Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Crystal128-fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode.
Ne doit pas être confondu avec C barré ‹ Ȼ ›, Cedi ‹ ₵ ›, Cent (monnaie) ‹ ¢ ›, ou Colon salvadorien ‹ ₡ ›

C rayé
Image illustrative de l’article Ꞓ
Graphies
Capitale
Bas de casse

(minuscule : ), appelé C rayé, est une lettre additionnelle formée d'un C diacrité par une barre inscrite horizontale. Elle a été utilisée comme lettre de l’alphabet dans l’écriture du nanaï avant 1930[1], et aussi comme symbole phonétique. Sa forme majuscule est utilisée aux États-Unis comme symbole du Cambrien[1]. Elle n’est pas à confondre avec la lettre cyrillique ié ‹ Є ›, ou certaines formes de la lettre grecque epsilon minuscule ‹ ε ›.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le c rayé minuscule est a été utilisé comme symbole phonétique, notamment pour représenter une consonne fricative palatale sourde (API : [ç])[1], ou une consonne fricative alvéolo-palatale sourde (API : [ɕ]) par William A. Smalley (en)[2].

Représentation informatique[modifier | modifier le code]

Le C rayé peut être représenté avec les caractères Unicode suivants, depuis la version 6.1 :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale U+A792 U+A792 lettre majuscule latine c rayé
minuscule U+A793 U+A793 lettre minuscule latine c rayé

Le symbole du Cambrien a le point de code PUA (non standard) U+E0A1 ‹  › dans la fonte STIXNonUnicode du projet STIX.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lorna A. Priest, Laurentiu Iancu et Michael Everson, Proposal to encode C WITH BAR, (lire en ligne)
  • (en) Geoffrey K. Pullum et William A. Ladusaw, Phonetic Symbol Guide, , 358 p. (ISBN 9780226924885)

Articles connexes[modifier | modifier le code]