ɷ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Crystal128-fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.

Oméga fermé
 ɷ  ɷ
Graphies
Bas de casse ɷ
Utilisation
Alphabets alphabet phonétique international

ɷ (uniquement en minuscule), appelé oméga fermé, est une lettre additionnelle de l’alphabet latin qui est utilisée dans l’alphabet dialectal suédois et qui était utilisée dans l'alphabet phonétique international avant d’être remplacée par l’upsilon latin ‹ ʊ › en 1989.

Utilisation[modifier | modifier le code]

L’oméga fermé est utilisé comme lettre dans l’alphabet phonotypique d’Isaac Pitman. Carl Jakob Sundevall reprend cette lettre dans son alphabet phonétique.

L’alphabet dialectal suédois (landsmålsalfabetet) utilise l’oméga fermé ‹ ɷ › pour représenter une voyelle pré-fermée postérieure arrondie ([ʊ] ou [u˕] avec l’alphabet phonétique international)[1].

Dans l’alphabet phonétique international, en 1942, Daniel Jones propose le oméga fermé ‹ ɷ › (emprunté à l’alphabet dialectal suédois de Lundell) pour remplacer l’upsilon latin ‹ ʊ ›, à la suite du mouvement en faveur de l’utilisation de polices de caractères sans empattement, comme la police Gill Sans. Sans empattement, l’upsilon latin est facile à confondre avec le o ou, quand il a des traits latéraux doit, avec le u[2]. L’oméga fermé est adopté, en 1943[3], comme alternative au symbole upsilon latin ‹ ʊ ›, utilisé pour représenter une voyelle pré-fermée postérieure arrondie, et officiellement retiré en faveur de ce dernier en 1989.

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le oméga fermé peut être représenté avec les caractères Unicode (Alphabet phonétique international) suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
minuscule ɷ ɷU+0277 U+0277 lettre minuscule latine oméga fermé

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Eriksson 1961, p. 149.
  2. Jones 1942, p. 14–15.
  3. Jones 1943, p. 27–28.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (sv) Manne Eriksson, Svensk ljudskrift 1878–1960 : En översikt över det svenska landsmålsalfabetets utveckling och användning huvudsakligen i tdskriften Svenska Landsmål, Stockholm, P. A. Norstedt & Söner, (lire en ligne)
  • (en) Daniel Jones, « ðə letəz ɪ ənd ʊ », lə mɛːtrə fɔnetik [Le Maître phonétique], no 78,‎ , p. 14–15
  • Daniel Jones, « desizjɔ̃ », lə mɛːtrə fɔnetik [Le Maître phonétique], no 80,‎ , p. 27–28
  • International Phonetics Association, Handbook of the International Phonetics Association: A Guide to the Use of the International Phonetic Alphabet, Cambridge, U.K. ; New York, NY, Cambridge University Press, (ISBN 0-521-63751-1)

Voir aussi[modifier | modifier le code]