Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

alpha barré
Image illustrative de l’article ꬰ
Graphies
Bas de casse
Utilisation
Phonèmes principaux [æ]

(uniquement en minuscule), appelé alpha barré, est une lettre additionnelle de l’alphabet latin utilisée dans la transcription phonétique d’Otto Bremer ou certaines versions ou variantes de l’alphabet phonotypique d’Isaac Pitman et Alexander John Ellis.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Description de la lettre a barré par Ellis en 1848, en anglais écrit avec l’alphabet phonotypique.

Le a barré (ayant la forme de l’alpha barré, c’est-à-dire un a à une panse avec une barre inscrite) est utilisé comme lettre pour l’anglais dans la version de janvier 1846 de l’alphabet phonotypique d’Isaac Pitman et Alexander John Ellis, et comme lettre pour les autres langues dans la version de janvier 1848[1],[2]. Ellis l’utilise notamment dans un article décrivant la prononciation du scots en 1848[3]. La lettre est aussi utilisée dans l’alphabet phonétique d’Edwin Leigh[4],[5],[6], qui a été utilisé dans les écoles de Saint-Louis des années 1860 aux années 1880[7].

Tableau présentant les symboles de certaines voyelles d’Otto Bremer de 1893 et leurs équivalents de 1898.

Dans l’alphabet phonétique d’Otto Bremer, l’alpha barré (ou le a cursif barré) représente une voyelle pré-ouverte antérieure non arrondie [æ][8],[9].

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Cette lettre peut être représenté avec les caractères Unicode (Latin étendu E) suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
minuscule U+AB30 U+AB30 lettre minuscule latine alpha barré

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Robert Bond, The Phonetic Reader, Londres, Fred Pitman, (lire en ligne)
  • (de) Otto Bremer, Deutsche Phonetik, Leipzig, Breitkopf und Härtel, coll. « Sammlung kurzer Grammatiken deutscher Mundarten » (no 1), (lire en ligne)
  • (de) Otto Bremer, Beiträge zur Geographie der Deutschen Mundarten in form einer Kritik von Wenkers Sprachatlas des deutschen Reichs, Leipzig, Breitkopf und Härtel, coll. « Sammlung kurzer Grammatiken deutscher Mundarten » (no 3), (lire en ligne)
  • (de) Otto Bremer, Zur Lautschrift, Leipzig, Breitkopf und Härtel, coll. « Sammlung kurzer Grammatiken deutscher Mundarten » (no 1 (annexe)), (lire en ligne)
  • (en) Alexander John Ellis (dir.), « Orijin and ᶙs ov Ƌɛ Fɷnetic Alfabet », Ƌɛ Fɷnetic Jurnal, no 1,‎ , p. 4-31 (lire en ligne)
  • (en) Alexander John Ellis (dir.), « Ƌɛ prɷnunsiɑʃun ov Lɷland Scoꞔ », Ƌɛ Fɷnetic Jurnal, no 9,‎ , p. 276-282 (lire en ligne)
  • (en) Michael Everson, Alois Dicklberger, Karl Pentzlin et Eveline Wandl-Vogt, Revised proposal to encode “Teuthonista” phonetic characters in the UCS (no N4081, L2/11-202), (lire en ligne)
  • (de) August Gebhardt, Grammatik der Nürnberger Mundart; geschichtliche Darstellung der einzelnen Laute, Breitkopf und Härtel, (lire en ligne)
  • (de) August Gebhardt, Grammatik der Nürnberger Mundart; geschichtliche Darstellung der einzelnen Laute, Breitkopf und Härtel, coll. « Sammlung kurzer Grammatiken deutscher Mundarten » (no 7), (lire en ligne)
  • (de) Emil Gerbet, Die Mundart des Vogtlandes, Breitkopf & Härtel, (lire en ligne)
  • (de) Emil Gerbet, Grammatik der Mundart des Vogtlandes, Breitkopf & Härtel, coll. « Sammlung kurzer Grammatiken deutscher Mundarten » (no 8), (lire en ligne)
  • (de) Otto Heilig, Grammatik der ostfränkischen Mundart des Taubergrundes und der Nachbarmundarten, Leipzig, Breitkopf und Härtel, coll. « Sammlung kurzer Grammatiken deutscher Mundarten » (no 5), (lire en ligne)
  • (en) Edwin Leigh, Improvement in systems of pronouncing-orthography, Patent no. 78296, United States Patent Office, (lire en ligne)
  • (en) Edwin Leigh, The new guide to modern conversation in various languages, New York, (lire en ligne)
  • (en) James Pitman et John St. John, Alphabets and Reading: The Initial Teaching Alphabet, Sir James Pitman and Sons Ltd., (lire en ligne)
  • (de) Georg Schübel, Versuch einer Charakteristik und Phonetik der Bamberger Mundart von Stadtsteinach, Halle a.d.S., Waisenhaus, (lire en ligne)
  • (en) Paul D. Travers et Wallace Z. Ramsey, « Initial Teaching Alphabet a Hundred Years Ago? », The Elementary School Journal, vol. 74, no 5,‎ , p. 274-279 (JSTOR 1000824)
  • (de) Richard Truckenbrodt, Zur westerzgebirgischen Volkskunde, Halle a.d. Salle, Ostdeutsche Druckerei und Verlangstalt, Inhaber Otto Jung, (lire en ligne)


Voir aussi[modifier | modifier le code]