Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode.
T point souscrit
   
Graphies
Capitale
Bas-de-casse
Utilisation
Alphabets hassanya, touareg, wakhi,Alphabet berbère latin

, ou T point souscrit, est un graphème utilisé dans l’écriture du hassanya, du wakhi et des langues berbéres : tamasheq au Mali, tamajaq au Niger, tamazight en Algérie ; ainsi que dans la translittération des langues indiennes, de langues sémitiques dont notamment l’arabe, de l’hébreu et du yiddish. Il s’agit de la lettre T diacritée d’un point souscrit.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Transcription des langues indiennes[modifier | modifier le code]

Le Ṭ est utilisé pour retranscrire le son /ʈ/.

Romanisation des langues sémitiques[modifier | modifier le code]

Dans la romanisation ALA-LC de l’hébreu, du yiddish et du judéo-espagnol, le ṭ est utilisé pour translittérer le tet ‹ ט ›[1],[2], et dans la romanisation ALA-LC de l’arabe, le ṭāʾ ‹ ط ›[3].

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le T point souscrit peut être représenter avec les caractères Unicode suivant :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
majuscule U+1E6C U+1E6C lettre majuscule latine t point souscrit
minuscule U+1E6D U+1E6D lettre minuscule latine t point souscrit
formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
majuscule TU+0054◌̣U+0323 U+0054
U+0323
lettre majuscule latine t
diacritique point souscrit
minuscule tU+0074◌̣U+0323 U+0074
U+0323
lettre minuscule latine t
diacritique point souscrit

Notes et référénces[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]