Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Epsilon réfléchi
Image illustrative de l’article Ɜ
Graphies
Capitale
Bas de casse ɜ
Lettre supérieure , ɜ
Utilisation
Phonèmes principaux /ɜ/

(minuscule : ɜ), appelé epsilon réfléchi est une lettre additionnelle de l’alphabet latin qui est utilisée dans l'alphabet phonétique international (API), ou encore possiblement en laze ou anciennement dans l’alphabet mixte de Chine utilisé pour l’écriture du yi, du lahu, lisu, du miao, et du zhuang des années 1960 aux années 1980. Cet epsilon réfléchi n’est pas à confondre avec la lettre yogh ‹ Ȝ ȝ › ni avec le epsilon culbutée ‹ ᴈ ›.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Dans l’alphabet phonétique international ɜ est utilisé dans l’édition des Principles of the International Phonetic Association de 1949, dans le specimen anglais sud britannique de transcription[1], cependant le symbole epsilon culbuté ‹ ᴈ › est mentionné comme pouvant représenter une variété de voyelle centrale (entre [ə] et [ɐ])[2]. Lors de la conférence de Kiel de 1989, l’epsilon réfléchi ɜ est proposé comme symbole pour représenté une voyelle mi-ouverte centrale non arrondie lorsqu’il doit être distinguer du ə. Il est adopté officiellement en 1993[3]. La majuscule du symbole API a été utilisé dans une édition de 2011 d’Alice au pays des merveilles publié en anglais mais transcrit en API modifié avec des majuscules[4].

L’epsilon réfléchi a été utilisé par Semion Novgorodov pour son alphabet iakoute, basé sur l’alphabet phonétique international, utilisé de 1917 à 1927[5].

Alphabet iakoute en 1929.

En yi, du lahu, lisu, du miao, et du zhuang, l’epsilon réfléchi ou une lettre identique à la lettre cyrillique ‹ З з › est utilisée dans l’alphabet mixte de 1957 à 1982. Il est notamment utilisé pour indique le troisième ton dans les langues toniques, à cause de sa ressemblance avec le chiffre 3.

En laze, une lettre dérivé de la lettre cyrillique ‹ З з › ressemble à l’epsilon réfléchi ‹ Ɜ ɜ ›.

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

L’epsilon réfléchi peut être représenté avec les caractères Unicode (Alphabet phonétique international) suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale U+A7AB U+A7AB lettre majuscule latine e ouvert réfléchi
minuscule ɜ ɜU+025C U+025C lettre minuscule latine epsilon réfléchi
exposant U+1D9F U+1D9F lettre modificative minuscule epsilon réfléchi

Les caractères cyrilliques du zé ‹ З з › (U+0417, U+0418) sont généralement utilisés pour la lettre laze ou pour l’ancienne lettre de l’alphabet mixte de Chine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michael Everson, Proposal for the addition of five Latin characters to the UCS, N430R2, (lire en ligne)
  • (en) International Phonetic Association, « Council actions on revisions of the IPA », Journal of the International Phonetic Association, vol. 23, no 1,‎ , p. 32-34 (DOI 10.1017/S002510030000476X)
  • (en) Ilya Yevlampiev, Nurlan Jumagueldinov et Karl Pentzlin, Second revised proposal to encode four historic Latin letters for Sakha (Yakut) (no N4081, L2/12-044), (lire en ligne)
  • (ru) « К унифицированному тюркскому алфавиту » (1re partie), Илин, nos 1-2,‎ (lire en ligne)
  • (ru) « К унифицированному тюркскому алфавиту » (2e partie), Илин, nos 1-2,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • ɜ, Scriptsource.org