Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Crystal128-fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.

Y tilde
 
 
Graphies
Capitale
Bas de casse
Utilisation
Alphabets apalai, guarani, kaingang, ngambay, timbira, toba, vietnamien

(minuscule : ), appelé Y tilde, est un graphème utilisé dans l’écriture du apalai, du guarani, du kaingang, du ngambay, du timbira, du toba et du vietnamien. Il s'agit de la lettre Y diacritée d'un tilde.

Utilisation[modifier | modifier le code]

En vietnamien, le tilde indique un ton montant glottalisé et la lettre Y représente une voyelle fermée postérieure arrondie /i/.

En toba, le Y tilde ‹ ỹ › représente la semi-consonne palatale /j/, le Y ‹ y › représentant la consonne fricative palatale voisée ‹ ʝ ›[1].

En guarani, ‹ ỹ › indique la voyelle nasale /ɨ̃/.

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le Y tilde peut être représenté avec les caractères Unicode suivants

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale U+1EF8 U+1EF8 lettre majuscule latine y tilde
minuscule U+1EF9 U+1EF9 lettre minuscule latine y tilde
formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale YU+0059◌̃U+0303 U+0059
U+0303
lettre majuscule latine y
diacritique tilde
minuscule yU+0079◌̃U+0303 U+0079
U+0303
lettre minuscule latine y
diacritique tilde

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cristina Messineo et Harriet E. Manelis Klein, Expresión de la TRAYECTORIA en verbos de movimiento y posición en Toba (flia guaycurú) (Memorias del Congreso de Idiomas Indígenas de Latinoamérica-II, 27 – 29 de octubre de 2005, University of Texas at Austin), (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]