Cet utilisateur est administrateur de Wikipédia en français.
Cet utilisateur est bureaucrate sur Wikipédia en français.
Cet utilisateur est un mammouth.

Utilisateur:Céréales Killer

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Aujourd’hui 12 septembre 2018, les eurodéputés viennent d’assassiner Internet. Mais ça, on dirait que tout le monde s’en fout[1].

Préambule[modifier | modifier le code]

Je ne prends plus plaisir à participer à ce projet. Beaucoup d’entre nous, parfois nouveaux, parfois moins, se sont mis à la chasse aux sorcières et la sorcière, en ce moment, c’est moi. Je ne participe pas à ces discussions où je n’ai pas été convié, on parle dans mon dos, on me met au pilori, on me traite plus bas que terre, c’est bon, ça suffit. Wikipédia version 2018 n’a plus rien à voir avec Wikipédia 2003. Je n’y ai plus ma place. On cherche, on fouille et on monte en épingle une affaire vieille de douze ans à laquelle j’ai participé avec enthousiasme : un canular (ou un pastiche si vous préférez). Est-ce que cette création dont je ne suis pas à l’origine a mis en grave péril Wikipédia ? Douze ans plus tard, on voit que non. J’ai, pour ce crime, écopé d’un blocage symbolique d’une journée. Je n’ai pas contesté cette sentence et l’ai acceptée de bonne grâce. Cependant, d’aucuns se sont érigés en juges et bourreaux pour tenter de me pourrir la vie, certaines et certains que je respectais et que j’estimais. Qu’ai-je donc fait à ces personnes dont certaines que je ne connais même pas ? On reprend à l’envi les mêmes arguments sortis par quelques-uns, et on ressort les mêmes liens pour me montrer du doigt et m’avilir. La liste s’allonge chaque jour. C’est arrivé je ne sais d’où, par Lomita qui a ressorti cette affaire en juin (j’étais en vacances, loin de tout cela), et ça a rameuté une ribambelle d’acharnés qui se sentent grandis par cette mise au ban d’un éditeur de longue date, administrateur et bureaucrate de surcroît (chouette, on va se faire un dinosaure gradé !). Puis, en juillet, une IP a remis le couvert et la même bande (plus quelques nouveaux visiblement attirés par l’odeur du sang) a suivi le mouvement. Que je sache, jamais je n’ai été mis en défaut de mes fonctions. Aucun abus n’a pu m’être reproché quant à mes outils. Cette opprobre est une perte de temps et de ressources pour la communauté pour le plaisir de quelques-uns dont j’ignore toujours ce que j’ai bien pu leur faire. On lance une procédure de destitution de mon statut d’administrateur sans même en respecter les formes (je lis, en ligne deux de l’encadré : « prévenez l’administrateur sur sa page de discussion » ce qui n’a évidemment pas été fait, c’est tellement facile d’attaquer dans le dos !). Et chaque jour on en remet une couche. J’espère que celles et ceux qui prennent un plaisir inénarrable à chercher à me nuire regarderont attentivement où ils mettront le clavier, un retour de bâton est si vite arrivé ! Je ne regrette rien de toutes les contributions que j’ai pu apporter au projet mais je n’ai plus l’envie de continuer l’aventure, vous m’avez usé. La vie est vraiment trop courte pour s’emmerder avec des conneries qui n’en valent vraiment pas la peine. J’ai désormais d’autres centres d’intérêt bien plus passionnants que de me battre avec une bande de frustrés incapables de faire la part de l’humour d’une époque et d’un véritable vandale déstabilisant l’encyclopédie. Je ne m’exprimerai plus sur ce sujet, je vais me contenter d’être le spectateur de ma déchéance programmée. Vous saurez très bien vous passer de moi. − ©éréales Kille® [Speak to me]* en ce jeudi 16 août 2018 à 14:42 (CEST)

À la suite de cette ténébreuse affaire, un vote de confirmation de mon(es) statut(s) a été ouvert.

Lecture édifiante[modifier | modifier le code]