Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Crystal128-fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.

e dans l’o ouvert
Image illustrative de l’article ꭢ
Graphies
Bas de casse
Utilisation
Écriture alphabet latin
Alphabets alphabet Novgorodov

(uniquement en minuscule), appelé e dans l’o ouvert, est une lettre additionnelle de l’alphabet latin utilisée dans l’écriture du iakoute de 1917 à 1927 et a aussi été proposée comme symbole de l’alphabet phonétique international dans les années 1960. Elle était utilisée dans l’alphabet de Semyon Novgorodov, sans majuscules, basé sur l’alphabet phonétique international, tout comme les lettres additionnelles iat iakoute ‹ ꭠ ›, e yodisé ‹ ꭡ › et o dans l’u ‹ ꭣ ›.

Utilisation[modifier | modifier le code]

L’e dans l’o ouvert est une lettre créée par Semyon Novgorodov pour son alphabet iakoute, basé sur l’alphabet phonétique international, utilisé de 1917 à 1927[1].

Ce symbole est proposé pour représenter une voyelle ouverte antérieure arrondie [ɶ] par George L. Trager (en) en 1964, et est utilisé par Chomsky et Halle en 1968 pour cette voyelle en tant que voyelle abstraite émergeant phonétiquement comme une diphtongue [ɔɪ][2].

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Cette lettre peut être représenté avec les caractères Unicode (Latin étendu E) suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
minuscule U+AB62 U+AB62 lettre minuscule latine o ouvert culbuté e

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Noam Chomsky et Morris Halle, The Sound Pattern of English, Cambridge, Massachussetts, MIT Press,
  • (en) Geoffrey K. Pullum et William A. Ladusaw, Phonetic Symbol Guide, Chicago ; London, The University of Chicago Press, (ISBN 0-226-68535-7)
  • (en) George L. Trager, Phonetics: Glossary and tables, Buffalo, N.Y., George L. Trager, coll. « Studies in linguistics: Occasional Papers »,
  • (en) Ilya Yevlampiev, Nurlan Jumagueldinov et Karl Pentzlin, Second revised proposal to encode four historic Latin letters for Sakha (Yakut) (no N4081, L2/12-044), (lire en ligne)
  • (ru) « К унифицированному тюркскому алфавиту » (1re partie), Илин, nos 1-2,‎ (lire en ligne)
  • (ru) « К унифицированному тюркскому алфавиту » (2e partie), Илин, nos 1-2,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]