Ğ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Crystal128-fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode.

G bref
Ğ ğ Ğ ğ
Graphies
Capitale Ğ
Bas de casse ğ
Utilisation
Ordre après le ‹ g ›

Ğ (minuscule : ğ), ou G bref, est une lettre latine utilisée dans l’écriture de l’azéri, du tatar, du tatar de Crimée, du turc, et dans plusieurs romanisations BGN/PCGN dont celle de l’azéri (cyrillique), du bachkir, du karatchaï-balkar et du tatar (cyrillique). Elle est composée de la lettre G diacritée d'une brève.

Utilisation en turc[modifier | modifier le code]

Ğ est la neuvième lettre de l'alphabet turc. Appelée « g doux » dans cette langue (yumuşak ge, pron. : [jumuʃak ɟe]), cette lettre note la consonne spirante vélaire voisée [ɰ], soit un son intermédiaire entre [ɣ] (comme dans maghrib en arabe) et [w] (comme dans oui en français). Quoique ce son n'existe guère en français, on peut s'en faire une idée en prononçant [w] sans bouger les lèvres.

Légèrement différent du ghayn arabe (qui note [ɣ]), le ğ est très proche du blødt g, ou « g doux » danois.

Cependant, ğ s'amuït en position intervocalique ou lorsqu'il se trouve en position finale précédé d'une voyelle : il ne sert alors, par effet compensatoire, qu'à allonger la voyelle précédente (ex. : eğim = *eeim ; dağ = *daa ; yağ = *yaa). Cette particularité se perd généralement lorsqu'un terme turc comprenant un ğ passe dans une autre langue. C'est le cas, par exemple, du fameux yogourt (aussi orthographié yogurt ou yoghurt) : le g a perdu sa brève et se prononce [g] en français. De la même manière, on prononce souvent à tort /ɛʁdɔgan/ le nom de famille Erdoğan.

Il est notable qu'en turc, le ğ suit toujours une voyelle et ne saurait être la première lettre d'un mot.

Utilisation en azéri[modifier | modifier le code]

Elle note la consonne fricative vélaire voisée [ɣ].

Utilisation en laze[modifier | modifier le code]

Le laze s'écrit soit en alphabet géorgien, soit en alphabet latin. Dans ce dernier cas, ğ y représente la consonne fricative vélaire voisée [ɣ]. Elle correspond à la lettre géorgienne ღ.

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le G bref peut être représenté avec les caractères Unicode suivants :

forme représentation chaîne
de caractères
point de code description
majuscule Ğ ĞU+011E U+011E lettre majuscule latine g brève
minuscule ğ ğU+011F U+011F lettre minuscule latine g brève
forme représentation chaîne
de caractères
point de code description
majuscule GU+0047◌̆U+0306 U+0047
U+0306
lettre majuscule latine g
diacritique brève
minuscule gU+0067◌̆U+0306 U+0067
U+0306
lettre minuscule latine g
diacritique brève

Voir aussi[modifier | modifier le code]