Ɯ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode.
image illustrant la linguistique
Cet article est une ébauche concernant la linguistique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

M culbuté, U dans l’U
Image illustrative de l'article Ɯ
Graphies
Capitale Ɯ
Bas-de-casse ɯ
Lettre modificative
Utilisation
Écriture alphabet latin
Alphabets emberá chamí
Phonèmes principaux [ɯ]

Ɯ (minuscule ɯ), appelé M culbuté ou U dans l’U, est une lettre additionnelle utilisé dans l’écriture de l’emberá chamí. Sa forme minuscule est identique à une ligature U-U ou à un m culbuté. La forme de ‹ Ɯ, ɯ › basée sur la lettre cyrillique cha italique ‹ ш › de l’alphabet mixte, où la majuscule ressemble à la minuscule agrandie, était utilisée dans l'écriture du zhuang de 1957 à 1982. Une forme du M culbuté ‹ ꟽ, ɯ › basée sur le M majuscule ‹ M › pour la majuscule et le M minuscule ‹ m › pour la minuscule était utilisée dans l’écriture du kanza, langues siouanes, par James Owen Dorsey.

Elle n’est pas a confondre avec la lettre M inversé épigraphique ‹ ꟽ › qui était utilisée en latin.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Alphabet phonétique international[modifier | modifier le code]

Dans l’alphabet phonétique international, la graphie minuscule [ɯ] est un symbole représentant une voyelle haute postérieure non arrondie. Ce symbole a déjà cette valeur dans le tableau de l’API de 1905.

Emberá chamí[modifier | modifier le code]

En emberá chamí, selon l’orthographe proposé en 2013, ‹ ɯ › est utilisé pour représenter la voyelle haute postérieure non arrondie [ɯ][1].

Kanza[modifier | modifier le code]

James Owen Dorsey utilise le m culbuté pour représenter un consonne entre le [m] et le [b][2].

M culbuté majuscule dans « A study of Siouan cults » de James Owen Dorsey, 1894, p. 367.

Zhuang[modifier | modifier le code]

En zhuang, Ɯ représentait la voyelle haute postérieure non arrondie [ɯ] et fut remplacée en 1982 par la lettre W.

Graphie[modifier | modifier le code]

La graphie de cette lettre est une altération de la forme minuscule de la lettre M (m), retournée.

Représentation informatique[modifier | modifier le code]

Le M culbuté peut être représenté par les caractères Unicode (Latin étendu B, Alphabet phonétique international) suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
majuscule Ɯ ƜU+019C U+019C lettre majuscule latine m culbuté
minuscule ɯ ɯU+026F U+026F lettre minuscule latine m culbuté

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) International Phonetic Association, Handbook of the International Phonetic Association : a guide to the use of the International Phonetic Alphabet, Cambridge, UK ; New York, NY, Cambridge University Press, (ISBN 978-0521637510 et 0521637511)
  • (cmi+es) Daniel Aguirre Licht, Rubén González Vélez et Macario Panchí Carupia, Karta ẽbẽra beɗea ɓɯ kawabiy ita, Manual de enseñanza y escritura ẽbẽra-chamí, Gerencia Indígena, Gobernación de Antioquia, (ISBN 978-958-8683-56-0, lire en ligne)
  • (en) James Owen Dorsey, A study of Siouan cults, Washington, Smithsonian Institution, Bureau of Ethnology, Government Printing Office, (lire en ligne)

Lien interne[modifier | modifier le code]