ɳ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

n crochet rétroflexe
Image illustrative de l’article ɳ
Graphies
Bas de casse ɳ
Lettre modificative
Utilisation
Alphabets alphabet phonétique international, alphabet dialectal suédois
Phonèmes principaux /ɳ/

ɳ (uniquement en minuscule), appelé n crochet rétroflexe ou n hameçon, est une lettre additionnelle de l’alphabet latin qui est utilisée dans l'alphabet phonétique international pour représenter une consonne nasale rétroflexe voisée.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Carl Jakob Sundevall utilise le n hameçon dans son alphabet phonétique présenté en 1858[1] et Johan August Lundell reprend ce symbole dans l’alphabet dialectal suédois présenté en 1878[2] dans lequel ‹ ɳ › représente une consonne nasale rétroflexe voisée avancée (notée [ɳ̟] ou [ɳ˖] avec l’alphabet phonétique international).

Le n hameçon est parfois utilisé pour représenter une consonne nasale vélaire voisée [ŋ], comme dans la dans transcription phonétique d’Eduard Boehmer[3], par Peder Kristian Thorsen dans une description phonétique du danois du Jutland du Nord publiée en 1886[4] et une description du dialecte de Sejerø en trois volumes publiée de 1887 à 1894[5], par Henning Frederik Feilberg (da) dans une description du danois du Jutland publiée de 1886 à 1893[6], par Dines Andersen (da) et Christian Blinkenberg dans une description phonétique du danois publiée en 1888[7], dans la transcription phonétique Dania d’Otto Jespersen de 1890[8] ou dans plusieurs de ses ouvrages[9],[10], dans l’Ordbog over det danske Sprog, dictionnaire de la langue danoise de la Société pour l’étude de la langue et de la littérature danoises (da)[11] en 28 volumes initialement publiés de 1919 à 1956, ou encore dans la transcription phonétique utilisée par Hermann Vinterberg dans certaines éditions de dictionnaires anglais-danois dont celles de 1954[12] ou 1968[13].

Kaj Munk utilise le n hameçon ‹ ɳ › dans Landlige Interiører i lollandsk Bondemaal publié posthumement en 1948 dans son orthographe du dialecte danois de Lolland pour indiquer la nasalisation de la voyelle qui le précède[14].

Dans l’alphabet phonétique international, n crochet rétroflexe [ɳ] est un symbole utilisé pour représenter une consonne nasale rétroflexe voisée. Elle composé d’un n et d’un crochet droit indiquant la rétroflexion[15]. Elle est proposée comme symbole, aux côtés d’autres symboles avec l’hameçon rétroflexe ‹ ɖ, ʈ, ɭ, ɽ, ʂ, ʐ › déjà utilisés dans l’alphabet dialectal suédois, de Johan August Lundell, lors de la Conférence de Copenhague d’[16] et est ajoutée dans le tableau de l’API de 1932. Ces consonnes rétroflexes étaient auparavant représentées à l’aide du diacritique point souscrit, dans ce cas-ci [ṇ].

Joseph Pasquale Crazzolara utilise cette lettre pour transcrire une consonne nasale palatale voisée [ɲ], avec une forme minuscule et une forme majuscule, dans une grammaire et lexique du lugbara publiée en 1960[17].

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le n crochet rétroflexe peut être représenté avec les caractères Unicode (Alphabet phonétique international) suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
minuscule ɳ ɳU+0273 U+0273 lettre minuscule latine n crochet rétroflexe

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (da) « Udtale », sur Ordbog over det danske Sprog (consulté le )
  • (da) Dines Andersen et Chr. Blinkenberg, Dansk lydskrift med hovedpunkterne af den danske lydlaere, København, Gyldendalske Boghandels Forlag, Thieles bogtrykkeri, (lire en ligne)
  • (la) Eduard Boehmer, « De sonis grammaticis accuratius distinguendis et notandis », Romanische Studien, vol. 1,‎ , p. 295-302 (lire en ligne)
  • (en) J. P. Crazzolara, A study of the Logbara (Ma’di) language : grammar and vocabulary, Londres, Oxford University Press for the International African Institute, (lire en ligne)
  • (da) Verner Dahlerup et Otto Jespersen (préf. Vilhelm Thomsen), Kortfattet dansk lydlaere : til brug ved undervisning, , 4e éd. (1re éd. 1889) (lire en ligne)
  • (da) Henning Frederik Feilberg, Bidrag til en ordbog over jyske almuesmål, Kjøbenhavn, Thieles bogtrykkeri, 1886-1893 (lire en ligne)
  • (en) International Phonetics Association, Handbook of the International Phonetics Association : A Guide to the Use of the International Phonetic Alphabet, Cambridge, U.K. ; New York, NY, Cambridge University Press, , 204 p. (ISBN 0-521-63751-1, lire en ligne)
  • (da) Otto Jespersen, « Danias lydskrift », Dania: Tidsskrift for Folkemål og Folkeminder,‎ (lire en ligne)
  • (en) Otto Jespersen, The articulations of speech sounds represented by means of an alphabetic symbols, Marburg, Elwert, (lire en ligne)
  • (en) Otto Jespersen, Fonetik: en systematik fremstilling af læren om sproglyd, København, det Schubotheske forlag, 1897-1899 (lire en ligne)
  • Otto Jespersen et Holger Jespersen, Transcription phonétique et translitération : Propositions établies par la Conférence tenue à Copenhague en avril 1925, Oxford, Clarendon Press,
  • (en) Otto Jespersen et Holger Jespersen, Phonetic transcription and transliteration : Proposals of the Copenhagen Conference, April 1925, Oxford, Clarendon Press, (lire en ligne)
  • (en) Otto Jespersen et Chr. Sarauw, Engelsk Begynderbog, København, det Schubotheske forlag, (lire en ligne)
  • (sv) Johan August Lundell, « Det svenska landsmålsalfabetet », Svenska Landsmål, no 1,‎ , p. 11–158 (lire en ligne)
  • (da) Johannes Magnussen, Otto Madsen et Hermann Vinterberg (édition revue par Hermann Vinterberg et Bodil Ladgaard), Engelsk-dansk ordbog, København, Gyldendal, , 6e éd. (lire en ligne)
  • (da) Ole Widding, « Kaj Munk og det lollandske Folkemaal », dans Kaj Munk, Landlige Interiører i lollandsk Bondemaal, Lolland-Falsters historiske samfund, (lire en ligne)
  • (en) Geoffrey K. Pullum et William A. Ladusaw, Phonetic Symbol Guide, Chicago ; London, The University of Chicago Press, , 320 p. (ISBN 0-226-68535-7, lire en ligne)
  • (sv) Carl Jakob Sundevall, « Om phonetiska bokstäver », Kungliga Svenska vetenskapsakademiens handlingar, vol. 1 (1855, 1856),‎ , p. 25-92 (lire en ligne)
  • (da) Peder Kristian Thorsen, Bidrag til nörrejysk lydlære, (lire en ligne)
  • (da) Peder Kristian Thorsen, Sprogarten på Sejerø, vol. 1, Kjøbenhavn, Thieles bogtrykkeri, (lire en ligne)
  • (da) Peder Kristian Thorsen, Sprogarten på Sejerø, vol. 2, Kjøbenhavn, Thieles bogtrykkeri, (lire en ligne)
  • (da) Peder Kristian Thorsen, Sprogarten på Sejerø, vol. 3, Kjøbenhavn, Thieles bogtrykkeri, (lire en ligne)
  • (en) E. Th. True et Otto Jespersen, Spoken English : Everyday talk with phonetik transcription, Leipzig, O. R. Reisland, , 3e éd. (lire en ligne)
  • (da) Hermann Vinterberg et Jens Axelsen, « Udtalebetegnelsen », dans Engelsk-dansk ordbog, København, Gyldendal, , 8e éd. (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]