Ķ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode.
K cédille
Ķ ķ Ķ ķ
Graphies
Capitale Ķ
Bas-de-casse ķ
Utilisation
Alphabets letton

Ķ (minuscule : ķ), appelé K cédille, est un graphème utilisé dans l’écriture du letton et dans la romanisation ISO 9. Il s'agit de la lettre K diacritée d'une cédille.

Pour des raisons techniques historiques[1] de codage informatique du K cédille, celui-ci est utilisé dans l'écriture du letton pour représenter le K virgule souscrite ‹ k̦ › et sa cédille est représentée par un trait ressemblant à une virgule souscrite dans les fontes adaptées au letton.

Utilisation[modifier | modifier le code]

K cédille majuscule et minuscule : à gauche, la forme avec la cédille classique ; et à droite la forme avec une cédille comme une virgule souscrite utilisée en letton.

Le K cédille était utilisé dans l’alphabet kurde de 1929.

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le K cédille peut être représenté avec les caractères Unicode suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale Ķ ĶU+0136 U+0136 lettre majuscule latine k cédille
minuscule ķ ķU+0137 U+0137 lettre minuscule latine k cédille
formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale KU+004B◌̧U+0327 U+004B
U+0327
lettre majuscule latine k
diacritique cédille
minuscule kU+006B◌̧U+0327 U+006B
U+0327
lettre minuscule latine k
diacritique cédille

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Initialement dans Unicode, la cédille et la virgule souscrite étaient considérées comme étant des variantes du même diacritique, mais maintenant elles sont considérés comme des diacritiques différents.