Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

iat sakha, iat iakoute
Image illustrative de l’article ꭠ
Graphies
Bas de casse
Utilisation
Écriture alphabet latin
Alphabets alphabet Novgorodov
Phonèmes principaux [ ja]

(uniquement en minuscule), appelé iat sakha ou iat iakoute, est une lettre additionnelle de l’alphabet latin utilisée dans l’écriture du iakoute de 1917 à 1927. Elle était utilisée dans l’alphabet de Semion Novgorodov, sans majuscules, basé sur l’alphabet phonétique international, tout comme les lettres additionnelles e yodisé ‹ ꭡ ›, e dans l’o ouvert ‹ ꭢ › et o dans l’u ‹ ꭣ ›.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le yat sakha est une lettre créée par Semion Novgorodov pour son alphabet iakoute, basé sur l’alphabet phonétique international, utilisé de 1917 à 1927[1]. Sa forme cursive ‹  › est identique à la forme cursive du iat ‹ ѣ ›.

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Cette lettre peut être représenté avec les caractères Unicode (Latin étendu E) suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
minuscule U+AB60 U+AB60 lettre minuscule latine yat sakha

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Ilya Yevlampiev, Nurlan Jumagueldinov et Karl Pentzlin, Second revised proposal to encode four historic Latin letters for Sakha (Yakut) (no N4081, L2/12-044), (lire en ligne)
  • (ru) « К унифицированному тюркскому алфавиту » (1re partie), Илин, nos 1-2,‎ (lire en ligne)
  • (ru) « К унифицированному тюркскому алфавиту » (2e partie), Илин, nos 1-2,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]