Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

petite capitale q
q
Graphies
Bas de casse

La petite capitale q, , est une lettre additionnelle de l’écriture latine qui a été utilisée dans l’alphabet phonétique international.

Utilisation[modifier | modifier le code]

La petite capitale q ‹ ꞯ › a été utilisée dans l’alphabet phonétique international pour représenter une consonne fricative pharyngale sourde [ħ] avant d’être remplacée par le symbole h barré ‹ ħ ›[1].

Franz Boas utilise la petite capitale q ‹ ꞯ › comme symbole phonétique dans un recueil de saga de la côte du Nord-Ouest Pacifique publié en 1895[2].

La petite capitale q ‹ ꞯ › est utilisé en linguistique japonaise comme symbole de phonème spécial, comme les petites capitales ʜ, ɴ, ʀ, , pour indiquer la gémination de la consonne obstruante qui la suit[3],[4].

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

La petite capitale q peut être représentée avec le caractère Unicode suivant :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
minuscule U+A7AF U+A7AF lettre minuscule latine petite capitale q

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Association phonétique international, « desizjɔ̃ ofisjɛl », lə mɛːtrə fɔnetik [Le Maître phonétique],‎ , p. 51–53
  • (en) Severin Barmeier, Proposal to encode Latin small capital letter Q (no L2/15-241), (lire en ligne)
  • (de) Franz Boas, Indianische Sagen von de Nord-Pacifischen Küste Amerikas, Berlin, A. Asher,
  • (en) ISO/IEC JTC1/SC35, Proposal to encode missing Latin small capital and modifier letters in the UCS (no L2/11-208, N4068), (lire en ligne)
  • (en) D.Y. Oshima, « On the morphological status of -te, -ta, and related forms in Japanese: evidence from accent placement », Journal of East Asian Linguistics, vol. 23, no 3,‎ , p. 233–265 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]