Ɋ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Q hameçon
Image illustrative de l’article Ɋ
Graphies
Capitale Ɋ
Bas de casse ɋ
Utilisation
Alphabets kâte, kube

Ɋ (minuscule ɋ), appelée Q hameçon, est une lettre additionnelle basée sur la lettre Q, qui est utilisée dans l’écriture du kâte et kube, et a été utilisée dans l’écriture du numanggang. Elle est composé d’un q avec un hameçon ou à la forme de la lettre q dans certains styles d’écriture cursifs.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Linguistique danoise[modifier | modifier le code]

Le q hameçon a été utilisé pour représenter une consonne fricative vélaire voisée, appelée « g ouvert » ou « g doux », comme dans la transcription phonétique de Henning Frederik Feilberg (da), derivé de la transcription phonétique de Kristen Jensen Lyngby, notamment dans une description phonétique du danois du Jutland du Nord de Peder Kristian Thorsen publiée en 1886[1], dans une étude ethnozooligique utilisant le dialecte de Vesterhanherred par C. M. C. Kvolsgaard publiée la même année[2], et par Henning Frederik Feilberg dans une description du danois du Jutland publiée de 1886 à 1893[3]. Elle est aussi utilisée par Dines Andersen (da) et Christian Blinkenberg dans une description phonétique du danois publiée en 1888[4], dans la transcription phonétique Dania d’Otto Jespersen de 1890[5],[6] reprise notamment dans le journal Danske Folkemaal, ou dans l’Ordbog over det danske Sprog, dictionnaire de la langue danoise de la Société pour l'étude de la langue et de la littérature danoises (da)[7] en 28 volumes initialement publiés de 1919 à 1956, ainsi que dans sa version numérique[8].

L’entrée « bage » avec sa prononciation dans l’Ordbog over det danske Sprog.

Langues de Papouasie-Nouvelle-Guinée[modifier | modifier le code]

Ce caractère a été ajoutée à l'alphabet latin utilisé pour l'écriture de langues de Papouasie-Nouvelle-Guinéee au début du XXe siècle par des missionnaires luthériens ; notamment en kâte dans les années 1910 ou 1920 et en numanggang dans les années 1930, ou encore en kube. En numanggang, en 2002, il a été décidé de cesser l'utilisation du Q avec hameçon[9].

Otto Dempwolff et les missionaires Christian Keyßer (de) et Georg Pilhofer l’utilisent déjà dans plusieurs articles sur le kate publiés de 1924 à 1928 dans le Zeitschrift für Eingeborenen-Sprachen[10],[11],[12],[13],[14], dans un dictionnaire kâte en allemand de 1925[15] ou dans une grammaire kâte publiée en 1933[16]. En kâte, le q hameçon ‹ ɋ › est utilisé pour représenter une consonne occlusive labiale-vélaire voisée [ɡ͡b][17].

Titre de l’ouvrage en kâte Mitiɋâlile Mamuʒâwe-Papia publié en 1955.

Représentation informatique[modifier | modifier le code]

Du fait de son obsolescence, les polices permettant d'afficher cette lettre sont rares. Elle possède cependant les représentations Unicode suivantes :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale Ɋ ɊU+024A U+024A lettre majuscule latine petit q avec hameçon
minuscule ɋ ɋU+024B U+024B lettre minuscule latine q avec hameçon

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (da) « Udtale », sur Ordbog over det danske Sprog (consulté le )
  • (kmg) Psalm buk : miti mânec [The Paslms in Kâte], London, British and Foreign Bible Society, (hdl 1885/207553)
  • (da) Dines Andersen et Christian Blinkenberg, Dansk lydskrift med hovedpunkterne af den danske lydlaere, København, Gyldendalske Boghandels Forlag, Thieles bogtrykkeri, (lire en ligne)
  • (da) Verner Dahlerup (dir.), Ordbog over det danske sprog, vol. 1 : A-Basalt, København, Gyldendalske boghandel, Nordisk forlag, (lire en ligne)
  • (da) Verner Dahlerup et Otto Jespersen (préf. Vilhelm Thomsen), Kortfattet dansk lydlære, til brug ved undervisning, Kjøbenhavn, P. G. Philipsens forlag, , 1re éd. (lire en ligne)
  • (da) Verner Dahlerup et Otto Jespersen (préf. Vilhelm Thomsen), Kortfattet dansk lydlaere, til brug ved undervisning, Kjøbenhavn - Kristiana, Gyldendalske boghandel - Nordisk forlag, , 4e éd. (1re éd. 1889) (lire en ligne)
  • (de) Otto Dempwolff, « Das Verwandtschaftssystem der Kâte (Neuguinea) Zeitschrift für Eingeborenen-Sprachen », Zeitschrift für Eingeborenen-Sprachen, vol. 15,‎ , p. 65-73
  • (da) Henning Frederick Feilberg, Bidrag til en ordbog over jyske almuesmål, Kjøbenhavn, Thieles bogtrykkeri, 1886-1893 (lire en ligne)
  • (da) Otto Jespersen, « Danias lydskrift », Dania: Tidsskrift for Folkemål og Folkeminder,‎ (lire en ligne)
  • (da) Otto Jespersen, Fonetik: en systematisk fremstilling af læren om sprolyd,, Copenhague, Det Schutebotheske forlag, (lire en ligne)
  • (de) Christian Keyßer, Wörterbuch der Kâte-Sprache, gesprochen in Neuguinea, coll. « Zeitschrift für Eingeborenen-Sprachen » (no 7),
  • (da) Christian Martinus Christensen Kvolsgaard, Fiskerliv i Vesterhanherred skildret i egnens mundart, Copenhague, Thieles bogtrykkeri, (lire en ligne)
  • (da) Ellen Noack, « Bornholmskens Stilling blandt de nordiske Sprog », Bornholmske Samlinger, Rønne, Bornholmsk Samfund, vol. 22,‎ , p. 127-150 (lire en ligne)
  • (de) Georg Pilhofer, « Formenlehre der Kâte-Sprache (Neuguinea) », Zeitschrift für Eingeborenen-Sprachen, vol. 17,‎ , p. 1-40
  • (de) Georg Pilhofer, « Gespräche in der Kâte-Sprache », Zeitschrift für Eingeborenen-Sprachen, vol. 17,‎ , p. 129-142
  • (de) Georg Pilhofer, « Formenlehre von zehn Mundarten und Nachbarsprachen des Kâte », Zeitschrift für Eingeborenen-Sprachen, vol. 18,‎ , p. 196-230, 298-315
  • (de) Georg Pilhofer, « Wörterverzeichnis aus zwölf Mundarten und Nachbarsprachen des Kâte », Zeitschrift für Eingeborenen-Sprachen, vol. 19,‎ , p. 41-69
  • (de) Georg Pilhofer, Grammatik der Kâte-Sprache in Neuguinea, Berlin, coll. « Zeitschrift für Eingeborenen-Sprachen », , chap. 14
  • (en) Lorna A. Priest, Revised Proposal for Additional Latin Phonetic and Orthographic Characters, (lire en ligne)
  • (en) Carl L. Schneuker, Kâte language handbook, Madang, Territory of New Guinea, Lutheran Mission Press, (hdl 1885/207690, lire en ligne)
  • (da) Peder Kristian Thorsen, Bidrag til nörrejysk lydlære, (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • ɋ, Scriptsource.org