Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Crystal128-fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.

L culbuté
 
 
Graphies
Capitale
Bas de casse

(minuscule : ), appelé L culbuté, est une lettre additionnelle qui a été utilisée pour l’écriture du gallois médiéval et dans certaines transcriptions phonétiques utilisée en dialectologie allemande.

Utilisation[modifier | modifier le code]

La lettre l culbuté est utilisé par William Pryce dans sa grammaire cornique Archæologia Cornu-Britannica publié en 1790. Elle y représente une consonne fricative latérale alvéolaire sourde /ɬ/ utilisée en gallois[1]. Dans cet ouvrage, Pryce utilise aussi les lettres additionnelles a culbuté ‹ Ɐ ɐ ›, le chi ‹ Χ χ ›, le d insulaire ‹ Ꝺ ꝺ ›, le g insulaire ‹ Ᵹ ᵹ ›, le g insulaire culbuté ‹ Ꝿ ꝿ ›, le t insulaire ‹ Ꞇ ꞇ ›.

En dialectologie allemande, en 1922, Walter Steinhauser (de) utilise le l culbuté ‹  › pour le représenter l moyen-bavarois (donaubairische l), une consonne palatale[2],[3].

Représentation informatique[modifier | modifier le code]

Le Ꞁ insulaire peut être représenté par les caractères Unicode (latin étendu D) suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale U+A780 U+A780 lettre majuscule latine l culbuté
minuscule U+A781 U+A781 lettre minuscule latine l culbuté

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Michael Everson, Proposal to add Latin letters and a Greek symbol to the UCS, (lire en ligne)
  • (de) Martin Heepe, Lautzeichen und ihre Anwendung in verschiedenen Sprachgebieten, Berlin, Reichsdruckerei,
  • (en) William Pryce, Archæologia Cornu-Britannica, or, an Essay to Preserve the Ancient Cornish Language, Sherborne, W. Cruttwell, (lire en ligne)
  • (de) Walter Steinhauser, Beiträge zur Kunde der bairisch-österreichischen Mundarten, herausgegeben von der Wörterbuch Kommission der Akademie. II. Heft: 1. Textproben. 2. Wortkundliches, Vienne, Hölder-Pichler-Tempsky, (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]