Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

r cursif
  
Graphies
Bas de casse

Le , appelé r cursif, est une lettre additionnelle latine utilisée dans la transcription phonétique d’Otto Bremer, dans l’alphabet dialectal suédois, la transcription Dania et dans la transcription phonétique de l’Atlas linguistique italien.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le r cursif tel que presenté par Sundeval en 1855.

Le r cursif est utilisé dans l’alphabet phonétique de Carl Jakob Sundevall en 1855.

Johan August Lundell reprend le symbol r cursif dans l’Alphabet dialectal suédois pour y représenter une consonne fricative uvulaire sourde [χ].

Description du r cursif dans la transcription phonétique d’Otto Bremer de 1898.

Otto Bremer[1],[2] utilise aussi le r cursif dans son alphabet phonétique, pour y représenter une consonne fricative uvulaire sourde [χ].

Dans la transcription Dania d’Otto Jespersen, le r cursif représente une consonne roulée uvulaire voisée [ʀ].

Le r cursif est utillisé dans l’Atlas linguistique italien pour représenter une consonne fricative alvéolodentale sourde[3], il y a la forme d’un petit chiffre 2 culbuté.

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le r cursif peut être représenté avec les caractères Unicode (Latin étendu E) suivant :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
minuscule U+AB4B U+AB4B lettre minuscule latine r cursif

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) M.G. Bartoli, G. Vidossi, B.A. Terracini, G. Bonfante, C. Grassi, A. Genre et L. Massobrio, « Segni di trascrizione fonetica », dans Atlante linguistico italiano, vol. 2, Istitutopoligrafico e zecca dello stato, (lire en ligne)
  • (de) Otto Bremer, Deutsche Phonetik, Leipzig, Breitkoff und Härtel, coll. « Sammlung kurzer Grammatiken deutscher Mundarten » (no 1), (lire en ligne)
  • (de) Otto Bremer, Zur Lautschrift, Leipzig, Breitkoff und Härtel, coll. « Sammlung kurzer Grammatiken deutscher Mundarten » (no 1 (annexe)), (lire en ligne)
  • (en) Michael Everson, Alois Dicklberger, Karl Pentzlin et Eveline Wandl-Vogt, Revised proposal to encode “Teuthonista” phonetic characters in the UCS (no N4081, L2/11-202), (lire en ligne)
  • (de) Martin Heepe, Lautzeichen und ihre Anwendung in verschiedenen Sprachgebieten, Berlin, Reichsdruckerei,

Voir aussi[modifier | modifier le code]