Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Crystal128-fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.

U trait souscrit
 
 
Graphies
Capitale
Bas de casse
Utilisation
Alphabets goemai, Orthographe des langues du Gabon, Rapidolangue, oneida, sekani
Phonèmes principaux /y, ʉ/

, ou U trait souscrit ou U souligné, est un graphème utilisé dans l’écriture du goemai, de l’oneida, du sekani, ou dans l’Orthographe des langues du Gabon et le Rapidolangue au Gabon. Il s’agit de la lettre U diacritée d'un trait souscrit ; trait qui peut s'associer à celui que peut comporter la lettre précédente ou suivante comme si elles étaient soulignées d'un seul trait. Il n’est pas à confondre avec le , U macron souscrit.

Utilisation[modifier | modifier le code]

En goemai, ‹ u̲ › représente une voyelle fermée centrale arrondie /ʉ/.[1].

L’Orthographe des langues du Gabon de 1999 recommande d’utiliser le U souligné pour transcrire le son /y/, remplaçant le ‹ ṳ › de l’Alphabet scientifique des langues du Gabon de 1989.

Le système Rapidolangue, aussi utilisé au Gabon, utilise le O souligné pour transcrire le son /y/.

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le U trait souscrit peut être représenté avec les caractères Unicode suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale UU+0055◌̲U+0332 U+0055
U+0332
lettre majuscule latine u
diacritique trait souscrit
minuscule uU+0075◌̲U+0332 U+0075
U+0332
lettre minuscule latine u
diacritique trait souscrit

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]