Guy Tréjan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guy Tréjan
Description de cette image, également commentée ci-après

Tombe de Guy Tréjan au cimetière du Père-Lachaise.

Nom de naissance Guy Treichler
Naissance
Paris, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Décès (à 79 ans)
Paris, France

Guy Treichler, dit Guy Tréjan ou Guy Tréjean[1], est un acteur français, né le à Paris et mort le à Paris.

Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Très jeune, Guy Tréjan vient habiter chez sa tante en Suisse, pays d'origine de son père décédé (1937) et il fait ses études à Genève. Le démon du théâtre ne le laissant pas en paix, il rentre à Paris en 1939, pour s'inscrire au Cours Paupélix[2] (Paul Pélissier[3]) qu'il quittera, à l'instar de Jean Marais[4], pour suivre les cours de Charles Dullin, durant quatre ans au Théâtre Sarah-Bernhardt. Il aura comme professeurs Jean-Louis Barrault et Fernand Ledoux. Il joue dans la troupe de Dullin au théâtre de la Cité.

Au début de 1944, juste marié et père d'un enfant, Guy Tréjan doit partir en Allemagne pour le Service du travail obligatoire (STO) mais, prévenu de l'arrivée des Allemands, il s'échappe avec de faux papiers pour la Belgique puis pour Genève en Suisse. Il travaillera durant huit ans dans cette ville où il fera du théâtre, de la radio, de l'opérette, du cabaret, du music-hall et même de la chanson. C'est à cette période qu'il prend le nom de scène Tréjan.

En 1953, il joue Coktail Party de T.S. Eliot, au théâtre du Vieux Colombier à Paris. Dès lors, il enchaine les rôles les plus prestigieux aussi bien au théâtre qu'au cinéma et à la télévision dont la série Allo police.

Il est récompensé par le Molière du meilleur acteur en 1991 pour son rôle dans Heldenplatz.

Pour sa dernière apparition sur scène, en 1997, il incarnait Jean de La Fontaine dans une comédie de Michèle Ressi, le Libertin de Dieu.

Guy Tréjan meurt le 25 janvier 2001, quelques mois avant ses 80 ans. Sa tombe se trouve au cimetière du Père-Lachaise (85e division).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Au théâtre ce soir[modifier | modifier le code]

Émissions de télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1993 : Ma vie est mon plus beau rôle chez Robert Laffont
  • 2008 : Yvan Foucart : Dictionnaire des comédiens français disparus - 694 portraits, 2147 noms., Éditions cinéma, - Informations sur Les gens du cinéma

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les deux orthographes se rencontrent dans les génériques ou sur le Web, mais « Tréjan » est largement plus courante que « Tréjean ».
  2. Interview de Guy Tréjean par Daniel Chocron en 1999
  3. Claude Larquié, Nicole Bernard-Duquenet, Les Comédiens de Molière: 1920-2002, Séguier, , p.72
  4. Jean Marais, Histoires de ma vie, Paris, Albin Michel, , p.49