Ķ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Crystal128-fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.

K cédille
Ķ ķ
Ķ ķ
Graphies
Capitale Ķ
Bas de casse ķ
Utilisation
Alphabets letton

Ķ (minuscule : ķ), appelé K cédille, est un graphème utilisé dans l’écriture du letton et dans la romanisation ISO 9. Il s'agit de la lettre K diacritée d'une cédille.

Pour des raisons techniques historiques[1] de codage informatique du K cédille, celui-ci est utilisé dans l'écriture du letton pour représenter le K virgule souscrite ‹ k̦ › et sa cédille est représentée par un trait ressemblant à une virgule souscrite dans les fontes adaptées au letton.

Utilisation[modifier | modifier le code]

K cédille majuscule et minuscule : à gauche, la forme avec la cédille classique ; et à droite la forme avec une cédille comme une virgule souscrite utilisée en letton.

Le K cédille était utilisé dans l’alphabet kurde de 1929.

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le K cédille peut être représenté avec les caractères Unicode suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale Ķ ĶU+0136 U+0136 lettre majuscule latine k cédille
minuscule ķ ķU+0137 U+0137 lettre minuscule latine k cédille
formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale KU+004B◌̧U+0327 U+004B
U+0327
lettre majuscule latine k
diacritique cédille
minuscule kU+006B◌̧U+0327 U+006B
U+0327
lettre minuscule latine k
diacritique cédille

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Initialement dans Unicode, la cédille et la virgule souscrite étaient considérées comme étant des variantes du même diacritique, mais maintenant elles sont considérés comme des diacritiques différents.