Ě

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Crystal128-fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.

E caron,
E antiflexe,
E hatchek
Ě ě
Ě ě
Graphies
Capitale Ě
Bas de casse ě
Utilisation
Alphabets awing, bangolan, bas-sorabe, koonzime, kwanja, lingala, tchèque

Ě (minuscule : ě), appelée E caron, E antiflexe ou E hatchek, est un graphème utilisé dans les alphabets de l’awing, du bangolan, du bas-sorabe, du koonzime, du kwanja, du lingala, du tchèque comme variante de la lettre « E ». Elle est aussi utilisée dans plusieurs romanisations comme le pinyin, les romanisations ALA-LC de l’arménien et du slavon, la romanisation ISO 9 du bulgare, ou la romanisation Yaghoubi de l’afghan. Il s’agit de la lettre E diacritée d'un caron.

Utilisation[modifier | modifier le code]

En bas-sorabe, ‹ ě › représente une voyelle pré-fermée antérieure non arrondie suivant une consonne palatisée /ʲɪ/.

En tchèque, ‹ ě › n’apparaît jamais en début de mot. Elle peut modifier la prononciation de la consonne précédente :

  • dans les combinaisons , , , , ‹ ě › se prononce [jɛ]. Sa prononciation est alors identique à celle des lettres je. Dans certains mots, on écrit bje ou vje pour des raisons étymologiques (par exemple dans objem, « volume », parce que ob- est un préfixe).
  • , , se prononcent [ɟɛ, cɛ, ɲɛ]. On n’écrit jamais *ďe, *ťe, *ňe.
  • se prononce [mɲɛ]. On écrit parfois mně pour des raisons étymologiques (jemný : fin → jemně : finement).

Romanisations[modifier | modifier le code]

Dans la romanisation ISO 9:1995, le e caron est utilisé pour translittérer le ïat ‹ ѣ ›[1].

Dans la romanisation ALA-LC de l’arménien, le e caron translittère le ët' ‹ ը ›[2]. Dans celles du biélorusse ou du slavon d’église, il représente le ïat ‹ ѣ ›[3],[4].


Langues à tons[modifier | modifier le code]

Dans plusieurs langues à tons, ‹ ě › représente le même son que le ‹ e › et le caron indique le ton montant. Mais il y a d’autres utilisations :

  • pinyin : le caron indique un ton descendant légèrement et puis montant.

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le E caron peut être représenté avec les caractères Unicode suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
majuscule Ě ĚU+011A U+011A lettre majuscule latine e caron
minuscule ě ěU+011B U+011B lettre minuscule latine e caron
formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
majuscule EU+0045◌̌U+030C U+0045
U+030C
lettre majuscule latine e
diacritique caron
minuscule eU+0065◌̌U+030C U+0065
U+030C
lettre minuscule latine e
diacritique caron

Bibliographie[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]