Sch (lettre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

sch
Image illustrative de l’article Sch (lettre)
Graphies
Capitale Latin capital letter Michaelis sch.svg
Bas de casse Latin small letter Michaelis sch.svg
Utilisation
Écriture alphabet latin
Phonèmes principaux [ʃ]

La lettre sch est une lettre additionnelle de l’alphabet latin, brièvement utilisée dans la proposition de réforme de l’orthographe allemande de Gustav Michaelis (de) dans de 1857 à 1864, remplaçant le trigramme ‹ sch › représentant une consonne fricative palato-alvéolaire sourde [ʃ]. Elle est composée d’un s long ‹ ſ › et d’un c culbuté ‹ ɔ ›, le c culbuté remplaçant le digramme ‹ ch › dans cette orthographe.

Texte avec la lettre sch et la lettre ch ‹ ɔ › dans le Zeitschrift für Stenographie und Orthographie, volume 10, 1862.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Jacob Grimm, « Über die für ch, sch, sz vorgeschlagnen Zeichen », dans Recensionen und vermischte Aufsätze, vol. 4 (texte de 1857), Berlin, , 479-483 p. (lire en ligne)
  • (de) F. R. Hoffmann, « Die Typen des Dr. Michaelis für ch, sch und sz », Journal für Buchdruckerkunst, Schriftgiesserei und die verwandten Fächer, vol. 25, no 3,‎ , p. 25-29 (lire en ligne)
  • (de) Gustav Michaelis (dir.), « Zeichen für ch und sch », Zeitschrift für Stenographie und Orthographie, Leipzig, vol. 5,‎ , p. 102-105 (lire en ligne)
  • (de) Gustav Michaelis (dir.), « Die Zeiɔen für ch und sch in der Sɔreibsɔrift », Zeitschrift für Stenographie und Orthographie, Leipzig, vol. 6,‎ , p. 128 (lire en ligne)
  • (de) Gustav Michaelis, Ueber die Anordnung des Alphabets, besonders in wissenschaftlichen Wörterbüchern : mit einer Abhandlung über die für CH, SCH, SZ vorgeschlagenen Zeichen von Jacob Grimm, Berlin, F. Dümmler's Verlagsbuchhandlung, (lire en ligne)
  • (de) Michael Schlaefer, « Grundzüge der deutschen Orthographiegeschichte vom Jahre 1800 bis zum Jahre 1870 », Sprachwissenschaft, vol. 5, no 3,‎ , p. 276-319