D hameçon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec l’eth ou le D barré.
D africain, D hameçon
Image illustrative de l'article D hameçon
Graphies
Capitale Ɖ
Bas-de-casse ɖ
Utilisation
Alphabets Alphabet africain de référence, aja-gbe, bassa, fon-gbe
Ordre après d
Phonèmes principaux /ɖ/

Ɖ (minuscule : ɖ), appelé D africain ou D hameçon, est une lettre additionnelle de l’alphabet latin. Elle est principalement utilisée dans l’écriture de langues africaines.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Dans l’alphabet phonétique international, d hameçon rétroflexe [ɖ] est un symbole utilisé pour représenter une consonne occlusive rétroflexe voisée. Elle composé d’un d et d’un crochet droit indiquant la rétroflexion[1]. Elle est proposée comme symbole, aux côtés d’autres symboles avec l’hameçon rétroflexe ‹ ʈ, ɭ, ɳ, ɽ, ʂ, ʐ › déjà utilisés dans l’alphabet dialectal suédois de Johan August Lundell, lors de la Conférence de Copenhague d’avril 1925[2] et est ajoutée dans le tableau de l’API de 1932. Ces consonnes rétroflexes étaient auparavant représentées à l’aide du diacritique point souscrit, dans ce cas-ci [ḍ].

Eth majuscule différente du D africain majuscule dans l’alphabet africain de référence.

L'alphabet africain de référence (ou alphabet international de Niamey), créé en 1978 pour unifier l'écriture d'un grand nombre de langues africaines, utilise également un D barré, de capitale Ɖ et de minuscule ɖ. Dans ce même alphabet, le eth minuscule est utilisé, sa forme majuscule est différente du eth majuscule classique et ressemble plus à la minuscule.

Le caractère est notamment utilisé dans les orthographes du fon-gbe, aja-gbe et du bassa.

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le D hameçon possède les codages Unicode suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale Ɖ ƉU+0189 U+0189 lettre majuscule latine d africain
minuscule ɖ ɖU+0256 U+0256 lettre minuscule latine d hameçon rétroflexe


Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) International Phonetics Association, Handbook of the International Phonetics Association: A Guide to the Use of the International Phonetic Alphabet, Cambridge, U.K. ; New York, NY, Cambridge University Press, (ISBN 0-521-63751-1)
  • Otto Jespersen et Holger Jespersen, Transcription phonétique et translitération : Propositions établies par la Conférence tenue à Copenhague en avril 1925, Oxford, Clarendon Press,
  • Otto Jespersen et Holger Jespersen, Phonetic transcription and transliteration : Proposals of the Copenhagen Conference, April 1925, Oxford, Clarendon Press,
  • Geoffrey K. Pullum et William A. Ladusaw, Phonetic Symbol Guide, Chicago ; London, The University of Chicago Press, (ISBN 0-226-68535-7)

Articles connexes[modifier | modifier le code]