Ɯ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Crystal128-fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.

M culbuté, U dans l’U
Image illustrative de l’article Ɯ
Graphies
Capitale Ɯ
Bas de casse ɯ
Lettre modificative
Utilisation
Écriture alphabet latin
Alphabets emberá chamí
Phonèmes principaux [ɯ]

Ɯ (minuscule ɯ), appelé M culbuté ou U dans l’U, est une lettre additionnelle utilisé dans l’écriture de l’emberá chamí. Sa forme minuscule est identique à une ligature U-U ou à un m culbuté. La forme de ‹ Ɯ, ɯ › basée sur la lettre cyrillique cha italique ‹ ш › de l’alphabet mixte, où la majuscule ressemble à la minuscule agrandie, était utilisée dans l'écriture du zhuang et du bouyei des années 1950 jusqu’au début des années 1980. Une forme du M culbuté ‹ ꟽ, ɯ › basée sur le M majuscule ‹ M › pour la majuscule et le M minuscule ‹ m › pour la minuscule était utilisée dans l’écriture du kanza, langues siouanes, par James Owen Dorsey.

Il ne faut pas la confondre avec la lettre M tourné épigraphique ‹ ꟽ › qui était utilisée en latin.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Alphabet phonétique international[modifier | modifier le code]

Dans l’alphabet phonétique international, la graphie minuscule [ɯ] est un symbole représentant une voyelle haute postérieure non arrondie. Ce symbole a déjà cette valeur dans le tableau de l’API de 1905.

Emberá chamí[modifier | modifier le code]

En emberá chamí, selon l’orthographe proposé en 2013, ‹ ɯ › est utilisé pour représenter la voyelle haute postérieure non arrondie [ɯ][1].

Kanza[modifier | modifier le code]

James Owen Dorsey utilise le m culbuté pour représenter un consonne entre le [m] et le [b][2].

M culbuté majuscule dans « A study of Siouan cults » de James Owen Dorsey, 1894, p. 367.

Bouyei et Zhuang[modifier | modifier le code]

Lettres Ɯ majuscules et minuscules tel que dans certains documents zhuang et bouyei.

En bouyei et en zhuang, Ɯ représentait la voyelle haute postérieure non arrondie [ɯ] et fut remplacée en 1982 par la lettre W en zhuang et par la lettre E en bouyei.

Graphie[modifier | modifier le code]

La graphie de cette lettre est une altération de la forme minuscule de la lettre M (m), retournée.

Représentation informatique[modifier | modifier le code]

Le M culbuté peut être représenté par les caractères Unicode (Latin étendu B, Alphabet phonétique international) suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
majuscule Ɯ ƜU+019C U+019C lettre majuscule latine m culbuté
minuscule ɯ ɯU+026F U+026F lettre minuscule latine m culbuté

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) International Phonetic Association, Handbook of the International Phonetic Association : a guide to the use of the International Phonetic Alphabet, Cambridge, UK ; New York, NY, Cambridge University Press, (ISBN 978-0521637510 et 0521637511)
  • (cmi + es) Daniel Aguirre Licht, Rubén González Vélez et Macario Panchí Carupia, Karta ẽbẽra beɗea ɓɯ kawabiy ita, Manual de enseñanza y escritura ẽbẽra-chamí, Gerencia Indígena, Gobernación de Antioquia, (ISBN 978-958-8683-56-0, lire en ligne)
  • (en) James Owen Dorsey, A study of Siouan cults, Washington, Smithsonian Institution, Bureau of Ethnology, Government Printing Office, (lire en ligne)

Lien interne[modifier | modifier le code]