Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Y tilde
 
 
Graphies
Capitale
Bas de casse
Utilisation
Alphabets apalai, apinajé, bassari, guarani, kaingang, karitiana, ngambay, timbira, toba, vietnamien, wamey

(minuscule : ), appelé Y tilde, est un graphème utilisé dans l’écriture de l’apalai, de l’apinajé, du bassari, du guarani, du kaingang, du karitiana, du ngambay, du timbira, du toba, du vietnamien et du wamey. Il s'agit de la lettre Y diacritée d'un tilde.

Utilisation[modifier | modifier le code]

En apinajé, ‹ ỹ › indique la voyelle fermée centrale non arrondie voyelle nasale /ɨ̃/.

En bassari au Sénégal, le Y tilde ‹ ỹ › représente la consonne spirante palatale voisée nasalisée.

En vietnamien, le tilde indique un ton montant glottalisé et la lettre Y représente une voyelle fermée postérieure arrondie /i/.

En toba, le Y tilde ‹ ỹ › représente la semi-consonne palatale /j/, le Y ‹ y › représentant la consonne fricative palatale voisée ‹ ʝ ›[1].

En guarani, ‹ ỹ › indique la voyelle fermée centrale non arrondie voyelle nasale /ɨ̃/.

En karitiana, écrit avec l’orthographie de Landin[2], le y tilde ‹ ỹ › est utilisé pour transcrire une voyelle fermée centrale non arrondie nasalisée /ĩ/.

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le Y tilde peut être représenté avec les caractères Unicode suivants

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale U+1EF8 U+1EF8 lettre majuscule latine y tilde
minuscule U+1EF9 U+1EF9 lettre minuscule latine y tilde
formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale YU+0059◌̃U+0303 U+0059
U+0303
lettre majuscule latine y
diacritique tilde
minuscule yU+0079◌̃U+0303 U+0079
U+0303
lettre minuscule latine y
diacritique tilde

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (pt) David Landin, Dicionário e léxico karitiana / português, Cuiabá, MT, Sociedade Internacional de Lingüística, (1re éd. 1983) (lire en ligne)
  • Cristina Messineo et Harriet E. Manelis Klein, Expresión de la TRAYECTORIA en verbos de movimiento y posición en Toba (flia guaycurú) (Memorias del Congreso de Idiomas Indígenas de Latinoamérica-II, 27 – 29 de octubre de 2005, University of Texas at Austin), (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]