Hatchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hatchi
Description de cette image, également commentée ci-après
Akita Inu.
Titre québécois Hatchi
Titre original Hachi: A Dog's Tale
Réalisation Lasse Hallström
Scénario Stephen P. Lindsey
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Drame
Durée 93 minutes
Sortie 2009


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Hatchi (Hachi: A Dog's Tale en version originale) est un film américano-britannique réalisé par Lasse Hallström en 2008. Sorti en salles en 2009, le film reprend l'histoire vraie d'Hachikō, un chien Akita qui, malgré la mort de son maître, a continué à attendre son retour du travail devant une gare de Shibuya, à Tōkyō, pendant neuf ans.

Résumé[modifier | modifier le code]

Un soir, en rentrant du travail, le professeur Parker trouve un chiot Akita errant sur le quai de la gare, où sa cage s'est cassée en tombant. Il décide de le garder contre l'avis de sa femme Cate. Parker appelle le chiot « Hatchi », parce que sur son collier est inscrit le chiffre « 8 » en japonais (Hachikô). Dix-huit mois passent et Hatchi, qui a grandi, accompagne chaque jour Parker à la gare et l'attend tous les soirs à 17 heures, à la même place.

Un matin, Hatchi, qui ne jouait jamais avec sa balle, se met soudainement à y jouer. Un ami de Parker lui avait dit que les Akitas étaient des chiens sages qui ne jouaient que lorsqu'il se passait quelque chose de grave. En plein cours, Parker succombe à une crise cardiaque. Hatchi, ne le voyant pas revenir, l'attend patiemment jusqu'au soir. Après les obsèques de Parker, Cate et sa fille Andy déménagent. Andy décide d'emmener Hatchi avec elle mais elle s'aperçoit que le chien n'a qu'une seule envie : retourner à la gare et attendre Parker. Un jour, il entend un train siffler et regarde en direction du portail. Il garde toujours la vision de son maître partant au travail et qui doit revenir. Andy comprend alors et elle se résout à laisser partir le chien. Hatchi retourne à la gare, à la même place où il attendait son maître quand il était encore en vie. Il le fera chaque jour, durant plus de 9 ans, jusqu'à sa mort. Il se fait une notoriété auprès des voyageurs et devient un symbole de fidélité envers son maître.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) sur RS Doublage[1] et Carton de doublage TV[2]

Production[modifier | modifier le code]

  • Hatchi est joué par un Shiba Inu, et deux Akita Inu, chacun jouant une période différente de la vie du chien.

Réception[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Non distribué en salles aux États-Unis, où il est sorti directement en DVD, Hatchi est toutefois distribué dans les salles de nombreux pays étrangers, rapportant un total de 47 801 389 $ au box-office mondial[4]. Le long-métrage a connu son meilleur score au Japon, où il totalise 20 025 195 $ de recettes[5].

Les ventes du DVD aux États-Unis totalisent 5 773 741 $ de recettes, soit une unité de 409 715 DVD vendus[6].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Hatchi fut globalement bien reçu par la critique anglophone, recueillant 62 % d'avis positifs sur Rotten Tomatoes, basé sur 26 commentaires collectés et une note moyenne de 5.810[7]. En France, l'accueil est cependant mitigé, obtenant une note moyenne de 2.25 sur Allociné, basé sur 15 « titres de presse »[8].

Toutefois, le public semble favorable à Hatchi puisqu'il obtient une note moyenne de 8.110 sur IMDb, basé pour plus de 236 000 votes et figure à la 211e place du Top 250 du site, classement des deux cent cinquante meilleurs films de l'histoire du septième art selon les utilisateurs du site internet[9] et une note moyenne de 4.35 sur Allociné, basé sur 3 509 notes dont 875 critiques[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de doublage V. F. du film » sur RS Doublage, consulté le .
  2. Doublage relevé lors de sa diffusion télévisée.
  3. (en) Hachikō monogatari sur l’Internet Movie Database.
  4. (en) « Hachi: A Dog's Tale », sur The Numbers (consulté le 10 avril 2013).
  5. (en) « Hachi: A Dog's Tale », sur Box Office Mojo (consulté le 10 avril 2013).
  6. (en) « Movie « Hachi: A Dog's Tale » - DVD Sales », sur The Numbers (consulté le 10 avril 2013).
  7. (en) « « Hachi: A Dog's Tale » (2009) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 10 avril 2013).
  8. « Critiques presse du film « Hatchi » », sur Allociné (consulté le 10 avril 2013).
  9. IMDb Top 250 (consulté le ).
  10. « Critiques spectateurs du film « Hatchi » », sur Allociné (consulté le 10 avril 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]