Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Crystal128-fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.
Ne doit pas être confondu avec le K barré diagonalement (Ꝃ) ni avec la lettre cyrillique ka barré (Ҟ).

K barré
 
 
Graphies
Capitale
Bas de casse
Utilisation
Alphabets saanich

(minuscule ), ou K barré est une lettre additionnelle utilisée dans l’écriture du saanich et qui était utilisée en norrois ou en latin pour indiquer une abréviation[1]. Elle formée d’un K diacrité par une barre inscrite oblique.

Utilisation[modifier | modifier le code]

En saanich, qui est écrit quasi uniquement en lettres majuscules, le K barré a sa barre horizontale centré sur la hauteur, traversant tout le glyphe, ressemblant au symbole du kip ‹ ₭ ›[2].

En latin, ‹ ꝁ › a été utilisé comme abréviation de kalendas à la fin du viiie siècle, de karte au milieu du xve siècle, ou encore de kalendae et kaput (caput)[3] ; ‹ Ꝁ › a été utilisé comme abréviation de Kapitulum (Capitulum) au ixe siècle.

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le K barré peut être représenté avec les caractères Unicode suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale U+A740 U+A740 lettre majuscule latine k barré
minuscule U+A741 U+A741 lettre minuscule latine k barré

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Everson et autres 2006
  2. First Voices
  3. Cappelli 1928, p. 195.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Adriano Cappelli, Dizzionario di abbreviature latini ed italiani, Milan, (lire en ligne)
  • (de) Adriano Cappelli, Lexicon abbreviaturarum, Leipzig, J. J. Weber, (lire en ligne)
  • (en) Michael Everson, Peter Baker, António Emiliano, Florian Grammel, Odd Einar Haugen, Diana Luft, Susana Pedro, Gerd Schumacher et Andreas Stötzner, Proposal to add medievalist characters to the UCS (no L2/06-027, N3027), (lire en ligne)
  • (en) First Voices, SENĆOŦEN: About Our Language, <FirstVoices.ca>, 200-2011.

Articles connexes[modifier | modifier le code]