Aide:Unicode

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Niveau avancé
Tous les systèmes informatiques ne garantissent pas toujours que la pré-configuration permet d'afficher tous les caractères. Pour vous aider à lire correctement certaines pages, cette page a pour but de vous aider à afficher correctement des pages contenant des caractères que vous n'utilisez peut-être pas au quotidien.

L'affichage concerne s'agit notamment de caractères latins étendus utilisés dans des transcriptions, des articles de linguistique citant des mots en grec, cyrillique, arabe, chinois ou d'autres alphabets étrangers mais aussi des symboles mathématiques.

Si vous voulez tester l'affichage de certains de ces caractères dans votre navigateur, cette page contient aussi des liens vers des pages de tests pour vous aider à diagnostiquer les déficiences de votre système informatique.

Notez, si vous consultez une des tables de caractères Unicode, que vous pouvez consulter la liste de ces caractères au préalable sans installer quoi que ce soit. Il existe en effet des sites (celui-ci par exemple) proposant ces tables en PDF (les caractères manquants étant inclus donc lisibles dans le document lui-même). Ainsi, vous pouvez mieux décider du besoin d'installer ou non une nouvelle police sur votre ordinateur. L'article ci-dessous vous guide uniquement pour l'installation de polices nouvelles, afin de pouvoir les réutiliser sur votre ordinateur et lire les pages les utilisant.

Pour faire cela, vous devez installer sur votre système une ou plusieurs polices répondant à la norme Unicode, polices qui contiennent les caractères voulus.

Il vous faut ensuite, en suivant le manuel ou les pages d'aide de votre système d'exploitation puis de votre navigateur, faire en sorte que cette ou ces polices soient utilisées pour l'affichage des pages pour lesquelles vous rencontrez des problèmes. Cela fait, vous pouvez aussi vérifier que votre système d'exploitation et votre navigateur sont à jour quant au support d'Unicode.

Polices de caractères[modifier | modifier le code]

Le (en) site d'Alan Wood contient une liste à jour des polices disponibles selon les blocs de caractères à afficher. Une autre page utile, et probablement plus facile à utiliser, est (en) celle de David McCreedy.

À titre indicatif, voici une liste non exhaustive de quelques polices disponibles selon le type de caractères à afficher :

Ce ne sont que des exemples possibles. Il est conseillé de consulter la page d'Alan Wood pour plus de choix, de détails et de conseils.

Installation rapide dans Windows[modifier | modifier le code]

Les utilisateurs de Windows peuvent copier directement un fichier TTF dans le répertoire C:\WINDOWS\Fonts pour installer une police de caractère. Cette police sera alors disponible pour l'ensemble des utilisateurs de l’ordinateur.

Réglages de navigateurs[modifier | modifier le code]

Microsoft Windows[modifier | modifier le code]

Note : L'information qui suit s'applique à Windows 2000 (W2K), mais peut également s'appliquer à Windows 98 et à Windows NT (car ils sont des prédécesseurs) et à Windows XP (car il est un successeur).

Dans l'environnement W2K, l'affichage des caractères Unicode dans un navigateur Web (Internet Explorer, Firefox, Opera, etc.) s'opère sur deux plans :

  • système d'exploitation
  • navigateur

En effet, un navigateur capable d'afficher les caractères Unicode fait appel, au départ, à W2K. Par exemple, le rendu du caractère japonais « 語 » dépend de W2K, alors que le rendu de « {i \choose j} » dépend du navigateur, car il s'agit d'un symbole LaTeX qui n'est pas reconnu au départ par W2K.

Note : Dans le paragraphe précédent, si vous voyez « ? » et/ou « {i \choose j} », votre navigateur n'affiche pas tous les caractères Unicode.

Pour s'assurer que le navigateur fasse le rendu d'un maximum de caractères Unicode, il faut donc indiquer à W2K ou XP d'en afficher un maximum. Pour y parvenir, suivre ces étapes :

  1. Avoir sous la main le disque d'installation de Windows (sans lui, on ne peut mener à terme l'ensemble des opérations qui suivent)
  2. Sur le bureau de travail, appuyer sur le bouton Démarrer
W2k XP
  1. Choisir Configurer
  2. Choisir Panneau de contrôle
  3. Parmi la liste qui s'affiche, cliquer sur Options régionales
  4. L'onglet Général apparaît
  5. Au bas de l'onglet apparaît une fenêtre intitulée Configurer les langues pour le système
  6. Choisir les langues appropriées
  7. Cliquer sur le bouton Appliquer
  8. Des instructions apparaissent
  9. Suivre ces instructions, qui demandent notamment d'insérer le disque d'installation W2K dans le lecteur de disques
  10. Après quelques minutes de travail, Windows demande de redémarrer, ce qu'il faut accepter après avoir éjecté le disque d'installation de Windows.
  1. Choisir Panneau de configuration
  2. Si vous n'y êtes pas déjà, basculez vers l'affichage classique
  3. Parmi la liste qui s'affiche, cliquer sur Options régionales et linguistiques
  4. Sélectionner l'onglet Langues
  5. Cocher les 2 cases "Installer les fichiers pour les langues..." une boîte de dialogue vous indiquant l'espace disque nécessaire à l'installation de ces langues
  6. Cliquer sur le bouton Appliquer si votre espace disque vous le permet
  7. Des instructions apparaissent
  8. Suivre ces instructions, qui demandent notamment d'insérer le disque d'installation Windows XP dans le lecteur de disques
  9. Après quelques minutes de travail, XP demande de redémarrer, ce qu'il faut accepter après avoir éjecté le disque d'installation XP

Au redémarrage, Windows peut afficher plus de caractères Unicode. Cependant, le navigateur Firefox peut en afficher plus.

Firefox[modifier | modifier le code]

Plusieurs caractères Unicode utilisés en LaTeX, entre autres, ne sont pas reconnus par Firefox (en version de base) fonctionnant sous W2K. Le Massachusetts Institute of Technology (MIT) a rendu disponible des jeux de caractères gratuits qui comblent de façon satisfaisante cette lacune.

Pour installer ces jeux :

  1. Télécharger ce fichier d'installation (en), lequel contient plusieurs polices mathématiques, dont l'une s'applique pour LaTeX
  2. Arrêter le plus grand nombre possible d'applications de votre ordinateur
  3. Lancer le fichier d'installation. Elle se déroule en anglais, mais est relativement simple à suivre.
  4. Une fois l'installation complétée, redémarrer l'ordinateur.

Au redémarrage, Firefox peut afficher plus de caractères Unicode, dont ceux de LaTeX.

Note : La fondation Mozilla a publié un texte détaillé sur des polices de caractères mathématiques : (en) Fonts for MathML-enabled Mozilla.
Options de Firefox[modifier | modifier le code]

Pour afficher divers caractères MathML dans Firefox, il faut activer le téléchargement des images :

  1. Aller dans le menu Options (ou Édition sur certaines versions de Firefox pour Linux)
  2. Choisir Options (ou Préférences sur certaines versions de Firefox pour Linux)
  3. Cliquer sur l'icône intitulé Contenu
  4. Cocher Charger images automatiquement ou Charger images (s'il n'est pas coché)
  5. Sur certaines versions de Firefox, si Image du site original seulement est coché, il faut enlever la coche.
  6. Cliquer Accepter (ou Fermer sur certaines versions de Firefox pour Linux)

Firefox affichera le plus grand nombre possible de caractères Unicode.

Extensions Firefox[modifier | modifier le code]

Internet Explorer[modifier | modifier le code]

Windows XP possède l'Unicode de base, même avec Internet Explorer (IE). Il faut lui préciser qu'on souhaite utiliser cette police. Pour ce faire, ajoutez le code suivant à votre page monobook.css :

* {font-family: "Microsoft Sans Serif", sans-serif}

Par la suite, rafraîchir la page avec Ctrl+F5.

Autres polices latines avec Internet Explorer[modifier | modifier le code]

Les feuilles de style standards de Wikipédia font référence aux styles CSS suivants :

body { font-family: sans-serif; }
q, span.texhtml { font-family: serif; }

Les polices normalement virtuelles de style avec empattements (serif), sans empattement (sans-serif) et à chasse fixe (monospace) sont définies de façon interne vers les polices systèmes Arial (style sans-serif), Times New Roman (style serif) et Courier New (style monospace) respectivement, et celles-ci ne contiennent pas tous les caractères désirés pour l'alphabet latin, les symboles mathématiques et l'alphabet phonétique international

De ce fait, même si vous avez activé les bonnes polices dans IE pour chaque écriture, le réglage effectué dans le panneau de configuration des polices ne s'applique à ces écritures qu'au seul style par défaut pour les pages HTML, mais pas si une feuille de style dans une page HTML mentionne l'un des styles virtuels « serif », « sans-serif » et « monospace ». En revanche, les autres polices sélectionnées pour les écritures autres que « basé sur le Latin » fonctionnent correctement, car la distinction de styles « serif » et « sans-serif » ne s'applique pas à ces écritures.

Si vous avez un compte utilisateur sur Wikipédia et êtes connecté, Wikipédia permet de résoudre ce problème. Dans ce cas, ouvrez la page source de ce document, vous y trouverez juste à la fin de la section <head> une référence à une feuille de style utilisateur dans une ligne telle que :

@import "/w/index.php?title=Utilisateur:XXXXX/monobook.css&action=raw&ctype=text/css";

où XXXXX est votre nom d'utilisateur sur Wikipédia. Cette ligne permet de charger une feuille de style CSS personnelle depuis Wikipédia.

Créez alors l'article nommé "Utilisateur:XXXXX/monobook.css" (remplacez XXXXX par votre identifiant utilisateur), et insérez les lignes suivantes par exemple :

body { font-family: "Arial Unicode MS", Code2000, sans-serif; }
q, span.texhtml { font-family: "MPH 2B Damase", Code2000, "Times New Roman", serif; }

Les polices indiquées dans cet exemple correspondent à des polices Unicode comportant la majorité des caractères Latins et d'autres jeux de caractères. Listez les polices dans l'ordre de vos préférences et en fonction des polices dont vous disposez.

Validez, puis rechargez la page ainsi créée avec Ctrl+F5. La feuille de style sera alors chargée chaque fois que vous visiterez Wikipédia avec votre compte utilisateur.

Exemple avec Internet Explorer, Gecko (Firefox, etc.), WebKit (Safari, KDE Browser, Google Chrome, etc.)[modifier | modifier le code]

Un exemple tout prêt (supportant un grand nombre d’écritures) que vous pouvez utiliser dans vos feuilles de style en l'insérant dans votre fichier /monobook.css (fonctionne depuis n'importe quel site, pas seulement depuis la Wikipédia francophone) :

@import url(http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Utilisateur:Verdy_p/polices.css&action=raw&ctype=text/css);

Le lien indiqué référence la page Wikipédia suivante : Utilisateur:Verdy_p/polices.css et les options ajoutées lui permettent de charger la feuille en mode "raw" (ne fonctionne sur MediaWiki qu'avec une URL basée sur le script "/w/index.php"). Si votre feuille de style est correctement chargée, et si les polices référencées sont installées, vous devriez voir le mot : "ⵜⵎⴰⵣⵉⵖⵜ" (zayane) écrit en caractères tifinaghs.

GNU/Linux[modifier | modifier le code]

Archlinux[modifier | modifier le code]

Voir [2] pour plus d'alternatives.

Quelques polices supplémentaires, pour l'affichage de [3] et de [4] :

Pour les installer :

yaourt ttf-myanmar3

ou, en tant qu'utilisateur root

pacman -S ttf-myanmar3

Debian et dérivés (Ubuntu...)[modifier | modifier le code]

Polices disponibles sur une distribution GNU/Linux de type Debian pour Firefox.

Commandes sous Debian stable[modifier | modifier le code]

Pour charger toutes ces polices via Internet ou depuis un disque d'installation, saisir la commande :

sudo apt-get install fonts-arphic-bkai00mp ttf-arabeyes ttf-dejavu fonts-farsiweb ttf-indic-fonts ttf-junicode \
fonts-mph-2b-damase ttf-khmeros fonts-khmeros ttf-bengali-fonts ttf-malayalam-fonts ttf-tamil-fonts ttf-unfonts-core \
ttf-alee ttf-uralic fonts-opensymbol ttf-freefont ttf-ancient-fonts unifont ttf-unifont xfonts-unifont fonts-tibetan-machine \
fonts-sil-padauk ttf-telugu-fonts ttf-kannada-fonts ttf-kannada-fonts ttf-sil-yi ttf-arabeyes ttf-uralic \
ttf-bengali-fonts ttf-tamil-fonts ttf-unfonts-core ttf-sazanami-gothic ttf-sazanami-mincho ttf-arphic-gkai00mp

Si vous souhaitez vraiment une liste beaucoup plus exhaustive, et plus volumineuse, vous pouvez également installer les paquets suivant :

sudo apt-get install ttf-denemo eot-utils ttf-essays1743 fondu fontforge-extras fontypython poppler-data ttf-georgewilliams \
fonts-linuxlibertine ttf-lyx libfont-ttf-perl mknfonts.tool fonts-opensymbol fonts-ipafont-gothic fonts-ipafont-mincho \
libsdl-ttf2.0-0 libsdl-ttf2.0-dev libsdl-pango-dev libsdl-pango1 ttf-sjfonts squareness swfmill libtaoframework-freetype-cil-dev \
libtaoframework-freetype2.3-cil texlive-font-utils ttf-thai-arundina ttf-adf-accanthis ttf-adf-baskervald ttf-adf-berenis \
ttf-adf-gillius ttf-adf-ikarius ttf-adf-irianis ttf-adf-libris ttf-adf-mekanus ttf-adf-oldania ttf-adf-romande ttf-adf-switzera \
ttf-adf-tribun ttf-adf-universalis ttf-adf-verana ttf-aenigma ttf-alee ttf-ancient-fonts fonts-aoyagi-kouzan-t fonts-aoyagi-soseki \
ttf-arabeyes fonts-arphic-ukai ttf-atarismall ttf-beteckna ttf-bitstream-vera fonts-breip fonts-century-catalogue ttf-dejavu-core \
ttf-dejavu-extra ttf-dejavu fonts-dejima-mincho fonts-dustin fonts-ecolier-court fonts-ecolier-lignes-court ttf-engadget \
fonts-evertype-conakry fonts-f500 ttf-femkeklaver ttf-fifthhorseman-dkg-handwriting ttf-freefarsi fonts-gfs-artemisia \
fonts-gfs-baskerville fonts-gfs-bodoni-classic fonts-gfs-didot-classic fonts-gfs-didot fonts-gfs-gazis fonts-gfs-neohellenic \
fonts-gfs-olga fonts-gfs-porson fonts-gfs-solomos fonts-gfs-theokritos ttf-goudybookletter ttf-hanazono fonts-inconsolata \
ttf-bengali-fonts ttf-devanagari-fonts ttf-gujarati-fonts ttf-indic-fonts ttf-kannada-fonts ttf-malayalam-fonts ttf-oriya-fonts \
ttf-punjabi-fonts ttf-tamil-fonts ttf-telugu-fonts ttf-jsmath ttf-junicode fonts-jura ttf-kacst-one fonts-kanjistrokeorders \
fonts-kiloji ttf-kochi-gothic ttf-kochi-mincho fonts-komatuna fonts-konatu fonts-kouzan-mouhitsu fonts-levien-museum \
fonts-levien-typoscript fonts-lg-aboriginal ttf-liberation fonts-linex fonts-manchufont ttf-marvosym fonts-mgopen fonts-misaki \
fonts-monapo fonts-mph-2b-damase fonts-mplus fonts-nafees fonts-nanum-coding fonts-nanum-extra fonts-nanum fonts-ocr-a \
fonts-oflb-asana-math fonts-oflb-euterpe fonts-okolaks fonts-oldstandard fonts-opendin fonts-paktype ttf-radisnoir fonts-rufscript \
fonts-sawarabi-gothic fonts-sawarabi-mincho fonts-sil-abyssinica fonts-sil-andika fonts-sil-charis fonts-sil-dai-banna \
fonts-sil-doulos fonts-sil-ezra fonts-sil-galatia fonts-sil-gentium-basic fonts-sil-gentium ttf-sil-nuosusil ttf-sil-yi \
fonts-sil-padauk ttf-sil-scheherazade ttf-sil-sophia-nubian ttf-sil-zaghawa-beria fonts-lklug-sinhala ttf-staypuft ttf-summersby \
ttf-tagbanwa fonts-takao-gothic fonts-takao-mincho fonts-takao ttf-tiresias ttf-tomsontalks ttf-tuffy \
fonts-ubuntu-title fonts-horai-umefont ttf-unfonts-core ttf-unfonts-extra ttf-unikurdweb ttf-uralic fonts-vlgothic ttf-wqy-microhei \
ttf-wqy-zenhei ttf-unifont xfonts-unifont xfonts-mathml ttf-mona cl-zpb-ttf fonts-larabie-deco fonts-larabie-straight \
fonts-larabie-uncommon ttf-mikachan t1-xfree86-nonfree ttf-xfree86-nonfree-syriac ttf-xfree86-nonfree mathematica-fonts \
ttf-mathematica4.1 ttf-mscorefonts-installer scottfree fonts-arphic-bkai00mp fonts-arphic-bsmi00lp fonts-arphic-gbsn00lp \
fonts-arphic-gkai00mp ttf-baekmuk fonts-bpg-georgian fonts-dzongkha fonts-farsiweb ttf-freefont ttf-isabella ttf-kacst \
ttf-khmeros fonts-khmeros libfreetype6  fonts-tlwg-waree fonts-tlwg-umpush fonts-tlwg-typo fonts-tlwg-typist \
fonts-tlwg-typewriter fonts-tlwg-sawasdee fonts-tlwg-purisa fonts-tlwg-norasi fonts-tlwg-mono fonts-tlwg-loma fonts-tlwg-kinnari \
fonts-tlwg-garuda fonts-tibetan-machine ttf-tmuni ttf-ancient-fonts ttf-opensymbol ttf-kannada-fonts ttf-sil-yi ttf-arabeyes \
ttf-uralic ttf-bengali-fonts ttf-tamil-fonts ttf-unfonts-core ttf-sazanami-gothic ttf-sazanami-mincho ttf-arphic-gkai00mp

Cette dernière commande peut contenir des police inutiles à l'affichage des pages de Wikipédia, ou des paquets faisant doublons avec d'autres, et pourra avoir comme effet de ralentir significativement un système d'exploitation limité - voire de le bloquer si il n'y a pas assez de place pour installer plus de 400Mo de paquets.

Mandriva et Mageia[modifier | modifier le code]

Polices disponibles :

  • fonts-ttf-arabic
  • fonts-ttf-arabic-arabeyes
  • fonts-ttf-arabic-farsi
  • fonts-ttf-arabic-kacst
  • fonts-ttf-armenian
  • fonts-ttf-bengali
  • fonts-ttf-bitstream-vera
  • fonts-ttf-chinese
  • fonts-ttf-chinese-opendesktop
  • fonts-ttf-decoratives
  • fonts-ttf-dejavu
  • fonts-ttf-devanagari
  • fonts-ttf-dustismo
  • fonts-ttf-essays1743
  • fonts-ttf-ethiopic
  • fonts-ttf-freefont
  • fonts-ttf-gurmukhi
  • fonts-ttf-japanese
  • fonts-ttf-japanese-extra
  • fonts-ttf-japanese-ipamona
  • fonts-ttf-japanese-mplus_ipagothic
  • fonts-ttf-junicode
  • fonts-ttf-kannada
  • fonts-ttf-korean
  • fonts-ttf-latex
  • fonts-ttf-liberation
  • fonts-ttf-libertine
  • fonts-ttf-tamil
  • fonts-ttf-thai
  • fonts-ttf-tibetan-ttmuni
  • fonts-ttf-tifinagh
  • fonts-ttf-tscii
  • fonts-ttf-west_european
  • fonts-ttf-wqy-zenhei

Pour charger toutes ces polices d’Internet ou d’un disque d’installation, saisir la commande :

urpmi fonts-ttf-arabic fonts-ttf-arabic-arabeyes fonts-ttf-arabic-farsi fonts-ttf-arabic-kacst fonts-ttf-armenian \
fonts-ttf-bengali fonts-ttf-bitstream-vera fonts-ttf-chinese fonts-ttf-chinese-opendesktop  \
fonts-ttf-decoratives fonts-ttf-dejavu fonts-ttf-devanagari fonts-ttf-dustismo fonts-ttf-essays1743  \
fonts-ttf-ethiopic fonts-ttf-freefont fonts-ttf-gurmukhi fonts-ttf-japanese fonts-ttf-japanese-extra  \
fonts-ttf-japanese-ipamona fonts-ttf-japanese-mplus_ipagothic fonts-ttf-junicode fonts-ttf-kannada  \
fonts-ttf-korean fonts-ttf-latex fonts-ttf-liberation fonts-ttf-libertine fonts-ttf-tamil fonts-ttf-thai \
fonts-ttf-tibetan-ttmuni fonts-ttf-tifinagh fonts-ttf-tscii fonts-ttf-west_european fonts-ttf-wqy-zenhei

Red Hat et dérivés (Fedora Core, Red Hat Entreprise Linux...)[modifier | modifier le code]

Polices disponibles :

Pour charger toutes ces polices d'Internet ou d'un disque d'installation, saisir la commande :

yum install fonts-*

Slackware[modifier | modifier le code]

Seuls des thryomanes sont requis. (voir ci-dessus Debian). Charger le paquet source et l'extraire dans /usr/share/fonts/TTF/

wget http://ftp.debian.org/debian/pool/main/t/ttf-thryomanes/ttf-thryomanes_1.2.4.tar.gz
tar xzvf ttf-thryomanes_1.2.4.tar.gz
cd ttf-thryomanes-1.2
sudo cp *ttf /usr/share/fonts/TTF/

La démarche est la même pour les autres polices.

Autres problèmes[modifier | modifier le code]

Pages de test[modifier | modifier le code]