Ú

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

U accent aigu
Ú ú
Ú ú
Graphies
Capitale Ú
Bas de casse ú
Utilisation
Alphabets aragonais, asturien, awing, baka, bangolan, catalan, dan, danois, dii, espagnol, galicien, hongrois, irlandais, islandais, kako, karang, kemezung, koonzime, kwanja, lingala, mambila, mandara, néerlandais, portugais, slovaque, tchèque, vietnamien.
Phonèmes principaux /uː/, /ˈu/

Ú (minuscule : ú), appelé U accent aigu, est une lettre utilisée dans les alphabets aragonais, asturien, awing, baka, bangolan, catalan, dan, danois, dii, espagnol, galicien, hongrois, irlandais, islandais, kako, karang, kemezung, koonzime, kwanja, lingala, mambila, mandara, néerlandais, portugais, slovaque, tchèque, vietnamien. Elle est formée de la lettre U diacritée d’un accent aigu.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Accent tonique[modifier | modifier le code]

En catalan, en espagnol, en galicien et en portugais, ‹ ú › est un u accentué. C’est aussi le cas en italien, mais ‹ ù › est bien plus utilisé.

Longueur[modifier | modifier le code]

‹ Ú › représente [] :

En tchèque, ‹ ú › a la même prononciation que ‹ ů ›, mais ne s’écrit qu’en début de mot (ou après un préfixe). Historiquement, ů provient d’un o long alors ú a évolué en ou ailleurs qu’en début de mot.

Autre son[modifier | modifier le code]

En islandais, ‹ ú › se prononce [u].

En féroïen, ‹ ú › se prononce [ʉuː] ou [ʏ].

En néerlandais, ‹ ú › est accentué avec un accent aigu pour préserver le son tel que nous le connaissons en français, comme p. ex. dans le patronyme flamand Boúúaert pour lequel le « ú » se prononce comme dans la première syllabe du mot français « unique », et accentué avec un accent grave (« ù ») lorsque le son devait être déformé, comme p. ex. dans l'ancien patronyme flamand Sùÿkerbùÿk pour lequel les deux paires « ùÿ » se prononcent comme dans le mot français « œil ».

Ton[modifier | modifier le code]

Dans plusieurs langues tonales, l’accent aigu indique un ton haut ou montant. Ainsi, en vietnamien, ‹ ú › est un [u] avec un ton montant. En lingala et en yoruba, c’est un [u] avec un ton haut.

En hanyu pinyin (système de transcription du mandarin standard), ‹ ú › a le même rôle que ‹ u › ; l’accent aigu indique en plus que la syllabe porte le deuxième ton (ton montant).

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le U accent aigu peut être représente avec les caractères Unicode suivants :

forme représentation chaîne
de caractères
point de code description
capitale Ú ÚU+00DA U+00DA lettre majuscule latine u accent aigu
minuscule ú úU+00FA U+00FA lettre minuscule latine u accent aigu
forme représentation chaîne
de caractères
point de code description
capitale UU+0055◌́U+0301 U+0055
U+0301
lettre majuscule latine u
diacritique accent aigu
minuscule uU+0075◌́U+0301 U+0075
U+0301
lettre minuscule latine u
diacritique accent aigu

Des anciens codages informatiques permettent aussi de représenter le U accent aigu ISO/CEI 8859-1, -2, -3, -9, -10, -13, -14, -15, -16 :

  • capitale Ú : DA
  • minuscule ú : FA

Voir aussi[modifier | modifier le code]