Ǥ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

G barré
Ǥ ǥ
Ǥ ǥ
Graphies
Capitale Ǥ
Bas de casse ǥ
Utilisation
Alphabets kadiwéu, kwak’wala, same de Skolt

Ǥ (minuscule ǥ), ou G barré est une lettre additionnelle qui est utilisée dans l'écriture du same de Skolt, du kadiwéu et du kwak’wala. Elle était aussi utilisée dans l’écriture du same du Nord, et est parfois utilisée dans l’écriture du proto-germanique. Elle est formée d'un G diacrité par une barre inscrite horizontal. Il n’est pas à confondre avec l’ancienne lettre lettone, G barré obliquement, .

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le G barré peut être barré à travers sa descendante, comme utilisé en same de Skolt, ou à travers son contrepoinçon, comme utilisé en kadiwéu.

En same de Skolt, le G barré est utilisé pour représenter une consonne fricative vélaire voisée [ɣ]. Sa graphie est formée d’un G et d’une barre à travers sa descendante pour la minuscule et à travers son fût droit pour la majuscule[1],[2].

Le g barré ‹ ǥ › a été utilisé en philologie ou linguistique germanique pour noté une consonne fricative vélaire voisée [ɣ], par exemple par Fritz Burg dans une étude des écrits runiques vieux-norrois publiée en 1885[3], ou par C. A. E. Jessen dans son alphabet phonétique présenté en 1861[4].

Le g cursif barré ‹ G with open slanted tail and stroke.svg › est adopté comme symbole pour la consonne fricative vélaire voisée dans l’alphabet phonétique international en 1900[5], remplaçant le g à boucle ‹ Looptail g.svg ›. En 1931, il est remplacé à son tour par le gamma ‹ ɣ ›[6].

En kadiwéu, le G barré est utilisé pour représenter une consonne occlusive uvulaire voisée [ɢ]. Sa graphie est formée d’un G et d’une barre à travers son contrepoinçon[7].

Variantes et formes[modifier | modifier le code]

Formes du G barré
Majuscule Minuscule Description
Latin letter G with stroke.svg Formes utilisées en same de Skolt.
Latin letter G with stroke (form 3).svg Formes plus rares.
Latin letter G with stroke (form 2).svg Formes plus rares.
Latin letter G with stroke (form 4).svg Formes barrées à travers la panse, utilisées en kadiwéu.
G with open slanted tail and stroke.svg Formes de la minuscule tel qu’utilisée dans l’alphabet phonétique international avant d’être remplacé par le gamma [ɣ].
Latin small letter g with stroke - 1900 IPA symbol.svg

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le G barré possède les représentations Unicode suivantes :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale Ǥ ǤU+01E4 U+01E4 lettre majuscule latine g barré
minuscule ǥ ǥU+01E5 U+01E5 lettre minuscule latine g barré

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Association phonétique international, « akt ɔfisjɛl », lə mɛ:trə fɔnetik [Le Maître phonétique], no 1,‎ , p. 20
  • Association phonétique internationale, Exposé des principes de l’Association phonétique internationale, Leipzig, B. G. Teubner, (lire en ligne)
  • Association phonétique international, « desizjɔ̃ ofisjɛl », lə mɛːtrə fɔnetik [Le Maître phonétique],‎ , p. 40–42
  • (de) Fritz Burg, Die älteren nordischen Runeninschriften: Eine sprachwissenschaftliche Untersuchung, Berlin, Weidmannsche Buchhandlung, (lire en ligne)
  • (en) Michael Everson, « Skolt Sami », dans The Alphabets of Europe, , 1re éd. (lire en ligne)
  • (pt) Glyn Griffiths, Dicionário de língua kadiwéu, SIL, (présentation en ligne, lire en ligne)
  • (da) C. A. E. Jessen, Om stavelsemåls og „toneholds” gengivelse i lydskrift ; De almindeligst kendte levende sprogs lydbetegnelse sammenstillet med lydskriftens, vol. 2, , 51-69 p. (lire en ligne)
  • Mikko Korhonen, Jouni Mosnikoff et Pekka Sammallahti, Koltansaamen opas, Helsinki, coll. « Castrenianumin toimitteita » (no 4),

Article connexe[modifier | modifier le code]