Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

K virgule suscrite
 
 
Graphies
Capitale
Bas de casse
Utilisation
Alphabets comox, haisla, heiltsuk, kutenai, kwak'wala, nitinaht, nuuchahnulth ehattesaht, st'at'imcets, shuswap, thompson
Phonèmes principaux []

(minuscule : ), appelé K virgule suscrite, est une lettre latine utilisée dans l’écriture du comox, du haisla, du heiltsuk, du kutenai, du kwak'wala, du nitinaht, du nuuchahnulth ehattesaht, du st'at'imcets, du shuswap, et du thompson. Il s’agit de la lettre K diacritée d’une virgule suscrite.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Dans l’alphabet phonétique américaniste, la virgule suscrite indique la glottalisation d’une consonne, ‹ k̓ › représente donc une consonne occlusive éjective vélaire [], différente d’une consonne occlusive vélaire sourde représenté par ‹ k ›.

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le K virgule suscrite peut être représenté avec les caractères Unicode suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale KU+004B◌̓U+0313 U+004B
U+0313
lettre majuscule latine k
diacritique virgule en chef
minuscule kU+006B◌̓U+0313 U+006B
U+0313
lettre minuscule latine k
diacritique virgule en chef

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]