Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

C rayé
Image illustrative de l’article Ꞓ
Graphies
Capitale
Bas de casse
Utilisation
Alphabets Alphabet nordique unifié

(minuscule : ), appelé C rayé, est une lettre additionnelle formée d'un C diacrité par une barre inscrite horizontale. Elle a été utilisée comme lettre de l’Alphabet nordique unifié notamment dans l’écriture du nanaï dans les années 1930[1], et aussi comme symbole phonétique. Sa forme majuscule est utilisée aux États-Unis comme symbole du Cambrien[1]. Elle n’est pas à confondre avec la lettre cyrillique ié ‹ Є ›, ou certaines formes de la lettre grecque epsilon minuscule ‹ ε ›.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Lettres pointées du dictionnaire américain de la langue anglaise de Webster, publié en 1828, avec le c rayé.

Noah Webster utilise le c rayé dans son dictionnaire américain de la langue anglaise, dès la première édition de 1828[2], pour indiquer la lettre c prononcée comme une consonne occlusive vélaire sourde [k]. Celui-ci et les autres lettres pointées sont utilisés dans les entrées elles-mêmes, écrites avec les lettres pointées au lieu de l’orthographe standard, dans les éditions de 1828, 1844, 1847, 1859, 1864, 1880 avant d’être replacés par une transcription phonétique séparée à partir de l’édition de 1890.

William Holmes McGuffey (en) en fait le même usage dans ses livres d’apprentissage de la lecture du xixe siècle[1].

Antoine Meillet et Marcel Cohen utilise le c rayé comme symbole phonétique dans Les langues du monde publié en 1952[1],[3].

Le c rayé minuscule est a été utilisé comme symbole phonétique, notamment pour représenter une consonne fricative palatale sourde (API : [ç])[1], ou une consonne fricative alvéolo-palatale sourde (API : [ɕ]) par William A. Smalley (en) en 1963[4].

En géologie, ce symbole est parfois utilisé sur les cartes géologiques pour indiquer visuellement des roches d'âge cambrien.

Représentation informatique[modifier | modifier le code]

Le C rayé peut être représenté avec les caractères Unicode suivants, depuis la version 6.1 :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale U+A792 U+A792 lettre majuscule latine c rayé
minuscule U+A793 U+A793 lettre minuscule latine c rayé

Le symbole du Cambrien a le point de code PUA (non standard) U+E0A1 ‹  › dans la fonte STIXNonUnicode du projet STIX.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Antoine Meillet et Marcel Cohen, Les langues du monde, Paris, C.N.R.S,
  • (en) Lorna A. Priest, Laurentiu Iancu et Michael Everson, Proposal to encode C WITH BAR, (lire en ligne)
  • (en) Geoffrey K. Pullum et William A. Ladusaw, Phonetic Symbol Guide, , 358 p. (ISBN 9780226924885)
  • (en) Noah Webster, An American dictionary of the English language, New York, S. Converse, (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]