Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Crystal128-fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.

K point souscrit
  
Graphies
Capitale
Bas de casse
Utilisation
Alphabets buang mapos

(minuscule : ), appelé K point souscrit, est une lettre additionnelle latine, utilisée dans l’écriture du buang mapos et dans certaines romanisations ALA-LC, GENUNG, BGN/PCGN, et ISO 11940[1]. Il s’agit de la lettre K diacritée d’un point souscrit.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Romanisation des langues sémitiques[modifier | modifier le code]

Dans la romanisation ALA-LC de l’hébreu et du yiddish, le ḳ est utilisé pour translittérer le qof ‹ ק ›[2].

Dans la romanisation ISO 11940 du thaï, ḳh est utilisé pour translittérer le kho rakhang ‹ ฆ ›.

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le K point souscrit peut être représente avec les caractères Unicode suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
majuscule U+1E32 U+1E32 lettre majuscule latine k point souscrit
minuscule U+1E33 U+1E33 lettre minuscule latine k point souscrit
formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
majuscule KU+004B◌̣U+0323 U+004B
U+0323
lettre majuscule latine k
diacritique point souscrit
minuscule kU+006B◌̣U+0323 U+006B
U+0323
lettre minuscule latine k
diacritique point souscrit

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Thai-Latin » [XML], Unicode (consulté le 13 mai 2019)
  2. ALA-LC Hebrew and Yiddish.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]