Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Crystal128-fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.

u à hampe droite courte
   
Graphies
Bas de casse
Utilisation
Alphabets transcription de Bremer

Le , appelé u à hampe droite courte, est une lettre additionelle latin utilisée dans la transcription phonétique d’Otto Bremer[1] et dans la transcription phonétique de la collection « Beiträge zur schweizerdeutschen grammatik », en particulier dans le premier numéro de Jakob Vetsch (de).

Utilisation[modifier | modifier le code]

En 1910, dans Die Laute der Appenzeller Mundarten, Jakob Vetsch utilise le u à hampe droite courte ‹  › pour représenter une voyelle pré-fermée postérieure arrondie[2].

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Cette lettre peut être représenté avec les caractères Unicode (Latin étendu E) suivant :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
minuscule U+AB4E U+AB4E lettre minuscule latine u à hampe droite courte

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bremer 1898, p. 6, 11–12.
  2. Vetsch 1910, p. 10.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Otto Bremer, Zur Lautschrift, Leipzig, Breitkoff und Härtel, coll. « Sammlung kurzer Grammatiken deutscher Mundarten » (no 1 (annexe)), (lire en ligne)
  • (en) Michael Everson, Alois Dicklberger, Karl Pentzlin et Eveline Wandl-Vogt, Revised proposal to encode “Teuthonista” phonetic characters in the UCS (no N4081, L2/11-202), (lire en ligne)
  • (de) Martin Heepe, Lautzeichen und ihre Anwendung in verschiedenen Sprachgebieten, Berlin, Reichsdruckerei,
  • (de) Jakob Vetsch, Die Laute der Appenzeller Mundarten, Frauenfeld, Huber & Co., coll. « Beiträge zur schweizerdeutschen Grammatik » (no 1), (lire en ligne)