Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
T tréma souscrit
   
Graphies
Capitale
Bas-de-casse

(minuscule : ), appelé T tréma souscrit, est un graphème utilisé dans la romanisation de l’alphabet mandéen, dans certaines romanisations du divehi, et dans la romanisation ALA-LC de l’ourdou écrit avec la devanagari. Elle était aussi utilisée dans la romanisation de l’écriture arabe. Elle est composée de la lettre T diacritée d’un tréma souscrit.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le T tréma souscrit était utilisé pour translittéré le ṭāʾ ‹ ط › hindoustani, mais aussi parfois de l’arabe, du turc ou du persan[1].

Dans la romanisation ALA-LC de l’ourdou écrit avec la devanagari, ‹ t̤ › translittère leᭂ ṭa noukta ‹ ट़ ›[2].

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le T tréma souscrit peut être représenté par les caractères Unicode suivant :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
majuscule TU+0054◌̤U+0324 U+0054
U+0324
lettre majuscule latine t
diacritique tréma souscrit
minuscule tU+0074◌̤U+0324 U+0074
U+0324
lettre minuscule latine t
diacritique tréma souscrit

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Actes du dixième Congrès international des orientalistes, 1894, deuxième partie, p. 41
  2. ALA-LC Hindi.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Actes du dixième Congrès international des orientalistes, session de Genève de 1894, 1895. (archive.org)
  • (en) « Hindi », dans ALA-LC Romanization Tables, (lire en ligne)
  • (en) Michael Everson, Proposal for encoding the Mandaic script in the BMP of the UCS (no N3485R, L2/08-270R), (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]