Epsilon lunaire latin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

epsilon lunaire latin
Є є
Є є
Graphies
Capitale Є
Bas de casse є
Utilisation
Alphabets Alphabet de Metelko, transcription de Bremer

L’epsilon lunaire latin, est une lettre additionnelle utilisée dans l’alphabet slovène de Franc Serafin Metelko et la transcription phonétique d’Otto Bremer utilisée en dialectologie allemande à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Il a la forme d’une variante de l’epsilon, toutes deux dérivées de formes de la lettre grecque epsilon.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Majuscule epsilon lunaire dans la transcription ϵ̄f de Eva, dans Heilig 1898.

En 1898, Otto Bremer utilise l’epsilon lunaire ‹ ϵ › dans sa transcription phonétique. Gesinus Gerhardus Kloeke en 1913 et 1914 et Hugo Larsson en 1917 utilise ‹ ϵ › dans une variation de la transcription de Bremer, avec les caractères romains contraiement à l’italique de Bremer.

Représentation informatique[modifier | modifier le code]

L’epsilon lunaire latin n’a pas été ajouté dans un codage informatique standardisé. Il peut être représenté par le caractère du symbole grec epsion lunaire U+03F5 ϵ, ou d’autres caractères similaires comme les caractères de la lettre cyrillique ié ukrainien U+0404 Є et U+0454 є.

Lorsque l’epsilon lunaire latin n’est pas distingué sémantiquement de l’epsilon, il peut être représenter par les caractères de la lettre latine epsilon U+0190 Ɛ et U+025B ɛ.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Otto Bremer, Deutsche Phonetik, Leipzig, Breitkopf und Härtel, coll. « Sammlung kurzer Grammatiken deutscher Mundarten » (no 1), (lire en ligne)
  • (de) Otto Bremer, Zur Lautschrift, Leipzig, Breitkopf und Härtel, coll. « Sammlung kurzer Grammatiken deutscher Mundarten » (no 1 (annexe)), (lire en ligne)
  • (en) Michael Everson, Alois Dicklberger, Karl Pentzlin et Eveline Wandl-Vogt, Revised proposal to encode “Teuthonista” phonetic characters in the UCS (no N4081, L2/11-202), (lire en ligne)
  • (de) Otto Heilig, Grammatik der ostfränkischen Mundart des Taubergrundes und der Nachbarmundarten, Leipzig, Breitkopf und Härtel, coll. « Sammlung kurzer Grammatiken deutscher Mundarten » (no 5), (lire en ligne)
  • (de) Gesinus Gerhardus Kloeke, Der Vokalismus der Mundart von Finkenwärder bei Hamburg (thèse de doctorat), Hamburg, L. Gräfe & Sillem, (lire en ligne)
  • (de) Gesinus Gerhardus Kloeke, Der Vokalismus der Mundart von Finkenwärder bei Hamburg (thèse de doctorat), Hamburg, Lütcke & Wulff, (lire en ligne)
  • (de) Hugo Larsson, Lautstand der Mundart der gemeinde Altengamme (in den Vierlanden bei Hamburg) (thèse de doctorat), Hambourg, (lire en ligne)