Discussion utilisateur:Racconish

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Adolphe Bitard
Vous pouvez me contacter par mail si nécessaire ;
sinon, je préfère la discussion sur Wikipédia.
Femme de ménage lisant par Mentha
Les discussions plus anciennes sont archivées
et les archives sont .
Danse
Si une discussion a commencé sur une autre page,
je la suis : il est donc inutile de répondre ici.
Bild från familjen von Hallwyls resa genom Egypten och Sudan, 5 november 1900 – 29 mars 1901 - Hallwylska museet - 91618 cropped.tif
En vacances, je ne pourrai probablement pas répondre à vos messages dans l’immédiat.
☙❧
❧☙

Euphonie[modifier le code]

Bonjour. Tu as un esprit très fin, si je puis me permettre, et tu le mets au service de la Communauté, je t'en remercie. Il n'empêche que le propos de Starus (d · c · b) relève de l'ironie, donc de l'attaque personnelle (j'ai déjà commis cette erreur, je suis bien placé pour la connaître) — qui plus est dans son rôle d'administrateur sur une page réservée aux administrateurs. Tu mets les deux protagonistes (dont Euphonie que je notifie) sur le même plan. Tu souhaites naturellement réduire le problème à l'interaction de ces deux intervenants (« Or, il s'agit avant tout ici de communication entre Starus et Euphonie »). C'est ignorer les soutiens en PdD d'Euphonie, et la fermeture (« Fin de l'histoire pour moi ») de Starus, à qui tu n'as pas écrit. Ce dernier message me semble l'équivalent d'un abandon des poursuites, et l'on passe à autre chose ? Cordialement, Asram (discuter) 15 juillet 2016 à 04:09 (CEST)

Hello Asram, merci de ton message. Il est bien clair pour moi qu'Euphonie ne devrait pas être le seul à y mettre du sien pour régler constructivement cette situation, et qu'il en va de même pour Starus.
Concernant ce dernier, il me semble que ce dont il s'est plaint confinait à ce que Schopenhauer appelle une généralisation, c'est-à-dire le fait de prendre une proposition relative (l'assimilation de la situation de Ludo29 à celle de Charamsa sous l'angle du non respect de la règle) comme s'il s'agissait d'une proposition absolue (l'assimilation en tous points à Charamsa, impliquant une insinuation d'homosexualité). Cela ne me gêne pas que Starus ait souligné qu'il y avait dans le choix de cet exemple un risque de méprise à écarter et qu'il ait poussé Euphonie à préciser le sens de son propos. En revanche, était-il vraiment opportun d'affirmer le lendemain que la comparaison avec Charamsa constituait « une attaque personnelle inadmissible [noyée] dans un texte volontairement pompeux » ? Cela ne risque-t-il pas d'être pris pour une présomption de mauvaise foi ? Il me semblerait souhaitable que Starus prenne en considération le fait que son statut d'administrateur respecté le met en position de force vis-à-vis d'Euphonie et qu'il réfléchisse au fait qu'un dialogue cordial et respectueux avec ce dernier est un bon moyen d'arriver au résultat qu'il vise, sans prendre le risque de susciter quelque effet négatif que ce soit. Il n'en serait pas allé de même si l'allusion alléguée à l'homosexualité de Charamsa avait troublé d'autres contributeurs et créé le besoin d'une réaction exemplaire, mais cela ne me semble pas être le cas, à en juger par le commentaire de Jules78120, auquel « la lecture de ce passage ne [...] laisse pas penser que Euphonie a souhaité blesser Ludo, recourir à une attaque personnelle à son endroit, ou encore glisser des allusions sur sa vie privée ». Bref : un mot aimable de Starus à Euphonie, corrigeant son propos antérieur sur la mauvaise intention supposée, voire ceux sur le salmigondis et autre imitation qui n'ont pu que blesser Euphonie, assorti de toute demande que Starus jugerait appropriée, aurait, à mon avis, à ce stade, beaucoup plus d'effet que je ne sais quelle dureté ou indifférence.
Symétriquement, j'ai suggéré à Euphonie de ne pas se limiter à expliquer le sens que revêtait à ses yeux l'analogie qu'il avait choisie : il manquait selon moi un petit supplément de gentillesse qui aurait pu contribuer à hâter la résolution de cet incident, à savoir le fait de dire à Starus qu'il regrettait de l'avoir choqué. Ce n'est pas grand chose, cela n'impliquerait pas qu'Euphonie aurait eu tort de faire cette analogie ou, pire, qu'il reconnaitrait avoir eu de mauvaises intentions, mais qu'il comprendrait la possibilité qu'un tiers a été choqué par ces propos et qu'il exprimerait à ce tiers le regret d'un tel effet involontaire. Mais il se trouve qu'Euphonie est désormais sur la défensive et qu'il se sent injustement attaqué. Raison de plus pour demander à présent à Starus de faire lui-même ce premier ce pas vers l'autre, ce qui n'exclut pas, je le répète, qu'il l'assortisse de toute demande qu'il jugerait opportune. Si je peux de quelque manière faciliter une telle sortie par le haut, je le ferai volontiers. Cordialement, — Racconish 15 juillet 2016 à 16:05 (CEST)
Bonjour. Décidément, tu as de grandes qualités d'analyse et de synthèse. Une question implicite était : y a-t-il une procédure contre Euphonie ? Par ailleurs, le grand danger, c'est l'idée d'un avertissement pour la manière dont il s'exprime. Parce qu'évidemment, il n'y a aucune raison de changer de style d'expression : qu'en penses-tu, pour crever l'abcès ? Et puisque l'avertissement ne sera pas suivi d'effet, ce sera un blocage, pour être crédible. Un blocage parce qu'on s'exprime d'une manière qui ne plait pas à tous : qu'en penses-tu ? Le problème ne me semble pas se limiter à une incompréhension entre Starus et Euphonie. Cordialement, Asram (discuter) 16 juillet 2016 à 01:57 (CEST)

Jacques Cheminade[modifier le code]

Monsieur je vais remettre mon lien parce que ce que vous indiquez n'implique aucunement ce que j'ai ajouté. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par Matthius (discuter). discuter

Matthius, il est regrettable que vous vous obstiniez à ne pas tenir compte des remarques que l'on vous fait. Votre première phrase, non sourcée, est douteuse ; la seconde, non sourcée autrement que par Cheminade lui même, hors sujet. Cordialement, — Racconish 20 juillet 2016 à 16:59 (CEST)

La première phrase est sourcée. Vous ne savez pas écouter. Achetez un hygiaphone. Le site web de Solidarité et Progrès lie vers des vidéos de Michel Rocard. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par Matthius (discuter).

Hoax[modifier le code]

Bonjour. Je demande votre aide pour un conflit que je veux éviter. J'ai déjà corrigé dans Massacre de Sétif, Guelma et Kherrata une fausse information et complété deux ou trois informations en me basant sur des sources fiables, et j'ai découvert un véritable hoax qui a été introduit dans l'article depuis plusieurs annés. Cela concerne ce passage : "Les chercheurs Rachid Messli et Abbas Aroua, du Centre de recherche historique et de documentation sur l’Algérie, déclaraient le que « la plupart des historiens s’entendent sur le fait que 45 000 est un chiffre exagéré. Il serait plus réaliste de penser que le bilan humain se situe entre 8 000 et 10 000 morts[1] »." Comme vous pouvez le constater par vous même :

  • le "Centre de recherche historique et de documentation sur l’Algérie" n'existe pas. Si vous faites une recherche dans Google [1], un même résultat est répété à l'infini (avec quelques variantes mineures) : "deux chercheurs déclarent le 9 avril 2005 [...], etc". A part ça, il n'y a rien d'autre. Vous conviendrez avec moi que ce n'est pas normal.
  • Ensuite : les deux chercheurs cités : Rachid Mesli et Abbas Aroua, ne sont pas des "chercheurs" (en histoire il faut comprendre) mais un avocat pour l'un et un physicien pour l'autre, ce qui déjà ne leur donne aucune légitimité pour donner un avis historique. Mais plus inquiétant, ce sont tous les deux des activistes islamistes liés à El Qaida Mesli Aroua.
  • Ensuite : la première publication de ce hoax date du 8 avril 2005 [2] et depuis cette "information" est reprise en boucle mais datée du 9 avril 2005 (bizarre non ?).

Je compte sur vous pour m'aider à supprimer ce hoax. Cdltl --Colokreb (discuter) 27 juillet 2016 à 20:57 (CEST)

PS. Il ne faut confondre ce centre avec le Centre de documentation historique sur l'Algérie (CDHA) qui de toutes façons n'a jamais eu aucune relation avec les deux "chercheurs". Cdlt --Colokreb (discuter) 27 juillet 2016 à 21:04 (CEST)

  1. « Le massacre de Sétif ou le sanglant armistice », Afrik.com.