Z (lettre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Z
Image illustrative de l’article Z (lettre)
Graphies
Capitale Z
Bas de casse z
Lettre modificative
Diacritique suscrit ◌ᷦ
Utilisation
Alphabets Latin
Ordre 26e
Phonèmes principaux /z/, /d͡z/, /t͡s/...

Le Z est une lettre de l’alphabet latin. Elle est la 26e et dernière lettre de l’alphabet français ainsi que sa 20e consonne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Z vient du zêta, 6e lettre de l'alphabet grec (Ζ en capitale et ζ en minuscule). Présent dans les premiers modèles de l'alphabet latin, descendant directement de l'alphabet étrusque, le Z, inutile aux Romains, a été supprimé au IVe siècle av. J.-C. : le son qu'il représentait s'étant transformé en "r", n'existait plus. Il fut remplacé par G puis réintroduit au Ier siècle av. J.-C.[réf. nécessaire] par les Romains qui en eurent à nouveau l'utilité pour noter des mots empruntés au grec ancien. Ils l'ont réintroduit et relégué à la fin de l'alphabet. Pour plus de détails, consulter l'article rhotacisme.

Utilisations[modifier | modifier le code]

En anglais, la lettre est prononcée de manière similaire au français à la seule différence près que le z français est dentalisé en [z̪][1], et est appelée zɛd /ˈzed/ ou zee /ˈziː/ (par exemple en anglais américain).

Tracé[modifier | modifier le code]

On ne trouve couramment qu’une seule variante du « Z » (haut-de-casse) avec un tracé similaire au zêta grec mais il existe une variante avec une barre sur la diagonale.

Un z cursif

La variante cursive s’accompagne d’une boucle.

Codage[modifier | modifier le code]

Informatique[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Fichier audio
Z en code morse
Des difficultés à utiliser ces médias ?
Des difficultés à utiliser ces médias ?

Autres[modifier | modifier le code]

Signalisation Langue des signes Écriture
Braille
Pavillon Sémaphore française québécoise
ICS Zulu.svg Semaphore Zulu.svg LSF LettreZ.jpg LSQ z.jpg Braille Z.svg

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) George Hempl, « The Origin of the Latin letters G and Z », Transactions and Proceedings of the American Philological Association, The Johns Hopkins University Press, vol. 30,‎ , p. 24–41 (DOI 10.2307/282560, JSTOR 282560)
  • Kristoffer Nyrop (trad. Emmanuel Philipot), Manuel phonétique du français parlé, Copenhague, Nordiske forlag, (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :