K (lettre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir K.
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.
K
Image illustrative de l'article K (lettre)
Graphies
Capitale K
Bas-de-casse k
Exposant ᵏ, ᴷ
Indice
Diacritique suscrite ◌ᷜ
Utilisation
Alphabets Latin
Ordre 11e
Phonèmes principaux /k/

K est la 11e lettre et la 8e consonne de l'alphabet latin.

Origine[modifier | modifier le code]

Évolution probable du graphème
d
Proto-semiticK-01.png PhoenicianK-01.png Kappa uc lc.svg EtruscanK-01.png RomanK-01.png
Hiéroglyphe égyptien D K Proto-sémitique K phénicien kappa grec K étrusque K romain

Cette lettre de l'alphabet latin vient de l'étrusque ; c'est un descendant du kappa de l'alphabet grec (Κ en majuscule et κ en minuscule).

Tracé[modifier | modifier le code]

On trouve couramment trois variantes du « K » (haut-de-casse), par ordre de fréquence :

  • La jambe se joint à l’autre diagonale avant d’atteindre le fût (la majorité des polices dont les plus courantes comme Arial)
  • Les deux diagonales se rejoignent au même niveau sur le fût (un certain nombre de polices courantes comme Futura, Gill Sans, etc.)
  • Les deux diagonales forment une jonction horizontale avant le fût (quelques rares polices comme Adam BP, Cordale, etc.).

On retrouve ces mêmes trois variantes pour le « k » (bas-de-casse) avec un quatrième tracé où la diagonale du haut forme une boucle.

Linguistique[modifier | modifier le code]

En règle générale, le k se prononce [k] en français sauf dans quelques rares mots d'emprunt et dans la transcriptions de certaines langues étrangères : le digramme kh, utilisé pour retranscrire l'arabe, ainsi que le russe et certaines autres langues slaves, se prononce [x] ; le k est muet devant n dans quelques mots empruntés à l'anglais, comme knock out ou know-how.

Bien que rarement utilisé en français et d'autres langues romanes, la lettre est fréquemment utilisée dans de nombreuses créoles à base lexicale française, tels que créole louisianais, créole haïtien et créole réunionnais.

Dans les langues latines, l'utilisation récente de la lettre "K" (l'une des lettres les moins présentes dans leurs dictionnaires) est parfois signe de révolte : "Guernica" s'orthographie "Guernika" au Pays Basque espagnol, comme "Canaque" est écrit "Kanak" par les indépendantistes calédoniens. La lettre "K" est, sur ces exemples, signe d'une prise de distance par rapport à un pouvoir central et/ou à une culture contestés. Peut-être peut-on élargir cette remarque à l'anglo-américain "KKK", mouvement politique, également centrifuge et contestataire.[réf. nécessaire]

Codage[modifier | modifier le code]

Informatique[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Fichier audio
K en code morse (info)

Des difficultés  pour  écouter le fichier ? Des problèmes pour écouter le fichier ?
  • Épellation alphabet radio :
    • international : Kilo
    • allemand : Kaufmann
    • police des États-Unis : King
  • En alphabet morse, la lettre K vaut « -·- »

Autres[modifier | modifier le code]

Signalisation Langue des signes Écriture
Braille
Pavillon Sémaphore française québécoise
ICS Kilo.svg Semaphore Kilo.svg LSF LettreK.jpg LSQ k.jpg Braille K.svg

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :