Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

F insulaire
 
 
Graphies
Capitale
Bas de casse

(minuscule : ), appelé F insulaire, est une lettre additionnelle qui est utilisée dans l’étude du norrois ou du vieil anglais.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Les 3 formes de f dans les manuscrits ancients selon Hægstad 1906: f latin, f insulaire et f carolingien.

Le f insulaire est une forme du f utilisée dans l’écriture gothique dans des manuscrits anglo-saxons ou norrois. Il est utilisé distinctivement du f dans certains ouvrages scientifiques pour reproduire l’usage du f carolingien en latin et du f insulaire en anglo-saxon ou norrois dans un même manuscrit[1].

Représentation informatique[modifier | modifier le code]

Le F insulaire peut être représenté par les caractères Unicode (latin étendu D) suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale U+A77B U+A77B lettre majuscule latine f insulaire
minuscule U+A77C U+A77C lettre minuscule latine f insulaire

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Everson 2006, p. 1.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Michael Everson, Proposal to add Latin letters and a Greek symbol to the UCS, (lire en ligne)
  • (en) Michael Everson, Peter Baker, António Emiliano, Florian Grammel, Odd Einar Haugen, Diana Luft, Susana Pedro, Gerd Schumacher et Andreas Stötzner, Proposal to add medievalist characters to the UCS (no N3027), (lire en ligne)
  • (no) Odd Einar Haugen, Stamtre og tekstlandskap. Studiar i resensjonsmetodikk med grunnlag i Niðrstigningar saga, University of Bergen,
  • (no) Odd Einar Haugen, Handbok i norrøn filologi, Bergen, Fagbokforlaget, (ISBN 82-450-0105-8)
  • (no) Marius Hægstad, Vestnorske maalføore fyre 1350 : Innleiding: latinsk skrift i gamalorsk maal, vol. 1, (lire en ligne)
  • (no) Rune Kyrkjebø, Heimskringla I etter Jǫfraskinna : karakteristikk av tekstvitna samt tekstkritisk utgåve av Jens Nilssøns avskrift i AM 37 folio, Nordisk institutt, Det historisk-filosofiske fakultetet, Universitetet i Bergen, (ISBN 8249700236, lire en ligne)
  • (en) Roberto Luigi Pagani, Dating medieval Icelandic texts, (lire en ligne)
  • (en) Roberto Luigi Pagani, Icelandic medieval manuscripts: a practical guide, (lire en ligne)
  • (en) UK National Body, Feedback on N3027 "Proposal to add medievalist characters to the UCS" (no L2/06-101, N3060), (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]