Cet utilisateur est administrateur de Wikipédia en français.
Cet utilisateur est bureaucrate sur Wikipédia en français.
Cet utilisateur est un mammouth.

Utilisateur:Céréales Killer

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
On supprime mes photographies, on supprime mes articles... je vais arrêter de contribuer, juste assurer mes devoirs.
Je continuerai d'expédier les affaires courantes (bureaucrate, administrateur, renommeur global) à l'exclusion de toute autre activité constructive puisque l'on préfère détruire ce qui a été fait plutôt que de bâtir de nouvelles choses.

[ Dernières modifications | Un petit tour au bistro | Les pages spéciales | Médiawiki | Ma page de discussion | Ma page utilisateur | Ma pinacothèque ]
Frenchquote1.png L’essentiel est invisible pour les yeux, on ne voit bien qu’avec le cœur. Frenchquote2.png
(Le secret du renard au Petit Prince)
L’accent circonflexe est le toit de la sépulture d’une lettre disparue.
😎✈🌋🍕🍋📷

Nous sommes le samedi 14 décembre 2019

Notre encyclopédie comporte actuellement 2 163 739 articles... (déjà !)
Administrateur
Administrateur
Bureaucrate
Bureaucrate
Antisinistrose
NON à la sinistrose !
Mammouth (2003)
Mammouth (2003)
WikiLover
Aide
Parrainage des nouveaux
Tux
CC-BY
CC-SA
Wikitraducteur en espagnol
Wikitraducteur en espagnol
Wikitraducteur en anglais
Wikitraducteur en anglais
Wikigraphiste
Je suis un Wikigraphiste
en-3
ca-1
Poker
Tarot
Tarot
Android
Android
Free mobile
Free mobile
Cercle des dix ans


Qui suis-je ?[modifier | modifier le code]

Né au XXe siècle, le HE BO BIKEKA (année renversante s'il en est...) [1] à Paris, France. J'habite en Essonne. De formation typographe[2], j'ai évolué dans les métiers de l'imprimerie pour finalement devenir aujourd'hui technicien prépresse. Je suis le père de deux enfants : Thomas (1984) et Aline (1987).

Web 2.0[modifier | modifier le code]

J'ai un compte YouTube avec plus de cinq mille vidéos créées et postées, trois mille cent quarante-quatre abonnés et des millions de vues cumulées (non monnayées, je reste avec l'esprit du libre partage) ; j'ai un compte Twitter avec quarante-six abonnés et plus de quatre mille cinq cents tweets ; un compte FaceBook et un compte Google+. Eh bien, je vais vous décevoir : il n'y a pas un seul mot, une seule allusion à Wikipédia et à ce qui s'y passe. Ce qui s'y passe reste à l'intérieur de Wikipédia. Ma vie sur les réseaux sociaux est totalement différente et touche des sujets totalement hors de Wikipédia. Pas comme certains !

Souvenirs...

Pourquoi ce pseudo ?[modifier | modifier le code]

Sans commentaire.

Pourquoi pas ?

<-- Il y a même un livre sur moi...

Wikipédia et moi[modifier | modifier le code]

Ma première contribution à l'édifice date du 7 juillet 2003 à 10 h 30, avec l'article typographie...

Je suis administrateur, bureaucrate, global renamer et également ex-grand maître de l'OTRS (Ordre du Temple des requêtes secrètes) sur la Wikipédia francophone.

Bilan[modifier | modifier le code]

À l'aube de ma quatrième année wikipédienne, je peux faire un premier bilan de cette expérience extraordinaire et enrichissante. Mon premier constat est la confiance que j'ai en le projet. Au début, lorsque je cherchais quelque chose, j'ouvrais l'un de mes dictionnaires ou je cherchais dans une encyclopédie... traditionnelle. Progressivement et sans m'en apercevoir, j'ai pris le réflexe Wikipédia : je recherche principalement sur Wikipédia puis j'affine avec d'autres ouvrages ou d'autres sites. Wikipédia est, pour moi, une expérience enrichissante car elle épouse à merveille mes idées que d'aucuns ignorent et que d'autres supputent : mes idéaux sont gauchisants voire libertaires, et c'est pourquoi Wikipédia correspond à ma vision du partage des connaissances, à la mise en commun de la matière grise sans chercher de contrepartie, pour le bien de toutes et de tous. C'est ce qui m'avait mené vers les logiciels libres et la FSF. Durant quatre ans, j'ai activement œuvré dans ce sens mais je finissais par tourner en rond : l'informatique est très restrictive et nombriliste. Sur l'impulsion de Med, j'ai mis le nez dans Wikipédia et j'ai trouvé le projet formidable car plus ouvert puisque tous les sujets qu'offre la vie peuvent y être abordés et non plus un seul credo. Pour moi, Wikipédia est donc un formidable outil de partage des connaissances de façon totalement désintéressée qui épouse donc parfaitement mes idéaux, même si d'autres y voient plus un moyen de véhiculer à bas prix des idées non franchement défendables... Bien sûr, cet investissement s'est fait avec des heurts, des joies et des peines. Je pense par exemple au départ prématuré de Norbert, plus connu sous le nom de Treanna, nous étions arrivé pratiquement en même temps et sa mort m'a bouleversé. Quelques mois plus tard, Nataraja nous jouait le même tour. Mais les heurts ont également été très présents et marquants. Cela a commencé avec mon inestimable Anthere suite à des propos un peu expéditifs que j'eus envers feu Papotages, puis d'autres emmerdeurs notoires éditeurs obtus aux idées particulièrement originales... Mais cela fait partie du folklore du Net en général et de Wikipédia en particulier. Ce qui me satisfait particulièrement, c'est la progression fulgurante du projet. Lorsque je suis arrivé, il y avait en gros deux dizaines de milliers d'articles sur la version francophone. Quatre ans après, nous atteindrons sûrement les cinq cent mille. Joli score, non ? Je suis fier d'avoir été une petite brique de ce splendide bâtiment. Le secret du bonheur sur Wikipédia ? Éviter soigneusement les endroits enfumés, les conflits vains et stériles et les sujets qui fâchent... 12 janvier 2007 à 20:30 (CET)

Treize années ont passé depuis ma première pression sur la touche [Entrée] de mon clavier sur le projet. L'encyclopédie a bien évolué. Peut-être pas toujours dans le bon sens. Mais le fait est que, aujourd'hui en 2016, Wikipédia est devenue incontournable sur la Toile. Elle est citée dans de nombreux médias (journaux, documentaires, films et séries télévisées, etc.) et s'est assurée une certaine crédibilité voire une crédibilité certaine. Mais cela ne s'est pas fait sans heurts, ni souffrances parfois, sans de longs débats souvent houleux et parfois stériles afin de décider quelle direction prendre. Je n'ai plus la même énergie ni la même envie de contribuer que par le passé, les règles ont trop rigidifié la structure et le plaisir n'est plus là. D'autres avant moi ont quitté le projet. L'envie de claquer la porte m'a pris plusieurs fois mais j'ai su résister à l'impulsivité d'une telle décision. Quelques wikibreaks ont été bénéfiques. Je remplis toujours avec plaisir mes fonctions administratives (en tant qu'administrateur et bureaucrate sur le projet francophone et en tant que renommeur global sur tous les projets) mais je n'ai plus le courage de faire de gros travaux de fond rédactionnels. Peut-être mon intérêt ou mes connaissances se sont-ils taris ? Je ne sais. Il est certain que mon addiction (mon degré de wikipédiholisme) s'est bien calmée et je dors beaucoup mieux... 9 septembre 2016 à 14:49 (CEST)

Des gestes simples pour la planète[modifier | modifier le code]

Quelques idées pour économiser l'énergie et faire du bien à notre hôtesse la Terre...

  • Mon centre multimédia est composé de plusieurs éléments :
    • téléviseur led 16/9 4K 108 cm ;
    • amplificateur home cinema hi-fi 7.2 Harman Kardon ;
    • un lecteur de BD et DVD/DivX ;
    • décodeur satellite Canal+ ;
    • console de jeu Wii ;
    • disque dur multimédia...

Et bien évidemment, presque tous ces appareils modernes n'ont pas de bouton d'extinction et restent en veille. L'idée toute bête et très efficace a été d'acquérir une prise électrique télécommandée pour moins de 15 euros et ainsi, d'un seul geste, tous ces appareils sont déconnectés du secteur. Efficacité et économies garanties !

Mes goûts[modifier | modifier le code]

Mes centres d’intérêt sont aussi variés qu’hétéroclites (ou plutôt, éclectiques) :

Boîtier Canon EOS 760D équipé d'un zoom Tamron AF 18-200 mm F/3.5-6.3 et grip.

Outre l’écriture de quelques articles, j’aime passer mon temps à traquer la petite faute sournoise qui se cache un peu partout dans Wikipedia.
J’aime bien, lorsque j’ai un peu de temps, cliquer sur Une page au hasard et relire l’article soumis afin de l’expurger de toute faute résiduelle... Maintenant que j'ai l'ADSL, je vais pouvoir contribuer plus assidûment à l'aventure ![17]

Mes wikicés : Un gréviste, Homer J. Simpson, Lieutenant Columbo, sock puppet, A. Nho Nîm, 80.13.24.2, CK[18], 4 8 15 16 23 42...

Pense-bête typographique[modifier | modifier le code]

  • L’apostrophe véritable s’écrit : &rsquo;
  • Les guillemets « ouvrants » et « fermants » français s’écrivent : &laquo; alt174 et &raquo; alt175
  • Les « » peuvent aussi s'écrire avec alt0171 et alt0187
  • Le gros tiret — destiné aux incises — s’écrit : &mdash; ou alt0151
  • Le petit tiret (-) est le trait d'union.
  • Le tiret moyen (–) est le signe moins, qui a la même taille que les autres signes arithmétiques.
  • Le Ç, c'est alt0199 et alt128 (très pratique).
  • Dans le domaine littéraire, très utile aussi : le œ, c'est alt0156 ; et le Œ, alt0140.
  • Page de présentation typographique.
  • Liste des articles concernant la typographie
  • Petit code  pour surligner du texte !
Code pour faire un petit tableau.

Ce peut être très utile, avec tous les codes qu'il y a dedans !
Voir l'article Wikipédia:Guide d'utilisation des tableaux.

Représentation d'un typomètre avec, en haut, les millimètres (subdivisés en demi-millimètres) et, en bas, les points picas, regroupés par trois, six et douze points.
WikiLettre
Cette codification permet de faire des cadres sans passer par la case table. Très pratique pour les {{messages}} !
  • Depuis quelque temps, le dilemme qui se pose en corollaire à la gravure des avant-propos et des arrière-gardes servant à la connexion du Venezuela se partage avec l’occurrence des termes qui se sont succédé dans les articles vidéo après qu'il a été démontré l'inadéquation des divergences. Plutôt que d’en mourir de rire, il convient d'ordonner le règlement sur le coteau des connaissances la futilité des sons audio crachés par les haut-parleurs standards sans courir après la vanité pour pallier l’absence de standards emportés par le tentacule du savoir dans son petit alvéole de tranquillité et célébrant ainsi le dixième anniversaire commémorant sa naissance et regagnant ainsi dans l’obscurité des terrifiantes ténèbres ses pénates adorés...

Mort vs décédé[modifier | modifier le code]

Dans une rédaction encyclopédique, il vaut mieux parler de la « mort » de quelqu'un que de son « décès ». En effet, le terme décès a une connotation plutôt juridique et administrative[19] (acte de décès) et non littéraire. Il faut en outre se garder de conjuguer le verbe « décéder »[20] : À la suite de son accident, M. Untel décéda dans la soirée... En outre, dans la littérature classique, c'est le mot « mort » et le verbe « mourir » qui sont utilisés :

  • Jean-Baptiste Poquelin a fait dire à Agnès : « Le petit chat est mort. » et non « Le petit chat est décédé. »
  • Lors d’un changement de monarque on proclamait : « Le Roi est mort, vive le Roi ! » et non « Le roi est décédé, vive le roi ! »
  • Jacques Brel n'a-t-il pas chanté : « Dire que Fernand est mort, dire qu'il est mort Fernand... » et non « Dire que Fernand est décédé, dire qu'il est décédé Fernand... » Mais aussi : « Mourir, cela n'est rien, mourir, la belle affaire, mais vieillir... » et non « Décéder, cela n'est rien, décéder, la belle affaire, mais atteindre le troisième âge... »
  • Georges Brassens n'a-t-il pas lui aussi chanté « Mourir pour des idées mais de mort lente » au lieu de « Décéder pour des idées mais de décès lent ».
  • Lit-on, sur les transformateurs électriques : « Danger de décès » ? Non : un « Danger de mort » bien cinglant.
  • « Tout condamné au décès aura la tête tranchée » aurait dit Fernandel sur différents tons ? Eh non : « Tout condamné à mort aura la tête tranchée. »
  • Et, à la fin d'une journée harassante, oseriez-vous dire : « Je suis décédé de fatigue » ?
  • « Décès aux vaches et Vive l'Anarchie ! », ça n'est pas très mobilisateur ! (Contribution à l'argumentaire)
  • Tout cela vous fait-il décéder de rire ?

Pour certains dictionnaires, le décès désigne la mort naturelle. Or, dans la plupart des cas, il s'agit de mort à la suite d'une maladie, un accident, un meurtre... bref, le sens donné n'est alors pas du tout cohérent avec le sujet qui nous importe...

Bref, tout cela pour dire que le « bien-pensant » ou le « mieux disant » font perdre leur substance aux mots et tendent à faire disparaître des locutions pourtant justement appropriées et ciblées. En résumé : il ne faut pas avoir peur des mo(r)ts ! ©éréales Kille® | Speak to me* | en ce 14 décembre 2019 à 12:50 (CET)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Si cela vous intrigue, c'est normal. C'est un hommage au grand mathématicien Boby Lapointe.
  2. Je vous invite à découvrir le Dictionnaire de l'argot des typographes disponible sur Wikisource.
  3. Je l'ai vu deux fois en concert... il y a longtemps.
  4. Aujourd'hui, 6 avril 2018. Putain, ça fait chier. Crabouif n'est pas mort : il chante encore sur mon pick-up.
  5. Le , nous l'avons vue sur la scène de l'Olympia... Ouf ! deux heures de concert mémorables, une Izïa complètement déjantée, une énergie à faire pâlir une centrale nucléaire. Merci, Izïa !
  6. Vu en concert à Meaux, en 1980.
  7. Concert mémorable le 22 juin 1988 au château de Versailles...
  8. Vivement le mois de mai 2011 pour voir The Wall Live avec Roger Waters !
  9. Il faut avoir vu le document français « Pink Floyd à Saint-Tropez 1970 » diffusé lors de l'émission Pop 2 présentée par Patrice Blanc-Francard les 10 et 24 octobre 1970.
  10. Vus en concert au palais des Sports.
  11. Vus en concert à la fête de l'Humanité
  12. Je les ai vus au parc des Princes le et au stade de France le
  13. Vu en concert quatre fois dont trois au Zénith de Paris, le 23 janvier 2010, le 17 novembre 2012 et le 31 octobre 2015.
  14. Super concert au Zénith le  !
  15. Ze retour, à Bercy.
  16. Rien à cacher...
  17. Bon, je crois que c'est fait...
  18. CK résoud les pages d'homonymie grâce au merveilleux outil CorHomo élaboré par Escaladix.
  19. Définition de « décès » sur TLFi.
  20. Verbe décéder sur TLFi.

Ils existent, je les ai rencontrés...[modifier | modifier le code]

Quelques Wikipédiens que j'ai eu le bonheur de rencontrer dans la vraie vie :

  • Med, que j'avais déjà croisé auparavant lors d'une bouffe des Babilleux,
  • Airelle lors d'un déplacement sur ses terres,
  • Accrochoc et Belgavox, voisins, pour une dégustation de chocolats,
  • Dame Moumine à Paris...
  • Localhost, mon jumeau deuxavrilien ;)
  • J'ai également fait une Perkysition.
  • Une bien sympathique Mandariine m'a fait visiter sa belle ville, on n'a eu aucun pépin !
  • Enfin, je l'ai rencontrée ! Elle existe, ce dont je finissais par douter au bout de douze ans : Anthere m'a fait le plaisir de partager un petit déjeuner...
  • Kikuyu3 rencontré en voisin lors d'un repas et d'un après-midi bien agréables !

Lors d'un repas bien sympathique ce samedi 3 septembre 2005 :

Repas du 26 juillet 2006 au Ménelik :

Pays dans lesquels j'ai peu ou prou traîné mes guêtres : Drapeau de la France France - Drapeau de l'Espagne Espagne - Drapeau de l'Allemagne Allemagne - Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas - Drapeau de la Belgique Belgique - Drapeau de la Suisse Suisse - Drapeau de la Tunisie Tunisie - Drapeau des États-Unis États-Unis - Drapeau du Portugal Portugal - Drapeau de l'Islande Islande - Drapeau de la Grèce Grèce - Drapeau de l'Italie Italie

  • Bonjour... Quand tu veux Céréales Killer

Tout doux[modifier | modifier le code]

Quelques-uns des articles que j'ai commencés[modifier | modifier le code]

Petite sélection parmi les 517 articles créés...

Modèles créés ou améliorés[modifier | modifier le code]

  • {{Bienvenu}} et {{Bienvenue}}
  • {{UrlCopyright|http://lesitecopié.com%7Ctitre du site}}
  • {{Vandalisme|page vandalisée}}
  • {{s|XX|e}} = XXe siècle
  • {{Blocage}}
  • {{VandaleBloqué|nombre de jours}}
  • {{VandaleBanni}}
  • {{AlerteCopyright|Page|Site}}
  • {{à Fusionner}} avec une catégorie:Article à fusionner
  • {{Spam|page spammée}}
  • {{AvertissementPhoto|}}
  • {{Avertissement Photo|lien_photo.jpg|nom}}
  • {{nouvelle orthographe|nouvelle graphie}}
  • {{image sans licence|image.jpg}}
  • {{admin}} (message de bienvenue au nouvel administrateur)
  • {{identité}} (message de signalement d'un changement d'identité)
  • {{coucou|page}} (message de signalement d'un remplacement sauvage de lien externe)
  • {{liens|page}} (message de signalement d'un ajout de lien externe en début de liste)
  • {{ardoise|texte}} (dessine une jolie ardoise...)
  • {{communearménienne}} (tableau des communes d'Arménie)
  • {{armgéoloc}} (place une commune sur la carte d'Arménie, inclus dans le précédent)
  • {{espgéoloc}} (place une commune sur la carte d'Espagne)

OTRS[modifier | modifier le code]

  • {{confirmationOTRS|source=|otrs=}} (confirmation d'autorisation reçue sur OTRS)

Spécial cinéma[modifier | modifier le code]

  • {{fiche}}
  • {{fiche 2}}
  • {{infobox Film}}
  • {{infobox Film 2}}
  • {{filmo|année|titre|rôle}}
  • {{filmo1|année|titre|réalisateur}}
  • {{filmo2|année|titre}}
  • {{filmo3|année|titre|titre vo|distribution}}
  • {{dialogue|titre=|message=|image=|backgroundcolor=|id=messagebox}}

Modèles utiles à la gestion de Wikipédia[modifier | modifier le code]

Les raccourcis entre wikis[modifier | modifier le code]

Pour toutes les langues :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Prosélytisme[modifier | modifier le code]

Articles parus ou interviews diffusées[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

J'ai participé en tant que relecteur technique à l'ouvrage de Sébastien Blondeel : Wikipédia, comprendre et participer paru aux éditions Eyrolles (ISBN 2-212-11941-0).

Pensée du mois[modifier | modifier le code]

  • « La réalité est une hallucination provoquée par le manque d'alcool. » Janvier, merci à Cousin.
  • « Le lieu le plus dangereux et à éviter absolument est le lit : il y meurt beaucoup plus de gens que partout ailleurs... » Février.
  • « Mieux vaut ne rien dire et passer pour un con que de l'ouvrir et ne laisser aucun doute. » Sacha Guitry. Mars.
  • « L'amour rend aveugle... le mariage rend la vue. » Avril.
  • Mes quatre s/raisons de ne pas travailler : en hiver, le froid m'engourdit, je ne peux pas travailler. Au printemps, la nature renaissant me laisse rêveur, je ne peux pas me concentrer. En été, la chaleur m'assoupit, je n'aspire qu'à une chose, faire la sieste. Et à l'automne, la grisaille ambiante me déprime et je n'ai alors pas envie de travailler... Mai.
  • « Coucher tard nuit. » Raymond Devos en hommage à ce gros bonhomme parti ce 15 juin.
  • L'éternité est presque aussi encombrante que le néant. Pensée destinée à Airelle. Juillet.
  • On ne dit pas : « J'ai participé à une partouze. » On doit dire : « J'ai été tiré(e) au sort. » Août.
  • PC = Windows...
— J'ai un PC.
— Tu as un PC ? donc tu as Windows.
— Non, je n'ai pas Windows !
— Donc, tu n'as pas de PC.
— Si, j'ai un PC.
— Alors, tu as Windows [...] (toute ressemblance avec une publicité contre l'abus des antibiotiques serait totalement volontaire...). Septembre.
  • « Quand un emmerdeur quitte une pièce, c'est comme si un ami venait d'y entrer. » (Proverbe yiddish, merci à Air Helle). Octobre.
  • Roland Magdane a dit : « On devrait construire les avions comme les boîtes noires. » Novembre, merci à Eek pour le tuyau !
  • Ma résolution pour 2005 : ne plus prendre de résolution au nouvel an... Décembre.

Autres amuse-gueule[modifier | modifier le code]

  • Linux est un noyau avec lequel commencent les pépins...
  • Guillaume Portails est l'« inventeur » des fenêtres... Je n'ai rien inventé !
  • La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible.
  • J'adore cette phrase d'Audiard dans Les Tontons flingueurs : « Les cons ça ose tout. C'est d'ailleurs à ça qu'on les reconnaît. »
  • Quelle est la longueur de la moitié d'un tout ? J'attends vos propositions...
    Deux fois rien Olivier C cfr www.ekpedia.org
    Facile ! C'est 19 caractères ! airelle 10 oct 2004 à 12:50 (CEST)
    Mais non, banane ! Ça fait deux caractères ! Ton arrogance n'a d'égale que ta bêtise ! canneberge 10 oct 2004 à 12:50 (CEST)
    Eh non, toujours pas... Essaye, encore ! CK
    Arrêtez tous les deux de dire des sottises ! Une longueur, dans le système SI, est en mètres : il s'agit donc d'un pentamètre ! Aède Rome antique en toc 14 oct 2004 à 19:00 (CEST)
    On s'approche... La réponse est bien en mètres... CK
    1,60 mètre - taille (approximative) de madame tout ? p-e 15 oct 2004 à 21:42 (CEST)
    Encore un petit effort... CK
    Hmmmppf ! Ouf ! Voilà qui est fait... C'est bon, maintenant ? Airelle 16 oct 2004 à 11:37 (CEST)
    Ménon, pas çuila... maintenant, va falloir tout ramasser ! CK
    Bon, la réponse est trois mètres. Car le tout est de s'y mettre... CK
    Arf ! Excellent (si, si, vraiment !) Mais, bon... bien que moins drôles, les réponses étaient justes. Sacré Killer, va ! :)) Airelle 20 oct 2004 à 18:53 (CEST)
    Bravo ! (applaudissements) (silence) p-e 22 oct 2004 à 21:30 (CEST)
    une estimation.
    fastoche: to/ut = de/à = Londres/Rome = Aeroclub de Bellegarde-Vouvray (mi-distance entre ces deux villes)

ego deductae mea --Cenec (d) 1 juillet 2012 à 16:37 (CEST)

Petites phrases glanées çà et là[modifier | modifier le code]

  • « L’humour, c’est comme les essuie-glaces, ça n’arrête pas la pluie, mais ça permet d’avancer. »
  • « Un con est un imbécile qui n'a de cet organe ni la profondeur, ni la saveur. »

Sophismes[modifier | modifier le code]

  • J'entends souvent dire aux actualités que dans les accidents automobiles « un mort sur cinq ne portait pas sa ceinture de sécurité ». Ce qui veut dire que quatre morts sur cinq la portaient : donc, il y a moins de morts sans la ceinture... (rassurez-vous, je la mets toujours !) Ou que deux morts sur dix avaient une alcoolémie supérieure au maximum légal... ce qui implique que huit morts sur dix n'avaient pas bu. Moralité : buvez au volant, vous risquez moins la mort... (évidemment, ce sont des sophismes).

Délires[modifier | modifier le code]

Vu sur FaceBook : « Un mort-vivant est un oxymore alors qu’un occis mort est un pléonasme. »

Les expressions fusionnées[modifier | modifier le code]

Les expressions fusionnées sont le résultat du panachage de deux phrases différentes ayant le même sens :
(En fait il s'agit de perverbes... Oxo 24 novembre 2005 à 21:40)

Vue ta définition, cela ne correspond pas à mes « expressions fusionnées ». En effet, mon jeu est la fusion de deux expressions ou proverbes ayant sensiblement le même sens. CK
  • Se moucher avec le dos de la cuiller[1].
  • Ne pas y aller avec le dos de la main[2].
    • Voire « Ne pas y aller avec le dos de la main morte! » ;-) ChrisB 26 avr 2005 à 15:56 (CEST)
  • Ne pas avoir inventé le fil à couper l'eau chaude[3].
  • Pas de quoi se relever la nuit pour fouetter un chat[4].
  • Apporter sa pierre au moulin[5].
  • Apporter de l'eau à l'édifice[6].
  • Jeter de l'huile sur la plaie[7].
  • Remuer le couteau dans le feu[8].
  • Chassez le naturel par la porte, il revient au galop par la fenêtre.
  • Il y a de l'eau dans la corde à nœuds.
  • Il y a du mou dans le gaz.
  • Elle saute toujours du Coca light.

Contributions tierces[modifier | modifier le code]

  • C'est l'étincelle qui fait déborder le vase (EP le 03 juillet 2012)
  • Tourner en couille.
  • Avoir le sourire jusqu'aux lèvres.
  • Ne connaître ni de lèvre, ni de la dent.
  • Mettre les poings sur la table.
  • Ne pas y aller par quatre cheveux.
  • Couper les chemins en quatre.
  • La goutte d'eau qui met le feu aux poudres.
  • L'étincelle qui fait déborder le vase.
  • Faire d'une pierre quatre cents coups.
  • Tirer les marrons du jeu.
  • Ne pas attendre une seconde à perdre.
  • Qui vole un œuf, dîne.
  • Ça va rouler dans les brancards.
  • Cracher sur le cheveu dans la soupe.
  • C'est la goutte qui dépasse les bornes.
  • Il y a du pain sur la branche.
  • Il va t'arriver une couille qui te pend au nez.
  • L'important c'est de garder les pieds sur les épaules
  • Il faut se méfier de l'eau qui dort dîne.
  • Tirer une fière chandelle du pied
  • C'est la porte ouverte à toutes les fenêtres (Gad Elmaleh dans La Vérité si je mens ! 2)
Je suis pour la suppression de cette rubrique : elle ne fait que remuer le couteau dans l'huile. Faudrait remettre les pendules à leur place : ça tombe de source. Gloumouth1 15 juillet 2005 à 14:24 (CEST)
  • Se jeter sous un pont
  • Se faire remonter les bronches
    • Se faire souffler dans les bretelles ?
  • Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin, la coupe est pleine !
  • Ne pas avoir les idées en face des trous.
  • Pas de quoi fouetter un chat échaudé qui craint l'eau qui dort.
    • Pas de quoi fouetter un chat échaudé qui craint l'eau qui dort dîne n'ayons pas peur des mots qui font les grands remèdes
  • Être comme un chien dans un magasin de porcelaine
    • Être comme un élephant dans un jeu de quilles
  • Petit à petit, l'oiseau fait de grandes rivières. (de moi... bien pour WP :)
  • N'est point de bruit sans fumée (authentique, je connais une vieille morvandelle ragotteuse qui a coutume de la sortir... sans le faire exprès :) Mr Patate
  • C'est en se jetant à l'eau que l'on devient forgeron. (SB)
  • Se faire un mauvais sang d'encre. (Les Robins des bois) Log0 6 juillet 2006 à 19:20 (CEST)

Moi aussi j'aime bien ça, alors je t'en file quelques unes : NJhan 20 décembre 2005 à 18:53 (CET)

  • Y avoir baleine sous caillou. Je connais « baleine sous gravier » CK
    • Le saviez-tu : « hareng sous sable » Nicobu
    • Variante Bernard Tapie : « anguille sous burne »
  • Il ne faut pas pousser le bouchon dans les orties.
  • C'est la goutte de moutarde qui fait déborder le nez.
  • Être mieux que si c'était pire.
  • Tu veux pas que je t'emballe un mars non plus ?
  • S'en mordre les dents.
  • Avoir du travail par dessus la planche.
  • La cavalerie n'a pas le droit au chapitre !
  • Ne connaître quelqu'un ni des lèvres ni des dents.
  • Il ne faut pas vendre la peau de l'ours, non, il ne faut pas. (D.Solheid - Be)
  • Il ne faut pas vendre la mèche avant d'avoir tué la peau de l'ours.
  • Qui va à la chasse, tue. (D.Solheid - Be)
  • Deux proverbes d'assassins : « Noël au balcon, gare au plongeon » et « qui s'endort avec la fenêtre ouverte, se réveille avec la gorge qui rie » --Erestrebian 16 août 2006 à 15:10 (CEST)
  • Je connaissais la variante : « Noël au balcon, enrhumé comme un con » (ou Pâques aux Rabannes...)
  • C'est la rançon de la médaille.
  • Ça casse pas trois briques à un canard.
  • J'ai plus d'une corde dans mon sac.
  • Le tour est dans le sac.
  • Mettre son nez dans le grain de sel
  • Morale des courses...
  • On revient à la case départ.
  • Plutôt crever la gueule ouverte.
  • Rendre la monnaie de sa pareille
  • Se prendre le nez
  • Va te faire foutre un œuf.
  • Ça coûte les yeux des fesses.
  • Les bras m'en tombent des jambes.

Je te refile ceux-là:

  • couper l'herbe dans la bouche.
  • remuer le carambar dans la carie
  • naître avec un plateau d'argent dans la bouche

Et un familial de chez moi :

  • Merci, tu m'ôtes une fière chandelle du pied.
  • C'était fait d'une pierre deux coups de cuiller à pot
  • Il m'a filé du mauvais coton
  • Bon, ce genre de proverbes, on peut en créer à tire la multitude sans fin, mais on va pas en faire une montagne de plats. --8 août 2009 à 20:48 (CEST)

Cadeau collector d'un belge de passage :

  • Tourner sept fois sa langue dans sa poche.
  • Faut pas décorner les bœufs avant d'avoir semé le vent (signature de fearan sur linuxfr)
  • La nuit porte sommeil (lapsus d'un candidat dans une émission de télé-réalité)

Les Tontons flingueurs, Jacques Audiard :

  • La bave du crapaud n'empêche pas la caravane de passer.

Samuel Étienne, lors de l'émission Questions pour un champion du 11 janvier 2017 :

  • Vous me coupez le baba !

Notes et proverbes de référence[modifier | modifier le code]

  1. « Ne pas se moucher avec le dos de la main » et « Ne pas y aller avec le dos de la cuiller » : abuser.
  2. Idem que précédent.
  3. « Ne pas avoir inventé l'eau chaude » et « Ne pas avoir inventé le fil à couper le beurre » : manquer d'intelligence.
  4. « Il n'y a pas de quoi se relever la nuit » et « Il n'y a pas de quoi fouetter un chat » : cela n'a pas d'importance.
  5. « Apporter sa pierre à l'édifice » et « Apporter de l'eau au moulin » : donner sa contribution.
  6. Idem que précédent.
  7. « Jeter de l'huile sur le feu » et « Tourner le couteau dans la plaie » : insister lourdement.
  8. Idem que précédent.

Liaisons mal-t-à propos[modifier | modifier le code]

Un spécialiste de la liaison mal-t-à propos est notre ami Schmoll :

  • Dans Sur la route de Memphis, il dit « Un vieux costume un peu élimé r-aux manches... »
  • Dans Pas de boogie-woogie, il dit « Mes bien chers frères, mes bien chères sœurs, reprenez r-avec moi tous en chœur... »
  • Et il y a aussi : « J'suis pas comme hhhiti... » où l'on découvre qu'E.T. s'écrit avec un h aspiré !

Effet pervers de l'euro... en effet, depuis que l'on est passé du franc à cette monnaie, on entend trop souvent :

  • J'ai acheté ce lecteur de DVD cent z-euros...
  • Le billet pour Monchamp-la-Campagne est à vingt z-euros...

Et pourtant, si vous remplacez les euros par des ans, feriez-vous les mêmes erreurs ? Oseriez-vous dire : « Quand on aime on a toujours vingt z'ans » ou « la guerre de Cent Z'ans » ?

Pire encore... de plus en plus de gens ajoutent un h aspiré à euro puisqu'on entend trop fréquemment deux heuros, vingt heuros. Bref, de peur de se faire piéger, les gens ne font plus de liaison !

Même Daniel Balavoine n'a pas échappé aux pièges liants...

  • Dans Je ne suis pas un héros, qu'il avait écrite pour Johnny Hallyday, il dit : « Je ne suis pas un héros, mes faux pas me collent l-à la peau... » Merci à Bcoconni
  • Pontauxchats m'a transmis également cette liaison peut-être volontaire de Mathieu Chedid dans la chanson Les Triplettes de Belleville : « Moi je veux être idiot, triplement z'idiot... » (sûrement sur le modèle de l'émission Les Quat'z'amis)...
Prix nobel de la prévision quantitative, décerné par Pontauxchats
Récompense Chaleureux remerciements à Céréales Killer pour son omniprésence sur Wikipédia, la qualité de ses articles et son état d'esprit en général.
Récompense Je lui décerne cette récompense pour toutes les photographies de qualité qu'ils nous met à disposition dans sa galerie.
Félicitations !
Vekin 19 novembre 2006 à 11:33 (CET)
Récompense Un grand merci à Céréales Killer pour son exceptionnelle réactivité à supprimer les actes de vandalisme sur Wikipédia !--Benoil125 (d) 5 janvier 2008 à 00:35 (CET)
Récompense Un énorme BRAVO pour le meilleur admin du monde Sourire. Merci beaucoup pour tout ce que t'as fait pour moi!

(par Quentinv57 [d] le 28 juillet 2008 à 20:43 (CEST))

Récompense Pour ton excellente lutte contre le vandalisme ! Tibo217 salon litteraire 3 décembre 2008 à 21:41 (CET)
Récompense Sincères admirations pour ton sens de l'humour et ton immense contribution Trop dur pour moi... Moi bobo à la tête. Moi aller me coucher.. Tu as une superbe page !
Thibaud 60 (d) 28 novembre 2009 à 18:43 (CET)
Récompense Pour m'avoir aidé à éradiquer un bug de wikipédia en me prêtant sa pdd.
VarminUn problème? 23 juin 2010 à 18:23 (CEST)

Bravo et merci[modifier | modifier le code]

Récompense Céréales Killer est le 57e contributeur en nombre d'éditions sur Wikipédia en français pour décembre 2012.


Meilleurs vœux pour 2013 !--Copyleft (d) 21 décembre 2012 à 14:22 (CET)

Ce n’est pas parce qu’on ne dit rien qu’on ne voit pas…[modifier | modifier le code]

Récompense Pour l’ensemble de ton travail sur Wikipédia !

--Éric Messel (Déposer un message) 4 octobre 2015 à 01:02 (CEST)

Merci CK ![modifier | modifier le code]

Récompense Merci pour ton travail de maintenance ! Tous ces petits changements que tu effectues améliorent la qualité de Wikipédia.

Cordialement, Choucasdestours (discuter) 31 décembre 2018 à 23:08 (CET)

Vandalisme modéré.

Niveau d'alerte 3
Consultez la documentation du modèle

87 diff de nouveaux ~1 patrouilleur