Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode.
P point suscrit
   
Graphies
Capitale
Bas-de-casse

(minuscule : ), appelé P point souscrit, est un graphème utilisé dans les orthographes Riggs ou Williamson du sioux (dakota) ou lakota, et dans certaines romanisations ALA-LC ou la romanisation de l’alphabet géorgien. Il s'agit de la lettre P diacritée d'un point souscrit.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Les romanisations ALA-LC de l’amharique et du tigrinya utilise le p point souscrit dans les translittérations des lettres ጰ p̣a, ጱ p̣u, ጲ p̣i, ጳ p̣ā, ጴ p̣é, ጵ p̣e ou , ጶ p̣o.

Le p point souscrit est utilisé, dans la translittération IKE (იბერიულ-კავკასიური ენათმეცნიერების წელიწდეული, Iberiul-K’avk’asiuri enatmetsnierebis ts’elits’deuli) de l’alphabet géorgien comme variante du p point suscrit ‹ p̣ ›, pour translittéré le par ‹ პ ›[1].

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le P point souscrit peut être représenté avec les caractères Unicode suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
majuscule PU+0050◌̣U+0323 U+0050
U+0323
lettre majuscule latine p
diacritique point souscrit
minuscule pU+0070◌̣U+0323 U+0070
U+0323
lettre minuscule latine p
diacritique point souscrit

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Dee Ann Holisky, « The Georgian Alphabet », dans Peter T. Daniels, William Bright, The World’s Writing Systems, Oxford University Press, (ISBN 0-19-507993-0)
  • Library of Congress, Amharic Romanization Table, (lire en ligne)
  • Library of Congress, Tigrinya Romanization Table, (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

  1. Holisky 1996, p. 366.