Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Crystal128-fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.

T point souscrit
 
 
Graphies
Capitale
Bas de casse
Utilisation
Alphabets hassanya, touareg, wakhi,Alphabet berbère latin

, ou T point souscrit, est un graphème utilisé dans l’écriture du hassanya, du wakhi et des langues berbéres : tamasheq au Mali, tamajaq au Niger, tamazight en Algérie ; ainsi que dans la translittération des langues indiennes, de langues sémitiques dont l’arabe, l’hébreu et le yiddish. Il s’agit de la lettre T diacritée d’un point souscrit.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Transcription des langues indiennes[modifier | modifier le code]

Le Ṭ est utilisé pour retranscrire le son /ʈ/.

Romanisation des langues sémitiques[modifier | modifier le code]

Dans la romanisation ALA-LC de l’hébreu, du yiddish et du judéo-espagnol, le ṭ est utilisé pour translittérer le tet ‹ ט ›[1],[2], et dans la romanisation ALA-LC de l’arabe, le ṭāʾ ‹ ط ›[3].

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le T point souscrit peut être représenter avec les caractères Unicode suivant :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
majuscule U+1E6C U+1E6C lettre majuscule latine t point souscrit
minuscule U+1E6D U+1E6D lettre minuscule latine t point souscrit
formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
majuscule TU+0054◌̣U+0323 U+0054
U+0323
lettre majuscule latine t
diacritique point souscrit
minuscule tU+0074◌̣U+0323 U+0074
U+0323
lettre minuscule latine t
diacritique point souscrit

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]