Utilisatrice:Tsaag Valren

Cette utilisatrice a un diagnostic d'autisme.
Cette utilisatrice est un Mégacéros.
Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tsaag Valren
Illustration choisie par Tsaag Valren
Moi, à la Wikiconvention francophone de 2016
Présentation
Nom Amélie Tsaag Valren (pseudonyme)
Naissance (39 ans)
Activité Mythippologue.
Collaboratrice de revues équestres.
Spécialiste races équines

Assistante de recherches dans le domaine de l'autisme
Ingé pédagogique depuis 2021
Autres connaissances Élevage du cheval en France et dans les îles britanniques, mythes et légendes d'Europe de l'Ouest, littérature de science-fiction, autisme.
Egyszarvúfej (heraldika,) fr -- tête de licorne.PNG tʃa:gvalrɶn ou tʃa:kfalrɶn

Écouter

Bonjour. On se croisera probablement sur le portail:Monde équestre et dans les pages de vote des articles proposés aux labels. J'en ai lancé 230 (au ) comme contributrice principale (incluant un portail non-comptabilisé parmi les articles et un article sorti du label à ma demande, ce qui fait 228 articles effectivement proposés, dont un portail). 189 de ces labellisations concernent le cheval (soit 83 %).

Par ailleurs, j'ai participé à deux publications concernant l'autisme, dans des revues à comité de lecture (consultables via Google Scholar)

Contributions récentes :

19 août 2022

18 août 2022


J'adore les tableaux préraphaélites comme celui-ci !

J'ai publié principalement dans trois domaines :

  • Les créatures légendaires (fées, lutins, malebestes, etc) ;
  • Les chevaux, sur des aspects culturels et sociologiques, avec quelques incursions dans la génétique (qui m'intéresse de plus en plus).
  • L'autisme

Dans les vastes brumes funèbres
Il vole, il plane ; il a l'amour
De se ruer dans les ténèbres
Jusqu'à ce qu'il trouve le jour.

Sa prunelle sauvage et forte
Fixe sur l'homme, atome nu,
L'effrayant regard qu'on rapporte
De ces courses dans l'inconnu.

Il n'est docile, il n'est propice
Qu'à celui qui, la lyre en main,
Le pousse dans le précipice,
Au-delà de l'esprit humain.

— Victor Hugo, Les Chansons des rues et des bois, Le Cheval

N'hésitez pas à me poser des questions là-dessus, ni à me contacter par mail.

Je ne réponds pas toujours aux messages, et me plante régulièrement entre tutoiement et vouvoiement, mais il ne faudrait pas voir cela comme du mépris de ma part. Je préfère que l'on me tutoie, je répondrai de même.

Défi photos[modifier | modifier le code]

Plutôt que de chasser des Pokémons, je tente de photographier un maximum d'espèces et de races animales depuis 2017. Je garde ici la photo que je juge la meilleure pour chaque espèce et chaque race.

Mammifères[modifier | modifier le code]

Oiseaux[modifier | modifier le code]

Oiseaux marins[modifier | modifier le code]

Oiseaux fluviaux et lacustres[modifier | modifier le code]

Insectes[modifier | modifier le code]

Un peu de stats[modifier | modifier le code]

Monde équestre Wikipédia
  Total articles     Fairytale bookmark silverstar.svg Bons articles     Fairytale bookmark gold.svg Articles de qualité     Total articles     Fairytale bookmark silverstar.svg Bons articles     Fairytale bookmark gold.svg Articles de qualité  
6 458 234 Fairytale bookmark silverstar.svg 36.23 ‰ 96 Fairytale bookmark gold.svg 14.87 ‰ 2 446 877 3 733 Fairytale bookmark silverstar.svg 1,53 ‰ 2 055 Fairytale bookmark gold.svg 0,84 ‰

Mise à jour : 19 août 2022


Heure
fr-5
en-4
es-2
it-1
br-1
la-1
sa-1
ru-1
de-0
Mois africain Wikipédia 2019
Mois asiatique Wikipédia
Wikiconcours
Wikiconcours
Wikiconcours
Wikiconcours
Wikiconcours
Wikiconcours
Wikiconcours
Wikiconcours
Wikiconcours
Wikiconcours
Wikiconcours
100 000+
Wikipédien francophone
NON à la télévision
Je suis autiste
Asexualité
La NCO à Brest, août 2015

Un peu de douceur[modifier | modifier le code]

Gustave Moreau, également l'un de mes peintres préférés (Le poète voyageur)

Vous avez eu le courage de lire jusqu'ici ? Quelle persévérance ! Puis-je vous laisser en compagnie de mes vers préférés ?

Toi, brave tout ! qu'au ciel terni
Ton caprice énorme voltige ;
Quadrupède de l'infini,
Plane, aventurier du vertige.

Fuis dans l'azur, noir ou vermeil.
Monstre, au galop, ventre aux nuages !
Tu ne connais ni le sommeil,
Ni le sépulcre, nos péages.

Sois plein d'un implacable amour.
Il est nuit. Qu'importe. Nuit noire.
Tant mieux, on y fera le jour.
Pars, tremblant d'un frisson de gloire !

Sans frein, sans trêve, sans flambeau,
Cherchant les cieux hors de l'étable,
Vers le vrai, le juste et le beau,
Reprends ta course épouvantable.

— Victor Hugo, Les Chansons des rues et des bois, Au Cheval

Revue de presse et échos[modifier | modifier le code]