve d'être un faux-nez des participants à la PDD de l'Algérie française. Et il s'est permis de critiquer mon orthographe. Et il a recommencé en RA. Ces propos sont inadmissibles. Je me retire donc de la discussion tant que cette comédie n'a pas cessé. Amicalement. --Panam2014 (discuter) 9 août 2015 à 20:29 (CEST)

Médiation – août 2015 – régence d’Alger[modifier le code]

Bonjour euphonie,

Je pense que tout a été dit sur tout, il ne me parais pas nécessaire d'entretenir plus ou moins artificiellement des discussions. Il nous manque 3 avis (Zivax, Floflo62 et Panam2014 - Kabyle20 ne pouvant plus donner son avis) pour conclure cette médiation chronophage.

Cordialement --Alaspada (discuter) 10 août 2015 à 01:48 (CEST)

À la différence de vous qui modifiez vos propositions à la moindre demande de Waran18, je ne présente qu'une seule rédaction de ma proposition de compromis. Il est donc tout à fait inutile de présenter une variante que je n'agrée pas et pour laquelle aucun des intervenants n'a formalisé son avis hormis Waran18 qui s'oppose et s'opposera à toute proposition que je pourrais faire.

Je ne me permets pas de modifier vos interventions, j'aimerai qu'il en soit de même pour mes interventions. Si vous évitiez de me compliquer la vie cela serait bien, je perds déjà suffisamment de temps pour que vous n'en rajoutiez pas. J'attends de vous, qui vous êtes proposé comme médiateur, la plus grande neutralité possible.

Cordialement --Alaspada (discuter) 10 août 2015 à 06:35 (CEST)

@ Alaspada : comme indiqué dans la section intitulée → Récapitulatif, il appert qu’au dernier décompte, Zivax et Panam2014 semblent conjointement opter pour deux versions envisageables, soit :
  1. une 1re version intitulée → Première mise en forme syntaxique de la proposition de compromis diligentée par Alaspada ***, cf. accords de Zivax et Panam2014 exprimés → ici ***
  2. une 2e version intitulée → Conglomérat des versions Alaspada & proposition alternative bis, cf. accords de Zivax et Panam2014 apparaissant dans la section → Fusion des versions à laquelle se joignent en outre les avis favorables additionnels de Waran18, Alphabeta et (officieusement) Kabyle20 (Patillo), la seule opposition manifeste émanant pour l’instant de vous-même pour les raisons que vous exposez entre autres → ici et → ici.
Ceci étant, il nous manque encore les voix d’Indif et Floflo62 par rapport aux votes inhérents à → la version précitée et la nouvelle → proposition de compromis (no 2) que vous soutenez.
*** Nota bene : il est important de souligner que les accords de Zivax et Panam2014 prononcés ici se réfèrent — en l’état — à votre ancienne version ***, à savoir : celle que vous avez depuis, certes, récusée mais qui a pourtant déjà généré deux accords potentiellement en sa faveur → ici. Il est donc nécessaire que cette mouture comparative (ancienne) reste au moins momentanément en place, faute de quoi les accords précédemment mentionnés sont implicitement faussés puisqu’ils se redirigent alors automatiquement vers votre nouvelle proposition de compromis (no 2) sensiblement modifiée qui, elle, en revanche, n’a pas encore reçu de votes favorables hormis le vôtre. Je vous demande donc de bien vouloir restaurer la version que vous avez effacée → [83] (ou, si vous le souhaitez, je puis aussi m’en charger moi-même) et, surtout, de ne plus modifier de paramètres syntaxiques sensibles sans en discuter ici au préalable afin de trouver un éventuelle terrain d'entente sous forme de solution intermédiaire susceptible de satisfaire à la fois à l'interactivité prodiguée par le code source ainsi qu’à vos préférences électives. Autre option : je puis alternativement reprendre cette ancienne version à mon compte et la soumettre conjointement aux votes collectifs sous forme, par exemple, de « Proposition no 3 » ou « Proposition intermédiaire », ce qui vous éviterait ainsi de vous sentir nominativement associé contre votre gré à une mouture qui ne vous convient pas mais qui recueille quand même potentiellement quelque voix favorable. Qu’en pensez-vous ?
Cordialement ! — euphonie 10 août 2015 à 08:09 / 08:10 / 08:58 / 14:04 (CEST) & 14 août 2015 à 00:10 (CEST)
Mise à jour : ajout des → Proposition 3Proposition 4. Cordialement ! — euphonie 10 août 2015 à 13:16 / 13:28 / 14:04 (CEST) & 14 août 2015 à 00:10 (CEST)
Ma réponse est en page de modération. Cordialement --Alaspada (discuter) 10 août 2015 à 14:07 (CEST)
Bonjour euphonie Bonjour
Un bref passage pour te remercier de la médiation et du consensus obtenu sur l'article régence d'Alger. Bonne continuation. Patillo 17 août 2015 à 22:29 (CEST)

Notification[modifier le code]

@ Panam2014 : apparemment, la notification que tu m’as signifiée → ici via la PdD de Jules78120 ne m’est finalement pas parvenue. Je présume que cette dérogation s’avère peut-être imputable à la nature du modèle lui-même. En effet, son fonctionnement stipule qu’il ne peut s’avérer effectif qu’à partir du seul moment où il se trouve associé à une signature de type « ~~~~ ». Qui plus est, son apposition ne peut d’ordinaire intervenir qu’une seule et unique fois par notification singulière. Partant de ce qui précède, je tendrais à subodorer qu’il aurait vraisemblablement fallu introduire une seconde fois les même quatre tildes en conclusion binaire de ton complément apposé après-coup. Toutefois, sachant combien les subtilités du logiciel mediawiki tendent parfois à réserver quelque surprise, il se pourrait aussi que je fasse fausse route. Ceci étant, j’espère sincèrement que cette RA ne t’aura pas éprouvé outre mesure. Il est vrai que certaines interventions n’ont pas toujours été formulées avec le dos de la cuillère. Je puis donc comprendre qu’une telle pluralité en cascade ait pu contribuer à t’affecter. Le cas échéant, je t’exprime mon empathie. Ceci étant, il me semble que le meilleur moyen potentiel de réussir à réduire à néant la teneur de ce qui a été écrit de pas forcément agréable à lire pourrait accessoirement consister à accompagner chacune de tes future contradictions d’une citation magistrale ad hoc issue in extenso d’une plume renommée quasi irréfutable. Ainsi, dusses-tu même réussir à jeter un pavé conséquent dans la mare par ce biais, je tendrais dès lors à présumer que l’écume engendrée par tes propos recevrait une attention d’autant plus soutenue et conviviale qu’elle serait sustentée par un apport exogène difficilement contestable. Tant que le galet élégamment jeté au détour d’un étang réussit à accomplir des ricochets harmonieux sur le tapis aquatique, autant son écho et sa résonance détiennent de chances présomptives d’accomplir de remarquables prouesses au sein de l’éther vertébral. Bon courage pour la suite. Amicalement ! — euphonie bréviaire 27 août 2015 à 21:10 / 21:12 / 22:36 (CEST)

Régence d’Alger (Alphabeta)[modifier le code]

Bonsoir euphonie,

Je vous copie ici un message que j’ai envoyé dans Wikipédia:Bulletin des administrateurs/2015/Semaine 35#Topic ban Algérie: « J’ai été avisé (automatiquement) que Alaspada me cite dans Wikipédia:Bulletin des administrateurs/2015/Semaine 35#Topic ban Algérie je n’ai pas compris pour quelle mesure coercitive. Je ne comprends guère pourquoi non plus. Étranger à ces débats, j’avais été sollicité par euphonie pour savoir s’il valait mieux écrire « la Régence d’Alger » ou « la régence d’Alger » et j’avais transmis la question dans l’Atelier typographique (voir Wikipédia:Le salon de médiation#Typographie). J’ai complété dans WP:SM (dont j’ignorais jusqu’alors l’existence) par la fourniture de liens vers des images de cartes des Commons. J’ai aussi émis un « vote » dans WP:SM afin qu’on en finisse au plus vite et je suis passé à autre chose. Ma parenthèse « algérienne » se limite à ça. Pourquoi organiser des « votes » si c’est pour reprocher la participation à ces votes par la suite ? Jusqu’où faudra-t-il donc se montrer prudent désormais ? À ce compte là ma dernière intervention « publique » (Wikipédia:Le Bistro/28 août 2015#Appel aux habitants de Caychax (Ariège)) pourrait aussi bien être prise en mauvaise part : j’ai bien envie de l’effacer... Alphabeta (discuter) 28 août 2015 à 19:05 (CEST) ».

Je suis, vous le comprendrez, pour ainsi dire écœuré que les choses aboutissent ainsi pour moi.

Amicalement. Alphabeta (discuter) 28 août 2015 à 19:26 (CEST)

@ Alphabeta : je comprends votre émoi et m’étonne à mon tour que votre nom ait pu se trouver suggéré en qualité d’ajout potentiel à la mesure de restriction instaurée. Pour ma part, je ressens votre participation bienvenue au débat comme ayant reposé sur un élan altruiste aux accents essentiellement informatifs, enrichissants, pragmatiques, constructifs et — most important — systématiquement sourcés. Je confirme également que vos apports se sont montrés pacifiques, bienveillants, utiles, ne cherchant jamais à attiser un quelconque conflit mais visant bien davantage à l’apaiser par des solutions pratiques à visée consensuelle. Qui plus est, leurs fondations ne m’ont jamais semblé viser à opérer un quelconque forcing puisque systématiquement adoubées d’une assomption facultative, liens hypertexte à l’appui, le tout s’insérant dans l’éventail de propositions annexes apparentées. Autrement dit, à l’occasion de la circonstance évoquée, vous vous êtes comporté comme un partenaire rédactionnel que, pour ma part, je tendrais à qualifier comme idéal. Vous pourrez d’ailleurs constater que votre alias ne figure pas au sein de la galaxie, ce qui m’incite à penser que Jules (il me corrigera si je me trompe) n’a lui non plus pas estimé vos contributions comme s’assignant à de quelconques velléités polémiques. Allez en paix ! Avec ma bénédiction. Cordialement et bien à vous, estimé collègue. — euphonie bréviaire 28 août 2015 à 20:30 (CEST) / 29 août 2015 à 07:02 (CEST)

Réponse tardive[modifier le code]

Hello Euphonie, je prends connaissance avec retard, à mon retour de vacances, de tes notifications et de ta demande d'aide sur la médiation que tu as entreprise. Je te prie de m'excuser pour la réponse tardive. Je ne sais pas si je peux encore t'être utile pour des démarches vis-à-vis de tiers experts, mais si oui, je le ferai volontiers. Cordialement, — Racconish📥 29 août 2015 à 15:58 (CEST)

@ Racconish : merci pour ton sympathique message assorti de ta bienveillante proposition d’aide qui, cela va de soi, serait accueillie les bras ô combien grands ouverts outre un plaisir partagé non dissimulé. En effet, si l’équation terminologique relative au RI a été résolue de façon peu ou prou satisfaisante avec un consensus en apparence unanime (quasi-unanime dans les faits), il demeure encore en suspens la question du choix sélectif par rapport à un allégué titre de fonction considéré comme approprié pour les uns (ou, du moins, s’insérant dans une sorte de cumul terminologique pluriel) vs potentiellement irrelevant selon quelque appréciation divergente. S’il t’était consécutivement possible d’insuffler une expertise d’appoint extérieure au cœur du débat, cela permettrait vraisemblablement d’avancer sur des terres d’autant plus nourricières permettant de surcroît d’y récolter le fruit d’une moisson dévolue. Au plaisir de te lire. Bien cordialement à toi ! — euphonie 29 août 2015 à 16:34 / 16:36 (CEST)
OK. Mais je n'ai pas le courage de tout lire, d'autant plus s'il s'agit de problèmes réglés. Concrètement, que puis-je faire d'utile ? Cordialement, — Racconish📥 29 août 2015 à 16:45 (CEST)
@ Racconish → synopsis : ce qui concernerait l’actuelle équation résiduelle se focaliserait dorénavant sur la récente demande d’éclaircissement formulée par Panam2014 via → cette section. Si j’essaie de résumer sa position (je lui laisse le soin de compléter ou de corriger, le cas échéant), c’est que l’apposition du titre de sultan serait, selon lui, inappropriée car non adoubée d’une réelle officialité. Partant de ce qui précède, il souhaiterait qu’une mise à jour circonstanciée soit effectuée tant dans le contenu de → ce tableau synoptique que dans l’infobox affiliée à → cet autre article. Pour ce faire, il opterait pour que soit sollicitée la compétence d’un expert magistral que toi ou moi pourrions contacter. Pour ce qui relèverait de s’enquérir de la question auprès d’un spécialiste aguerri dont la gnose reconnue permettrait d’y voir plus clair en octroyant de surcroît la possibilité de mieux naviguer dans le flot exponentiel des circonvolutions contradictoires abondamment sourcées précédemment émises par Patillo, Waran, Ms10vc, Indif et Fanfwah, outre de précieux éclaircissements subséquemment apportés par Alphabeta et Jean-Jacques Georges, je préférerais, le cas échéant, te confier le soin de procéder à la tâche délicate escomptée puisque tu as déjà eu la diligence éclairée d’initier ce type de démarche idoine avec succès auparavant. Cordialement ! — euphonie 29 août 2015 à 19:00 / 19:02 / 19:44 / 19:46 (CEST)
Je préfère dans un premier temps te répondre ici pour ne pas arriver comme un cheveu sur la soupe. Si je comprends bien, la question porte sur la dénomination du « chef d'état » de la régence et plus particulièrement sur le fait de savoir si le terme de « sultan » est approprié. À ma connaissance, après les beylerbeys du 16ème siècle, il y a eu des pashas, des deys, puis des pashas-deys. Un spécialiste de ces questions, que j'avais consulté pour Tijani et peux recontacter, est Tal Shuval dont tu peux lire un texte en français ici. Je peux essayer de contacter un autre spécialiste, Mohammed Elkhaddari, l'auteur d'un article en arabe dont la traduction anglaise est The Maghreb under the Ottoman rule: The Deys of Algeria. Voici aussi une source ancienne en français. Et ça. En résumé, les termes de dey, de pacha ou de dey-pacha me semblent à première vue plus appropriés que celui de sultan. Pour simplifier, dey est probablement suffisant. Je pense que tu comprends mieux pourquoi je crains de mettre les pieds dans le plat (ou le cheveu sur la soupe) Clin d'œil. Cordialement, — Racconish📥 29 août 2015 à 19:57 (CEST)
@ Racconish : je te remercie pour les diligentes inclusions de sources complémentaires fournies par l’entremise de ta communication supra. Effectivement, le contenu fort à propos que tu avances me paraîtrait d’autant plus à même de jeter un sympathique pavé dans la mare qu’il contribuerait à conforter quelque idiosyncrasie lexicale inhérente aux demandes de précision formulées par Panam2014. Rien que cet aspect-là des choses rendrait à mes yeux d’autant plus opportun la perspective d’amener cette eau vivifiante au moulin puisque, ainsi que je l’ai exprimé il y a peu à l’aimable intention de Floflo62 via → cette boîte déroulante (pour en afficher le contenu, il convient de préalablement cliquer sur le verbe → Dérouler sis à droite du titre), toute contestation — aussi longtemps qu’elle repose essentiellement sur des sources ad hoc en lieu et place d’affirmations personnelles — s’avère à mes yeux non seulement éminemment bienvenue mais s’affiche même comme accueillie à bras largement ouverts, et ce, quelle que soit la paroisse en faveur de laquelle l’inflexion proposée tendrait à prêcher. C’est pourquoi il eût été passionnant de pouvoir confronter les apports culturels que tu as eu l’amabilité de compiler aux écrits additionnels ou concomitants que pourraient suggérer en retour Waran18, Indif, Zivax, Vikoula5, Patillo, Alphabeta, Fanwah, Frenchinmorocco, Jean-Jacques Georges ainsi que toute plume éclairée qui souhaiterait s’exprimer au sein du cénacle. Le seul hic, cependant, c’est qu’en l’état actuel du topic ban dévolu à tout ce qui graviterait de près ou de loin autour de l’Algérie et notamment des questions qui fâchent (dénominations spécifiques essentiellement), je ne sais pas si la poursuite du débat en salon de médiation s’avère encore envisageable ou, a contrario, si la mesure préconisée s’assigne désormais à une sorte d’avortement anticipé de tout dialogue — même convivial — à cet égard. Si Jules, Starus Gede ou tout administrateur ayant contribué à l’instauration de cette prophylaxie ciblée voulait bien me préciser ce qu’il en serait quant à d’éventuelles modalités orbitales relatives au point précité, je leur en saurais d’autant plus gré que leur guidance pourrait ainsi contribuer à m’éviter de commettre une possible gaffe à mes regrettables dépends : je les en remercie par avance. Cordialement ! — euphonie bréviaire 31 août 2015 à 10:50 / 11:00 / 11:18 / 14:22 (CEST), 1er septembre 2015 à 06:32 (CEST) & 3 septembre à 08:02 (CEST)
J'ai posé la question sur le BA. Cordialement, — Racconish📥 31 août 2015 à 11:48 (CEST)

Arbitre[modifier le code]

Bonjour. Vous avez le bon profil pour être arbitre. Vous ne voulez pas candidater? Bien à vous --Ms10vc (discuter) 19 septembre 2015 à 09:57 (CEST)

Aga / Benoît[modifier le code]

Hello Euphonie. Juste pour préciser une chose à propos de cette RA : Agamitsudo a demandé le renommage de son compte, ce qui fait que toutes les contributions de cet utilisateur se retrouve désormais dans la liste de contributions de Benoît Prieur. Il n'y a pas de confusion possible (ce que tu semblais suggérer), d'autant qu'il avait notifié à tout le monde son changement. Ou aurais-je mal compris ton propos ? Bon week-end !--SammyDay (discuter) 9 octobre 2015 à 19:51 (CEST)

@ SammyDay : merci pour ton message ! Bigre, tu as raison. Je t’avoue humblement que, conformément à ton impression, je n’avais effectivement pas encore pris connaissance de cette intervention informative ciblée — et d’une lumineuse clarté — que tu pointes à bon escient (ce dont je te sais gré), d’où une relative confusion avant tout de ma part hein?. En effet, la mutation patronymique concernée — par ailleurs euphoniquement musicale, flatteuse et élégante — s’avère relativement récente. Du coup, son essaimage m’avait échappé. Me voilà désormais exhaustivement informé, grâce à toi : je t’en remercie. Bien cordialement ! — euphonie bréviaire 9 octobre 2015 à 20:14 (CEST)

Jean-Yves Saunier[modifier le code]

Bonjour, j'ai de nouveau enlevé une ref que tu as réintroduite, en effet celle-ci indique que sa source est wikipédia (c'en est même une copie), elle n'est donc pas utilisable.--Rehtse (échanger) 15 octobre 2015 à 20:56 (CEST)

Salut Rehtse et merci pour ton message. En réalité, ce n’est pas moi qui ai introduit[84] ni même (a priori) réintroduit (en tout cas pas intentionnellement) la référence à laquelle tu fais spécifiquement allusion. En revanche, j’ignore par quel mystère cet ancien ajout, effectivement inapproprié, à pu se greffer comme par enchantement et contre toute attente au mien alors que je m’étais strico sensu limité au seul apport provenant des Archives municipales de Nantes comme en témoigne censément le commentaire de diff adjacent (j’ai pour habitude de toujours détailler cette section dans toutes ses déclinaisons singulières ou plurielles, justement pour que tout un chacun puisse subsidiairement se faire une idée, mettre à jour en conséquence, améliorer voire, le cas échéant, corriger le contenu inclusif). Or ledit commentaire de diff se résume expressément à ceci (je cite) :
→ [AD9826076] « Que sont-ils devenus ? J.Y. Saunier : prêtre et ancien arbitre de foot », Ouest-France, Archives municipales de Nantes, n° 410, 24 octobre 2011, p. 13 [85].
Ce qui précède était donc supposément censé se limiter au seul segment qui suit :
→ a, b, c et d [AD9826076] « Que sont-ils devenus ? J.Y. Saunier : prêtre et ancien arbitre de foot », Ouest-France, Archives municipales de Nantes, n° 410, 24 octobre 2011, p. 13.
Si donc j’avais réellement tenu à réintroduire l’autre lien (ce qui aurait été relativement improbable puisque j’avais déjà constaté sa caducité [86]), j’en aurais alors explicitement fait mention dans le commentaire de diff précité. Partant de ce qui précède, le fait que l’autre source se soit ainsi « rapatriée » conjointement contre mon gré relèverait presque du tour de magie. Ou alors peut-être l’explication est-elle toute simple, dans le sens que, par une étrange maladresse que je ne réussirais pas encore à m’expliquer, j’aurais accidentellement procédé à une manipulation incongrue avec la souris ; son corolaire inducteur s’afficherait alors à l’origine de cette ubiquité alternative. Quoi qu’il en soit, sois bien assuré que j’abonde en ton sens et que ce qui précède relève d’un malentendu fondamentalement indépendant de nos volontés respectives. Si tu disposes éventuellement d’un éclairage alternatif qui me permettrait de mieux comprendre ce qui aurait pu se passer à la faveur de ce curieux épisode, j’en serais volontiers preneur et, à cet effet, te lirais avec plaisir. Cordialement et bien à toi ! — euphonie bréviaire 15 octobre 2015 à 22:26 / 23:18 (CEST) & 16 octobre 2015 à 00:00 (CEST)
Pas bien grave tout est rétabli. Je pense que tu as travaillé à partir d'une version qui a été modifiée entre le début de ta contribution et sa validation : en observant le diff que tu cites plus haut, noté 86 sur cette page, tu verras que la modif précédente, à gauche de la mienne, consiste à ajouter un modèle concernant les pages homonymes. Or, cette modif a également disparu après la tienne, et a été réintroduite ici, agrémentée de plusieurs points d'exclamation en commentaire, signe de manifestation d'incompréhension. Voilà. Bonne nuit.--Rehtse (échanger) 15 octobre 2015 à 23:07 (CEST)
 : Salut Rehtse ! Je t’ai laissé un message explicatif complémentaire sur ta PdD hier soir. Amicalement ! Bonne journée à toi ! — euphonie bréviaire 25 octobre 2015 à 12:10 (CET)

Ce n’est pas parce qu’on ne dit rien qu’on ne voit pas ![modifier le code]

Récompense Pour l’ensemble de ton travail sur Wikipédia.

--Éric Messel (Déposer un message) 28 octobre 2015 à 20:16 (CET)

Erreur technique[modifier le code]

Il me semble évident que c'est une erreur technique. — SF (d) 19 novembre 2015 à 12:41 (CET)

La personne à qui j’ai posé la question a gentiment répondu et confirmé qu’il s’agissait effectivement bien d’une erreur purement technique [87], ce qui, à l’évidence, m’apparaissait comme l’optique la plus vraisemblable. Je l’ai d’ailleurs remerciée pour sa réponse. Cordialement ! — euphonie 19 novembre 2015 à 20:18 / 20 novembre 2015 à 06:36 / 06:38 (CET) / 28 novembre 2015 à 20:04 (CET)

Médiation CP-BP[modifier le code]

Hello, j'ai proposé une médiation à Benoît Prieur et Claude PIARD. Le premier a accepté, le second est réticent. Serais-tu prêt à me donner un coup de main pour le rassurer ? Cordialement, — Racconish 19 novembre 2015 à 18:57 (CET)

Sources[modifier le code]

Cher Euphonie, Comme on dit en français plus ordinaire, avec vous, j’en ai eu gros sur la patate concernant l’affaire PG. Vous aimant bien j’ai été déçue. Car les articles de l’humanité, ou des Lettres Françaises voulaient protecteurs de PG qui était une vraie victime. En même temps les articles n’étaient pas très clairs. Ensuite toute la discussion était animée par des faux-nez à l’exception de SF, et de l’administrateur de l’époque, qui depuis, a rendu son tablier. Bref cette affaire m’a choquée. Mais je vous vois plein de bonne volonté, alors je vais en profiter pour vous demander un service. Il y a eu un changement dans la syntaxe des sources qui a fait apparaître certaines sources non conformes en rouge. Source que vous avez très bien corrigée sur ma page. Je fais un énorme boulot en ce moment et je ne peux me concentrer sur cette syntaxe, aussi je vous serais infiniment reconnaissante si vous acceptiez de revoir tous les articles que j’ai crée ainsi que ceux sur lesquels j’ai beaucoup travaillé ex : Sacher-Masoch. Comme vous avez pu le constater, étant souvent critiquée, je tiens à mettre le plus souvent possible la page des ouvrages. Je compte sur vous pour être très scrupuleux, je sais que vous l’êtes et vous aurez toute ma reconnaissance. Vous trouverez sur ma page les articles créés ou travaillés. PS parmi les faux nez l'un d'eux jalousait PG, qui possède beaucoup de talent, une grande culture, qui malgré cela fait preuve de gentillesse, de modestie, de générosité toujours prêt à partager son immense culture. Cordialement--Françoise Maîtresse (discuter) 26 novembre 2015 à 15:27 (CET)

@ Françoise Maîtresse : Fait Cordialement ! — euphonie bréviaire 13 décembre 2015 à 06:23 (CET)
Merci pour lui, Sacher. Je vais essayer de faire les autres articles, comme La Vénus à la fourrure cordialement--Françoise Maîtresse (discuter) 13 décembre 2015 à 09:49 (CET)

Bonne année ![modifier le code]

May Hope's Bright Rainbow Beautify The Year.jpg Meilleurs vœux pour 2016 !

Hello Euphonie,

C'est reparti !
Je te souhaite une année pleine de belles surprises
Et de contributions gratifiantes à Wikipédia Clin d'œil !
Cordialement,
— 
Racconish 1 janvier 2016 à 13:12 (CET)

Amanda Lear sur Youtube[modifier le code]

Est-ce vraiment la bonne vidéo ? J'ai un très gros doute sur ce point : https://www.youtube.com/watch?v=9Iq5QJa2oqA :

  • n'est pas du tout une interview diffusée sur une chaîne allemande, mais probablement néerlandaise (ou au moins néerlandophone),
  • et ne peut être datée de 1977, puisqu'Amanda Lear évoque son mariage antérieur (et que celui-ci a eu lieu en 1979) ainsi que l'achat de la maison à Saint-Étienne-du-grès en 1980 (et le commencement des travaux, bien avant l'arrivée de Caroline de Monaco à Saint-Rémy-de-Provence),
  • et aucun propos vers le minutage 02:07 ne ressemble à la citation ;
  • dDe surcroît, dans cette vidéo elle dit (vers 07:20 et suivants) qu'elle a délibérément et complaisamment laissé le bruit se répandre, mais sans en désigner la source ;
  • enfin (minutage 13:45) on aperçoit dans la vidéo l'ouvrage L'Amant Dali, ouvrage publié en 1994 chez Michel Lafon.

— Hégésippe (discuter) [opérateur] 28 janvier 2016 à 19:00 (CET) + complément 28 janvier 2016 à 19:36 (CET)

Toujours dans la même vidéo, mais sans lien avec ce qui précède, nous avons un nouvel exemple du goût d'Amanda Lear pour la dérision et le brouillage de pistes (minutage 22:55 et suivantes) : « — (Amanda Lear) Avec ce manteau de vison, j'ai l'air d'une femme de 50 ans (...) — (journaliste) Maintenant que vous avez 35 ans (...) — (Amanda Lear) Maintenant que j'ai 38 ans, non faut pas mentir (éclat de rireà (...) »
Dans l'hypothèse où la vidéo aurait été tournée l'année de publication de L'Amant Dali (1994), cela nous ferait une naissance en 1956 : pas mal pour quelqu'un ayant rencontré Dali en 1965, alors qu'elle était mannequin. — Hégésippe (discuter) [opérateur] 28 janvier 2016 à 19:56 (CET)
@ Hégésippe : bonjour et merci pour votre message ! Ce qui m’a laissé subodorer — peut-être à tort, j’en conviens — qu’il se serait agi d’une chaîne allemande se réfère à la langue parlée par la journaliste (qui traduit ensuite chaque intervention en anglais) en sus du sigle « N3 » qui figure en haut à gauche de l’écran → [88], cf. → N3, N 3 oder N-3 bezeichnet: den ehemaligen Namen des → NDR Fernsehens. En revanche, la seconde vidéo que vous pointez ici met effectivement bien en exergue une émission émanant d’un canal télévisé inhérent au pays que vous mentionnez : il s’agit de la feue Omroepvereniging TROS. Je vous remercie d’ailleurs pour la transmission de ce lien complémentaire dont je n’avais pas encore pris connaissance. Il est vrai, et vous avez raison de le souligner, que la rumeur y est ici évoquée en néerlandais aux alentours du minutage 07:01 → [89], ce à quoi la principale concernée fournit alors, vers 07:20, une « nouvelle » version encore une fois « divergente » par rapport aux précédentes puisqu’à la question « vous l’avez inventé vous-même ? » elle répond du tac au tac : « Je l’ai inventé moi-même … ». Ce qui précède constitue ainsi, pour ne rien simplifier, l’une des (nombreuses) variantes en cours quant à la nature authentique ou erronée des allégations perpétrées, outre les circonvolutions plurielles qui en sustentent l’émanation. Du coup, j’avoue sécher quelque peu face à cette énigme (longuement) passagère mais peut-être aussi vouée à demeurer pérenne voire jamais élucidée. Maintenant, par rapport à la vidéo dont il est fait mention dans l’article, en l’occurrence → [90] se rapportant à cette interview de la N3, la question est posée en anglais et en allemand par la journaliste à partir de 02:07 et l’interviewée y rétorque en substance les propos évoqués, dont le « sobriquet », à 02:11 → [91]. Ceci étant, sachant à quel point la question s’avère délicate à traiter et, qui plus est, à exposer publiquement, dût-elle résulter d’une probe compilation bien intentionnée, je ne verrais aucun inconvénient à ce que vous réajustiez le tir au cas où le synopsis subsidiaire mériterait quelque mise à jour temporelle et/ou factuelle à la lumière des apports dont vous suggérez bienveillamment la pertinence exhaussée. Bien cordialement ! — euphonie bréviaire 28 janvier 2016 à 22:06 (CET) / 29 janvier 2016 à 00:10 / 04:02 (CET)
Je n'y comprends rien : tout à l'heure, j'ai copié le lien youtube à partir du diff qui montre https://www.youtube.com/watch?v=andFHwfvTgI et suis tombé, sans cliquer ailleurs, sur https://www.youtube.com/watch?v=9Iq5QJa2oqA. C'est pour cela que j'étais perplexe. Ça doit encore être un sort jeté par certaine chanteuse grecque à lunettes (il faut bien une coupable Sourire)... — Hégésippe (discuter) [opérateur] 28 janvier 2016 à 22:25 (CET)

Kabyle20[modifier le code]

Bonjour Euphonie

Vous avez tout à fait raison.

Pour faire suite à votre intervention sur les RA, il suffit juste de se rappeler votre médiation sur l'article Régence d'Alger. Cordialement --Alaspada (discuter) 4 mars 2016 à 20:43 (CET)

@ Alaspada : il est est vrai que cet épisode mémorable constitua une tentative de médiation nimbée d’échanges nourris des plus favorables et enrichissants. La perspective d’une ébauche visant à l'élaboration d’une solution médiane qui réussisse autant que faire se peut à satisfaire l’entièreté des attentes respectives relève d’un challenge exaltant. Je vous remercie d’y avoir diligemment collaboré par l’entremise de vos intéressantes contributions bienvenues, outre l’apport supplétif pourvu par vos remarquables suggestions subsidiaires qui ont projeté l’éclairage d’appoint complémentaire qu’il convenait résolument de mettre en exergue. Je vous en ai su gré. Merci pour votre participation. Cordialement et bien à vous ! — euphonie bréviaire 4 mars 2016 à 23:27 (CET) & 6 mars 2016 à 02:58 (CET)

L'article Mister V a été restauré[modifier le code]

Page proposée à la suppression

Bonjour,

L’article « Mister V » a été restauré à la suite d'une demande de restauration argumentée, tout en étant soumis à une procédure communautaire de suppression (cf. Wikipédia:Pages à supprimer).

En tant que participant à la demande de restauration, à l'article ou au précédent débat ou en tant que projet associé, vous êtes invités à donner votre avis à l’aune de l’existence de sources secondaires fiables et indépendantes et des critères généraux et spécifiques d'admissibilité. Les liens sur les éléments pertinents sont les bienvenus. N’oubliez pas que les principes fondateurs de Wikipédia ne garantissent aucun droit à avoir un article sur Wikipédia.

Message déposé par Turb (discuter) le 19 mars 2016 à 10:49 (CET)

Intervention sur WP:RA[modifier le code]

Bonjour Euphonie. Comment vous portez-vous ? Je vous remercie de vous être soucié de mon « cas » — si je puis dire — en déposant une requête aux administrateurs à fin d'intervention concernant des « diff » litigieux sur Wikiquote. Or, pour votre information, j'ai ores formulé une demande de masquage de ces derniers auprès d'un opérateur compétent en la matière. — Migliori saluti, Pro patria semper (discuter) 19 mars 2016 à 16:22 (CET)

Régence d'Alger médiation[modifier le code]

Bonjour Notification euphonie :

Merci de faire respecter votre médiation sur l'article régence d'Alger où un nouveau contributeur bien au fait de WP est intervenu contrairement à notre accord.

Cordialement --Alaspada (discuter) 30 mars 2016 à 00:54 (CEST)

@ Alaspada Fait cf. [92] & [93]. Cordialement ! — euphonie bréviaire