Ʃ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

ech, esh
Ʃ ʃ
Ʃ ʃ
Graphies
Capitale Ʃ
Bas de casse ʃ
Lettre modificative
Utilisation
Alphabets Alphabet africain de référence, Alphabet scientifique des langues du Gabon, Alphabet national guinéen (oneyan)
Ordre après s
Phonèmes principaux /ʃ/

Ech (majuscule Ʃ, minuscule ʃ), également écrit esh d'après la graphie de son nom en anglais, est une lettre additionnelle de l’alphabet latin. Elle fait partie de l’Alphabet africain de référence, de l’Alphabet scientifique des langues du Gabon et de l’Alphabet national guinéen. Elle a été utilisée en ga au Ghana des années 1940 à 1975, et en bambara au Mali à partir de 1982 jusqu’à la publication des alphabets et règles d’orthographe des langues nationales en 1991, et a été remplacée par le digramme ‹ sh ›. Elle faisait aussi partie de l’alphabet mixte de Chine.

Sa minuscule est utilisée comme symbole pour la consonne fricative palato-alvéolaire sourde dans l’alphabet phonétique international.

Sa majuscule, quant à elle, est inspirée de la lettre grecque sigma ou est fondée sur la forme minuscule.

Histoire et utilisation[modifier | modifier le code]

Specimen de caractère étendu de Ludovico degli Arrighi et utilisé par Tolomeao Janiculo, circa 1522, avec l’ech.

L’ech est utilisé à la Renaissance comme lettre latine (au côté de ‹ j, u ɛ,  › comme lettres respectivement distinctes de ‹ i, v, e, o ›) dans une réforme de l’orthographe italienne proposée par Gian Giorgio Trissino et retrouvée dans certaines éditions de Tolomeo Janiculo comme la réimpression de 1529 de De la volgare eloquenzia de Dante Alighieri, utilisant le type de Ludovico degli Arrighi. Il s’y retrouve avec une majuscule à la forme du sigma ‹ Σ ›.


L’ech, avec une majuscule à la forme du sigma grec ‹ Σ ›, a aussi été utilisé dans l’alphabet phonotypique d’Isaac Pitman et Alexander John Ellis, dans sa version de 1845, et est remplacée par la lettre ‹ Є ꞔ › ou la lettre c ‹ C c ›dans quelques versions de ce alphabet. Il figure aussi sous sa forme minuscule uniquement dans l’alphabet romique d’Henry Sweet de 1877.

L’alphabet phonétique international emprunte ce symbole et l’utilise dès 1888-1889 pour transcrire une consonne fricative palato-alvéolaire sourde. Le c avait été utilise auparavant dans son journal.

Proposé en 1927, l’alphabet international africain, dérivé de l’alphabet phonétique international, utilise cette lettre avec une majuscule à la forme du sigma grec. Cet alphabet est ensuite utilisé par l’autorité coloniale de la Côte-de-l’Or (aujourd’hui le Ghana), notamment pour l’écriture du ga. Dans les années 1970, le Bureau of Ghana Languages remplace cette lettre par le digramme ‹ sh ›.

À la suite d’une réunion à Niamey organisé par l’UNESCO, l’alphabet africain de référence est proposé en 1978 et utilise l’ech, avec une majuscule basée sur la forme minuscule. Cette forme se retrouve ensuite dans l’alphabet scientifique des langues du Gabon de 1989 et l’alphabet national guinéen de 1989. La lettre ech a aussi été dans les alphabets et règles d'orthographe des langues nationales de 1982, spécifiquement dans l’alphabet bambara, mais a été remplacé dans celui-ci par le digramme ‹ sh › en 1992.

Variantes et formes[modifier | modifier le code]

L’ech a différentes formes pour sa majuscule.

Formes du ech
Majuscule Minuscule Description
Greek uc sigma.svg Voiceless palato-alveolar fricative (vector).svg Forme retrouvée dans l’Alphabet international africain et anciennement en ga au Ghana.
Latin capital letter enlarged small Esh.svg Voiceless palato-alveolar fricative (vector).svg Forme retrouvée dans l’Alphabet africain de référence de 1978, l’Alphabet scientifique des langues du Gabon et l’Alphabet national guinéen.
Capital esh in Ordbok över Sveriges dialekter.svg Voiceless palato-alveolar fricative (vector).svg Forme retrouvée dans le Ordbok över Sveriges dialekter (Dictionnaire des dialectes suédois).

Représentation informatique[modifier | modifier le code]

Cette lettre possède les représentations Unicode suivantes :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale Ʃ ƩU+01A9 U+01A9 lettre majuscule latine ech
minuscule ʃ ʃU+0283 U+0283 lettre minuscule latine ech

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Gold Coast, Education Department, The new script and its relation to the languages of the Gold Coast, Accra, Hertford,
  • (en) IIALC, « Practical orthography of African languages » (supplément), lə mɛːtrə fɔnetik [Le Maître phonétique],‎ octobre–décembre 1927 (JSTOR i40197372)
  • (sv) Gunnar Nyström (dir.), Ordbok över Sveriges dialekter, vol. 1–3, Språk- och Folkminnesinstitutet, 1991–2001 (présentation en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]