Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

S barré obliquement
Image illustrative de l’article Ꞩ
Graphies
Capitale
Bas de casse ꞩ, ẜ
Utilisation
Alphabets cupeño, luiseño, et anciennement Alphabet nordique unifié (années 1930), letton (avant 1921), mansi (1931-1937), khanty (1931-1937)
À gauche, S barré obliquement tel qu’utilisé en letton avant 1921 ou en bas-sorabe avant 1950.
À droite, S barré obliquement tel qu’utilisé en luiseño ou cupeño et juaneño.

(minuscule ou sa forme longue ), ou S barré obliquement est une lettre additionnelle qui est utilisée en luiseño ou cupeño et juaneño et qui était utilisée dans l'écriture du letton jusqu’en 1921 lorsqu’elle est unifiée avec le S. En letton elle était aussi utilisée dans le trigramme ‹ ẜch › remplacé par le S caron ‹ Š ›. Avant 1950, elle était utilisée en bas-sorabe, et de 1931 à 1937 dans l’Alphabet nordique unifié et les alphabets du mansi et du khanty. Elle est formée d’un S diacrité par une barre inscrite oblique.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Au Moyen-Âge, le s long barré obliquement ‹ ẜ › est utilisé en portugais comme abréviation de ser-, par exemple dans ẜvir pour servir, dans ẜno pour sereno, comme abréviation de sir- ou comme abréviation du mot portugais soldo ou des mots latins solidi, sed, sunt, secundum, etc.[1].

Lettres accentués avec valeurs phonétiques dans de Noah Webster A dictionary of the English language, 1840.

Noah Webster a utilisé le s barré obliquement comme lettre accentués avec la valeur phonétique du [z] dans plusieurs édition de ses dictionnaires anglais américains au XIXe siècle.

Le S barré diagonalement est utilisé comme symbole du sujet en psychanalyse lacanienne[2].

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Cette lettre possède les représentations Unicode suivantes :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale U+A7A8 U+A7A8 lettre majuscule latine s barré obliquement
minuscule U+A7A9 U+A7A9 lettre minuscule latine s barré obliquement
minuscule longue U+1E9C U+1E9C lettre minuscule latine s long barré obliquement

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Adalbert Bezzenberger, Lettische Dialekt-Studien, Göttingen, Bandenhoeck & Ruprecht’s Verlage, (lire en ligne)
  • [Bielenstein 1863a] (en) August Bielenstein, Lettische Grammatik, vol. 1, Mitau, Fr. Lucas’ Buchhandlung (Iwan Rochlitz), coll. « Handbuch der lettischen Sprachen », (lire en ligne)
  • [Bielenstein 1863b] (en) August Bielenstein, Die lettische Sprache nach ihren Lauten und Formen, vol. 1 : Die Laute, die Wortbildung, Berlin, Ferd. Dümmler Verlagsbuchhandlung, (lire en ligne)
  • (en) August Bielenstein, Die lettische Sprache nach ihren Lauten und Formen, vol. 2 : Die Wortbeugung, Berlin, Ferd. Dümmler Verlagsbuchhandlung, (lire en ligne)
  • (en) August Bielenstein, Die Elemente der lettischen Sprache, Mitau, J. F. Steffenhagen und Sohn, (lire en ligne)
  • (de) Gustav S. Brasche, Allererste Anleitung zum Gebrauch der lettischen Sprache für Deutsche, Libau, G. L. Zimmermann, (lire en ligne)
  • (en) Michael Everson, Revised proposal to encode Unifon characters in the UCS (no N4549, L2/14-070), (lire en ligne)
  • (en) Michael Everson (directeur), Peter Baker, António Emiliano, Florian Grammel, Odd Einar Haugen, Diana Luft, Susana Pedro, Gerd Schumacher et Andreas Stötzner, Proposal to add medievalist characters to the UCS, (lire en ligne)
  • (en) Bruce Fink, « Glossary of Lacanian Symbols », dans The Lacanian subject: between language and jouissance, Princeton, Princeton University Press, , 173-174 p. (DOI 10.1515/9781400885671-015, lire en ligne)
  • (en) German NB, Proposal to encode 10 Latin letters for pre-1921 Latvian orthography (no L2/09-112R), (lire en ligne)
  • (en) Chris Harvey/Languagegeek, Luiseño S with Stroke, languagegeek.com, 2004.
  • (de) Heinrich Hesselberg, Lettische Sprachlehre, Mitau, Fr. Steffenhagen, (lire en ligne)
  • (en) Jane H. Hill, A Grammar of Cupeño, Berkeley and Los Angeles, University of California Press, coll. « University of California Publications in Linguistics » (no 136), (lire en ligne)
  • (en) Charles Johnson et Hilary Jenkinson, English court hand, A.D. 1066 to 1500 : illustrated chiefly from the public records, Oxford, Clarendon Press, (lire en ligne)
  • (en) Nurlan Joomagueldinov, Karl Pentzlin et Ilya Yevlampiev, Proposal to encode Latin letters used in the Former Soviet Union (no L2/11-360), (lire en ligne)
  • (en) Nurlan Joomagueldinov, Karl Pentzlin et Ilya Yevlampiev, Revised proposal to encode Latin letters used in the Former Soviet Union (no L2/12-045), (lire en ligne)
  • (en) Sebastian Kempgen, « Unicode 4.1 and Slavic Philology : Problems and Perspectives (II) », dans Anisava Miltenova et al., Proceedings of Azbuky.Net International Conference and Workshop, 24-27 October 2005, Sofia, Bulgaria, Sofia, Bulgaria, Institute of Literature, Bulgarian Academy of Sciences, (lire en ligne)
  • (en) Karl Pentzlin, Proposal to encode 10 Latin letters with diagonal stroke, (lire en ligne)
  • (de) Gotthard Friedrich Stender, Neue vollständigere Lettische Grammatik, Braunschweig, (lire en ligne)
  • (de) Gotthard Friedrich Stender, Lettisches Lexikon, vol. 1, Mitau, J. F. Steffenhagen, (lire en ligne)
  • (de) Gotthard Friedrich Stender, Lettisches Lexikon, vol. 2, Mitau, J. F. Steffenhagen, (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]